AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782330114251
251 pages
Actes Sud (01/11/2018)
3.67/5   12 notes
Résumé :
Vers 1890, près de la frontière mexicaine, à l’époque où le Far West sauvage se transforme peu à peu en une société démocratique, se joue le destin d’une famille puissante aux origines mêlées – mexicaines, indiennes et américaines –, dont le patriarche, Jake Starr, règne sur la petite ville de San Miguel grâce à un féodalisme autoritaire mais bienveillant. Quand Doan Packer, un Américain au passé trouble et au fort charisme, arrive et s’éprend d’Opal, la fille de Ja... >Voir plus
Que lire après Lune pâleVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Superbe couverture (comme toujours pour la collection L'Ouest, le vrai chez Actes Sud) pour un western pas exceptionnel mais bien troussé.

Nous sommes presque à la fin de la conquête de l'ouest, au fin fond de l'Arizona; presque, car si les Indiens, les Mexicains et les hors la loi sont définitivement matés, ni le chemin de fer ni la Loi des hommes bien habillés de l'Est ne sont encore arrivés à San Miguel, bourgade sur laquelle règne sans partage la famille Starr, ce dont toutes les communautés s'accommodent plutôt bien au vu des largesses que la famille régnante prodigue à la population.
Mais le temps fait son oeuvre et la muraille de ce pouvoir se lézarde; il ne reste plus qu'à y faire entrer un peu de politique et manipuler, avec son consentement, un brave renégat du nom de Doan que la famille accueille et hisse aux commandes de la ville, pour que la ville bascule inexorablement du côté du progrès du siècle à venir.

Intrigue construite comme un polar (genre d'origine de WR Burnett) avec une atmosphère bien rendue de désert poussiéreux et de regards noirs appuyés, à laquelle il manque cependant ce petit supplément d'âme qui fait des bons western de petits joyaux.
Commenter  J’apprécie          260
L'Ouest, le vrai, n'a pas fait que l'objet de l'attention du cinéma. Plusieurs écrivains se sont baignés dans ses légendes et ses paysages à fendre au couteau. William Riley Burnett s'inscrit dans cette lignée d'auteurs qui ont alimenté l'intérêt du public en accumulant les récits épiques et où se côtoient colons venus d'Europe et Indiens bien déterminés à conserver le droit de posséder la terre de leurs ancêtres. Avec « Lune pâle », il nous invite à découvrir de quelle manière le Far-West traditionnel s'est lentement transformé à la fin du XIXe siècle, pour entrer dans l'époque contemporaine et se parer de nouvelles conventions. Plutôt que d'appuyer sur la pédale de la rhétorique, il cristallise sous sa plume une famille aux origines mêlées et dont le patriarche règne sur la petite ville de San Miguel. En bon père, il veille sur chacun des siens et ne tolère aucune intrusion qu'il juge délétère. le jour où Doan Parker, un aventurier au passé trouble, s'éprend de sa fille Opal, son sang ne fait qu'un tour. Déterminé à ne pas bénir cette union, la discorde éclate.
Commenter  J’apprécie          20
Ce roman oppose deux manières de vivre et de penser et se veut haletant dans la façon où la psychologie des protagonistes est dévoilée, avec ses parts d'ombre et de lumière. Rien n'est jamais blanc ou noir, mais tout se frotte au doute, à la défiance, au repli sur soi et à la volonté de ne pas altérer certaines valeurs. Histoire criminelle, fable politique, parabole existentielle et romance, « Lune pâle » bénéficie du savoir-faire d'un écrivain qui ignore la routine, qui a fourbi ses armes dans le journalisme et qui a rédigé plusieurs polars noirs de suie avant de s'essayer au western. Il n'est donc pas étonnant que la trame de cette histoire se déplie en suivant le canevas d'un thriller classique, même si les chevaux remplacent les grosses cylindrées et les pétards les mitraillettes. Pour la présente édition, la traduction française de 1950 a été entièrement adaptée.
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
Peut-être un tschindi, comme disent les Apaches, un démon animal, pensa Crip, en riant de son idée. Il était facile de rire, maintenant qu’il était en selle et que le soleil s’apprêtait à percer à l’est de l’horizon. Mais la nuit, sous les pins et la clarté tamisée de la lune du désert, chaque murmure paraissait avoir un sens, chaque craquement de branche ramenait la peur instinctive d’ennemis inconnus.
Commenter  J’apprécie          10

autres livres classés : arizonaVoir plus
Les plus populaires : Littérature étrangère Voir plus


Lecteurs (42) Voir plus



Quiz Voir plus

W.R. Burnett : Les titres de ses romans

Terreur ...

apache
sioux
cheyenne
comanche

10 questions
17 lecteurs ont répondu
Thème : William Riley BurnettCréer un quiz sur ce livre

{* *}