AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Dominique Mainard (Traducteur)
ISBN : 2743610832
Éditeur : Payot et Rivages (01/03/2003)

Note moyenne : 3.47/5 (sur 29 notes)
Résumé :
Ancien Texas Ranger, Billy Bob Holland est très marqué par le souvenir d'une chasse aux trafiquants de drogue au cours de laquelle il a abattu un coéquipier. Onze ans plus tard, toujours hanté par le fantôme de son meilleur ami, il est devenu avocat dans la petite ville texane de Deaf Smith. Un jour, son métayer, Vernon Smothers, lui apprend que son fils Lucas vient d'être emprisonné pour viol.

La caution fixée pour sa libération atteint un montant a... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Thyuig
  24 janvier 2011
James Lee Burke abandonne Robicheaux pour Billy Bob Holland, ancien texas ranger devenu avocat de la petite ville de Deaf Smith. Quel intérêt(s) pour l'auteur ? Si de prime abord, cela n'apparaît pas forcément évident, Burke, en métamorphosant l'image de héros réussit surtout à renouveler le passif de ce dernier, il lui donne, et c'est sans doute contradictoire, un vécu neuf qui sera déterminant par la suite. Offrir à son héros une nouvelle vie, c'ests donner au lecteur une intrigue fambant neuve, remplacer une vieille Oldsmobile par une cadillac. D'accord. D'accord mais ça change tout. Si Holland et Robicheaux ont des profils similaires, ils ont un passé différent et ce dernier conditionne leur façon de procéder et donc la façon dont l'histoire avance. On parle bien de processus de création, et Burke l'a formidablement rénover.
Puisse qu'on aborde l'histoire autant parler de l'intrigue et bien que comme toujours multiple chez Burle, elle est ici centrée autour du procé du fils non reconnu d'Holland, le jeune Lucas Smothers, accusé d'avoir violé et battu à mort une jeune femme. Evidemment innocent, l'enquête va mener Holland vers tout ce que la ville de Deaf Smith compte d'individus louches et de psychopathes. C'est épatant parce qu'à aucun moment l'action verse dans la facilité. Holland n'excuse rien à ses semblables, mais ceux-ci lui rendent bien. Et le polar se fait subrepticement roman à suspense, de la simple enquête on passe à la barbarie la plus folle.
Une fin bâclée ? Surtout une invitation à lire la suite oui.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
etiba
  13 mai 2018
Amateur de James Lee Burke, j'ai trouvé cet opus plus laborieux que les autres, avec les mêmes obsessions ou trucs (visions, histoire parallèle du passé) et moins de plaisir de lecture à l'arrivée - avec heureusement une fin qui sauve à peu près l'ensemble.
Commenter  J’apprécie          20
bdelhausse
  23 août 2013
OK, je devrais lire la 4è de couverture, mais un J. L. Burke, cela se prend sans regarder. Pourtant, j'ai été peu sensible à ce nouveau héros, et à l'Ouest américain tel que décrit par Burke. Beaucoup de grosses ficelles, et elles ne sont pas passées. Il manquait les marais du bayou...
Commenter  J’apprécie          10
brusc
  12 octobre 2011
Pas grand chose à dire de ce roman. Se laisse lire mais ne m'a pas enthousiasmé. Les ambiances sont assez "molles" et les personnages peu attachants.
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   20 mars 2018
Mais ce sont eux qui mettent le feu au champ, qui regardent l’incendie se déployer, poussé par un vent de trente nœuds qui alimente les flammes d’un air froid comme de l’oxygène pur. Je sens mon pied gauche baigner dans un liquide visqueux à l’intérieur de ma botte, mon genou se dérobe quand je m’efforce de gravir la colline en courant, et je me rends compte que l’ultime instant de mon existence est arrivé, maintenant, en cet instant précis, que la fin que je n’avais jamais envisagée viendra à moi drapée dans un rideau de flammes, comme si j’étais ligoté sur un bûcher médiéval.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   20 mars 2018
L’adolescent avait seize ans quand son père l’avait surpris en train de jouer de la guitare dans un rade à bière de Lampasas ; il l’avait battu si impitoyablement avec une lanière de cuir que le chauffeur d’un camion était descendu de sa cabine et lui avait plaqué les bras contre les flancs le temps que le gamin coure se réfugier chez les voisins.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   20 mars 2018
Sa peau était aussi lisse et sans défaut que du latex étiré sur une pierre, son œil gauche plus petit que le droit, pareil à une bille bleue de la taille d’une pièce de dix cents profondément enfoncée dans la glaise.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   20 mars 2018
Quand on ne sait pas coincer un gamin sans lui coller une centaine de balles dans la peau, si tu veux mon avis, c’est qu’on est vraiment un Ranger de mes deux.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   20 mars 2018
Ce temps, c’est une vraie chiennerie. Et c’est pas près de s’arranger.
Commenter  J’apprécie          00
Videos de James Lee Burke (25) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de James Lee Burke
James Lee Burke picks "The Wild Side of Life"
autres livres classés : texasVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

James Lee Burke

James Lee Burke est né le 5 décembre 1936, mais où ?

Atlanta, Géorgie
Houston, Texas
Bâton-Rouge, Louisiane
Tallahassee, Floride

10 questions
41 lecteurs ont répondu
Thème : James Lee BurkeCréer un quiz sur ce livre