AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2811219269
Éditeur : Milady Romance (24/02/2017)

Note moyenne : 3.46/5 (sur 14 notes)
Résumé :
Un quarterback sexy finit par jouer le match de sa vie...

Grant Cassidy incarne la parfaite star du football : du sourire éclatant aux passes décisives en n'oubliant pas d'enchaîner les conquêtes. Lorsqu'il rencontre Katrina Korsova, une mannequin aussi ravissante qu'intelligente, Grant s'aperçoit qu'il désire plus qu'une aventure. Même si elle vit dans un monde de strass et de flashes, elle travaille dur pour subvenir aux besoins de sa famille dont e... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
MissCroqBook
  10 décembre 2017
Voilà un tome que j'ai bien aimé et qui a boosté mon intérêt pour la série. Bien que l'on navigue toujours dans l'univers du football américain, l'arrivée d'une nouvelle fratrie et donc d'une nouvelle famille de beaux gosses sportifs apporte un vent de fraicheur à la série.
Lors d'une séance photo à La Barbade, Grant Cassidy, célèbre jouer de football américain, va tomber sous le charme de sa partenaire de photos, Katrina Korsova. Lui qui a pour habitude d'enchainer les conquêtes va se rendre compte qu'il désire plus que Katrina éveille en lui d'autres envies. Mais la belle ne se laisse pas conquérir facilement. Car même si elle semble avoir une vie de rêve, faite de paillettes et de strass, les apparences sont trompeuses. Katrina a une famille à charge et travaille dur pour subvenir à leurs besoins. Sa vie est déjà bien remplie et elle n'a pas de temps à consacrer à l'amour. Mais Grant est bien décidée à la faire changer d'avis. Y parviendra-t-il ?
C'est avec beaucoup de plaisir que j'ai découvert la fratrie des Cassidy. Ce premier tome autour du cadet, Grant, est vivifiant. Cette histoire ouvre la voie à 3 ou 4 autres tomes autour de cette dernière et promet encore de futurs bons moments de lecture.
A l'instar des autres sportifs rencontrés depuis le début de la série, Grant est sexy, sûr de lui, un peu arrogant. Enfin ça c'est l'image qu'il montre de lui. Dès qu'on commence à le découvrir un peu mieux, ce sont d'autres aspects de sa personnalité qui nous font l'apprécier. Il est tendre, attentionné, dévoué. J'ai aimé son engagement envers Katrina et sa façon d'accepter la famille de celle-ci. Il nous prouve qu'en plus de son physique d'apollon, il a aussi un grand coeur. Il est aussi proche de sa famille même si la rivalité fraternelle est présente. Mais c'est toujours bon enfant. Il y a beaucoup de respect entre eux.
Pour Katrina, je n'ai pas été charmée dès le début. Il a d'abord fallu que j'apprenne à la connaitre. Quand je l'ai rencontrée pour la première fois, j'ai craint d'avoir à faire à une jeune femme superficielle et dénué d'intérêt. Mais heureusement ma première impression s'est révélée très loin de la réalité. Au cours de ma lecture, j'ai pu découvrir une belle personne. Belle physiquement bien sûr. Mais surtout intérieurement. Une femme qui n'a pas hésité à sacrifier les dix dernières années de sa vie pour les consacrer à ses frères et soeurs. Même si parfois, elle peut se montrer un peu rigide et autoritaire, ce n'est pas ce qu'il faut retenir de son personnage. Il faut surtout souligner son courage, sa dévotion et l'amour qu'elle porte à sa famille. J'ai été admirative de ça.
Comme d'habitude, le style est fluide et envoûtant. J'ai apprécié recroiser la route de certains anciens personnages mais aussi en découvrir de nouveaux. Après un essoufflement de mon intérêt sur les 2 ou 3 derniers tomes, celui-ci m'a complètement remotivée. Je l'ai lu d'une traite bien calée au chaud sous un plaid.
Grâce au double point de vue, j'ai pu découvrir des personnages plus profonds et plus complexes que prévu au départ. Et encore une fois, cela a contribué à la facilité de ma lecture et à l'intérêt que j'ai porté à l'histoire. Toutefois, j'ai trouvé que la fin était un peu trop rapide. Notamment dans la traditionnelle phase d'une romance à savoir celle de la séparation/remise en question. J'ai comme eu l'impression qu'elle a été abordée car presque obligatoire en romance mais m'a semblé un peu « forcée », comme si l'auteure aurait bien voulu passer outre mais n'a pu faire autrement.
Bref, un neuvième tome appréciable et redynamisant qui me donne envie de découvrir l'histoire du frère cadet de Grant, Tucker, le seul de la fratrie à ne pas avoir suivi les autres et à jouer au base ball.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
sonianoe
  05 avril 2017
J'avais hâte de cette nouvelle histoire des Idoles du Stade, Jaci Burton, nous fait aimer le sport . Mais aussi les relations entre copains de match, l'ambiance dans un stade, les relations familiales ont leurs importances aussi , surtout dans ce tome où nous faisons connaissance de Katerina Korsova et Grant Cassidy, et des membres de leurs familles respectives, et de l'évolution de chacun dans ce microcosme ou une relation semble impossible quand l'histoire débute.
Katerina est top modèle, star dans le domaine du mannequinat, connue et reconnue de tous, par son charisme et sa droiture dans son travail . Aussi brillante, que magnifique, superbe, la vie ne l'a pas épargné , elle a fait face ; elle élève son frère et sa soeur, elle ne vit que pour le bien être de sa famille. Rien ne la détourne de ce but qu'elle s'est fixée, et ne s'accorde aucune vie sociale, et par le fait, une solitude dont elle s'accommode bon gré mal gré. Elle fait preuve d'un courage d'un dévouement et d'une détermination sans bornes et rien ne pourra la faire changer d'avis sur ce chemin qui semble tout tracé dans l'acheminement de son parcours de vie.
Grant Cassidy , lui est l'homme sportif, excellent dans son statut de footballeur, beau à faire damner un saint , charismatique, talentueux, il fait partie de ses hommes que rien ne stoppe , il a le monde à ses pieds, qui plus est , intelligent, qui mène sa carrière d'une main de maître. Son atout en dehors de son métier : sa famille tout d'abord avec ses parents et sa fratrie , ensuite les femmes qui le lui rendent bien, car son second atout et non des moindres c'est qu'il est un “Dieu du Sexe” . Bref moi je dis que l'homme parfait existe bel et bien.
Nous avons aussi deux adolescents Anya et Léo , frère et soeur de Katerina, qui mènent le jeu dans cette histoire, en lui donnant un côté frais et nouveau. Pour moi , ils ont la même place que nos héros , ce ne sont pas des personnages secondaires , ils sont parties prenantes dans l'histoire. Car pour Katerina tout passe pour le bien être des siens , mais c'est sans compter sur la verve et la motivation de sa fratrie qui n'hésite pas à faire preuve de détermination pour contrer au besoin les décisions de Katerina, et à pousser celle ci dans ses retranchements les plus enfouis.
Grant parvient grâce à son jeu de séduction, et à son éloquence, à faire admettre à Kat d'un rendez vous avec lui , afin de s'approcher davantage et de connaître son fonctionnement et essayer d'abattre les barrières qu'elle a érigé autour d'elle, afin de se prémunir entre autres, d'une romance qui n'a aucune place dans son parcours de vie. Et s'installe dans le couple , un” je t'aime moi non plus” , Grant arrive morceau par morceau à faire tomber les remparts, à faire douter Kat du bien fondé de son éducation envers son frère et sa soeur , à faire découvrir à celle ci une vie différente, faites d'amour, de partage, de convivialité, de bien être,de lâcher prise dans leur rapport intime, qu'elle découvre après tout ce temps à être seule .
La famille a son importance dans l'histoire tout d'abord , vous l'avez compris, celle de Katerina , elle voue envers son frère et sa soeur un amour infini, elle les as éduqué, formé, pour une vie meilleure au détriment de la sienne d'ailleurs qu'elle a mis entre parenthèses .
La famille de Grant, c'est LA famille idéale : des parents unis et qui s'adorent, quatre frères, une petite soeur , tout ce petit monde évolue avec brio dans l'histoire, laissant Katerine admirative et parfois envieuse, de la complicité existant dans la famille de Grant Cassidy.
Le caractère du couple opère magnifiquement , même, si Kat résiste encore et toujours, et reste persuadée du bien fondé de son concept de vie.
Grâce à l'auteure et à son récit, cette histoire nous embarque dans diverses émotions.
Kat arrivera-t-elle à surmonter son déni. Grant réussira-t-il à lui faire entendre raison ????
Il vous faudra le découvrir en lisant ce livre, que je vous engage à lire très vite.
Cette série des IDOLES DU STADE , nous fait découvrir des hommes et des femmes attachants , émouvants et sympathiques.
Le prochain tome nous contera l'histoire de Tucker , frère de Grant, que nous découvrons un peu dans l'histoire. Aucune date de parution encore, mais nous espérons très vite.
Lien : http://petitediscussionentre..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
VirtuellementVotre
  23 février 2017
Neuvième tome de la Saga : Les idoles du Stade, Jeu au sol nous entraîne à la découverte d'une histoire sensuelle où la famille se place au centre du récit. Jaci Burton nous présente des personnages différends par leurs vécus, mais similaires par leur façon d'envisager la vie. C'est sur la base d'une relation impossible que ce texte commence.
Katrina, top-modèle de son état, est une jeune femme au passé atypique. En effet, une fois les lumières éteintes, c'est auprès de sa soeur et son frère, dont elle a la charge, qu'elle se ressource. Aussi brillante que belle, Kat ne vit que pour le bien-être de ses proches refusant toute vie sociale. Ce qui m'a marqué chez elle, c'est toute cette solitude qui l'entoure. J'admire son courage, sa détermination, son dévouement, mais qu'il est triste de voir qu'elle se sacrifie totalement. Après les drames qu'elle a vécus, elle mériterait amplement de mettre un peu de folie dans son existence.
C'est là qu'entre en jeu Grant Cassidy. Footballeur émérite, beau, sexy, talentueux. Il fait partie de ces hommes qui ont le monde à leurs pieds. Intelligent par-dessus le marché (qui a dit que l'homme idéal n'existait pas) c'est avec brio qu'il mène sa carrière tout en se consacrant aux siens. Grant est un homme bien sous tout rapport qui ne cherche rien d'autre que prendre du bon temps.
Le gros point positif de cette histoire vient des adolescents Anya et Leo. Grâce à eux, le texte est rafraîchissant, pimpant. Ils apportent beaucoup de pep's à l'ensemble. Ils n'hésiteront pas à dire les choses, à pousser leur soeur dans ses retranchements ce qui fait grandement avancer leur relation.
Le jeu de séduction est également bien présent. Grant ne lésinera pas, il tentera d'ailleurs le tout pour le tout afin approcher sa belle et comprendre son fonctionnement. Il est vrai que je l'ai trouvé un peu envahissant par moment, mais c'est un homme de terrain, habitué à prendre des décisions rapides dans l'instant. Chaque instant de faiblesse de Katrina sera exploité dans ce sens. Ils vont alors jouer une sorte de je t'aime moi non plus sensé reflété des rapports simples sans prise de tête.
En parlant de rapport, la fougue et la passion prennent une grande place dans le récit. Katrina lutte contre ce désir qui grandit en elle. Elle ne souhaite pas s'abandonner, mais sous le regard de Grant ses sens s'embrasent. Leurs ébats sont torrides quoique je me suis retrouvée perplexe face à certains dialogues notamment sur les références érotiques de Kat. Ce dernier point a calmé mes ardeurs lors de quelques scènes.
Je vous le disais au début de cette chronique, la famille représente une grosse partie de ce tome. En effet, le parallèle entre famille mono parentale et famille nombreuse est très intéressant. Les différents aspects des deux relations sont bien mis en évidence et il était très plaisant de les voir se rejoindre. J'ai vraiment adoré cette tournure de l'histoire. Je suis d'ailleurs sous le charme de la fratrie Cassidy.
Mis à part quelques petits points dérangeants, cette lecture a été agréable. Les personnalités de Kat et Grant se complètent bien malgré les doutes omniprésents de cette dernière. Jaci Burton a une plume qui nous emporte facilement et réussit une histoire aussi émouvante que sympathique. le prochain opus portera sur Tucker le frère de Grant dont nous avons un très bon aperçu durant ce tome. Pas encore de dates françaises, mais j'espère que nous l'aurons aussi vite que possible.
Lien : http://www.voluptueusementvo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Nyx
  25 mars 2017
L'auteur est décidément prolifique. Dans cette nouvelle aventure, elle va jouer les cupidons pour un joueur de football américain et une séduisante mannequin.
Lui est sexy, intelligent, drôle etc., mais ne sert que de "faire valoir" à Katrina. le rôle masculin n'est ici qu'un rouage pour l'évolution du personnage féminin. En conséquence Grant n'est pas tellement développé, juste assez pour nous faire craquer et comprendre que c'est un gars bien sans casseroles.
Katrina est mannequin, mais n'a pas la grosse tête. Elle est concentré sur ses objectifs et ne laisse rien se mettre en travers de son chemin.
Depuis le décès de ses parents, elle a la charge de son frère et de sa soeur, et elle fera tout pour eux. Toute sa carrière a tourné autour de ce but : pouvoir apporter tout ce dont on besoin les deux adolescents.
Malgré cela, il n'y a pas de drames ici. Simplement une jeune femme qui va réaliser que les enfants sont grands maintenant et qu'elle les a bien élevés. Ils vont bientôt quitter le nid et elle a le droit de s'occuper d'elle.
D'autant plus que Grant va certes s'immiscer dans sa vie, mais aussi dans celle des deux ados. A travers ses yeux, le lecteur va réaliser tout le travail de Katrina.
On pourrait reprocher au jeune homme ce "rentre dedans" pas du tout subtil, mais c'est peut-être ce dont avait besoin l'héroïne pour prendre du recul sur sa vie. Mais mes personnages préférés auront été les deux adolescents. Avec une fraîcheur et une impertinence propre à leurs âges, ils allègent le récit et pousse Katrina dans la bonne direction.
L'auteur a une écriture simple et directe qui rend service à l'histoire. Elle esquisse les personnalités avec beaucoup de justesse en évitant les caricatures.
Car il n'y a pas vraiment d'histoire en dehors de la romance ici, mais pourtant cela ne m'a pas dérangé. J'ai pris plaisir à suivre ces quatre personnages dans leur quotidien.
Preuve qu'il n'y a pas besoin de drame ou d'intrigue pour écrire de bonnes histoires (même si ce n'est pas non plus un roman qui restera dans les annales).
Au final c'est une histoire plutôt mignonne qui nous est offerte et que l'on lit avec beaucoup de plaisir. Une petit friandise sans conséquence et pleine de sourires.
Rien de renversant ni de vraiment nouveau, mais une romance qui se savoure néanmoins.

Lien : http://www.nyx-shadow.com/20..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Stella62
  10 mars 2017
Il aura suffit d'une séance photos à la Barbade pour que Grant Cassidy, célèbre quater-back, tombe sous le charme de Katerina, mannequin reconnu. Cette dernière n'a pas le temps pour une relation, quelle qu'elle soit. En plus de sa carrière, elle doit veiller sur sa fratrie, qu'elle élève seule depuis des années. Mais Grant, n'a pas dit son dernier mot, il usera de force et persévérance pour qu'elle cède, car l'un comme l'autre savent, même inconsciemment que l'amour les attend !
Comme à chaque fois, c'est avec impatience que j'attends la sortie d'un tome de cette série. de nouveau, j'ai cédé à la tentation et après achat, il n'a pas trainé très longtemps dans ma PAL. L'intrigue, qui ne fait pas vraiment dans l'originalité, est bien menée. Je me suis laissée très rapidement emporter par l'histoire, mais, cette fois, j'ai quelque peu déchanté. Malgré que le récit soit bien rythmé, plein d'émotions, il ne m'aura pas totalement captivé !
La plume de Jaci Burton reste fluide, très agréable à lire.
Je me suis attachée aux personnages, mais dans un même temps, je les ai trouvés un peu trop lisses. Katerina, est une mannequin reconnue, qui depuis l'âge de 17 ans joue le rôle de tutrice envers son frère et sa soeur, après le décès de leur mère, leur père a toujours été quasi absent. Elle ne prend pas le temps pour elle, hormis pour la lecture, qu'elle affectionne, mais ne sort jamais. Elle n'a jamais eu de relation amoureuse, et cela ne semble pas lui manquer plus que cela.. Mais quand elle rencontre Grant, les choses sont toutes autres, mais elle refuse de se laisser aller à la tentation. On peut dire, que pendant qu'elle veillait sur sa famille, elle s'est oublié elle-même.
Grant est quaterback. Jusqu'à sa rencontre avec Kat, il était en quelque sorte, un homme à femmes. Mais, dès le premier regard, il a su que c'est elle qu'il voulait. C'est un homme intègre, honnête, qui sait y faire. Il n'hésitera pas à intégrer dès le début la famille de Katerina dans leur relation.. Même s'il ne sait pas trop où il va, il finira par comprendre la force de son ressenti et ce qu'il désire.
En bref : j'ai passé un bon moment, mais sans plus, avec ce livre. Une histoire pleine d'émotions, mais qui, malheureusement ne m'aura pas fait vibrer comme les tomes précédents. C'est un peu déçu que je ressors de cette lecture.
Lien : https://stellasbooks.wordpre..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
archi19archi19   09 mars 2017
- C'est mon boulot de flipper. Je dois m'assurer que je n'élève pas des petits cons. Il y en a déjà beaucoup trop sur cette terre.
Commenter  J’apprécie          60
autres livres classés : bien-êtreVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Ecrivain et malade

Marcel Proust écrivit les derniers volumes de La Recherche dans une chambre obscurcie, tapissée de liège, au milieu des fumigations. Il souffrait

d'agoraphobie
de calculs dans le cosinus
d'asthme
de rhumatismes

10 questions
178 lecteurs ont répondu
Thèmes : maladie , écriture , santéCréer un quiz sur ce livre