AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 978B005Q4DJ58
(27/09/2011)
3.75/5   4 notes
Résumé :
Dick Hannay se voit confier une mission secrète de la plus haute importance : trouver ce qui se trame en Turquie, et qui pourrait changer la face de la Grande guerre. Aidé par trois personnes : d'un américain, d'un de ses amis Dick, et d'un vieux casseur Australien, ils doivent gagner la Turquie. Dick Hannay, quant à lui, se retrouve en Allemagne… Un roman de 580 000 caractères.
Acheter ce livre sur
LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Mondaye
  01 octobre 2016
Déçue...
Il n'y a pas d'autre mot. Autant le premier m'avais laissée sceptique dans l'enchainement un peu trop facile des évènement, mais avais su me faire sourire, autant celui-ci m'a rapidement ennuyée et sur la fin je ne "suivais" le récit que par quelque courts moments, passant le reste du temps dans le brouillard.
Peut-être était-ce juste mon état d'esprit du moment, mais pour moi il n'est pas vraiment entrainant, ni passionnant, ni "intéressant". Bref il n'a pas grand chose pour lui.
Commenter  J’apprécie          40

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
KichigaiKichigai   07 février 2016
[ ... ] je connais un peu l’âme de l’Orient. Mais ce serait bien trop long de vous raconter cela maintenant. L’Occident ignore tout du vrai Oriental. Elle se le figure vautré dans de la couleur, dans l’oisiveté, dans le luxe et les rêves magnifiques. Tout cela, c’est faux. L’Oriental aspire à un Kâf, qui est une chose très austère. C’est l’austérité de l’Orient, qui est sa beauté et en fait la terreur. Au fond, il aspire toujours aux mêmes choses. Le Turc et l’Arabe sont sortis des grands espaces et ils en ont la nostalgie. Ils s’installent, croupissent, et peu à peu, ils dégénèrent en ce?e subtilité effrayante qui est la déviation de leur passion dominante. C’est alors que vient une grande révélation et une grande simplification. Ils désirent vivre face à face avec Dieu sans en être séparé par aucun écran de rituel, d’images ou de prêtrise. Ils veulent alléger la vie de ses fanges stupides et retourner à la stérilité noble du désert. Rappelez-vous, ils ont toujours subi l’enchantement du désert et du ciel vides, de la clarté chaude, purificatrice, du soleil qui consume toute pourriture. Ce n’est pas inhumain. C’est l’humanité d’une partie de la race humaine. Ce n’est pas la nôtre ; mais elle a de la valeur.Il y a des jours où elle m’étreint si fortement que j’ai envie d’abjurer les dieux de mes pères.

page 185.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
picturapictura   15 décembre 2014
Je me suis tenu à l’écart du carnage, mais, comme dit votre poète : « La paix compte des victoires non moins glorieuses que celles remportées par la guerre » ; ce qui veut dire, major, qu’un neutre peut se mêler à la lutte aussi bien qu’un belligérant.
– Voilà bien la meilleure sorte de neutralité dont j’aie jamais entendu parler, déclarai-je.
– C’est la vraie neutralité, dit-il solennellement. Voyons, major, pourquoi vous battez-vous, vous et vos copains ? Pour essayer de sauver vos peaux, votre empire et la paix de l’Europe. Eh bien, voilà des idéaux qui ne nous concernent aucunement.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
KichigaiKichigai   07 février 2016
— Je vais vous le dire, madame. Moi aussi, j'ai poursuivi une science, mais je l'ai poursuivie dans des endroits sauvages et je l'ai retournée de fond en comble. À mon avis, le monde était devenu un endroit trop facile, trop moelleux. Les hommes oubliaient leur virilité dans le tourbillon des aroles douces et s'imaginaient que les règles de leur civilisation satisfaite étaient les lois de l'univers. Mais ce n'est pas l'enseignement de la science, et ce n'est pas non plus l'enseignement de la vie. Nous avons oublié les plus grandes vertus et nous devenions des hypocrites émasculés dont les dieux étaient nos propres faiblesses. Puis la guerre advint, et l'air s'allégea. L'Allemagne, malgré sa grossièreté, apparut comme le Fléau de Dieu. Elle eut le courage de rompre les liens de l'hypocrisie et de se moquer des fétiches de la masse. Je suis donc du côté de l'Allemagne. Mais je suis venu ici pour une autre raison. Je ne connais rien de l'Orient, mais si je ne me trompe, c'est du désert que doit venir la purification. Quand l'humanité est comme étouffée sous de faux-semblants, des phrases, des idoles peintes,il souffle tout à coup un vent des solitudes pour netoyer et simplifier la vie. Le monde a besoin d'espace et de grand air. La civilisation dont nous nous sommes tant vantés n'est qu'une boutique de jouets et une impasse. J'aspire à la rase campagne.

Elle accueillit très favorablement toutes ces balivernes.Ses yeux pâles brillaient de la clarté froide d’une fanatique. Avec ses cheveux blonds, elle ressemblait à quelque furie destructive de la légende Scandinave. C’est à ce moment, je crois, que je l’ai crainte pour la première fois. Jusque-là je l’avais à demi détestée et à demi admirée. Dieu merci! Dans son recueillement, elle ne remarqua pas que j’avais oublié de parler avec l’accent de Cleveland (Ohio).

— Vous faites partie de la Demeure de la Foi, déclara-t-elle. Vous apprendrez bien des choses d’ici peu, car la Foi marche vers la Victoire. En a?endant, laissez-moi vous dire que vous et votre compagnon allez vous diriger vers l’est.

Page 181-182
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
picturapictura   15 décembre 2014
Le lendemain, l’air était vif et piquant, et je me réveillai tout à la joie de vivre. J’oubliais ma situation précaire et le long trajet qu’il me restait à parcourir.
Commenter  J’apprécie          70

Lire un extrait
Videos de John Buchan (10) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de John Buchan
"Les 39 marches" Livre vidéo. Non sous-titré. Non traduit.
autres livres classés : espionnageVoir plus
Acheter ce livre sur
LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
2456 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre