AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2265097047
Éditeur : Fleuve Editions (12/09/2013)

Note moyenne : 3.53/5 (sur 16 notes)
Résumé :
1935. Suite à un héritage, Frank et Eudora s'installent à Whitbrow, en Géorgie, où le grand-père de Frank possédait une plantation. Le village, entouré d'une forêt obscure, se révèle accueillant et le couple s'intègre vite à la communauté. Pourtant, en cherchant à retracer l'histoire de son aïeul, un général de l'armée confédérée esclavagiste, Frank va réveiller des forces qui le dépassent. D'où vient l'étrange coutume des habitants d'envoyer des animaux dans la for... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (8) Voir plus Ajouter une critique
LePamplemousse
  29 septembre 2013
Ah, ça, c'est un livre comme je les aime, c'est bien simple, j'ai tout aimé dans ce roman. Déjà, le titre me plaisait, la couverture m'attirait et la quatrième de couverture ne révélait que très peu d'éléments de l'histoire mais cela a suffit a me donner furieusement envie de le lire...et j'ai bien fait car j'ai adoré.
Un homme et sa femme emménagent dans une maison dont ils viennent d'hériter et nos deux héros s'intègrent très vite aux habitants du village même si celui-ci a l'air un peu étrange. En effet, on ressent très rapidement que l'ambiance chaleureuse et bon enfant cache quelque chose mais le malaise est presque imperceptible. Je n'en dirais pas plus car cela gâcherait le plaisir de la découverte. J'ai eu l'impression de retrouver dans ce roman l'ambiance de certains films comme "Le village" ou comme le roman "La vallée des disparus" dans lesquels on ne sait pas trop si on est dans la réalité ou si on dérive doucement vers du fantastique.
Ici, l'histoire tient bien la route, les personnages sont intéressants, on baigne dans le mystère du début à la fin, il y a des réflexions intelligentes sur des sujets profonds, de l'émotion, de la compassion, un soupçon d'angoisse et même un peu de peur par moment et la fin est tout à fait crédible.
Rien à jeter dans ce roman donc, et j'en fais un de mes coups de coeur de l'année.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          255
frgi
  05 juillet 2016
Je viens de terminer ce livre et c'est la première fois depuis pas mal de temps que je ne sais pas quoi dire sur ma lecture.
J'ai décidé de commencer ce livre suite à la lecture de la critique de LePamplemousse qui en disait le plus grand bien, preuve que les goûts et les couleurs ... Ce n'est pas que j'aie passé un mauvais moment à le lire (sinon je l'aurais abandonné, comme je l'ai fait avec "Le Pendule De Foucault" juste avant) mais plutôt parce que je suis mitigé.
Le début de l'histoire est trop lent à mon goût et le style d'écriture m'a empêché d'entrer pleinement dans le récit, j'avais l'impression d'être un spectateur externe alors qu'habituellement je suis totalement (ou presque) immergé dans ce genre de récit. Ceci entrainant cela, il m'a été très difficile de m'attacher/identifier à l'un ou l'autre personnage.
La seconde partie du roman est, quant à elle, beaucoup plus rapide mais un peu trop prévisible à mon goût. Tout ou presque a déjà été vu ou lu dans des films ou d'autres livres (je ne vous dirai pas lesquels sinon je vous dévoilerais une grande partie du mystère, bien que celui-ci puisse être découvert assez rapidement).
En conclusion, j'ai passé un agréable moment de lecture mais sans plus. Ceci ne m'empêchera toutefois pas de me laisser tenter par le second roman de l'auteur "Entre ciel et enfer". Suite au prochain épisode ;-)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
NathalieAtom
  23 mars 2014
Le plus souvent, ce sont les conseils, les chroniques des blogueurs ou le bouche à oreille qui me font acheter un livre. Un peu plus rarement, je me fie au résumé du 4ème de couv' , même s'il est souvent surfait et trompeur.
Un titre séduisant, un résumé plein de mystère, une époque peu souvent mise en avant et une comparaison entre F .Scott Fitzgerald et Dean Koontz s'il vous plait ont eu fini de me convaincre.
Le prologue est une réussite en matière de mise en bouche et suffisamment mystérieux pour donner envie d'en connaître la suite. La période d'après guerre 14/18 est peu souvent utilisée par les auteurs contemporains et cela amène une certaine fraîcheur dans le récit . Oubliez internet et smartphones, pensez gramophones, tractions avants , Bonnie et Clyde…
L'intelligence de l'auteur se situe dans le fait de plonger une histoire fantastique dans un monde où appeler une personne de couleur « nègre » ne choque personne, où les femmes ayant de l'instruction ne sont qu'exception. Une dimension hors du commun pour ce genre de sujet.
Mais ce roman, avant d'être fantastique, est surtout un débat sur la résilience des soldats après la guerre. A quelques encablures de la guerre de Sécession avec tout ce que cela implique de racisme et d'intolérance, le personnage principal, Frank, est encore marqué profondément par la « grande » guerre et la perte de son meilleur ami. Alors que celle de 39/45 arrive à grands pas, c'est un combat local qu'il devra mener.
Malgré tout, je ressors fort mitigée de cette lecture. L'intrigue met un temps infini à se mettre en place. le rythme est lent, loin des formats habituels de ce genre de récit, ce qui pourrait ne pas déranger outre mesure mais qui, ajouté à ma déception quant à sa construction, à contribué à ne pas m'embarquer dans cette histoire. Les personnages paraissent froids et tout aussi lents que l'histoire elle même, comme si mon époque faite de stress et de vie à 100 à l'heure ne me permettait pas d'apprécier la nonchalance des années 30…
Le prologue alléchant et les premières pages un peu malsaines auguraient une explication originale mais là aussi, j'ai été déçue. J'y aurais préféré une conclusion sortant des sentiers battus.
En un mot comme en cent, voilà un premier roman tout à fait honorable, très bien écrit mais dont le ou les charmes n'ont pas éclipsé les défauts que j'y ai trouvé.
Lien : http://lemarquepagedenath.wo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          32
pupucing
  13 janvier 2016

1935, Frank a hérité de la maison de sa tante dans la petite ville de Withbrow, Géorgie, il s'installe avec Eudora, sa compagne illégitime.
Malgré un passé familial des plus morbides, son grand-père avait pour passe-temps la torture de ses esclaves, ils sont accueillis à bras ouverts par la communauté, lui le futur écrivain, et elle la novelle institutrice qui charme autant les hommes que les femmes avec son regard vairon.
C'est d'ailleurs elle qui réussira à les convaincre de cesser le rituel païen consistant à envoyer deux cochons par mois en "offrande" dans la foret, de l'autre coté de la rive, pourtant Matuin, taxidermiste alcoolique les met en garde, il est dangereux de rompre certains accords ...
Certes, mais accords et offrandes à qui ? Personne ne vient jamais de l'autre rive, en ces temps difficile, autant ne rien gaspiller !
Pourtant, l'avenir leur fera prendre conscience qu'il aurait mieux valu écouter un vieil homme puant qu'une jolie jeune femme.
Premier roman de Christopher Buehlman, très bon mélange de genre, qui flirte très fortement avec le fantastique voire l'horreur, d'une construction très intelligente, on assiste impuissant à la lente descente vers l'horreur de toute une petite ville vivotant, écrasée par la chaleur du soleil d'été, l'auteur prend le temps de nous poser au sein de cette ville, de nous faire connaitre les habitants, que l'on s'y attache, et ce pour mieux prendre de plein fouet la claque qu'il leur réserve !!!
La quatrième de couverture ne dévoile rien de ce qui nous attend, et c'est assez rare pour que je le souligne.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
sonfiljuliesuit
  27 mai 2016
Lu grâce à mon bocal à bouquin, il attendait sagement depuis plus d'un an que je le découvre.
On suit un couple, Frank et Eudora, qui se rend dans une petite ville du Sud à l'époque de la Dépression, où appeler une personne de couleur « nègre » ne choque personne, où les femmes avec de l'instruction sont une exception.
Frank hérite d'une maison et espère écrire un best-seller sur l'histoire violente de la plantation de son arrière-grand-père.
Après leur arrivée, la ville est terrorisée par ... Ceux de l'autre rive !
Un titre accrocheur, un résumé plein de mystère et une comparaison entre F .Scott Fitzgerald et Dean Koontz m'ont convaincue.
J'étais fin prête pour kiffer ce grand moment livresque ! Eh bien ce fut un flop total ! L'intrigue ne décolle pas, le rythme est lent alors qu'on est sensé lire du fantastique et de l'horreur. Je n'ai pas accroché, les personnages ne m'ont pas touché, froids et trop lisses. C'est comme si je regardais un film au ralenti !
Le résumé et les premières lignes promettaient de l'étrange et une intrigue à se faire pipi dessus (ouais c'est degueu mais c'est l'image !) de peur.
Un premier roman avec des critiques élogieuses à travers la blogo, tout y est, ce livre semblait avoir un grand potentiel .... malheureusement j'ai dû louper un truc ...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
HellsandHellsand   05 mars 2018
Bien qu’il ne portât pas de pantalons, il fit mine de fouiller l’intérieur de sa poche à la recherche d’une montre gousset, qu’il fit semblant d’ouvrir avant de la considérer, puis le ciel.
La nuit tomberait bientôt.
Un sourire hilare fendit le visage du garçon.
Son rictus dévoila des dents taillées en pointe.
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : fantastiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1794 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre