AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782266313964
672 pages
Pocket Jeunesse (03/06/2021)
4.32/5   103 notes
Résumé :
La suite tant attendue de la série événement de Michel Bussi !
Envers et contre tous, Mordélia et Ogénor partent à la conquête de Versailles...
Le clan du château et le clan du tipi sont réconciliés ! Grâce à l'alliance de tous, les frontières de la ville et de ses environs peuvent enfin être repoussées : le monde s'ouvre désormais
à eux.
Mais au-delà des grandes découvertes, des amitiés et des amours naissantes, et derrière une cohabitat... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (33) Voir plus Ajouter une critique
4,32

sur 103 notes
5
22 avis
4
6 avis
3
1 avis
2
0 avis
1
0 avis

BurjBabil
  16 juillet 2021
En critiquant le volume 1, gracieusement envoyé par Babelio lors d'une masse critique, je m'étais engagé moralement à poursuivre la série quoiqu'il arrive (ou presque, pass lecture obligatoire?). Bien sûr après avoir rédigé ce premier commentaire, j'avais lu les autres et avais été surpris de l'extrême diversité, voire l'extrême virulence suscitée par ce roman jeunesse. Pourquoi pas mais du coup, la lecture de ce deuxième opus a été influencée par les remarques acerbes mais non dénuées d'intérêt des autres babéliotes, amis ou pas, formulées au sujet du premier.
Ma critique sera donc simple et guidée par un fil directeur : puis-je conseiller ce roman à un enfant de 10 - 12 ans ?
La réponse est simple : oui sans hésiter.
Il y a certes des défauts :
- des tournures de phrase indignes d'un écrivain ("ce qu'il s'est passé" plutôt que "ce qui s'est passé")
- Des situations pas toujours très crédibles si c'était un documentaire.
- Des dialogues assez ... agaçants entre enfants (Saby...) que certains trouvent même niais.
- Des difficultés à adhérer à une chronologie, un tempo d'évolution d'enfants de 12 ans déjà si instruits (ou pas, selon...)
Mais ceci est largement compensé par l'intérêt que peut revêtir une discussion post-lecture sur des thèmes majeurs comme :
- La différence : un problème ou une nécessité?
- Les désaccords : à supprimer ou à accepter ?
- Un système de décision : rapide et efficace comme une dictature ou lent, chaotique comme une délibération ?
Voilà quelques exemples et je trouve que Michel Bussi s'en sort bien.
Manipulation, cynisme, réécriture de l'histoire, vérité relative, intérêts particuliers, lâcheté, conformisme, héritage ... il y a tant de thèmes intéressants à débattre...
Peut être que les héritiers littéraires préféreront les originaux grecs de la mythologie, les classiques de science fiction dont l'inspiration transparaît dans ce volume mais qu'en est-il de la grande masse des enfants arrivant à l'adolescence? Ce roman peut-il apporter quelque chose, faire réfléchir?
Je suis certain que oui c'est pourquoi j'en conseille fortement la lecture puis éventuellement la prescription à une jeunesse bien souvent en mal de lecture.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          350
verobleue
  14 mars 2022
Le clan du château et le clan du tipi sont réconciliés. Les enfants cohabitent paisiblement mais ce n'est qu'en apparence. Les adolescents ont grandi et leurs demandes ont changés. Les clans formés s'affirment. Les moeurs et les habitudes des deux tribus se mélangent : le tournoi de l'Etoile, le lâcher des bébés, pêcher, chasser, cultiver, se cultiver... Tous apprennent les uns des autres. Il y a de la camaraderie, de la solidarité et une implication de tous.
Dans ce deuxième tome, les enfants ont 14 ans, ils ont de nouveaux projets. Certains aventuriers vont partir le long de la Seine jusqu'à son embouchure avec un bateau, l'Albatros pour découvrir ce qu'il y a au-delà de Paris. Savoir s'ils sont seuls au monde…. La majorité va, à la suite d'un incident lors de la Veillée Sanctuaire, déménager pour Versailles. Mordélia et son clan divergeant, chassés de la mer de sable, s'opposent toujours à ceux du château. Son livre caché, va révéler quelques réponses et poser d'autres questions….On découvre le Luponéro, l'enfant sauvage qui vit en symbiose avec la nature dans la forêt.Ogénor se pose en chef à coups de trahisons, de mensonges, de manipulations. Cela ne plait pas à tout le monde et certains se rebellent devant son emprise.
J'ai apprécié ce deuxième tome. Moins jeunesse, l'histoire et l'intrigue sont mieux travaillées et développées. On en apprend un peu plus sur le passé des enfants et des adultes disparus. Les personnages sont également un peu plus creusés et je me suis attachée à certains d'entre eux. le récit est dynamique, aidé par des chapitres courts et de l'action. Il y a du sentiment fatalement lorsqu'il s'agit d'adolescents….
Restent les mystères. Comment les enfants ont-ils pu survivre juste après le passage du nuage ? Quelles sont les origines des deux clans ? Qui était vraiment Marie-Lune ? Qui est la soeur jumelle d'Ogénor ?
Que sont les prémas ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
blackbookspolar
  19 juillet 2022
Je n'en lis que très peu et pourtant j'adore ça : la littérature jeunesse! J'avais beaucoup aimé le premier tome de la saga de Michel Bussi et j'ai été plus que ravie de retrouver la bande d'adolescents dans ce second. Me sortir de mes thrillers et polars habituels avec un livre tel que celui-ci, c'est comme m'envelopper d'une bulle de douceur. Ici, l'histoire est davantage développée, creusée, tout étant déjà en place, les personnages ont établi leur hiérarchie et leur façon de vivre dans ce nouveau monde qu'ils sont en train de créer. Les relations entre les enfants du château et ceux du tipi ont elles aussi évolué, fort heureusement mais les conflits ne sont jamais bien loin…
Ce que j'aime tout particulièrement avec cette saga, ce sont les personnages bien sûr, aussi attachants que détestables pour certains mais également la plume de l'auteur, accessible mais terriblement addictive. Les dialogues sont nombreux et dynamisent l'ensemble. le lecteur n'est pas pris pour un benêt avec des tournures de phrases infantilisantes, loin de là. On a envie de connaitre la suite encore et encore jusqu'à la toute dernière phrase qui nous promet un 3ème tome fabuleux.
Les sujets abordés sont sensiblement les mêmes que dans le 1er mais à ceux là s'ajoutent, la quête identitaire, l'envie de découvrir ses origines, l'acceptation de la différence, la perte de l'innocence… de quoi permettre à l'histoire de ne pas s'enliser et amener un vent de fraicheur ! de plus, l'auteur aborde des pans de l'Histoire avec un grand H et n'hésite pas à faire une analyse de ce qu'est les monde et ce qu'il pourrait être, le tout sans jamais être moralisateur, toujours subtilement et avec bienveillance. Cette saga n'est pas à mettre qu'entre les mains des jeunes adolescents, je suis convaincue que bon nombre d'adultes apprécieront partir à la rencontre de cette bande de gamins qui vivent dans un monde nouveau. Ils ont la chance de pouvoir tout recommencer, se basant sur les erreurs du passé afin de ne pas reproduire les mêmes, mais vont-ils seulement y arriver ? Quand la soif de pouvoir, la pensée unique, la manipulation s'immiscent dans le quotidien, difficile d'y voir clair.
Alixe et Zyzo ne sont cette fois pas toujours mis au premier plan, certains personnages sont davantage mis en avant comme Chrisanthe et Ogénor entre autre. J'ai beaucoup aimé découvrir ces différents profils et le fait que chacun est une place à part entière dans l'histoire. Tout ne tourne donc pas autour des deux héros du premier volume et je pense que cela permet d'explorer plus de choses. En grandissant, les caractères de chacun s'affirment et je peux vous garantir que cela vous réserve de belles surprises.
EN QUELQUES MOTS :
Un régal, j'ai déjà hâte de lire la suite, c'est pour vous dire. Une saga jeunesse qui correspond parfaitement à mes attentes d'adulte. Je ne peux que vous conseiller de la lire si vous souhaitez passer un très bon moment auprès de personnages attachants et aboutis. C'est une histoire à offrir ou à s'offrir, croyez-moi.

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
AngelicSword
  01 juillet 2022
Les deux châteaux est le deuxième tome de la saga jeunesse de Michel Bussi.
Intrigue 🧡🧡🧡🧡
Personnages 🧡🧡🧡🧡
Univers 🧡🧡🧡🧡
Final 🧡🧡🧡🧡
Audio 🧡🧡🧡🧡
Un second tome plus complexe et plus sombre que le premier. Pouvoir, manipulation, différence et haine de l'autre, le côté jeunesse n'empêche pas d'aborder tous ces thèmes.
Les personnages ont grandi et sont plus crédibles. J'ai un peu regretté que certains d'entre eux, notamment Alixe, soient effacés par rapport au premier livre. En revanche j'ai trouvé le personnage d'Ogénor très intéressant.
L'ensemble est assez rythmé, alors que le premier roman souffrait de longueurs, je ne me suis pas ennuyée avec celui-ci.
La fin du tome m'a surprise et intriguée, je n'avais pas vu venir un des retournements ce que j'ai apprécié.
La version audio est toujours aussi agréable, le lecteur donne vie aux personnages et j'apprécie tout particulièrement son interprétation de Chrysanthe.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
marionbourdin53
  24 février 2022
. INTRIGUANTE.
Voilà une saga jeunesse fantastique comme je les aime. du mystère, des personnages badasses, une morale en fond.
Paris se retrouve habité que par des enfants de douze ans. Étrange ? Où sont passés les adultes ? Comment vivent et s'organisent les enfants ? Pourquoi une telle situation. Voilà l'histoire extrêmement simplifiée de cette saga N.E.O de @michel_bussi .
Je vous résume ça aussi brièvement pour ne pas spoilers la moindre information. Ce livre est extrêmement bien pensé. Il y a des personnages divers donc impossible de ne pas s'attacher ne serait ce qu'à un seul. C'est addictif. On a envie de comprendre ce monde sans adultes.
Chaque tome se finit par de nouveaux mystères à résoudre. le récit est dynamique, aidé par des chapitres courts. Les descriptions sont justes et condensées. Il n'y a pas de longueurs. L'action quant à elle est omniprésente ce qui est agréable. Pour vous donner un ordre d'idée. Ça s'apparente un peu à Divergente mélangé à un soupçon d'Harry Potter. Impossible de vous expliquer pourquoi sans trop vous en dire.
Je suis vraiment étonnée de découvrir l'auteur dans ce style littéraire. Pour moi c'est une vraie réussite. J'ai dévoré les deux tomes en un weekend. Il me tarde donc beaucoup d'être en octobre pour poursuivre les aventures de ces ados. Seul petit point dérangeant à mon sens, c'est que certains"enfants" de douze ans du roman semblent très intéressés par la vie amoureuse. Je trouve ça un peu précoce. Qu'en pensez vous ? J'ai parfois l'impression que la description ressemble plus à celle d'adolescent de 16 ans. Après c'est peut être voulu par l'auteur pour nous montrer que le fait de vivre sans adultes les faits plus vite grandir. C'est ce point là qui m'empêche d'en faire un coup de coeur.
Dans tous les cas ce fut une magnifique découverte. Vous l'avez lu ? Vous aimez ce genre littéraire ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
BurjBabilBurjBabil   16 juillet 2021
Eh bien, moi, je pense tout le contraire ! Je pense que les laisser vivre comme ils veulent, c’est juste reconnaître que leurs coutumes valent autant que les nôtres. S’ils veulent se balader tout nus plutôt que de s’habiller, c’est leur droit ! S’ils veulent se nourrir de lait tété direct au pis des chèvres plutôt que de manger de la viande ou des légumes, c’est leur droit aussi ! C’est pas de l’indifférence, Zaza, c’est leur droit à la différence. Et je vais t’avouer une chose, j’adore la différence !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
LivherynLivheryn   06 juin 2021
Quand les hommes ont inventé le train ou la voiture, ils ont cessé de marcher. Si un jour on apprenait à voler, plus aucun homme n’accepterait de se traîner sur les chemins comme un ver de terre. C’est pour cela que le progrès est dangereux… Il ne nous rend pas plus heureux, il nous rend dépendants.
Commenter  J’apprécie          40
EveeBouquineEveeBouquine   24 juillet 2022
Des jeux, des trucs qui ne servent à rien, qui occupent les gens, ls empêchent de penser à autre chose. C'est à ça que servaient les jeux du cirque dans l'Ancien Monde ou les Jeux Olympiques ou des siècles plus tard, la télévision. Transformer les gens en moutons. Tant que les moutons s'amusent, chantent, dansent et ont assez d'herbre à brouter, ils sont contents.
Commenter  J’apprécie          10
unehistoiredemotsunehistoiredemots   16 juin 2021
Parfois, j'ai l'impression qu'on est encore des bébés... et d'autres fois qu'on est des grandes personnes qui portent la responsabilité de la Terre entière.
Commenter  J’apprécie          20
Virginie94Virginie94   08 janvier 2022
Le plus difficile, ce n'est pas d'apprendre ce que les autres ignorent. Le plus difficile, c'est d'accepter que la réalité de ceux que tu prends pour des ignorants à autant de valeur que la tienne.
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Michel Bussi (182) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Michel Bussi
Unboxing 1
autres livres classés : dystopieVoir plus
Notre sélection Jeunesse Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Un avion sans elle.

Quel est le prénom de l'hôtesse de l'air de l'Airbus 5403 ?

Izel
Isabelle
Alice
Nicole

12 questions
414 lecteurs ont répondu
Thème : Un avion sans elle de Michel BussiCréer un quiz sur ce livre