AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Patricia Christian (Traducteur)
EAN : 9782743621049
240 pages
Éditeur : Payot et Rivages (05/05/2010)
4/5   61 notes
Résumé :
Dave Robicheaux se trouve confronté à l’une des situations les plus douloureuses et dangereuses de sa carrière. Une jeune femme énigmatique débarque un jour à New Iberia, en Louisiane, sa ville natale. C’est la fille unique de Dallas Klein, ami de Dave assassiné sous ses yeux vingt ans auparavant lors du casse d’une banque en Floride. Une tragédie qu’il n’a jamais pu oublier.

La jeune femme, Trish Klein, joue dans les casinos avec des billets de cent... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (15) Voir plus Ajouter une critique
4

sur 61 notes
5
6 avis
4
5 avis
3
4 avis
2
0 avis
1
0 avis

viou1108_aka_voyagesaufildespages
  07 août 2015
Il y a 20 ans, Dave Robicheaux, jeune flic déjà passablement déglingué, assiste, mort bourré, à l'exécution de son ex-collègue devenu convoyeur de fonds, Dallas Klein, lors d'un braquage.
Deux décennies plus tard, Trish, la fille de Dallas, sort de nulle part enveloppée d'une fameuse zone d'ombre. Veut-elle venger son père ? Mais dans ce cas, pourquoi passe-t-elle son temps à arnaquer les casinos de la région ? Robicheaux, toujours flic à New Iberia, Lousiane, a deux autres enquêtes sur le feu : celle sur le « suicide » d'une jeune fille « bien sous tous rapports », et celle sur la mort accidentelle ( ?) d'un vagabond découvert à l'état de quasi-squelette dans un fossé au bord de la route. Ces enquêtes a priori indépendantes s'avèreront pourtant liées entre elles, et nous voilà embarqués sans crier gare dans les milieux mafieux des casinos, du trafic de drogue et de la truanderie en général, au coeur de la Louisiane pré-Katrina, dans un Deep South toujours imprégné de religion et de racisme.
Le bouquin vaut pour son intrigue complexe et bien ficelée, bien sûr, mais encore plus pour sa galerie de personnages, attachants ou répugnants, mais dont aucun ne laisse indifférent. En première ligne, Robicheaux, profondément humaniste, conserve un fond de violence réprimée. Ancien alcoolique, il doit aussi résister à ses démons hérités du Vietnam, et à la tentation de parfois faire justice lui-même, dès lors que le code pénal n'est pas toujours en adéquation avec celle-ci. Ce qui a sauvé Dave, et le sauve encore, c'est son amour pour sa femme, Molly, ancienne religieuse, et sa foi, sa conviction que la rédemption peut advenir pour ceux qui ne sont pas encore totalement pourris. Et il y en a, en Louisiane, comme ailleurs. Certains sont irrécupérables, qu'ils aillent au diable, pour d'autres il y a encore de l'espoir, même si leur position dans l'échelle sociale (pauvreté, désoeuvrement, faible éducation) et/ou raciale ne les aide pas.
Beaucoup de violence, parfois gratuite, et de noirceur, quelque peu transcendée par la plume de James Lee Burke qui, malgré tout, conserve sa foi en l'Homme, et nous livre toute sa tendresse pour la Louisiane et ses paysages de bayou.

Lien : http://www.voyagesaufildespa..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          330
inclassable1
  30 juillet 2014

La Descente de Pégase est la 15ème aventure de Dave Robicheaux publiée en France.
On retrouve Dave enquêtant sur 3 décès : le suicide d'une jeune fille, Yvonne Darbonne, apparemment sans histoire qui se tire une balle en pleine tête, le corps retrouvé de l'Homme Crustacé (à moitié mangé par les écrevisses) dans un fossé au bord de la route, et le meurtre vieux de 20 ans de son copain de bar Dallas Klein au cours d'un braquage auquel il a assisté (ivre mort, il n'avait rien pu faire).
Dave vit avec Molly, ex bonne soeur, Tripod son raton laveur et son chien dont j'ai oublié le nom, il bosse toujours pour la police de New Iberia sous les ordres d'Helen, son ancienne coéquipière.
Cletus Purcell, détective privé, est toujours dans les parages.
Trish Klein, fille de Dallas Klein, est aussi dans le coup ; elle semble monter des arnaques dans les casinos.
L'enquête tourne rapidement autour de Bellephoron Lujan, de son fils et de sa femme. Bello est un type qui a commencé en cirant les chaussures puis qui a réussi.
On note la présence du F.B.I., en la personne très pittoresque de l'enquêtrice Betsy Mossbacher.
Ce livre se lit très facilement, rapidement, et on retrouve les ingrédients qui nous font aimer James Lee Burke : des gens qui ont fauté, qui passent leur temps à essayer de se racheter, des truands sur la voie de la rédemption, des irrécupérables qu'il faut rayer de la carte.
Les personnages de Dave et Clete sont profondément attachants, pour des raisons différentes : Clete est resté un enfant, il s'amourache de filles impossibles comme Trish, il a un coeur d'or ; Dave essaie perpétuellement de racheter des fautes.
La vie qui nous est décrite à New Iberia est très difficile : riches contre pauvres, communautés qui s'opposent, une ségrégation encore lisible, des flics élus qui font de la politique avec les enquêtes policières, une nature encensée par l'auteur mais fortement dégradée par l'économie.
C'est aussi un univers profondément marqué par la religion elle aussi corrompue: Molly et Dave sont croyants, vont à l'église, le prédicateur Collin Aldrige fraie avec les politiciens et les propriétaires de casinosl.
La vision de James Lee Burke sur l'homme est assez américaine : si les conditions sociales sont à l'origine de certains comportements déviants, chacun doit être responsable de soi et pouvoir progresser. Cependant, certains personnes incarnent le Mal et doivent disparaître.
Même après 15 enquêtes, cet univers reste passionnant, Dave Robicheaux évole avec le temps, il devient un véritable dinosaure du roman policier.
Le prochain polar de James Lee Burke dans cette série devrait sortir en France aux alentours de 2015 : Light of the world, paru en 2013 aux Etats-Unis (dont l'action, pour changer, se déroule au Montana où vit l'auteur une partie de l'année).
Si vous ne connaissez pas cet auteur, je vous recommande de le lire dans l'ordre chronologique et donc de commencer par The Neon Rain, publié en France en 1988 sous le titre Légitime Défense (Trad. Joëlle Girardin, Gérard de Villiers, Polar USA) puis publié aux Editions Rivages dans une nouvelle traduction de Freddy Michalski (Rivages/Thriller 1996).
La Descente de Pégase est paru aux Editions Rivages le 5 mai 2010 (22,00 €) et est disponible au format poche (Rivages/Noir, 10,65 €).
Le titre original est Pegasus Descending, traduction de Patricia Christian.
Lien : http://occasionlivres.canalb..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
LN
  07 mars 2014
Trois affaires voient le jour en parallèle : le suicide inexpliqué d'une jeune étudiante que rien ne prédisposait à mettre fin à ses jours, la découverte du corps d'un vagabond retrouvé après avoir été renversé par une voiture qui a pris la fuite, une enquête sur une arnaqueuse de haut vol qui erre dans les casinos.
Dave Robicheaux va plonger dans ces enquêtes, avec ténacité, persuédé que les apparences sont trompeuses et que tout un chacun a droit à la vérité après sa mort. ALors même si le suicide ne fait pas de doute, il va chercher à comprendre, par hommage pour la jeune fille et son père, ce qui a pu la pousser à cette extrémité. Tout comme il va chercher qui a pu renverser un vagabond dont personne ne se préoccupe en le laissant mourir sur le bord de la route. Par contre, il laisse libre la jeune arnaqueuse, en hommage peut-être à son père, Dallas Klein, assassiné sous ses yeux plusieurs années auparavant. Il pense plutôt qu'elle est venue se venger de l'assassin de son père. Tout comme lui pourrait être tenté de le faire...
Car Dave Robicheaux est un être complexe, profondément humaniste mais qui n'est pas sans ressentir une violence latente, liées à ses cicatrices, à son passé, à ses expériences. Il lutte contre ses mauvais penchants, son alcoolisme passé, et défend son idée de la justice qui quelquefois nécessite quelques coups de poing... Il est un être à part, immensément riche humainement et intellectuellement parlant. de ceux qui n'hésitent pas à hypothéquer leur maison pour payer la caution d'un homme innocent.
« Faut jamais oublier qui tu es pour en pas devenir comme ceux qui t'entourent. Chaque nuit, tu te dis et tu te répètes que t'as un endroit spécial à l'intérieur de toi où tu vis, c'est comme une cathédrale privée que personne ne peut toucher ? C'est ça le secret de la santé mentale, lieutenant. Mais ton endroit spécial, faut surtout en parler à personne. » (p. 254)
Ceux qu'il cotoie et contre lesquels il lutte sont tout aussi denses, les frontières entre moralité et meurtre ne sont pas si transparentes que cela chez James Lee Burke. A l'image des personnages complexes, l'intrigue connait de multiples rebondissements, des zones d'ombre s'éclairent peu à peu pour dévoiler plus de violence, plus de désoeuvrement chez les jeunes dans un monde qui change.
« Ce pays n'est plus celui dans lequel on a grandi. C'est les raclures de bas étage qui le gouvernent, du haut de la pyramide jusque en bas. Sauf que maintenant, ils font ça légalement, ils ont des diplômes et des costumes à deux mille dollars. » (p.369)
Pour se préserver de ce monde qui éclate, Dave et sa femme s'octroient des moments d'intimité, pour oublier la violence du dehors, des oasis de paix pour profiter de chaque minute avant que l'éternité ne les rattrape :
« Molly et moi ouvrîmes en grand toutes les fenêtres afin d'inonder la maison des parfums frais de l'orage avant de préparer une salade de pomme de terre et des sandwiches au jambon et à l'oignon que nous mangeâmes dans la cuisine, le tout arrosé de thé glacé. (…) La vapeur monta du bayou et le ciel orageux devint d'un noir d'encre. Les lampadaires s'allumèrent dans City Park et des torrents de feuilles dégringolèrent des arbres jusque dans l'eau. »
Lien : http://www.lecturissime.com/..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Godefroid
  26 juillet 2015
Dave Robicheaux 15 : La descente de Pégase (2006)
Que dire de plus que ce que l'on a déjà abondamment argumenté sur la qualité des romans de James Lee Burke ? Ce 15e volume de la geste Robicheaux, une fois de plus, ne déçoit à aucun moment et les deux ou trois intrigues qui se croisent pour mieux se retrouver à la fin sont bien dirigées par l'un des plus grands maîtres du genre.
Robicheaux coule des jours à peu près tranquilles auprès de sa 3e épouse Molly tout en assurant la charge d'adjoint du shérif de New Iberia. Burke déroule alors une recette qui a fait ses preuves : le passé ressurgit sous les traits d'une charmante arnaqueuse, entrainant dans son sillage deux anciens malfrats et un homme de main d'un sadisme sans limite (le psychopathe de service est-on tenté d'ironiser). Et on n'est pas déçu, cette 15e apparition de son personnage fétiche étant encore plus intense que la précédente (L'emblème du croisé), malgré le classicisme de la scène finale (très réussie !). Robicheaux aura l'occasion de ruminer sa culpabilité d'ancien alcoolo comme rarement auparavant, d'exprimer son dégoût des fraternités étudiantes, de contenir une colère sourde face à l'innocence massacrée du fait d'êtres sans état d'âme. Et il est toujours curieux de constater à quel point sa foi n'est en rien ébranlée par l'horreur des événements.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
pasiondelalectura
  09 décembre 2017
"La descente de Pégase" est le premier roman que je lis à Lee Burke et je dois dire que j'ai été séduite par l'épaisseur humaine du shérif Robicheaux. C'est encore un policier très désabusé, ancien alcoolique, bagarreur et très solide. Il est marié en deuxième noces avec Molly, une ancienne religieuse, ceci pour la note originale, mais pas tant que cela dans une région comme La Louisiane, anciennement française où la plupart des gens ont encore des noms à consonance française et sont catholiques.
"La descente de Pégase" a une trame assez complexe. Il y a trois meurtres à élucider et Robicheaux est persuadé qu'ils ont un point commun. Tout le livre va se passer à la recherche d'indices et il sera opposé à sa supérieure ou à un juge véreux qui ne pense qu'à sa prochaine candidature politique et qui met tous les bâtons dans les roues possibles à Robicheaux.
Les trois meurtres servent à mettre en valeur les anomalies locales en matière de collusion, prévarication et surtout blanchiment d'argent. Aussi, Robicheaux nous explique combien cet État s'est corrompu depuis l'irruption de la drogue et les casinos à profusion avec la mainmise de la pègre. le tableau dressé est assez consternant: la violence règne et atteint des sommets, les gens sont armés et les armes circulent avec une aisance ahurissante, les conflits raciaux sont permanents.
D'autre part le shérif Robicheaux ne cesse de culpabiliser après l'assassinat d'un ancien camarade du Vietnam qui fut abattu devant son nez et qu'il n'a pas pu défendre parce qu'il était sous l'emprise de l'alcool…ce meurtre le hantera et il ne cessera de penser à se venger car des ramifications vont surgir avec les nouveaux cas à résoudre.
Le descriptif de la nature de la Louisiane est somptueux, on s'y croirait dans les bayous avec les citations de la flore et de la faune locales. Il y a aussi pas mal de réflexions sur la politique et les moeurs locales ou nationales qui sont intéressantes.
Un polar à découvrir !
Il me faudra lire d'autres livres de Lee Burke pour consolider cette bonne impression.
Lien : https://pasiondelalectura.wo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (15) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   10 août 2015
Les suicidés se divisent en plusieurs catégories. Certaines victimes s’inventent probablement un psychodrame intérieur comme moyen de demander de l’aide puis se laissent dériver trop loin au-delà de la frontière. Les dépressifs cliniques mettent fin à leurs jours dans des garages fermés ou grâce à un mélange d’alcool et de pilules en écoutant le Boléro ou Clair de lune. Ceux qui ont envie d’un public ou veulent s’envoler dans les étoiles sautent dans le vide. Certains fantasment sur une mise en scène où ils transcendent leur propre mort. Ils s’imaginent observant d’en haut l’horreur de leurs proches qui, après avoir trouvé leur corps, passeront le restant de leurs jours prisonniers de leur culpabilité et de leur douleur.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Michel7090Michel7090   30 novembre 2015
Faut jamais oublier qui tu es pour ne pas devenir comme ceux qui t'entourent. Chaque nuit, tu te dis et tu te répètes que t'as un endroit spécial à l'intérieur de toi où tu vis. C'est comme une cathédrale privée que personne ne peut toucher. C'est ça le secret de la santé mentale.
Commenter  J’apprécie          40
lehibooklehibook   22 août 2019
-Casser la gueule au procureur dans son propre bureau .C'set une première ça.
Ses traits se détendirent et elle me fit un sourire empreint d'une affection sincère .En fait, son visage rayonnait d'une humanité dont je soupçonne qu'elle ne s'acquiert que par une existence vécue des deux côtés de la barrière des sexes et d'une beauté telle que les mots me manquent pour la décrire.
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaouirkhettaoui   10 août 2015
Le pire dans une enquête pour homicide est généralement d’avoir à informer les membres de la famille et de les interroger ensuite. Ils veulent savoir si l’être qu’ils aimaient a souffert, s’il est mort avec courage ou lâcheté, si le corps a été avili. Souvent, ils vous supplient du regard, mais ce n’est pas parce qu’ils veulent la vérité. Ils veulent que vous mentiez.
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaouirkhettaoui   10 août 2015
En fait, ils sont d’une ignorance évidente mais ils en tirent fierté et en usent comme d’une arme. Leur violence est omniprésente dans leur rhétorique et sous-tend l’effronterie de leur regard. Leur plus grande peur est leur plus grand ennemi : une meilleure connaissance de soi.
Commenter  J’apprécie          20

Videos de James Lee Burke (27) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de James Lee Burke
?Robicheaux de James Lee Burke aux éditions Rivages/Noir ??https://www.lagriffenoire.com/1011046-nouveautes-polar-robicheaux.html ? ?Dans la brume électrique de James Lee Burke aux éditions Rivages Noirs ?? https://www.lagriffenoire.com/28333-poche-dans-la-brume-electrique.html ? ? ? Chinez & découvrez nos livres coups d?coeur dans notre librairie en ligne ? ?? lagriffenoire.com ? ? Notre chaîne Youtube : Griffenoiretv ? ? Notre Newsletter ?? https://www.lagriffenoire.com/?fond=newsletter ? Vos libraires passionnés, Gérard Collard & Jean-Edgar Casel ? ? ? #lagriffenoire #bookish #bookgeek #bookhoarder #igbooks #bookstagram #instabook #booklover #novel #lire #livres #sudradio #conseillecture #rentréelittéraire2019 #éditionsseuil #éditionsxo #éditionsbuchetchastel #éditionspocket #éditionsflammarion #éditionsfleuve #éditionsactessud #éditionsgallimard
+ Lire la suite
autres livres classés : louisianeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

James Lee Burke

James Lee Burke est né le 5 décembre 1936, mais où ?

Atlanta, Géorgie
Houston, Texas
Bâton-Rouge, Louisiane
Tallahassee, Floride

10 questions
52 lecteurs ont répondu
Thème : James Lee BurkeCréer un quiz sur ce livre

.. ..