AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2714479340
Éditeur : Belfond (05/09/2019)

Note moyenne : 4.18/5 (sur 22 notes)
Résumé :
L'auteur de thrillers aux plus de deux millions de livres vendus en Grande-Bretagne vous réserve une plongée en plein cauchemar... Retenez votre souffle !

Alors qu'elle sonde les profondeurs d'une vieille carrière inondée à la recherche d'une cargaison de drogue, l'inspectrice Erika Foster fait une macabre découverte : un sac-poubelle renfermant des ossements d'enfant.
Le légiste est formel : le squelette est celui de la petite Jessica Collins,... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (22) Voir plus Ajouter une critique
Elodieuniverse
  10 septembre 2019
Un squelette d'enfant retrouvé, une affaire d'il y a 26 ans qui refait surface...
C'est la première fois que je lis cet auteur. Cette affaire va être difficile pour notre enquêtrice slovaque Erika Foster. Elle doit revoir des années d'enquête, revenir sur un meurtre d'il y a 26 ans et faire face à une famille détruite. Au fil des pages, des secrets vont être mises à jour. C'est une enquête sous haute tension dont certains voient d'un mauvais oeil qu'elle soit déterrée et mise à jour. Les dommages collatéraux vont être nombreux et je n'ai pas vu venir le dénouement. C'est une intrigue plutôt simple mais efficace et on se laisse porter au fil de l'enquête. (...)
Ma page Facebook Au chapitre d'Elodie
Lien : http://auchapitre.canalblog...
Commenter  J’apprécie          320
alexb27
  18 septembre 2019
J'ai retrouvé avec plaisir Erika et ses acolytes dans cette troisième enquête qui les confronte à un Cold case, la disparition d'une petite fille en 1990. Tout est mené (et écrit) assez classiquement mais, entre l'arrivée de la soeur d'Erika (et de ses enfants), les relations ambiguës entre collègues et l'intrigue, je ne me suis pas ennuyée une seconde. Une série de polars efficaces dont je lirai volontiers le prochain opus.
Commenter  J’apprécie          270
Eroblin
  21 septembre 2019
Je suis les aventures policières d'Erika Foster depuis le début et quand j'ai vu ce nouvel opus, j'ai sauté dessus et je l'ai dévoré en quelques jours. Une fois de plus j'ai beaucoup aimé ce personnage féminin tenace et courageux.
L'intrigue est très sombre: alors qu'Erika Foster fait sonder les eaux d'une carrière inondée pour retrouver de la drogue, son équipe tombe sur le squelette d'un enfant. Et pas n'importe lequel, il s'agit du corps d'une petite fille portée disparue plus de vingt ans plus tôt. Sa disparition jamais élucidée a ruiné la carrière d'une inspectrice Amanda Baker, détruit celle d'un homme accusé à tort d'avoir enlevé l'enfant, détruit une famille...Vingt-six ans plus tard, Erika demande à être chargée de l'affaire, la mort de cette petite fille la bouleverse et elle est persuadée de pourvoir élucider l'affaire. On lui donne une équipe, des moyens mais Erika va s'apercevoir assez vite qu'il ne fait pas bon fouiller le passé.
Une intrigue solide qui entraîne Erika dans les secrets d'une famille qui n'a toujours pas fait le deuil de leur fille et soeur. Notamment la mère que j'ai trouvée monstrueuse, on aimerait pleurer pour elle mais son comportement est tel qu'on aimerait plutôt lui tourner le dos. le rythme est soutenu, on va de surprise en surprise: les suspects qui sont arrêtés, malgré leur noirceur, ne sont pas les coupables. Il faut attendra la fin -à laquelle je ne m'attendais pas- pour connaître enfin ce qui est arrivée à Jessica Collins, la seule innocente dans cette histoire.
Je vous recommande ce roman et j'en profite pour remercier les Editions Belfond et Netgalley d'avoir pu le lire.

Lien : https://labibdeneko.blogspot..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          220
Sharon
  20 septembre 2019
C'est un très bon roman, autant vous le dire tout de suite. Seulement, je ne l'ai pas lu au bon moment. Il faut savoir qu'il est noir, sombre, tragique, que l'espoir n'est jamais au rendez-vous, que l'intolérance, par contre, est bien présent, la désespérance aussi. Que peut attendre le lecteur quand on enquête sur le meurtre d'une enfant, dont on retrouve le corps 26 ans plus tard si ce n'est ce sentiment ? J'ai pensé à La souris bleue de Kate Atkinson, parce que le lieu (l'Angleterre) et le thème (retrouver le corps d'une enfant portée disparue) sont les mêmes. Les styles sont différents, mais la qualité, de l'intrigue, de l'analyse sont identiques et nous entraîne dans un puits sans fonds de douleur et de noirceur.
Personne ne peut sortir indemne d'une telle intrigue. Erika Foster est vue comme asociale par les autres policiers, son supérieur dit même qu'elle peut se montrer "débile" dans sa vie personnelle, elle qui interprète mal les actes de ceux qui l'entourent, qui a autant de mal quand ses proches sont loin d'elle que quand ils sont tout prêts. Oui, Erika peut parfois, même pour le lecteur le plus indulgent, être antipathique. Personne ne peut cependant dire qu'elle n'est pas acharnée à mener à bien les enquêtes qui lui sont confiées, même si, parfois, elle est sans illusion, notamment quand elle arrête un dealer et qu'elle sait qu'il sera très prochainement remplacé par un autre. Oui, contrairement à son supérieur, elle n'attend rien des révélations de ce jeune homme, et préfère se plonger dans cette enquête, qui a coûté cher à celle qui l'avait en charge à l'époque.
Tout est détruit, pourrait-on dire. La famille de Jessica a explosé, et la découverte de son corps est pire encore. le père a refait sa vie, loin, il a de nouveaux enfants. La soeur aînée est mariée, a des enfants, et doit soutenir une mère qui a complètement perdu pied. le frère, par contre, a totalement ma sympathie : il n'a que peu de souvenirs de sa soeur, il n'avait que trois ans quand elle avait disparu, il est aujourd'hui en couple, heureux, avec un jeune homme, et lui aussi veut comprendre. Par contre, il est sans illusion sur l'acceptation de son homosexualité par sa mère, catholique fervente, pour ne pas dire intégriste. Face au comportement trop souvent imprévisible de sa mère, il est le seul à garder la tête haute.
Il faut donc reprendre l'enquête, avec le corps, certifiant ainsi la mort de Jessica, et avec les séquelles de l'enquête précédente, qui coûta le poste de la précédente enquêtrice, d'énormes dédommagements à la police eu égard au préjudice subi par un suspect : ne jamais faire justice quasiment soi-même, ne jamais s'attarder sur des idées préconçues, sur des évidences. Soyons clair : les enquêteurs eux-mêmes n'y vont pas nécessairement par quatre chemins pour obtenir ce qu'ils veulent, ils n'iront cependant jamais aussi loin que ceux qui ont peur. Oui, la peur est bien présente : la peur de perdre ce que l'on possède, la peur de voir la vérité découverte. La peur aussi pour les siens : ceux qui ont peur sont prêts à tout, même à faire n'importe quoi, et tant pis pour les conséquences - pour les autres.
Un livre réussi, mais sombre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
ludi33
  01 octobre 2019
Voici la troisième enquête d'Erika Foster écrite par Robert Bryndza. Alors qu'elle a changé de commissariat et d'affectation (elle s'occupe maintenant du trafic de drogues), elle découvre le squelette d'une petite fille disparue depuis plus de vingt ans.
J'ai pris beaucoup de plaisir à me plonger dans ce livre et à retrouver les personnages qui m'avait plus dans le second tome (je n'ai toujours pas lu La fille sous la glace). Si l'enquête pour retrouver l'assassin de la fillette occupe la place centrale du livre, l'auteur arrive tout de même à faire vivre ses personnages et à esquisser leur vie privée, sans pour autant en faire un vrai sujet. Juste un toile de fond pour nous rendre ses flics attachants et nous accrocher un peu plus à l'histoire.
Niveau enquête, on se retrouve dans un déroulement on ne peut plus classique. Mais le final, inattendu nous scotch au livre et nous met K.O., grâce aux fausses pistes savamment disposées pour nous par l'auteur.
Merci à Netgalley et aux éditions Belfond pour cette excellente lecture. Maintenant, j'attends la suite avec impatience (même si j'ai toujours le tome 1 à me mettre sous la dent en attendant).
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120

critiques presse (1)
LaPresse   04 octobre 2019
Voilà un polar très réussi qui plaira aux amateurs d’enquêtes traditionnelles et donnera immanquablement l’envie de lire (si ce n’est pas déjà fait) les deux premiers romans avec Erika Foster.
Lire la critique sur le site : LaPresse
Citations et extraits (22) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   10 septembre 2019
J’étais amoureux d’elle… Je vois bien votre grimace. Mais vous devez comprendre que je ne contrôle pas ce que je ressens. Mes désirs me répugnent, mais je ne peux pas les faire taire. C’était une très belle petite fille. La première fois que je l’ai vue, c’était au bureau de presse de Hayes, un peu après ma libération. Elle était avec sa mère. Ça devait être au début du printemps 1990, et elle était en robe bleue, avec un ruban assorti dans ses cheveux, si blonds, si lumineux… Elle tenait son petit frère par la main et le chatouillait en riant. Son rire, c’était une véritable musique à mes oreilles. J’ai entendu sa mère donner leur adresse au moment de payer leur abonnement à un journal. À partir de là, j’ai commencé à… les observer.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
leslecturesdenanouleslecturesdenanou   24 septembre 2019
La police scientifique investit la maison en premier, et la matinée s'écoula tandis qu'Erika patientait en faisant les cent pas au bord de l'eau. Le soleil eut beau resté cacher derrière les nuages, la surface de l'eau était d'une beauté enchanteresse, encadrée de roseaux desséchés et d'arbres nus, froissée çà et là par le passage de la brise. Six canards se posèrent sur l'eau dans un même mouvement, traçant douze lignes parallèles du bout de leurs ailes. Erika s'en voulut de trouver cet endroit beau.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
rkhettaouirkhettaoui   10 septembre 2019
L’important, c’est de s’en tenir aux faits qui entourent la disparition de Jessica Collins. Oubliez la fiction. Impossible de prévoir ce que l’annonce de notre découverte provoquera dans les médias, mais il faut absolument qu’on garde une longueur d’avance. Et, par rapport aux années quatre-vingt-dix, ça risque d’être encore plus difficile. Maintenant, il y a l’info en continu, les réseaux sociaux, les blogs, les forums de discussion… Tout ça ne fera que déterrer des informations pour les régurgiter au public, en permanence. Alors, tous ces dossiers là-bas, contre le mur, doivent être épluchés sans omettre le moindre détail, et vite.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   10 septembre 2019
 C’est pour ça que j’ai fait ça, reprit Amanda, brisant le silence. Que j’ai décidé de rendre la justice moi-même. Je voulais que cet enfoiré brûle vif, qu’il souffre autant que possible. Ça m’a écœurée d’apprendre qu’il allait s’en sortir, que le feu n’avait pas suffi à le tuer. Mais je pense que, au final, c’est mieux qu’il soit obligé de vivre comme ça. Vous avez vu à quoi il ressemble, maintenant ?
— Oui. »
La voix d’Erika était à peine plus qu’un murmure.
« Il fait peur à voir, hein ? Avant, il avait l’air assez normal. Au moins, avec la tête qu’il a maintenant, plus aucun gosse n’acceptera jamais de le suivre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   10 septembre 2019
Depuis le temps qu’elle travaillait dans la police, elle avait passé bien des années à la tête de brigades des stupéfiants. Les noms changeaient – Central Drug Unit, Drug and Organised Crime Prevention, Projects Team – mais la guerre contre le trafic de drogue restait la même, et il n’y aurait jamais de vainqueur. Chaque fois qu’un fournisseur était éliminé, un autre prenait immédiatement sa place et comblait le vide avec encore plus d’astuce et d’habileté. Jason Tyler était de ceux-là et ne tarderait pas à être remplacé, lui aussi. Alors le cycle infernal recommencerait.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Video de Robert Bryndza (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Robert Bryndza
"La Fille sous la glace", un roman noir de Robert Bryndza. Compulsive, intense, la première enquête de la super-flic londonienne Erika Foster à Londres. En savoir plus sur le livre : http://bit.ly/2mLBJzY
autres livres classés : disparitionVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1732 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre
.. ..