AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2280235110
Éditeur : Harlequin (01/10/2011)

Note moyenne : 2.6/5 (sur 5 notes)
Résumé :
Lorsque mon prétendu fiancé m’a plantée en plein milieu de Londres, une ville où je ne connais personne, et sous une pluie battante en plus, je me suis dit : « Ma petite Miranda, tu as touché le fond, mais au moins il ne pourra jamais rien t’arriver de pire ! ». J’avais tort… Car, non contente de me retrouver célibataire, j’ai également perdu dans la même semaine mon job ET mon appart' ! Incroyable, non ? Mais hélas totalement vrai… Dans ce genre de situation, croye... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
Everbook
  05 octobre 2011
'ai pu lire ce livre grâce à Babélio avec son opération masse critique de septembre et aux Editions Harlequins et je les remercie pour cette découverte qui a été agréable.
Pourquoi j'ai postulé ? Et bien pour deux raisons : tout d'abord j'aodre la couverture qui fait frais, pétillant et qui laisse entrevoir une histoire qui a du peps. Et ensuite cela faisait longtemps que je n'avais pas lu de la chick lit et le résumé m'a emballé.
Pour ceux qui ne savent pas ce qu'est la Chick Lit, je reprends la définition de Wikipédia qui résume très bien ce genre : " elle raconte l'histoire d'une jeune citadine (d'origine ou fraichement arrivé en ville), âgée de 20 à 32 ans, souvent blanche, célibataire, branchée, et généralement issue de la classe moyenne. Elle est habituellement aux prises avec un travail harassant ou inintéressant dans le monde des médias (magazine de mode, maison d'édition, émission télévisée etc.) ou de la mode. Parfois elle monte sa propre affaire avec parfois du succès (voir un amour vintage d'isabel wolf) et parfois sans aucun succès (très chère sadie de sophie kinsella) À la recherche de l'homme de sa vie et souvent en désaccord avec sa famille (le plus souvent avec sa mère) ou minée par un besoin compulsif (celui d'acheter des vêtements, de maigrir, de prouver sa valeur ) visant à calmer ses anxiétés, l'héroïne est souvent obsédée par l'apparence et encore plus par la réussite. Les aventures sont toujours saupoudrées d'humour et de dérision, spécificités essentielles de la chick lit.
Le ton est très spécifique : désinvolte, désabusé, bourré d'humour (parfois humour noir)."
Et bien c'est tout à fait notre Miranda !!! Elle est chanteuse d'opéra qui n'arrivant pas à vivre de ses prestations, a plusieurs jobs (des fois pas très reluisants), a des amis d'horizons bien différent, on trouve la coloc décalée, le petit ami déplorable, l'ami mystérieux, la meilleure amie assez vache mais toujours présente.... elle fait souvent les mauvais choix, notamment en matière de petit ami. On suit son parcours pas toujours facile pour elle vu des fois ce qui lui tombe dessus mais pour nous c'est frais et bourré d'humour (je sais ce n'est pas bien de se moquer mais face à certaines situations cela a été plus fort que moi !).
J'ai passé un agréable moment en sa compagnie, j'ai bien aimé le personnage de Miranda même si des fois on a envie de la secouer pour lui ouvrir les yeux, à des moments le fait d'être trop gentille va se retourner contre elle et elle va se retrouver dans des situations délicates : plus d'appartement, plus de job.... On ne peut que se prendre d'affection pour cette jeune femme qui essaye de percer dans ce milieu si fermé qu'est la musique.
D'ailleurs, j'ai trouvé original d'avoir comme contexte l'opéra, qui faut l'avouer m'est totalement étranger. On a pas mal de références, du coup j'en ai profité pour aller écouter certains morceaux qui si on aime le genre peut être très agréable comme Madame Butterfly ou encore Carmen de Bizet pour les plus connus.
On vit cette histoire à travers les yeux de Miranda si bien qu'on connait tous ses états d'âmes, cela la rend encore plus touchante face aux catastrophes qui va s'abbattre sur elle.
L'écriture est assez agréable, tout s'enchaine très bien, on a un bon rythme, on ne se rend pas compte du temps qui passe avec ce livre.
Même s'il n'est pas exceptionnel, c'est un livre qui m'a fait passé un bon moment, donc si vous aimez la chick lit, si vous aimez l'opéra, essayez-le et prevenez vos voisins qu'il va y avoir du bruit chez vous
Note :2,5/5
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
bubblegirl67
  02 octobre 2011
En voyant l'éditeur du livre, j'avais quelques aprioris vis-à-vis du contenu du livre. J'avais peur que l'histoire soit totalement niaise et que le coté romance coule à flot. Heureusement, cela n'est pas le cas.

Pour tout vous dire, j'ai finalement bien aimé. J'avais un peu de mal au début à rentrer dans l'histoire, notamment à cause de l'héroïne, mais finalement ça se lit assez bien. Il y a des petits coté niais mais pas trop. Cette histoire se rapproche plus de la chick-lit que des histoires à l'eau de rose en partie du fait de la collection (Red Dress Ink est la collection Harlequin « des citadines branchées » qui offre des romans plein d'humour).
Le fait que Miranda soit une chanteuse d'opéra change par rapport aux livres « girly » que j'ai déjà pu lire. J'ai d'ailleurs trouvé toutes les références sur les opéras et sur les compositeurs très intéressantes. L'auteur s'est bien documenté sur le sujet.
Toutefois, le fond de l'histoire reste assez prévisible. En même temps, on ne demande pas à l'auteur de la grande littérature, juste du divertissement. de ce coté là, l'auteur a atteint son but : j'ai bien rigolé mais pas pour les bonnes raisons. J'avoue avoir trouvé certaines répliques amusantes mais ce qui m'a vraiment fait rire est la fin du roman. Je n'ai jamais rien lu d'aussi peu réaliste et j'ai même eu l'impression que l'auteur avait choisi une solution de facilité pour les personnages.
Par contre, une des choses qui m'a freinée était le début. Je l'ai trouvé vraiment très lent, voire même trop. Je m'attendais à ce qu'il se passe plus de choses et plus vite, notamment à cause du résumé. Il m'a induite en erreur car il faut attendre la moitié du roman pour voir se concrétiser une partie des évènements cités.
De coté des personnages, je les ai trouvé très caricaturaux. Miranda est vraiment niaise et naïve. Plus d'une fois j'ai eu envie de lui dire "mais réveille toi !". Heureusement elle tend à s'améliorer au fur et à mesure de l'histoire.
Kurt est quant à lui l'homme arrogant par excellence, obnubilé par sa petite personne. Je n'ai pas réussi à l'apprécier. En même temps, c'est normal puisque c'est un vrai c** !
Le reste des personnages (et il y en a un petit paquet) n'est qu'un ensemble de personnages stéréotypés (la prof d'opéra qui a un fort accent allemand, l'ancien camarade de classe qui a des problèmes avec sa petite amie, la coloc un peu spéciales, …). Aucun n'est creusé à fond et je trouve ça dommage. Quand l'histoire est un peu basique, j'aime bien avoir des personnages vraiment intéressants pour compenser. Or ce n'est pas le cas ici. Dommage.
Une lecture divertissante qui se veut sans prise de tête (quoi que). J'ai bien aimé les références de l'auteur en matière d'opéra. Par contre la fin ne m'a pas convaincue.

En tout cas, je remercie Babelio et les éditions Harlequin pour ce partenariat dans le cadre de la masse critique.
Lien : http://petiteschroniquesdune..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
piloune2
  20 octobre 2011
Je tiens tout d'abord à remercier Babélio pour m'avoir fait confiance encore une fois.
Quand j'ai lu le résumé de ce livre, il m'a tout de suite plût. l'histoire avait d'être fraîche et légère.
Malheureusement, quand j'ai commencé le livre, je m'attendais à ce que les évènements s'enchaînent beaucoup plus vite et qu'ils se situeraient principalement à Londres mais ce n'est pas du tout le cas.
Le livre se découpe en 3 parties. la première et la dernière à Vancouver et la deuxième à Londres.
la première partie est longue, la mise des personnages est peut être un peu trop développé. Parcontre, j'ai beaucoup aimé les descriptions sur l'opéra, ce n'est pas un univers très connu donc c'est un plaisir d'en découvrir plus.
Miranda, l'héroïne est une mezzo soprano vraiment très naïve au sujet de sa relation avec Kurt, un chef d'orchestre qui n'a d'yeux que pour sa petite personne.
les autres personnages, sont vraiment secondaire, on ne fait que survolés à part peut être Patrick mais pas beaucoup plus que les autres.
la deuxième partie est déjà un peu plus mouvementée. Miranda part à Londres mais rien ne se passe comme prévu. la désilusion est telle qu'elle rentrera à Vancouver avec projet de taille en tête et beaucoup moins naïve.
la troisième partie est axé sur le projet de Miranda. j'ai bien aimé cette partie car Miranda n'est plus naïve et prend du caractère.
cette lecture est sympa mais sans plus. dommage je m'attendais à mieux.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Louwath
  22 août 2017
J'ai trouvé ce livre très moyen.
Les descriptions et informations concernant la musique ralentissent souvent la lecture et lorsqu'on n'y connait rien, cela rend ces parties très barbantes.
Cependant, l'histoire en soi n'est pas mauvaise, cela reste divertissant mais sans plus pour ma part.
Commenter  J’apprécie          00
Virginie10
  02 mars 2015
Très déçu par ce livre...
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : opéraVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
13316 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre