AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782253171195
313 pages
Éditeur : Le Livre de Poche (08/03/2000)

Note moyenne : 3.68/5 (sur 165 notes)
Résumé :
Pour conserver sa puissance dans le monde des morts, le pharaon Anathotep veut une sépulture inviolable. Avec le jeune architecte Dakomon, il imagine une pyramide-labyrinthe dont les clés sont des odeurs. Mais très vite, Dakomon aura une excellente raison de se venger de son commanditaire et de faire alliance avec un célèbre pilleur de tombes, Netoub Ashra. Il aura besoin des services d'Anouna, une jeune embaumeuse dotée d'un nez exceptionnel. Pour son malheur, car ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (23) Voir plus Ajouter une critique
CasusBelli
  14 juillet 2018
J'aime beaucoup Brussolo pour son style atypique, cela fait partie de mes escapades de lecture, pas forcément génial mais toujours intéressant ou intriguant.
Le récit nous plonge dans l'univers de l'après vie vue par les riches égyptiens d'antan, autant dire qu'il s'agit d'une affaire sérieuse tant le confort dans le monde des morts est important, surtout lorsqu'il s'agit de Pharaon en personne.
Un pharaon pas très sympathique soit dit en passant, vous saurez pourquoi en lisant ce livre dont je ne dévoilerais bien sûr rien, car dans cette histoire plus que dans d'autres, les surprises rendront la lecture vraiment plus intéressante.
L'auteur semble s'être bien documenté car les détails sur l'embaumement et autres techniques de cette industrie sont nombreux (un métier important à l'époque, n'en doutez pas :)
La psychologie des personnages (le pharaon Anathotep, l'architecte Dakomon, Netoub Ashra le pilleur de tombes) est soignée et apporte une belle crédibilité à l'histoire.
On suivra plus particulièrement Anouna, une jeune embaumeuse, un beau portrait de femme sans mièvrerie ni concession, car il s'agit là d'un conte plutôt cruel dans cette Egypte ancienne ou, comme l'auteur nous le rappelle, l'espérance de vie n'excède pas 30 ans.
Comme dans le parfum de Patrick Süskind, il est beaucoup question d'odeurs et d'essences rares, peut-être une autre bonne raison d'apprécier ce livre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          184
Natacha851
  13 juillet 2014
Serge Brussolo est un de mes auteurs incontournables.

C'est un des rares écrivains qui arrive à me plonger littéralement dans un univers et me donne l'impression étrange d'y être enfermé lors de ma lecture.
Il est très fort, M. Brussolo, pour créer des ambiances glauques recouverts d'une brume malsaine, semblant être nourri par ses personnages ambigus, abîmés mais forts et par son talent de conteur.
Une fois, j'ai lu qu'il était considéré comme le Stephen King français et, pour ma part, je ne trouve pas cela démérité. Je rajouterai même que je le préfère au Roi.
Ici, je retrouve bien tout ce qui me plaît chez cet auteur :
Une ambiance lourde, des coups de théâtre, un paysage historique intéressant et des personnages durs, malsains, forts, ayant une personnalité marquante.
Alors pourquoi ne mettre que 3 étoiles me direz-vous.
C'est bien connu, nous sommes parfois plus durs avec les personnes que nous apprécions car nous en attendons plus.
Oui, j'ai avalé les lignes sans problèmes et avec plaisir mais petit bémol sur le scénario qui ne m'a pas conquise comme l'auteur sait si bien le faire d'habitude.
Peut-être des longueurs, peut-être une histoires sans trop de rebondissements et peu de moments forts, difficile à dire mais le Labyrinthe de Pharaon ne m'a pas scotché à mon strapontin au point d'en oublier de sortir à ma station.
Même avec ceci, j'aurai malgré tout reconnu que c'était un livre ayant beaucoup de qualités si cela avait été écrit par un autre auteur.
Or là, je suis désolée M. Brussolo, mais avec vous, j'aurai tendance à me montrer intransigeante et à demander l'excellence à laquelle vous m'avez habitué.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          160
titiseb77
  17 octobre 2019
Me voilà revenue en France après avoir passer quelques jours en Egypte, pays que j'affectionne et que je trouve assez intrigant.
En Egypte, lorsque l'on est un personnage important, il faut être vigilant à être enterré de façon plus que convenable pour être accepté dans l'au-delà et surtout y être bien traité.
Anathotep est un pharaon vieillissant qui ne vit plus que pour organiser ses funérailles, il voit et revoit tout ce qu'il est possible de faire pour être confortablement installé dans son sarcophage, protégé par ses richesses, des soldats, des chevaux, des chars... bref tout ce qu'il aura besoin pour que son Ka ne manque de rien. Sa principale obsession étant d'être pillé pendant son sommeil éternel, d'où l'idée du labyrinthe pour accéder à son tombeau, mais c'est sans compter sur tous les voleurs et brigands qui lui en veulent et qui en plus de le voler, rêvent de décapiter et démembrer sa momie pour perturber son sommeil et sa résurrection.
Lecture agréable et plaisante, même si on se doute à l'avance des scènes qui s'enchaînent, on reste happé par ce livre et on a envie de connaître le dénouement (qu'on devine assez aisément bien avant la fin). Serge Brussolo m'a une nouvelle conquise et je ne regrette absolument pas d'avoir ouvert ce livre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          150
beauscoop
  25 juillet 2019
Un roman de Serge Brussolo excellent, que l'on peut classer parmi ses meilleurs. L'écriture est agréable, le style et genre particulier inclassable. Beaucoup d'inventivité au cours des péripéties d'un pharaon et de son double, qui mènent à des situations cocasses et même comiques. de nombreux retournements de situations qui permettent de relancer l'histoire et ajouter du suspense. L'Egypte et le mode de vie de l'époque sont bien détaillés, et de manière moins enfantine que dans les romans de Christian jacques.
Commenter  J’apprécie          160
JML38
  19 mai 2020
Anathotep règne sur l'Égypte. Considéré par beaucoup comme un usurpateur, il n'en a pas moins acquis la toute-puissance de Pharaon, avec droit de vie et de mort sur ses humbles sujets, soutenu par son vizir et le grand prêtre d'Amon. Sentant sa fin proche, le vieil homme développe une véritable paranoïa concernant son existence après la mort, se sentant prêt à toutes les exactions pour s'entourer d'une armée de serviteurs et de guerriers pouvant lui permettre de tenir dans l'au-delà le rang qu'il estime être le sien, quitte à affronter les Dieux eux-mêmes.

Pour assurer la protection de sa future demeure d'éternité, il commet un acte barbare sur la personne de l'architecte de la pyramide, s'attirant la haine de celui-ci qui, pour se venger en empêchant la résurrection de la momie du tyran, s'associe à une bande de pilleurs de sépultures.

Serge Brussolo nous plonge dans l'Égypte ancienne, avec ses croyances et ses rites funéraires, à une époque particulièrement violente et nauséabonde, où la cupidité et la cruauté des personnages sont poussées à l'extrême. Anouna, embaumeuse et parfumeuse, se trouve embarquée bien malgré elle dans un complot visant à profaner et piller la tombe royale, jouant sa vie sur les dons olfactifs que la nature lui a octroyés.

Peut-être un peu long à démarrer, cet opus antique né de l'imagination débordante de Serge Brussolo tient toutefois ces promesses pour les lecteurs ne souffrant pas de claustrophobie.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
TakateruTakateru   16 janvier 2013
C’est en se penchant sur le sarcophage de bois> peint qu’Anouna, parfumeuse au Per-Nefer de Sethep-Abou, s’aperçut que la momie sur laquelle elle travaillait depuis trois jours avait disparu. Une mince bandelette de lin sortait de la boîte funèbre, marquant le chemin emprunté par le mort lors de sa fuite. Une fine bande de tissu à peine froissée, imprégnée d’essences rares, et qui se tortillait comme la mue laissée par un serpent en train de faire peau neuve. La jeune fille voulut pousser un cri d’alamie mais aucun son ne sortit de sa bouche. Il fallait donc se résoudre à admettre l’impossible : le défunt avait mis la nuit à profit pour quitter la maison d’embaumement en laissant se dérouler dans son sillage l’interminable pansement enduit de résine qui constituait son armure d’éternité. Pourquoi était-il parti ? Parce qu’il refusait d’entrer dans le royaume des morts... ou parce qu’il était mécontent des services de l’embaumeur choisi par sa famille ? Anouna opta pour cette deuxième hypothèse car elle savait que les travaux du Per-Nefer laissaient quelque peu à désirer dès lors qu’il s’agissait d’enterrements de seconde classe.

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
julienraynaudjulienraynaud   08 octobre 2014
Deux fois le plafond s'entrebâilla pour permettre au désert de s'engouffrer dans les profondeurs de la pyramide.
Commenter  J’apprécie          70
Videos de Serge Brussolo (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Serge Brussolo
ATG#94 : le Retour de Brussolo
Serge Brussolo fut l’un des premiers invités de l’ATG ! Pratiquement 7 ans plus tard, Serge écrit toujours d’excellents romans mais c’est pour une plongée dans un passé plus lointain qu’il est de retour : la Rome antique !
Misteur D, encadré par L.U.D.M.I. et Lord Ton Père, ont écouté religieusement le professeur Serge Brussolo qui nous a emporter vers les rives du Tibre.
J’espère que vous serez aussi passionnés que nous le fûmes et merci encore à Serge pour ce moment de pur bonheur !
autres livres classés : egypteVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Peggy Sue et les fantômes

Quel est le nom de famille de Peggy Sue ?

Fairway
Trueway
Fairpath
Farewell

10 questions
18 lecteurs ont répondu
Thème : Peggy Sue et les Fantômes, tome 1 : Le Jour du chien bleu de Serge BrussoloCréer un quiz sur ce livre
.. ..