AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Citations sur Le Syndrome du scaphandrier (12)

Pavlik
Pavlik   05 mars 2020
S'il ressentait toujours le besoin viscéral de voir les rêves auxquels il avait donné naissance, il n'éprouvait pas à leur vue l'extraordinaire exaltation dont parlaient les esthètes. "C'est normal, lui avait déclaré Marianne sans aucun ménagement, les rêveurs ne peuvent tirer aucun plaisir de la contemplation du rêve. La vision de votre corps nu dans un miroir ne vous excite pas sexuellement, n'est-ce pas ? Eh bien, il en va de même pour les rêves que vous avez matérialisés. D'autres en tireront un plaisir certain, mais entre vous et votre rêve, il existera toujours une sorte de tabou de l'inceste.
Commenter  J’apprécie          110
laulautte
laulautte   30 novembre 2020
Les rêves ne sont pas aussi inoffensifs que vous le prétendez, il convient d'être prudent.
Commenter  J’apprécie          90
Pavlik
Pavlik   07 mars 2020
Une galerie d'art à l'heure actuelle n'était rien d'autre qu'une monstrueuse exposition anatomique. Au-dessous de chaque oeuvre on aurait pu graver l'inscription modelé avec le foie de l'artiste ; mais le public n'aurait probablement pas apprécié cette vérité trop organique.
Commenter  J’apprécie          70
Pavlik
Pavlik   06 mars 2020
David détestait le dimanche, jour de langueur anémiée où les rues paraissaient soudain manquer de sang, ne plus charier que de rares automobiles, ou pis encore : des vélos.
Commenter  J’apprécie          70
Pavlik
Pavlik   06 mars 2020
Dans les revues féminines on parlait des rêves comme de merveilleux régulateurs du tempérament. "Avec quelques bibelots ectoplasmiques soigneusement disposés à proximité de votre chambre à coucher vous bénéficierez d'une véritable cure de jouvence à domicile. Votre corps s'épanouira, votre peau deviendra plus douce, vos rides s'effaceront."
Commenter  J’apprécie          60
Pavlik
Pavlik   06 mars 2020
Au moins maintenant on sait à quoi sert l'art, lui avait déclaré une vieille femme. Dans le temps on nous disait "c'est beau". Mais beau qu'est-ce que ça veut dire ? La beauté jusque-là ça n'avait jamais empêché les hémorroïdes, maintenant c'est différent, y'a rien à comprendre, c'est comme les vitamines : on ne sait pas à quoi ça ressemble mais ça fait du bien !
Commenter  J’apprécie          50
Asa21
Asa21   06 février 2016
" Ce serait sa plus belle plongée, il le pressentait, un voyage au coeur des abîmes, dans le trou noir des grands fonds, là où il n'avait jamais mis les pieds. Là où personne à part Soler Mahus n'avait peut-être mis les pieds. Il allait couler à pic, alourdi par toutes ses rancoeurs, par sa peur d'être mutilé, par toute la tristesse des rêves assassinés. Il allait tomber comme une pierre, fendant les épaisseurs marines tel un scaphandrier bardé de cuivre et de plomb, et son casque rutilant tracerait dans la nuit liquide un sillage de bulles bourdonnantes. "
Commenter  J’apprécie          30
lehibook
lehibook   20 juillet 2019
Le grand rêve qui avait arrêté la guerre trônait depuis cinq ans sur la place de la Béatitude. s'il présentait quelques menus signes de flétrissure ,il n'était pas encore fané.sa présence avait fait monter la côte des immeubles du quartier,chacun voulant s'installer à proximité de l'oeuvre pour bénéficier de ses émanations apaisants.
Commenter  J’apprécie          20
LireLaSuite
LireLaSuite   23 avril 2012
« C’est vraiment un très gros coup, murmurait Nadia. Tu sais que tout le musée est placé sous la surveillance d’yeux électroniques chargés de déclencher l’alarme dès qu’ils identifient une silhouette en mouvement ? Ils balayent toutes les salles en permanence et sont capables de repérer une souris à trente mètres. » David hocha la tête. Il reconnaissait la tirade, elle sortait tout droit d’un roman policier lu dans son enfance et dont il croyait avoir totalement oublié l’intrigue. Le nom du tableau, cette bataille de Kanstädt qu’il avait évoquée tout à l’heure, provenait du même livre, il était prêt à le parier. […]

« Il faudra engager un spécialiste, dit gravement Nadia. Seul le Pr Zénios pourra neutraliser des yeux électroniques. C’est un hypnotiseur. Lorsqu’il se sera occupé d’elles, les cellules de détection ne verront plus que ce qu’il leur aura ordonné de voir. » David n’avait jamais entendu parler de ce Zénios, il en fut heureux. N’était-ce pas une preuve supplémentaire de l’indépendance du monde d’en bas ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00


    Acheter ce livre sur

    LirekaFnacAmazonRakutenCultura





    Quiz Voir plus

    Peggy Sue et les fantômes

    Quel est le nom de famille de Peggy Sue ?

    Fairway
    Trueway
    Fairpath
    Farewell

    10 questions
    22 lecteurs ont répondu
    Thème : Peggy Sue et les Fantômes, tome 1 : Le Jour du chien bleu de Serge BrussoloCréer un quiz sur ce livre