AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2290122114
Éditeur : J'ai Lu (24/02/2016)

Note moyenne : 3.38/5 (sur 8 notes)
Résumé :
Christian, du de Mercie, combattait dans l'armée de Wellington quand il est tombé aux mains de l'ennemi. Enfin libéré, il apprend la mort de son épouse et de son fils. C'est donc un homme brisé qui, de retour en Angleterre, reçoit la visite de lady Gillian venue lui annoncer que sa fille Lucille dépérit, seule dans son domaine de Severn. Consciente que Christian n'est pas capable pour l'heure d'assumer ses responsabilités de père et de châtelain, lady Gillian lui pr... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
llyza
  02 août 2017
Je ne sais pas si c'est ma fatigue du moment ou si c'est la plume de l'auteur mais au démarrage, j'ai eu un mal fou avec l'histoire. J'ai du lire et relire certains passages pour comprendre qui était les protagonistes et où tout cela se situait.
En effet, l'auteur nous installe directement avec le Duc de Merci en pleine session de torture, en France. Aussitôt, nous voilà en Angleterre avec une certaine comtesse de Greendale. Beaucoup de personnages en très peu de temps, mais une fois ces premières pages (difficiles) passées, j'ai pris énormément de plaisir à ma lecture.
Ce premier tome est une romance historique lente, douce, langoureuse. Christian et Gillian sont deux Êtres abimés par la vie, Gillian va provoquer leur romance en lui demandant "de l'aide" et lui en échange va bien profiter qu'elle soit là pour arranger sa petite vie. Revenir parmi les siens n'est pas simple, il se bat contre ses démons et n'a qu'une seule pensée en tête : se venger de son tortionnaire. Gillian se dévoile très peu, elle mettra énormément de temps avant de baisser totalement ses barrières et révéler ses secrets.
L'intrigue n'a rien de compliqué et tout est assez prévisible, mais le vrai bonheur de cette romance et l'histoire d'A qui se construit au fil des pages de façon tellement naturel que je l'ai rarement constaté dans un roman. C'était vrai, c'était juste et quasi aucune fausse note pour ce malstrom d'émotions. J'ai vraiment hâte de lire le tome 2, comment Grace Burrowes va parvenir à rendre un anti-héros en personnage de romance ? L'heure de la rédemption a sonné.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Moonshine
  23 mars 2016
e crois bien qu'il s'agit de la première parution de cet auteur en français. En tout cas de mémoire, je n'en vois aucune autre et je vous l'avoue très honnêtement mais j'ai eu la grande flemme de faire quelques recherches (j'ai donc décidé de faire confiance à ma mémoire)(pas toujours une bonne idée …). Une première parution qui, si elle n'est pas la romance historique de l'année ou même du mois (en mars, vous le savez déjà, c'est Il était une fois un duc de Tessa Dare)(ahhhh gniiii ce livreeeeee), m'aura fait passer un excellent moment. Malgré quelques petits défauts, j'ai été incapable de lâcher mon roman avant la fin.
Christian, duc de Mercie, alors qu'il combattait dans l'armée de Wellington, a été capturé par les français puis torturé tant physiquement que psychologiquement pendant des mois, ses ennemis espérant obtenir des informations secrètes. C'était sans compter la force, l'obstination de Christian qui restera muet comme une tombe. Ils l'ont abîmé, ils l'ont cassé mais jamais ils ne l'ont pas détruit. Une fois libéré, il n'a qu'une hâte, faire savoir que le duc disparu est bien vivant et rentrer en Angleterre pour retrouver sa femme et ses deux enfants. Mais en plus d'un an, il s'en passe des choses : son fils et sa femme sont morts, il ne lui reste plus que sa fille. Une fille dont il n'est pas encore prêt à s'occuper. (suite sur le blog)
Lien : http://lune-et-plume.fr/le-c..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Bouquissencia
  27 septembre 2016
Ce livre me faisait de l’œil depuis un certain temps et, n’y tenant plus, je me suis jetée dessus comme un loup – ou plutôt une louve – affamé. Et, pas à dire, je suis drôlement contente de m’être enfin décidée à l’ouvrir !
Ce que je retiens par-dessus tout à propos de ce livre, c’est la relation entre les deux protagonistes, Gillian et Christian. J’ai été charmée au-delà de toute raison par leurs rapports. Gilly est bavarde, joviale et assez ouverte. Christian est imbu de lui-même, froid et plutôt renfermé. Tellement différents à première vue et pourtant plus semblables qu’ils ne le pensent. Veuf et veuve, solitaires, légèrement ou totalement perdus, ils se reconnaissent l’un dans l’autre mais c’est surtout la connaissance des cicatrices et la conscience des souffrances endurés chez l’un comme chez l’autre qui va les rapprocher...
Je vous invite à lire la suite de mon avis sur mon blog !

Lien : https://lesoupirduroman.word..
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (9) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   09 avril 2016
Survivre à la torture transforme un homme en une sorte de fantôme traînant derrière lui une charge de souvenirs impossibles à partager et habitant un corps fragilisé à l’extrême. Ce corps dormait mal, se déplaçait péniblement, digérait avec difficulté. On ne pouvait certainement pas compter sur lui pour s’adonner aux passe-temps amoureux – non qu’il soit tenté.
Pas maintenant. Pas avant longtemps.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
BouquissenciaBouquissencia   27 septembre 2016
- Tâchez de découvrir qui possède ce château, désormais, lui conseilla-t-elle.
- Pourquoi donc ?
- Pour le faire sauter et ériger sur ses ruines un monument en hommage à ce vieux Wellington, ou au roi, ou encore, aux souris.
- Et vous vous demandez pourquoi je tiens tant à faire de vous ma duchesse ?
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   09 avril 2016
Toute cicatrice visible était douloureuse, ne serait-ce que parce qu’elle vous rappelait d’où elle venait. Or les mauvais souvenirs étaient parfois encore plus pénibles que la réalité.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   09 avril 2016
Le tabac étant censé calmer les nerfs, Easterbrook tira avec force sur son cigare jusqu’à ce que l’extrémité rougeoie, puis il exhala la fumée par le nez.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   09 avril 2016
Une veuve n’a pas le droit d’être heureuse. Elle peut être joyeuse au bout de plusieurs années de deuil, ou sereine, ou satisfaite, mais pas heureuse.
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : romance historiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
1654 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre