AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de gloubik


gloubik
  12 avril 2016
18 morts tout au long du roman, dont certaines inutiles, juste là pour renforcer le côté sombre du roman et bien coller à l'image sanguinaire du moyen-âge. Et encore, devrais-je en compter 19. La plus part étant causée par le bourrin de service : le comte Philippe de Guignes. le lecteur (et l'auteur aussi sans doute) ayant envie de le voir mort, pour le punir de ses actes et de sa mentalité complètement pourrie et calculatrice, l'auteur nous sert quelques dernières pages d'épilogue pour nous annoncer la mort de ce personnage exécrable. J'ai trouvé ces pages superflues et, en fait, j'aurai préféré refermer le livre sur la mort de l'assassin et ne pas lire le dernier chapitre.
Lien : http://livres.gloubik.info/s..
Commenter  J’apprécie          10



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (1)voir plus