AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782365386579
277 pages
Éditeur : Rebelle Editions (28/05/2018)

Note moyenne : 4.4/5 (sur 5 notes)
Résumé :
Si Enza Vergara avait su ce qu'allait devenir sa vie, elle aurait sûrement profité du temps où elle était encore la dernière nymphe de la ville. Aujourd'hui, il est déjà trop tard. Condamnée par sa propre ville, Enza passe du statut de nymphe traquée à celui de criminelle. Si le monde semble en avoir fini avec elle, elle va vite s'apercevoir que New York n'a pas dit son dernier mot. Entre le vent de panique qui se lève sur la ville pour décimer la population et le n... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
Saiwhisper
  26 juin 2018
Voici un roman qui faisait partie de mes achats incontournables aux Imaginales ! Ayant aimé les deux tomes précédents, j'étais curieuse de découvrir la conclusion de cette trilogie mettant principalement en scène des nymphes et des vampires. Au début de l'ouvrage, on découvre Enza, notre belle héroïne, complètement au bout du rouleau. Elle m'a fait de la peine, car elle est vraiment brisée : l'alcool est devenu son exutoire, elle se laisse dériver sans prendre soin d'elle et elle n'arrive pas à surmonter son mal-être. Les regrets, les souvenirs d'antan, les non-dits et les lieux malfamés ont eu raison d'elle. Les seules choses qui lui permet de garder le cap sont les sessions beuverie avec la goule/hyène Alerrha, les lectures que lui amène le psy Jeremiah chaque semaine ou encore les vendredis soir où Eidon vient la voir. J'ai d'abord été étonnée par ces fameux vendredis, car je pensais que l'on assisterait à la première fois entre les deux tourtereaux. Or, il y a vraisemblablement eu une ellipse entre le second tome et celui-ci, car le duo se fréquente sous la couette, mais les sentiments sont toujours aussi flous. Les oeillères que se mettait Eidon m'horripilaient, car il a vraiment tardé à voir à quel point la relation qu'il entretient avec Enza est malsaine… Pire : il n'a pas vu à quel point celle qu'il aimait était au bout du rouleau… On peut ne pas oser déclarer ses sentiments, mais voir que l'autre ne va pas bien à ce point, je suis choquée qu'il ne le constate pas de suite ! Ainsi, le début de ce livre ne laisse pas le lecteur indifférent.
Une fois que l'on a découvert l'avancée de la psychologie des personnages principaux et de leur entourage, le récit va prendre un tournant auquel je ne m'attendais pas. Déjà, dans mes souvenirs, « Splendore » avait réussi à ne pas tomber dans un scénario traditionnel. Cette suite fait exactement la même chose : on part sur un événement inattendu qui va donner le titre à ce volume. En tant qu'adepte de post-apocalyptique, j'ai adoré la façon dont a évolué le récit. Étant parfois sadique, je pense même que Marjorie Burbaud aurait pu insister sur l'évolution et les retombées de Fascini en plaçant la narration du côté d'Eidon qui aurait pu aller sur le terrain en ville… Néanmoins, l'auteure a préféré pencher son intrigue sur la question de la liberté, notamment celle des nymphes. Celles-ci doivent trouver leur place dans la société… Et tenir position ! En effet, les vampires et les nymphes ne sont pas les seuls à gérer cette guerre : les humains vont avoir leur mot à dire et vont parfois le faire brutalement. Quel que soit le camp, les émeutes vont être aussi nombreuses que mouvementées et les revendications seront musclées ! Cela donne énormément de rythme et de tension à ce troisième tome. Certes, on est loin de l'ambiance du premier opus (qui reste de loin mon favori) cependant, cela m'a tout de même bien plu. J'ai trouvé qu'il était difficile de s'ennuyer, car il y avait toujours un rebondissement une fois la moitié de l'ouvrage passée. le début est un peu long néanmoins, il permet de montrer l'évolution des tempéraments de chacun, ce qui est très intéressant. Marjorie Burbaud fait évoluer l'ensemble de ses personnages. Or, j'aime lorsque les choses ne sont pas figées. Quand on compare les trois volumes entre eux, on constate à quel point les choses ont changé. L'histoire s'est réellement développée, assombrie et approfondie. Jamais on n'a fait de redite ou on a senti que les choses stagnaient. Ce dynamisme et cet enchaînement d'événements sont, à mon sens, l'une des forces de cette saga.
La plume de l'auteure est toujours fluide, parfois mordante, dynamique et agréable à suivre. On embarque aisément dans le récit même si la lecture du tome précédent remonte à longtemps. On n'est pas perdu. L'idée de narration alternée entre les deux membres du tandem est toujours employée. C'est d'ailleurs toujours aussi efficace, puisque j'ai plus que jamais ressenti le besoin de comprendre les réflexions d'Eidon qui fut, pour moi, le plus compliqué à analyser. Cette alternance rajoute du dynamisme au texte et se révèle très utile lorsqu'il y a de gros événements où les héros sont séparés comme, par exemple, lorsqu'Alexis Allen fait son entrée. Ce passage mettant en scène ce personnage m'a d'ailleurs fait réaliser que l'auteure ne cédait pas à la facilité : ses protagonistes souffrent, doutent, sont blessés… et peuvent mourir ! C'est très appréciable, parce que cela fait plus réaliste… J'ai globalement apprécié tout ce que j'ai lu même si j'avoue que j'avais quelques attentes concernant certaines créatures… Cet univers paraît encore tellement riche ! Je sens que Marjorie Burbaud n'a pas tout dévoilé ou exploité… Mais si elle l'avait fait, cela aurait sans doute trop eu d'impact sur le scénario déjà bien touffu et travaillé.
Avec cet ultime opus, l'auteure a prouvé qu'elle savait construire une très bonne saga avec un scénario bien maîtrisé. C'est une oeuvre de Bit-Lit originale avec son lot d'action, ses moments durs, de la romance en fond, des personnages attachants, des créatures aussi variées qu'originales et une intrigue qui ne suit pas les histoires habituelles avec des vampires, etc. Je garderai un très bon souvenir de cette trilogie qui mériterait presque un hors-série avec l'un de mes personnages favoris (voire d'autres créatures) ! Surtout qu'avec un tel épilogue, Marjorie Burbaud s'est créé une petite ouverture potentielle tout en concluant à merveille sa série… Bref, une plume à découvrir, à savourer et à suivre…
Lien : https://lespagesquitournent...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          113
ReveursEtMangeursDePapier
  27 juillet 2020
Enza a évité la condamnation à mort qu'elle imaginait. Contrainte à l'exil à vie, la jeune nymphe, considérée comme une criminelle, vit désormais sur Tybee Island, une île peu accueillante pleine d'ivrognes. Les autres nymphes de la confrérie N ont choisi de l'y rejoindre pour calmer les tensions à New York, sacrifiant leur liberté pour une paix encore bien trop fragile...

Ma lecture du second tome date un peu mais je n'ai eu aucun mal à m'immerger dans cette suite. C'est toujours aussi intense, et ce dès les premiers instants et j'avoue que retrouver tous les personnages m'a fait un petit quelque chose. le contexte est loin d'être rassurant et nous voilà pris au piège. On s'intéresse aussitôt au sort des nymphes, isolées sur l'île. Et tout autant à ce qu'il se passe à New York.

Encore une fois, le récit se présente sous la forme de deux points de vue qui alternent. Celui de la nymphe. Celui du vampire. On a donc une vue d'ensemble sur les évènements et c'est un très bon point. On retrouve avec une certaine émotion notre belle nymphe, brisée, qui semble pouvoir à tout moment sombrer dans la folie. Et dans un même temps, on suit Eidon, nouveau grand chef de l'assemblée, avec ses responsabilités et ses combats, avec ses erreurs et ses regrets. J'aime toujours autant ce duo !

Le combat qui opposait vampires et nymphes semble avoir pris fin. L'assemblée n'a plus aucun mal à maintenir la paix. En tout cas, il semblerait. Jusqu'à ce qu'un nouvel incident vienne perturber tout ça. Et bam ! L'auteure a réussi à renouveler son intrigue pour ce dernier tome et donc notre intérêt lors de cette nouvelle lecture. On ne s'ennuie pas, on se laisse entraîner toujours plus loin, en espérant que nos héros auront droit à une fin heureuse...


Verdict : La fantasy urbaine a encore de beaux jours devant elle, c'est une certitude. Ce troisième tome n'est peut-être pas mon préféré, mais cette conclusion est on ne peut plus satisfaisante. A nouveau, tous les ingrédients sont réunis pour que le lecteur passe un excellent moment. Cette trilogie a un petit coté explosif qui rend la lecture entraînante de bout en bout, aux côtés de créatures remarquables. Je vous la conseille sans hésiter !

Lien : https://revesurpapier.blog4e..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Lire-une-passion
  21 mai 2019
Si vous me suivez depuis un moment, vous savez que j'ai adoré les deux premiers tomes de cette trilogie et que j'attendais ce dernier avec impatience. Et puis, cette couverture ! Elle est canon, non ? Alors, rassurez-vous, j'ai adoré ce final et je suis même triste que ce soit déjà terminé.
Suite aux événements des tomes précédents, Enza est à présent condamnée sur une île. Elle n'a pas le droit d'en sortir et cela, à vie... du moins, en apparence. Parce que la paix qu'elle peut avoir sur cette île est loin de durer.
Je ne vous cache pas que cela faisait un moment que j'avais lu le tome 2 et que j'avais un peu oublié ce qu'il serait produit. Mais Marjorie Burbaud a cette façon de vous rappeler les faits dès le début, permettant ainsi au lecteur de plonger rapidement dans son histoire. de ce fait, dès les premières pages, j'ai su que j'allais apprécier ma lecture.
Ce tome 3 clôt parfaitement cette trilogie. L'auteure a une imagination débordante et réussit à mêler avec brio deux mythes qui pourtant n'ont rien en commun. Avez-vous déjà vu des nymphes et des vampires cohabiter ensemble ? Non ? Eh bien lisez cette série et vous comprendrez ce que je veux dire.
Au fil de ces trois tomes, nous voyons les personnages évoluer, l'intrigue devenir plus sombre et plus complexe qu'on ne le pense et ce tome 3 révèle enfin toutes les questions qu'on a pu se poser. L'auteure se réinvente à chaque tome et c'est toujours un plaisir de suivre les aventures d'Enza et compagnie.
Dans ce troisième opus, les nymphes n'ont jamais été aussi en danger. Un drôle de virus parcourt les terres et cause plus de dégâts que prévu. Et évidemment, Enza se retrouve encore sur la ligne de départ, en pôle position. Voilà le point fort de cette trilogie : l'auteure ne prend pas de gants et n'hésite pas à faire souffrir ses personnages, les rendant ainsi plus réalistes et crédibles.​
​En résumé, un dernier tome qui clôt parfaitement cette trilogie. J'ai été prise dans ces dernières aventures du début à la fin, avec la difficulté de devoir reposer le livre de temps en temps. Enza et compagnie évoluent, souffrent et deviennent, de ce fait, beaucoup plus réalistes. Une trilogie que je conseille fortement ! le mélange des nymphes et vampires est très bien amené !
Lien : http://lire-une-passion.weeb..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
viedefun
  04 juillet 2018
Fascini, le 3ème et dernier tome de la saga d'urban fantasy de l'auteure française Marjorie Burbaud clos de manière efficace les aventures de notre jolie nymphe new yorkaise, Enza. Que ce soit au niveau des rebondissements (qui sont fort nombreux !) ou du message d'appel à la tolérance et au pardon transmis par le récit, j'ai vraiment passé un très bon moment de lecture ! L'histoire d'amour plus que compliquée (c'est le moins que l'on puisse dire !) entre Enza et Eidon, le vampire tueur de nymphe, nous amène sur les montagnes russes des émotions tellement leur relation est étrange et finalement un peu « contre-nature ». Dans la mesure où nous suivons alternativement les pensées de chacun d'eux, cela nous permet de comprendre un peu leur comportement respectifs car évidemment, ni l'un ni l'autre ne veut vraiment admettre qu'ils sont des âmes soeurs et parfois le comportement d'Eidon fait froid dans le dos….Un autre personnage tire son chapeau du jeu c'est la goule Alerrha, qui nous fait l'honneur de conclure le livre dans un épilogue punchy, à l'image de sa personnalite volcanique….L'auteure nous annonce ainsi de manière subtile qu'elle compte en faire l'héroïne principale d'un futur livre et c'est évidemment avec beaucoup de plaisir que je me jetterai dans cette lecture car très franchement, Alerrha dépote un max, je suis vraiment fan d'elle !
Ma note : 17/20
Lien : http://lespassionsdeviedefun..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
LeMondeDeMarie
  23 août 2018
Cette saga n'a décidément rien à voir avec les récits habituels sur les Vampires. Bien plus que cela, d'un bout à l'autre, elle nous aura offert de l'inattendu, de l'aventure, de l'action, des créatures originales et des personnages aussi attachants que surprenants.
L'auteure nous offre un troisième tome assez noir dans lequel, comme à son habitude, elle n'épargnera pas ses protagonistes. En suite directe au précédent, on retrouve Enza changée. L'exil l'a rendue plus sombre. Elle a accepté son sort, doit vivre avec les actes qu'elle a commis et qui la hantent. Elle a perdu de sa joie de vivre. Eidon est maintenant le grand chef mais il ne peut oublier sa belle. Ses responsabilités sont lourdes mais il n'est pas prêt à baisser les bras.
Un nouveau drame, un virus qui tue les humains, va changer la donne. En effet, le sang des nymphes est le seul remède à même de sauver la population humaine. Un sacré retournement de situation qui va offrir à Eidon la possibilité de faire revenir les Nymphes. Enfin… si seulement les choses pouvaient être aussi simples. Alors que leur popularité augmente, elles ont toujours des dissidents bien décidés à les abattre. Sans oublier que Eidon s'est, lui aussi, fait de nouveaux ennemis.
Un troisième tome prenant et palpitant dans lequel on ne s'ennuie pas un seul instant. Il marque des changements et on voit plus encore évoluer ses protagonistes auxquels on s'est fortement attachés. Une aventure dont la résolution sera ardue et où ils subiront de lourdes pertes.
J'ai adoré la manière dont les évènements s'enchainent avec une belle dose d'inattendu et toujours cette tension qui nous fait craindre le pire. Tous vont devoir s'unir et trouver un consensus pour leur permettre de vivre ensembles et en paix.
Lien : https://mespassionsmesenvies..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (12) Voir plus Ajouter une citation
ReveursEtMangeursDePapierReveursEtMangeursDePapier   27 juillet 2020
Je n’arrivais toujours pas à réaliser à quel point j’étais folle de cet homme. Il m’avait traquée, avait voulu me tuer un nombre incalculable de fois, m’avait rejetée et exilée, mais je l’aimais toujours comme s’il était le meilleur vampire sur cette fichue planète.
Commenter  J’apprécie          10
ReveursEtMangeursDePapierReveursEtMangeursDePapier   27 juillet 2020
Nous avions tenté de réparer nos erreurs, mais nous étions un véritable cataclysme. Où que ce soit dans le monde, nous semions le chaos.
Commenter  J’apprécie          10
ReveursEtMangeursDePapierReveursEtMangeursDePapier   27 juillet 2020
Eidon Callaghan était devenu mon démon. Il me hantait jour et nuit...
Commenter  J’apprécie          10
SaiwhisperSaiwhisper   26 juin 2018
- Ta douleur est ma douleur. Ta souffrance est la mienne. Tes peurs alimentent mes craintes.
Il déposa un baiser léger sur mes cheveux, avant de conclure pas des mots qui avaient un sens particulier pour nous :
- Ton bonheur est ma liberté.
Commenter  J’apprécie          80
SaiwhisperSaiwhisper   25 juin 2018
Être nymphe a longtemps été un fardeau. Pourtant, aujourd'hui, je peux dire que je me sens moi-même. Je suis même fière de le reconnaître.
Commenter  J’apprécie          60

autres livres classés : vampiresVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Vous avez dit vampires ?

Qui a écrit "Dracula" ?

Oscar Wilde
Bram Stoker
Arthur Conan Doyle
Mary Selley

15 questions
1781 lecteurs ont répondu
Thèmes : fantastique , vampiresCréer un quiz sur ce livre