AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2253171425
Éditeur : Le Livre de Poche (23/08/2000)

Note moyenne : 3.72/5 (sur 112 notes)
Résumé :
Que faire quand on se retrouve prisonnière d'un harem perdu aux confins du désert, encerclée par les tempêtes de sable et les mirages trompeurs ?
Comment échapper aux pièges de cet univers clos où le crime rôde chaque nuit, cherchant une victime parmi les dormeuses du sérail ?
Comment rester en vie quand on est livrée, pieds et poings liés, à un prince reclus, dont les fièvres ont ravagé l'esprit ?
Grand maître du mystère, Serge Brussolo ouvre p... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (8) Voir plus Ajouter une critique
Fapifap
  19 décembre 2015
Mon deuxième roman de Serge Brussolo après "le chien de minuit" et encore une réussite.
L'histoire se déroule en Egypte ou nous suivons l'histoire d'Anouna, parfumeuse de son état, qui va se faire enlever ainsi que d'autres femmes par des bédouins. Destination inconnue si ce n'est des rumeurs étranges concernant une ville invisible contrôlée par un prince dément.
Serge Brussolo sait raconter les histoires et met de coté les longueurs inutiles. le livre fait tout juste 300 pages mais rassurez vous c'est que du nerf! Ce qui me convient parfaitement étant donné le nombre d'ouvrages à lire dans une vie, autant ne pas s'attarder sur le superflu.
La tension dramatique monte tout au long du récit jusqu'au dénouement qui prend place dans les toutes dernières pages et, je dois bien l'avouer, je ne l'avais pas vu venir!
Bref un récit simple qui ne se complique pas la vie tout en apportant des informations intéressantes sur ce que pouvait être un Harem et son organisation.
Une valeur sure.
Commenter  J’apprécie          80
ADAMSY
  19 décembre 2018
Anouna, parfumeuse réputée, se retrouve prisonnière dans une cité perdue et cachée au milieu du désert. C'est Abou-Assim qui a organisé son enlèvement. Il a besoin d'elle comme parfumeuse des femmes du harem et pour recréer les odeurs de différents paysages qu'a connu le prince Malik dans son enfance et qui sont peints sur les murs. Abou-Assim lui donne un autre mission : découvrir l'ennemi envoyé par Nazine. Ce dernier est le père de Malik. Il a peur de la malédiction dont il est victime : il mourra par la main de l'un de ses fils. C'est pouruoi il les a tous massacrés, à part Malik, sauvé par Abou-Assim... Anouna n'est pas au bout de ses peines. Elle va de découverte en découverte, prend beaucoup de risques et comprend notamment que Malik reproduit ce qu'a fait son père : il tue ses fils, ne laissant en vie que les petites filles. On va ainsi de rebondissement en rebondissement, jusqu'à la chute finale qui n'est pas sans surprise. Un roman qu'on dévore et qui représente bien la vie des femmes dans un harem.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Bruno19
  03 février 2011
Anouna n'a pas de chance. Comme tous les personnages de Brussolo, leur vie n'est qu'une succession de mise à l'épreuve mortelle. Ayant survécu au labyrinthe et aux pièges mortels de la pyramide dans ses précédentes aventures, la voilà prisonnière d'un palais perdu dans les sables du désert et bien entendu la mort rode.
Comme tout bon Brussolo (et c'en est un bon), l'atmosphère est bien rendu, angoissante. le suspens est omniprésent. La solution reservée aux dernières pages du livre.
Commenter  J’apprécie          70
kikou114
  29 octobre 2011
Encore un bon roman de Serge Brussolo qui mèle exotisme et suspens dans un lieu magique "le Harem". Tous les ingrédients sont là pour nous rendre tout aussi prisonniers du roman que le sont les femmes qui composent le harem du pharaon : un pharaon étrange qui ne se promène que masqué, des infanticides quotidiens pratiqués sur les descendants mâles de Pharaon, une héroïne courageuse qui mène une enquête au dénouement "pharaonique". Attention on ne sort pas comme cela du harem !
Commenter  J’apprécie          70
brigittelascombe
  15 mai 2011
Anouna la parfumeuse se retrouve bien malgré elle prisonnière d'un harem perdu au coeur du désert. Parviendra t elle à percer les secrets de cet univers de femmes soumises à la volonté du seul malik? Où disparaissent les nouveaux nés males? de tempête de sable en mirage, de complots en crimes quelle porte choisir pour éviter les dangers et s'extirper de ce sérail cauchemardesque?
Un suspense insoutenable plein de rebondissements. du grand Brussolo!
Commenter  J’apprécie          70
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
brigittelascombebrigittelascombe   15 mai 2011
Pendant qu'elle débouchait ses flacons, répandait ses poudres, Anouna ne cessait d'examiner les choses autour d'elle. De nombreux enfants trottinaient à travers les salles et les corridors, menant parfois un beau tapage. La parfumeuse ne leur avait tout d'abord prêté qu'une attention distraite, à présent elle était en train de réaliser qu'ils étaient tous de sexe féminin. Il n'y avait que des filles. Des gamines dont les age s'échelonnaient jusqu'à dix ans, et qu'on avait paré de bijoux de grande valeur. Des filles...pas un seul fils. C'était étrange.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
ZinzinetteZinzinette   16 août 2014
Ce furent les miaulements qui réveillèrent Anouna.
Les miaulements chats, et l'odeur du sang.
D'instinct, dans les brumes du sommeil, elle sut qu'on attaquait la caravane à la faveur des ténèbres. Elle demeura figée sur sa natte, emmitouflée dans la couverture qui la protégeait fort mal du froid glacial de la nuit du désert. Sa première réaction fut l'incrédulité, et elle essaya de se convaincre qu'elle rêvait. Pourquoi s'en prenait-on à eux alors que les chameaux ne transportaient que des chats dans des paniers ? Une centaine de félins aux prêtres zélateurs de la déesse Bastet à Boukaris ? C'était absurde. Généralement, les pillards convoitaient des marchandises autrement plus précieuses.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
ADAMSYADAMSY   19 décembre 2018
Ma position est fragile, mais je le protégerai jusqu'à son dernier souffle, parce qu'il se croit devenu très fort alors qu'il n'est qu'un colosse aux pieds d'argile !
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Serge Brussolo (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Serge Brussolo
Chronique animée par Fabien Delorme, consacrée aux grands noms de la littérature policière, dans le cadre de l'émission La Vie des Livres (Radio Plus - Douvrin).
autres livres classés : HaremsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Peggy Sue et les fantômes

Quel est le nom de famille de Peggy Sue ?

Fairway
Trueway
Fairpath
Farewell

10 questions
14 lecteurs ont répondu
Thème : Peggy Sue et les Fantômes, tome 1 : Le Jour du chien bleu de Serge BrussoloCréer un quiz sur ce livre