AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2265033944
Éditeur : Fleuve Editions (29/04/2006)

Note moyenne : 3.6/5 (sur 10 notes)
Résumé :
Si j'ouvre cette porte, pensa-t-elle, je passerai le reste de ma vie dans un asile de fous à hurler au fond d'une cellule capitonnée !
Elle frissonna. Ce n'était plus un cauchemar, c'était un envoûtement !
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Fab72
  05 août 2014
Dès les premières pages avec la description métaphorique de l'hôtel particulier, l'élément clé du récit, comparé à une verrue, à un chou-fleur colossal, à la bouffissure d'une énorme meringue, à une baleine crevée et j'en passe ; le lecteur est happé par le style de l'auteur, ici au top de sa forme. Dans la ruelle face à la demeure, le malaise qui s'abat sur l'héroïne donne le ton du livre.
Jeanne, une jeune femme affamée, est engagée par un sculpteur comme modèle dans une grande maison de sinistre réputation. le sculpteur, une masseuse et un concierge toujours sur le qui-vive sont les seuls occupants du lieu. Bien sûr, Jeanne a vaguement entendu parler de la légende (?) sur la mort du précédent propriétaire découpé par sa famille pour respecter ses dernières volontés et donné comme pâtée aux fauves du zoo qui jouxte la maison (un clin d'oeil ironique aux premiers chrétiens morts dans les arènes). Il en est de même concernant les scandales qui ont émaillé la vie du vieux (ses statues moulées dans des squelettes, les trois jeunes modèles qui se sont suicidées chez lui). Rapidement, l'obscurité totale entre le quatrième et le sixième étage (les appartements de l'ancien propriétaire) intrigue Jeanne. Elle fait des cauchemars dans lesquels elle se voit dans la peau du précédent propriétaire découpé en morceaux par ses enfants et petits-enfants. A son réveil, elle a le corps couvert de stigmates… Dès lors, la jeune femme fuit le sommeil pour ne pas se réveiller amputée. Elle finit par s'endormir dans l'une des chambres des suicidées, vêtue des sous-vêtements moisis d'une des mortes… La jeune modèle découvre la véritable identité des occupants de la maison. Une maison hantée qui réclame annuellement son cadavre frais pour en faire de la poudre d'os. Une maison construite sur des catacombes. Une maison dont la poussière d'os de squelettes broyés par une meule a été mêlée à la construction par l'ancien propriétaire illuminé. Une maison qui abrite des gnomes créés par le vieux fou…

L'auteur manie le doute à merveille. L'héroïne est en permanence dans l'incertitude. Elle échafaude une multitude d'hypothèses contradictoires (des plus folles aux plus rationnelles). Magnifiquement bien écrite, chaque phrase de ce roman est un véritable bonheur qui contribue à susciter un sentiment de peur.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
FungiLumini
  07 janvier 2017
J'ai beaucoup aimé ce livre de Brussolo. On y retrouve son étrangeté, sa fantasmagorie dans un monde qui semble pourtant si réel. On doute toujours sur la réalité des événements qui se produisent : est-ce que c'est vraiment arrivé ou est-ce que c'est une folie sortie de l'imagination de la protagoniste? Cette protagoniste est une femme faible, autant physiquement que mentalement, mais c'est une battante. La vie n'a pas été tendre avec elle , mais elle ne se laisse jamais aller, elle tente le tout pour le tout afin de survivre, même si elle n'a pas vraiment de raison de vouloir vivre encore.
Une maison pleine d'horribles secrets, des événements surnaturels, une limite entre le réel et l'illusion fine, j'ai vraiment beaucoup aimé découvrir Brussolo dans un texte fantastique !
Commenter  J’apprécie          50
bgn
  02 décembre 2012
Du pur Brussolo, mais... Dommage que la fin soit un peu baclée, je trouve.
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
bgnbgn   29 novembre 2012
Van Karkersh était dingue, vous savez ? Il croyait qu'en servant la maison il pourrait établir un contact avec l'au-delà. Il cherchait un moyen de communiquer avec les esprits, il avait essayé avec des médiums, mais ça ne marchait pas. Il voulait une sorte de... secrétaire, de sténadactylo des ténèbres. Il disait "un scribe".... Quelqu'un qui soit capable d'écrire sous la dictée d'une puissance occulte. Du délire !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Videos de Serge Brussolo (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Serge Brussolo
Chronique animée par Fabien Delorme, consacrée aux grands noms de la littérature policière, dans le cadre de l'émission La Vie des Livres (Radio Plus - Douvrin).
autres livres classés : horreurVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Peggy Sue et les fantômes

Quel est le nom de famille de Peggy Sue ?

Fairway
Trueway
Fairpath
Farewell

10 questions
14 lecteurs ont répondu
Thème : Peggy Sue et les Fantômes, tome 1 : Le Jour du chien bleu de Serge BrussoloCréer un quiz sur ce livre