AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 9791022753159
Éditeur : Florence Réallia (12/06/2017)

Note moyenne : 4.25/5 (sur 2 notes)
Résumé :
Par l'auteur de «La petite princesse», «Le jardin secret», «Le petit lord Fontleroy»...

Miss Octavia Basset est une jolie jeune fille de dix-neuf ans, élevée par son père pionnier au Far West, dans les années 1870. Pour la première fois, elle rend visite à sa tante, dans le petit village de Slowbridge au fond de la campagne anglaise. L'arrivée de la nièce, avec ses différences et ses manières spontanées, met en émoi tout le village de Slowbridge. Cert... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (2) Ajouter une critique
sld09
  12 juillet 2017
Je connaissais l'auteur pour les films et les dessins animés adaptés de ses romans les plus connus : Princesse Sarah, le jardin secret, Petit Lord Fauntleroy, etc. du coup, j'étais très curieuse de découvrir ce roman et je n'ai pas été déçue.
Le texte, plein d'humour, s'attarde tout particulièrement sur deux jeunes filles que tout semble opposer mais qui vont vite se lier d'amitié : Octavia, une américaine qui arrive à l'improviste chez sa tante, une vieille fille un peu timorée, et Lucia, une orpheline anglaise élevée par sa tante austère et tyrannique qui "règne" en despote sur tout le village.
La jeune Octavia, vive et spontanée, est comme le grain de sable qui vient gripper l'engrenage si bien huilé que constitue la petite société du village de Slowbridge. Et le désordre qu'entraîne l'arrivée de la jeune américaine va chambouler l'ordre établi, et permettre à chacun de trouver sa place...
Un bon moment de lecture...
Lien : http://lecturesdestephanie.b..
Commenter  J’apprécie          141
Florellia
  13 juin 2017
Dans la province anglaise conservatrice du 19ème siècle, une jeune fille vient passer deux mois chez sa tante. Élevée chez les pionniers d'Amérique, sa présence dérange tout le monde (ou presque). Elle y rencontre, entre autres, une jeune fille du même âge élevée par sa grand-mère rétrograde et autoritaire.
Les moeurs rigides de l'Europe du 19ème sont remises en question à travers l'apparition de cette jeune héroïne étrangère. Dans ce petit monde clos et figé, sa liberté de penser et d'agir et son ignorance des usages auxquels les autres se plient ont un effet salutaire mais détonnant. J'ai été particulièrement intéressée par la description de l'éducation de l'époque, dont tout n'a pas disparu quelques générations plus tard...
La jeune nièce d'Amérique arrive à point pour soutenir l'émancipation de la jeune anglaise, tout en rebroussant pas mal d'esprits conservateurs. Le style fluide et la verve de Frances Hodgson Burnett en font un roman vivant et plein d'humour. Dans sa description humoristique de la société de l'époque, ce roman me rappelle ceux de Jane Austen.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          73
Citations & extraits (4) Ajouter une citation
sld09sld09   12 juillet 2017
- Etes-vous un ami de Lady Théobald ? demanda-t-elle.
- Non, je suis de la famille, fit-il.
- C'est moins bien, remarqua-t-elle.
- Oui, c'est bien pire, fit-il.
Commenter  J’apprécie          40
FlorelliaFlorellia   13 juin 2017
Il n’avait pas eu la moindre intention d’être drôle mais, dès qu’il eut parlé, il eut la mauvaise surprise de la voir éclater de rire. Elle s’arrêta en le voyant si furieux et, par égard pour ses sentiments, affecta un air sérieux tout à fait inhabituel chez elle.
Commenter  J’apprécie          20
FlorelliaFlorellia   13 juin 2017
C’était une très jolie jeune fille. Elle avait les yeux marrons, la peau claire et douce, et une silhouette mince avec la grâce d’un roseau. D’abondants cheveux bruns étaient torsadés en un vilain chignon sur le sommet de sa délicate petite tête et elle portait une affreuse robe de mousseline de chez Miss Chickie.
Commenter  J’apprécie          10
FlorelliaFlorellia   13 juin 2017
Il y avait quelque chose de si innocent et touchant dans sa soudaine confusion que M. Burmistone oublia complètement qu'ils n'étaient pas de vieux amis et que Lady Théobald pouvait les voir. Il se pencha en avant et plongea son regard dans les yeux alarmés levés vers lui.
– N'ayez pas peur de moi, dit-il, s'il vous plaît !
Il n'aurait pas pu mieux trouver à dire, et il n'aurait pas pu le dire avec plus de sentiment qu'il le fit. Cela l'aida à se remettre et lui donna du courage.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Frances H. Burnett (34) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Frances H. Burnett
Générique du dessin animé Princesse Sarah, adapté de Petite Princesse de Frances Hodgson Burnett
autres livres classés : villageVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Le jardin secret, de Frances Burnett

Comment s'appelle l'héroïne ce ce livre ?

angela
Mary Lennox
Mary Missel
Louise

18 questions
39 lecteurs ont répondu
Thème : Le jardin secret de Frances H. BurnettCréer un quiz sur ce livre