AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782290124246
375 pages
Éditeur : J'ai Lu (06/04/2016)
2.7/5   5 notes
Résumé :
Sebastian St. Clair, qui a passé son enfance en France, s'est retrouvé enrôlé dans l'armée napoléonienne. De retour en Angleterre où il a hérité du titre de baron, il est rejeté par ses pairs qui le considèrent comme un traître. Sa vie même est menacée. Va-t-il passer le reste de sa vie comme un pestiféré, hanté par son passé ? Seule son excentrique tante, lady Frederica, lui témoigne quelque bienveillance et lui procure du réconfort... jusqu'au jour où elle engage ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Fifrildi
  18 juillet 2016
Dans le captif (1er volet de la triologie qui se termine avec le chef du clan) on découvre le personnage de Robert Girard le tortionnaire du duc de Mercie. On a peu (ou pas) de sympathie pour ce personnage.
Dans le traître il tient le rôle principal. Il est en vérité le Baron Sebastian St. Clair (Robert Girard sont ses 2ème et 3ème prénoms) anglais par son père et français par sa mère. Un voyage au sein de sa famille maternelle à la veille des guerres napoléoniennes l'a contraint à s'enrôler dans l'autre camp. C'est un personnage complexe qui en définitive m'a plus plu que celui de Mercie. Le Baron traître et Milly, la demoiselle de compagnie de sa tante, forment un joli couple.
A la fin (que je n'ai pas trouvé prévisible du tout comme c'est généralement le cas) des révélations importantes donneront une toute autre appréciation du personnage.
Des trois volumes c'est celui que j'ai préféré.
Commenter  J’apprécie          80

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
FifrildiFifrildi   18 juillet 2016
- Je voudrais lui envoyer mon poing dans le ventre.
- Ne faites pas ça non plus. Avec tout ce gras, il ne sentirait rien.
Commenter  J’apprécie          40
FifrildiFifrildi   18 juillet 2016
Il lança des regards autour de lui comme s'il espérait que cet aveu était sorti de la bouche d'un des moutons.
Commenter  J’apprécie          30
rkhettaouirkhettaoui   17 mai 2016
Rien n’est plus pénible que d’assister à un opéra quand on n’en a pas le goût.
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaouirkhettaoui   17 mai 2016
Rien ne me rend plus heureuse que de mettre de l’ordre dans les choses.
Commenter  J’apprécie          00

autres livres classés : romance historiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Oyez le parler médiéval !

Un destrier...

une catapulte
un cheval de bataille
un étendard

10 questions
1075 lecteurs ont répondu
Thèmes : moyen-âge , vocabulaire , littérature , culture générale , challenge , définitions , histoireCréer un quiz sur ce livre