AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de froidurep


froidurep
  02 août 2019
On l'appelait jadis le "Céline Punk." Il avait fait les beaux jours ici d'une célèbre émission d'Apostrophes, présentée par Bernard pivot (en 1978) , dans laquelle, saoûl comme un cochon, il avait fini par sortir du plateau non sans avoir auparavant, et en douce, caressé les cuisses d'une romancière , et s'être fait injurier de concert par un Cavanna en grande forme . Grand Moment de télévision.
Charles Bukowski fait l'objet, depuis sa mort en mars 1994, d'un culte qui ne tarit pas aux USA , en Allemagne et chez nous . Mais les publications tardent...On peut donc féliciter les éditions du Diable Vauvert d'avoir voulu se lancer enfin dans la traduction intégrale des oeuvres inédites -notamment poétiques- du grand Charles. Ils sont désormais les seuls à s'y intéresser en France (Grasset ayant publié la quasi totalité des romans et nouvelles) , et le chantier est immense . Car Bukowski , on l'oublie souvent , a commencé sa carrière en écrivant ,certes de petites nouvelles, mais surtout des poèmes , à la foi sombres électriques et sublimes dans de petites revues underground , et n' a jamais cessé d'en écrire et d'en publier ensuite pendant 35 ans. Il reste donc des milliers de pages à traduire.. Gageons que l'éditeur ne s'arrêtera pas de sitôt dans l'exécution de cette noble et salubre tâche.
Ainsi, après l'édition d' un singulier et réussi mélange de ses textes traitant "de l'écriture" , traduits excellemment par Romain Monnery au Diable Vauvert donc , en 2017, cette nouvelle livraison regroupant des poèmes pour la plupart inédits en recueil , ou carrément inconnus des fans et des lecteurs jusque là, arrive de fait à point nommé pour la rentrée. Et le travail précis, sourcé en fin de volume , est d'autant plus réjouissant qu'il apparaît qu'on a affaire ici à un vrai travail de passionnés, impatients de partager leur découverte. Qu'allons nous donc trouver au milieu de cette "Tempête pour les morts et les vivants"? Rien de moins qu'une bonne centaine, à peu de chose prés, de manuscrits, de textes rares, tirés de petites plaquettes ou de revues devenues introuvables depuis, et surtout 22 (si j'ai bien compté) poèmes sortis des tiroirs, qui n'ont jamais vu la lumière du jour, et que Linda lee Bukowski, la veuve du "vieux déguelasse" (comme il aimait à s'appeler ) a laissé publier en toute confiance. On sera notamment ému de découvrir le tout dernier poème de buk " # 1 " daté du 18 février 1994, écrit donc peu de jours avant sa mort , et qui sonne le glas d'une belle vie : "il est trop tard. Je suis atteint" ou de découvrir en autres merveilles , ce beau et grand poème de 1971 "Burning in water, drowning in flame "qui deviendra le nom d'un recueil plus tard chez l'éditeur de la consécration aux USA : Black Sparrow press. On y verra aussi, au milieu des textes, des facs-similés de ses écrits et des reproductions des fameux petits dessins rigolos dont il parsemait ses lettres, et ou il apparaît toujours en Mister Magoo délirant.
330 pages de rires, d'émotion, de surprises, ô combien utiles pour redonner à cet écrivain génial , de quoi naviguer sereinement pour ce siècle au moins , et au delà.
On ne dit pas seulement Merci au Diable Vauvert . On applaudit.


Commenter  J’apprécie          90



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (8)voir plus