AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2070426718
Éditeur : Gallimard (02/01/2003)

Note moyenne : 3.56/5 (sur 62 notes)
Résumé :
Une fois par semaine, Georges s'aventure dans le Musée, monstruosité architecturale et labyrinthe à la fois fascinant et cauchemardesque. Il passe de salle en salle, d'escalier en escalier, à la recherche de sa femme partie en faire l'inventaire trois ans plus tôt. Quels secrets lui a-t-elle cachés ? Quels mensonges l'ont conduite à se perdre sans espoir de retour dans ce gigantesque piège ?

Aux confins de la folie, une longue nouvelle vertigineuse pa... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (13) Voir plus Ajouter une critique
ADAMSY
  12 avril 2016
Georges déambule dans les couloirs d'un musée. C'est comme un rituel, il s'arrête toujours devant les mêmes oeuvres. On comprend petit à petit pourquoi il s'astreint à cette promenade : il a l'espoir d'y retrouver sa femme. Il vivait heureux auprès d'Elsy mais celle-ci ressentait l'épuisement de son couple. Après une période de dépression et un départ précipité pour vivre une aventure qui s'avérera périlleuse, elle revient pour de nouveau disparaître dans les dédales du musée, alors qu'elle vient d'être nommée par le ministère de la culture pour effectuer l'inventaire de ce lieu gigantesque. On la suit pas à pas lors de cet inventaire et nous serons les seuls à savoir comment son histoire va se poursuivre. Georges restera avec ses questions, ses doutes et de son côté, l'histoire n'a pas réellement de fin.
On cherche souvent à percer les secrets d'une oeuvre d'art, le pourquoi et le comment. Mais reste-t-elle une oeuvre d'art quand on connait la vérité ??? Voilà la question que je me suis posée en lisant cette nouvelle. Pour nous lecteurs, l'histoire de Georges reste aussi énigmatique. Alors cette nouvelle est une oeuvre d'art ?
Il faut avouer que c'est bien écrit, l'auteur nous entraîne dans les couloirs de ce musée et on se demande jusqu'où il va nous emmener. de la science-fiction, certes, mais un peu de philosophie aussi.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
lokipg
  06 octobre 2018
Chaque semaine, George parcourt les couloirs d'un musée à la recherche d'Elsy, sa femme.
Cette nouvelle de Serge Brussolo a été publiée pour la première fois en 1981 dans le recueil Aussi lourd que le vent. Elle fait partie des premiers textes de l'auteur, à l'époque où il a produit ses textes les plus génialement bizarres. Depuis, il s'est assagi.
La nouvelle s'articule autour de deux personnages, Georges et Elsy, dont la santé mentale est sujette à caution, qui parcourent chacun de leur côté un musée gigantesque et labyrinthique renfermant des oeuvres plus étranges les unes que les autres. le lieu semble hors du temps et de l'espace et régit par ses propres rêgles.
Trajets et itinéraires de l'oubli est un texte étrange. J'hésite entre le qualifier d'absolument génial ou de complètement absurde. La réalité se trouve sans doute entre les deux... mais j'aurais tendance à placer le curseur près du génial, tout de même.
En tout cas, c'est une histoire qui ne ressemble à aucune autre, et c'est pour ça que j'adore lire du Brussolo.
Lien : http://lenainloki2.canalblog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          160
hellza24
  05 septembre 2017
Voilà un petit roman qui se dévore, à condition de résister au vertige qu'il ne manque pas de provoquer chez le lecteur...
Au fil de la lecture, on en apprend plus sur Elsy, la femme que George cherche dans ce musée si atypique, monstruosité architecturale qui semble infinie... Un musée rempli d'objets très étonnants, tel le char d'assaut en porcelaine, ou le revolver en diamant.
La quête de l'homme semble aussi vaine que peu motivée, parce qu'Elsy et lui étaient loin de former un couple uni. Alors, pourquoi tant d'obstination ? Il revient semaine après semaine mais refuse de s'aventurer dans les secteurs où il sait pertinemment qu'elle est sans doute...
On plonge à la fois dans leur passé et dans le musée, on s'enfonce avec les personnages. Il s'agit de se perdre pour fuir, d'errer pour ne plus vivre.
C'est, comme souvent avec Serge Brussolo, un roman inclassable, angoissant, le symbole qui frôle la caricature et un lecteur à la limite de l'asphyxie à cause de l'angoisse sourde qui monte au fil des pages.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
le-mange-livres
  12 avril 2012
Un Folio 2€ lu cet hiver dans le tram.
Au centre de la nouvelle, un couple : Elsy et George. Mais le véritable personnage, c'est le musée. Un musée bien inhabituel, où plus d'un s'est perdu, tant ses dimensions sont infinies ou paraissent telles. Plusieurs chercheurs, dont Elsy, tentent de résoudre deux des grandes énigmes du musée, qui nous absorbent dans l'absurde et la claustrophobie d'un univers inquiétant, sur le chemin de la folie et de la psychose, dans les couloirs de cet immense musée sans plan où George plonge pour tenter de retrouver Elsy.
"Pour lui, elle était morte, et le musée devenait son tombeau ; il en parcourait les abords comme il aurait déambulé à travers les allées d'un cimetière, bercé par une mélancolie de promeneur à l'automne, et il pensait "Déjà trois ans !", tel un veuf qui, le dimanche, s'en vient nettoyer la pierre tombale de son épouse. Il savait pourtant qu'en jouant à remuer de telles pensées il se mentait, il se dissimulait la vérité : à savoir qu'Elsy continuait à vivre sans lui, quelque part dans l'une de ces salles dont l'empilement vertigineux le terrifiait. Reviendrait-elle un jour ?" (page 51)
Inclassable et curieux objet. Angoissant. Oppressant, même. A lire, pour essayer.
Lien : http://le-mange-livres.blogs..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Giwago
  15 avril 2008
Une nouvelle assez spéciale. Par moments je trouve que Brussolo se perd dans son histoire et j'ai l'impression que ce qu'il écrit n'a plus aucun rapport avec l'histoire qu'il raconte, tandis que à d'autres moments (la plupart du temps) l'histoire est passionnante. Je reste donc sur un sentiment très, très mitigé au sujet de cette nouvelle.
Commenter  J’apprécie          30
Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
ADAMSYADAMSY   12 avril 2016
Elle comprit qu'elle n'allait pas tarder à perdre la tête. Elle savait ce que sa mère lui aurait dit : "Essaie d'avoir un enfant, ça t'occupera, et puis une femme est faite pour ça, pas pour autre chose. Le travail, les études, crois-moi, tout ça c'est de la bouillie de démagogue ! Un enfant. Tu te sentiras pleine, heureuse, soulagée de remplir ton rôle dans la société, ton devoir envers les hommes. Ton mal de vivre n'est que l'expression de ta mauvaise conscience, Elsy, tu refuses de jouer le jeu, et c'est ça qui te rend malheureuse. Et tu le sais..."
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
LunoelleLunoelle   05 juillet 2009
C'était un noir sublime, un néant de syncope, un voile d'agonie. La monstrueuse nudité d'un cosmos sans étoiles et sans planètes qui donnait l'impression de flotter dans l'infini des limbes ou de dormir sous le regard du vide universel.
Commenter  J’apprécie          40
MoryinMoryin   21 janvier 2016
Le regard de Georges se posait sur sa nuque, comme un point d'interrogation rouillé et coupant fouillant son cerveau.
Commenter  J’apprécie          80
MoryinMoryin   21 janvier 2016
C'était un noir sublime, un néant de syncope, un voile d'agonie.
Commenter  J’apprécie          50
MoryinMoryin   21 janvier 2016
Notre solitude est terrible mais féconde.
Commenter  J’apprécie          40
Videos de Serge Brussolo (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Serge Brussolo
ATG#94 : le Retour de Brussolo
Serge Brussolo fut l’un des premiers invités de l’ATG ! Pratiquement 7 ans plus tard, Serge écrit toujours d’excellents romans mais c’est pour une plongée dans un passé plus lointain qu’il est de retour : la Rome antique !
Misteur D, encadré par L.U.D.M.I. et Lord Ton Père, ont écouté religieusement le professeur Serge Brussolo qui nous a emporter vers les rives du Tibre.
J’espère que vous serez aussi passionnés que nous le fûmes et merci encore à Serge pour ce moment de pur bonheur !
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Peggy Sue et les fantômes

Quel est le nom de famille de Peggy Sue ?

Fairway
Trueway
Fairpath
Farewell

10 questions
17 lecteurs ont répondu
Thème : Peggy Sue et les Fantômes, tome 1 : Le Jour du chien bleu de Serge BrussoloCréer un quiz sur ce livre