AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2226320857
Éditeur : Albin Michel (01/06/2016)

Note moyenne : 2.97/5 (sur 17 notes)
Résumé :
Elle a captivé des millions de lectrices, accros aux aventures Carrie Bradshaw et sa bande de trentenaires. Candace Bushnell, l'auteur de Sex and the city, est de retour !Presse, télé, couloirs du métro, réseaux sociaux… Impossible d'échapper à Monica, la plus glamour des glamours girls, l'héroïne de romans et de films au succès planétaire. Adulée du public et des éditeurs (money, money, money !), elle donne pourtant des envies de meurtres à sa créatrice, Pandy Wall... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (12) Voir plus Ajouter une critique
iris29
  04 avril 2017
Je sais pas si j'en ai fini avec l'auteur , Candace Bushnell, mais je peux vous assurer que je n'étais pas mécontente d'avoir fini , "... Monica " !
Pandy Wallis, écrivain à succès a crée le personnage de Monica . Adaptation cinématographique, trouvaille de l'actrice qui va jouer le rôle phare , amitié fusionnelle avec celle-ci, puis... clash .
Mais Pandy rebondit, trouve son âme soeur, puis "eau dans le gaz avec celui-ci , divorce annoncé.
Problème : elle n'avait pas contracté de contrat de mariage ... Tout irait pour le mieux dans le pire des mondes , si en plus , elle n'avait pas décidé de ne plus écrire une ligne de sa série Monica car elle veut être une "vraie" écrivain...
Conclusion: entre sa crise d'inspiration et son connard de mari, Pandy risque la ruine ...
Pas besoin d'être Miss Marple pour supputer qu'en créant un auteur voulant tuer son personnage culte , Candace Bushnell parle d'elle même et de son premier succès planétaire, "Sex in the City" dont le personnage principal, Carrie Bradshaw, a occulté toutes ses autres créations pourtant bien meilleures...
Le seul problème, c'est que "Pour en finir avec Monica ", le plus personnel de ses romans n'est curieusement pas "habité" . Il sonne insipide et creux. Ses personnages n'ont pas d'épaisseur, sont caricaturaux .
Là, où l'histoire se veut légère et loufoque, je n' ai vu que de la lourdeur, n'ayant pas souri une seule fois...
Peut-être qu'à trop vouloir "croquer", brocarder les beaux quartiers, les people, les riches etc... Candace Bushnell en a oublié les gens normaux , qui ont du coeur , les gens simples, les filles attachantes .
Peut-être que Monica devrait un peu plus fréquenter Bridget Jones ?
Peut-être ...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          280
Ladoryquilit
  29 juillet 2016
Vous connaissez peut-être Candace Bushnell pour sa très célèbre héroïne Carrie Bradshaw de Sex and the City. Aujourd'hui on vous fait découvrir son tout nouveau roman qui garde toujours autant cette fraîcheur et cet humour qui nous permettent de passer un très bon moment de lecture.
Pandy Wallis en a marre de Monica, Monica cette héroïne de roman qu'elle a créé mais qui a pris vie avec l'adaptation en films de ses livres à succès. Monica est partout, tout le temps et empoisonne presque sa vie maintenant que Pandy veut passer à autre chose et se lancer dans d'autres romans totalement différents. Mais comment se débarrasser de celle-ci ? Celle par qui le succès et la reconnaissance sont arrivés et celle que le public et les éditeurs adorent. A quarante ans, elle est bien décidée à ne faire que ce qu'elle a envie et ça passe aussi par l'écriture de ce qu'elle souhaite elle et non de l'envie des autres. Pandy qui est LA vraie Monica pour ses ami(e)s doit en revanche convaincre Sondrabeth, celle qui incarne le visage de Monica à l'écran, que tout ceci est terminé.
Candace Bushnell nous emmène de nouveau à New York avec une nouvelle héroïne mais cette fois-ci moins de paillettes et de glamour que dans Sex and the City. On retrouve néanmoins les frasques new-yorkaises, la vie dans cette ville qui ne dort jamais et dans tout ce qui fait que New York est une ville si attirante.
Pandy est donc une auteure quadragénaire qui a rencontré un succès fulgurant grâce à son héroïne Monica. Récemment divorcée elle décide de reprendre sa vie en main et ça passera par la fin de Monica pour se consacrer à l'écriture de ce dont elle a envie uniquement. Mais pas facile de rayer ce qui lui a permis d'entrer dans le monde du showbiz surtout quand Monica semble adulée de tous. Ca peut nous faire penser à l'histoire même de l'auteure, Candace Bushnell qui a rencontré un succès fulgurant avec Sex and the City et qui a peut-être mis une part de vrai dans ce nouveau roman ?
Dans En finir avec Monica vous plongez dans une histoire pleine de rebondissements, des rebondissements qui n'ont d'ailleurs pas fini de vous surprendre. Entre Pandy qui veut tourner la page de Monica et Sondrabeth qui semble maintenant croire qu'elle est vraiment Monica, rien ne se passera comme prévu pour notre plus grand plaisir.
Et en parallèle de cela, se pose la question de savoir si New York et son showbiz changent les gens ? Les poussent à être ce qu'ils ne veulent pas, aussi bien dans leur vie professionnelle que personnelle, pour y garder leur place ? Et entre tout cela, l'auteure distille tout l'humour qu'on lui connaissait déjà, réussissant aussi à nous surprendre au fil des pages en faisant prendre un tour inattendu à son histoire. Ce petit grain de folie, qui caractérisait déjà Sex and the City et ses héroïnes, on le retrouve dans En finir avec Monica aussi bien avec ses personnages qu'avec une fin à laquelle on ne s'attendait pas...
S'il vous reste un peu de place dans votre valise cet été, vous pouvez emmener sans hésiter En finir avec Monica de Candace Bushnell qui est disponible aux Editions Albin Michel.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Cha971
  06 novembre 2016
UN ROMAN D'ÉTÉ : EN FINIR AVEC MONICA, CANDACE BUSHNELL – ALBIN MICHEL
La célèbre créatrice de Carrie bradshaw et de ses amies trentenaires revient dans l'univers de la romance avec Monica et Pandy. Un beau roman de près de 500 pages relié par une couverture des plus girly (rose et blanche avec un joli dessin de femme), quoi de plus attrayant et attirant au regard. Sorti juste à la fin du printemps, le livre m'a fait de l'oeil tout l'été et j'ai finalement craqué en septembre. Précisons qu'à Montpellier, il faisait encore très beau et chaud et que du coup, le livre était toujours d'actualité.
Car oui, il s'agit d'une lecture d'été : légère, chaude, glamour ; le genre qu'on lit au bord de la piscine en sirotant un Bloody Mary (l'abus d'alcool est dangereux pour la santé, même pour Carrie et Monica). le contexte est posé, passons…
[RÉSUMONS] : Pandy devient une romancière célèbre grâce à son personnage Monica mais, celle-ci finit par l'envahir et l'engloutir. Monica à la télé, Monica sur les affiches, Monica chez son éditeur… L'écrivaine est reconnaissante car grâce à Monica, elle ne serait personne. Mais aujourd'hui, elle aimerait se pencher sur une écriture plus sérieuse. Cependant, Monica lui met des bâtons dans les roues. Difficile de se détacher de son fonds de commerce et, finalement, de son identité médiatique…
L'histoire promet autant que le nom de l'auteur. On se souvient tous de Sex and the city que l'on a raffolé en livre à la télé (quoi ? Pas vous?). Pourtant, c'est avec difficulté que j'ai terminé ce livre. Car finalement, l'histoire est vide et rend l'écriture creuse. Je ne prétends pas connaître la plume de Bushnell (loin de là), je dis juste qu'à cause du vide que propose l'histoire de Pandy et Monica, cela se ressent sur l'écriture de l'auteur. J'ai tout de même fini avec grande peine et je suis déçue de tant de superficialité et de rebondissements rocambolesques. On me dira que l'histoire s'y prêtait mais je reste sur ma fin, un goût amère dans la bouche. Cependant, malgré mon ennui à avoir lu En finir avec Monica, j'ai quand même fait marcher mon cerveau…
Ma théorie : peu imaginative ou au contraire tirée par les cheveux, Pandy Wallis serait Candace Bushnell et Monica serait Carrie. On sait tous que Candace s'est fait un nom d'auteur grâce à Sex and the city. rien que pour vendre En finir avec Monica, on avait des banderoles et jaquettes partout « Écrit par l'auteur de Sex and the city ». On pousse le vice quand les magazines féminins et peoples jugent le livre avec une phrase accrocheuse « Monica serait le genre de filles avec qui Carrie s'entendrait », je crois qu'on a compris non ? Et comme Pandy, Candace a voulu se détacher de sa « Monica » mais vu le chef d'oeuvre, c'est raté…
Au programme : Léger, drôle mais artificiel.
Lien : https://lavalcharlotte.wordp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
liliunivers
  29 juillet 2016
http://liliandtheworldofbooks.blogspot.com/2016/07/en-finir-avec-monica.html
Nous suivons l'histoire d'un écrivain très connu "Pandy Wallis". L'un de ses livres va avoir l'honneur d'apparaître sur grand écran et pour cela elle va devoir passer un casting afin de trouver l'actrice parfaite pour jouer Monica. Elle pense avoir trouvé la femme idéale, mais au fur et à mesure elle va se rendre compte qu'elle est tout le contraire.
En finir avec Monica est une histoire vraiment intéressante et prenante. J'avoue que les pages sont assez vite défilé. L'auteure fait en sorte de réussir à nous captiver du début jusqu'à la fin et grâce à son écriture fluide et légère, on en redemande.
J'ai beaucoup aimé les personnages et surtout Pandy. J'aime sa détermination et son imagination tout comme l'auteure.
L'intrigue de l'histoire n'est vraiment pas mal et surtout intéressante. Je pense que cela change un peu de ce que je lis en ce moment.
En conclusion, afin de ne pas trop vous en dire sur cette histoire, je vais m'arrêter là et, bien entendu, je vous le recommande.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Lireoumourir
  02 août 2016
Chronique de Platinegirl :
J'ai une relation assez spéciale avec Candace Bushnell. Je trouve qu'elle a le chic pour créer des univers, mais pas forcément pour me les présenter sous leurs meilleurs jours. En pratique, je préfère largement les séries et films qu'elle a inspiré que ses romans initiaux, Sex and the City et Lipstick Jungle en tête. Pour autant, je continue de lire ses oeuvres. Comme cela a été le cas avec En finir avec Monica.
Dans son nouveau roman, Candace Bushnell s'essaie peut-être à l'autobiographie cachée. Elle y dépeint Pandy, une écrivaine qui a trouvé le succès avec sa saga Monica... et qui n'en peut plus d'être réduite à ce personnage que tout le monde adore ! J'imagine que Candace se voit en Pandy et que Monica est sa Carrie... J'ai bien aimé cette référence méta à la vraie vie de l'auteure, mais je vous rassure : tous les pépins que doit affronter Pandy ne sont pas arrivés à Candace ! du moins, je l'espère...
J'ai bien aimé ce roman, mais cela n'a pas été un coup de coeur pour moi. Tout cela à cause d'un choix rythmique : après avoir présenté les protagonistes, Candace Bushnell décide de nous renvoyer en arrière pour nous faire vivre, en direct, leurs rencontres et créations. Si j'ai trouvé cela judicieux pour comprendre Pandy, sa relation avec Monica et sa relation avec l'actrice qui prête ses traits à Monica, j'ai trouvé que cette coupure dans l'action "dans le présent" tombait mal : je voulais en savoir plus sur les effets à ce moment-la, pas forcément sur les causes. Et cela a clairement coupé mon enthousiasme.
J'ai eu, en plus, un peu de mal à comprendre Pandy, je ne me suis d'ailleurs pas attachée à elle. Elle vient de divorcer et agit comme une gamine, dramatisant tout sur son passage. En plus, alors que l'on suit l'histoire de part son point de vue interne... elle nous cache des choses ! Certes, retourner en arrière nous permet ensuite de mieux la comprendre, mais je ne l'ai pas trouvée assez réaliste, j'imagine que Candace Bushnell ne voulait pas trop qu'elle lui ressemble, alors elle a décidé d'aller dans la caricature...
Au final, En finir avec Monica est un bon roman de plage, mais je doute qu'il laisse un souvenir impérissable dans les mémoires des amatrices de chick lit.

Lien : http://www.lireoumourir.com/..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
LecturienneLecturienne   20 juillet 2016
- Tu es vierge en amour, renchérit Portia. Tu as pratiquement quarante ans, et tu n'as jamais réellement été amoureuse.
- Faux ! Archifaux ! J'étais amoureuse de tous les hommes avec lesquels je suis sortie. Vous ne voyez donc pas ? C'est précisément ça le problème. Je crois être amoureuse, et puis brusquement ce sentiment disparaît. Et alors impossible de le retrouver ! Sans compter que je suis parfaitement heureuse en ce moment. Pourquoi j'irais me compliquer la vie avec un Jonny Balaga ? Ou n'importe quel autre mec d'ailleurs .
- Tu vois ? Il est là le problème ! clama Portia. Tu n'es pas vulnérable. Avec les hommes, il faut montrer son côté vulnérable. C'est pour ça que personne ne t'a demandé en mariage. Quand tu ne montres pas ta vulnérabilité, les hommes pensent que tu n'as pas besoin d'eux.
- Mais je n'ai effectivement pas besoin d'eux, insista Pandy, en pensant à son million de dollars.
- Toutes les femmes ont besoin d'amour.
- Non. Ce dont elles ont besoin, c'est d'un million sur leur compte en banque. Qu'elles ont gagné en travaillant dur, rétorqua Pandy.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
iris29iris29   04 avril 2017
En fait , on pourrait dire que ma carrière, c'est mon mari. Même si, contrairement à un mari, elle est toujours là quand j'ai besoin d'elle.
Commenter  J’apprécie          210
iris29iris29   05 avril 2017
Enfin, c'est affreux de voir un de tes livres se faire refuser. C'est comme si tu montrais ton bébé aux gens et qu'ils te disaient de te le refoutre dans le ventre.
Commenter  J’apprécie          161
iris29iris29   05 avril 2017
" La culpabilité, ça ne sert à rien. Le passé, c'est le passé, même si c'était il y a tout juste une heure..."
Commenter  J’apprécie          130
Wenea25Wenea25   10 mars 2018
Vous voyez ça, une femme qui ne peut même pas imaginer son propre mariage ?
Et là, j’ai commencé pourquoi : parce qu’un mariage, c’est une famille.
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Candace Bushnell (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Candace Bushnell
The Broadroom, by Candace Bushnell, Episode 2
autres livres classés : Personnages fictifsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

La Chick lit vous a-t-elle séduit?

Que signifie le terme de "chick lit" ?

littérature de jeunettes
littérature de femmelettes
littérature de poulettes
littérature de belettes

12 questions
132 lecteurs ont répondu
Thèmes : chick litCréer un quiz sur ce livre