AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782070451999
192 pages
Éditeur : Gallimard (06/06/2013)
3.05/5   10 notes
Résumé :
Prisonnier de son histoire et de son lit d’hôpital, Eulálio Montenegro d’Assumpção se confronte à la vie passée. La présence d’une infirmière, de sa fille ou de sa mère décédée, entretient en lui le besoin d’explorer des souvenirs qui s’entrechoquent en fouillant le parcours des générations qui le précèdent et qui le suivent. Sa vision de l’héritage familial se nuance au fil de la mémoire qui évolue, s’immisce en des lieux insoupçonnés à l’ombre permanente du doute.... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
de
  25 mai 2013
Il est bizarre d'avoir des souvenirs de choses qui ne se sont pas encore produites
« Jusqu'à ce que je frappe à la porte d'une pensée vide qui m'entraînera vers les profondeurs où je rêve d'habitude en noir et blanc »
Un homme, avant de sortir d'ici, dans son lit d'hôpital, parle avec lui-même, son infirmière, sa fille, sa mère. Les temps s'amalgament, entre histoire, mémoire, fantasme et invention. le récit dense convoque de multiples personnages, faits sociaux de l'histoire du Brésil, des fantômes, des figures idéalisées ou négligées.
« Quant à moi, je rêverais bien de toi dans toutes les couleurs, mais mes rêves sont comme le cinéma muet dont les acteurs sont déjà morts depuis belle lurette ».
Cet homme a aimé, mélange d'amour, de désirs et de mépris pour les femmes. Et à l'ombre de ce récit, les doutes, la violence, les obsessions, la jalousie….
Un homme parle, il va mourir. Et derrière la fin d'un ancêtre, c'est sa sortie qu'il met en scène. « Alors une jeune infirmière s'est frayé un passage, elle s'est penchée sur mon arrière-arrière-grand-père, elle lui a pris les mains, a soufflé quelque chose dans son oreille et l'a apaisé ainsi. Puis elle a passé légèrement les doigts sur ses paupières et a recouvert avec le drap son visage autrefois beau ».
Lien : http://entreleslignesentrele..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
francoisvaray
  04 février 2014
Chico Buarque, apprécié dans Budapest, rate complètement cette évocation de la fin de vie
Commenter  J’apprécie          20


critiques presse (1)
Liberation   17 janvier 2012
Tout le roman est conçu sur le principe des «pensées parallèles». Mille choses se confondent et s’agglomèrent dans le monologue intérieur du mourant qui s’adresse le plus souvent à une femme - son infirmière, sa fille, sa mère morte - pour constituer ses mémoires. Mais la mémoire est «un chaos».
Lire la critique sur le site : Liberation
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
AdemyAdemy   13 février 2015
Cette femme qui est arrivée pour me voir, personne ne croit que c'est ma fille . Elle est devenue tordue comme ça et détraquée à cause de son fils.Ou de son petit-fils, maintenant je ne sais plus très bien si le gamin était mon petit-fils ou arrière petit-fils ou quoi. A mesure que le temps futur rétrécit, les personnes plus jeunes doivent s'empiler tant bien que mal dans un recoi de ma tête. En compensation, pour le passé j'ai un salon de plus en plus spacieux, où tiennent aisément mes parents, grands parents, cousins éloignés et camarades de facculté que j'avais déjà oubliés, avec leurs salons respectifs remplis de parents et parents par alliance et de pique-assiette avec leurs maitresses, plus les souvenirs de tous ces gens-là, jusqu'à l'époque de Napoléon.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
dede   25 mai 2013
Alors une jeune infirmière s’est frayé un passage, elle s’est penchée sur mon arrière-arrière-grand-père, elle lui a pris les mains, a soufflé quelque chose dans son oreille et l’a apaisé ainsi. Puis elle a passé légèrement les doigts sur ses paupières et a recouvert avec le drap son visage autrefois beau
Commenter  J’apprécie          71
art-bsurdeart-bsurde   18 octobre 2014
Et tout ce dont je me souviendrai maintenant me fera mal, la mémoire est une vaste blessure.
Commenter  J’apprécie          90
dede   25 mai 2013
Jusqu’à ce que je frappe à la porte d’une pensée vide qui m’entraînera vers les profondeurs où je rêve d’habitude en noir et blanc
Commenter  J’apprécie          40
dede   25 mai 2013
Quant à moi, je rêverais bien de toi dans toutes les couleurs, mais mes rêves sont comme le cinéma muet dont les acteurs sont déjà morts depuis belle lurette
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Chico Buarque (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Chico Buarque
ITALISSIMO - « UNA CANZONE PER TE » Balade en chansons italiennes Avec Tosca, Joe Barbieri & Pacifico Soirée animée par Laura Putti Musique Cette soirée offre un voyage musical à travers l'Italie et une invitation à se laisser emporter par les voix des héritiers de la chanson à texte : celle de Celentano et Paolo Conte mais aussi de Lucio Dalla ou Pino Daniele, véritables icônes de la musique italienne. Tosca, chanteuse romaine, consacre une partie de son activité à la recherche musicale. Dans son répertoire, on trouve des morceaux écrits par des géants comme Ennio Morricone ou Chico Buarque. À ses côtés, le guitariste et chanteur napolitain Joe Barbieri est aussi producteur artistique de son dernier album. L'art de Barbieri échappe à toute définition. Chacune de ses chansons est un univers accompli fait de beauté et d'élégance. le voyage se poursuit en compagnie de Pacifico et de sa voix envoûtante. Auteur prolifique, il a écrit pour Adriano Celentano, Antonello Venditti ou Gianna Nannini. Son dernier album vient de sortir après sept ans de silence. Une soirée de reprises et d'inédits à écouter les yeux fermés. Dans le cadre du festival Italissimo. (http://www.italissimofestival.com/) À écouter - Tosca, « Morabeza », Officina Teatrale, Leave Music - Pacifico, « Bastasse il cielo », Ponderosa Music Records - Joe Barbieri, « Origami », Microcosmo Dischi.
_____
Enregistré le dimanche 11 octobre 2020 à 20h
+ Lire la suite
autres livres classés : brésilVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Les classiques de la littérature sud-américaine

Quel est l'écrivain colombien associé au "réalisme magique"

Gabriel Garcia Marquez
Luis Sepulveda
Alvaro Mutis
Santiago Gamboa

10 questions
306 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature sud-américaine , latino-américain , amérique du sudCréer un quiz sur ce livre