AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Gregory Bouet (Traducteur)
ISBN : 281120279X
Éditeur : Milady (12/03/2010)

Note moyenne : 3.78/5 (sur 159 notes)
Résumé :
Les affaires ne vont pas fort. Elles sont même en arrêt maladie ! Chicago devrait regorger d’affaires juteuses pour le seul magicien de l’annuaire, et pourtant, l’agenda d’Harry est aussi vide que le crâne d’un zombie. Ah, enfin un meurtre ! Enfin, si on peut dire… La police a besoin d’Harry pour élucider un cas très particulier : un corps en charpie, d’étranges empreintes griffues, la pleine lune… ça ne vous dit rien ?
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (32) Voir plus Ajouter une critique
Alfaric
  31 décembre 2018
Ce tome 2 intitulé "Lune Fauve" est moins enquête qu'action : c'est avec beaucoup de bonne humeur et de bonne volonté que Jim Butcher s'attaque à la mythologie du loup garou, et c'est sur le fond ou sur la forme qu'il rend hommage à "Wolf", "Wolfen", "The Wolfman", "Le Loup garou de Londres", les différents opus de la saga "Hurlements", ainsi qu'au "Loup-garou du campus" (ne manquent plus que "Cursed", "Ginger Snaps" et "Dog Soldiers" !, mais il sont sortis après le livre ^^)… Évidemment pour caser tout ça ce n'est pas un mais 4 types de loup-garous que rencontre le magicien loser Harry Dresden dans ce tome :
- les loups-garous « classiques »
- les lycanthropes, des hommes revenus au stade animal
- les Dévorateurs, des créatures de cauchemar quasiment invulnérable
- les Hexenwulf / Mageloup sont des sorciers capables de se transformer en loup à volonté, mais victimes de l'addiction animal de devenir un puissant ayant droit de vie et de mort sur les humains devenus des proies
Une nouvelle série de meurtres ensanglantent Chicago : parmi eux plusieurs hommes du parrain Johnny Marcone avant que ne soit frappée une connaissance d'Harry. Appelé sur les scènes de crimes le magicien loser identifie rapidement la violence de l'animal mais la malignité de l'homme, mais Karrin Murphy est déchargée de l'enquête par les G-Men du FBI qui sont depuis longtemps sur l'Affaire El Lobo. Et comme ces derniers très nerveux semble cacher beaucoup trop de choses pour être honnêtes, démarre une partie de Cluedo pleine de rebondissements, de retournements de situation et d'alliances de circonstances : l'assassin est-il l'un des bikers du gang des Loups Urbains, l'un des adolescents du groupe des Alphas, le milliardaire maudit Harley MacFinn, la mystérieuse et magnétique Tera West l'un des sorciers métamorphes qui se cachent derrière eux ? Harry et Karrin n'ont pas beaucoup de temps pour découvrir les secrets du Projet Passage nord-ouest, trier le bon grain de l'ivraie, s'allier aux « gentils » loups-garous, affronter les « méchants » loups-garous, et réconcilier mafieux capitalistes et militants écologistes pour vaincre les forces obscures de la crevardise en costards-cravates...
De l'action, de l'action et encore de l'action avec mention spéciale à l'attaque du commissariat (c'était dantesque et je n'avais plus vu ça depuis Arnold Schwarzenegger dans le "Terminator" de James Cameron !), mention spéciale au Scoby Gang rassemblé par Harry et Karrin qui se lance dans une opération commando bien mal barrée, et mention spéciale au 5e type de loup-garou qui se dévoile à la toute fin :

PS: à noter qu'en VO le livre-audio a été réalisé par l'excellent James Marsters (le vampire Spike dans la série Buffy ^^)

Challenge défis de l'imaginaire (SFFF) 2018
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          401
Yanoune
  23 janvier 2019
Dresden T02 Lune fauve.... Ou le tome où L'urban fantasy se fait la malle, où le polard se fait la malle... et où il ne reste plus que de l'action survitaminée et sur testostéronée... et c'est dommage (enfin pour moi).
Alors.... c'est pas si simple d'émettre un avis... pas si simple, parce que ça se lit toujours bien et que on est vraiment dans le divertissement et que je sais que je suis une lectrice super chiante, voir chiatique même pour le divertissement... je le sais.... mais quand même...
Comment bidouiller le truc... passons par le pitch...
Dresden le retour, donc on prend les mêmes et on recommence, Dresden, Mister le chat, Bob le familier, Murphy la flic (qui pour le coup descend dans mon estime et dieu que je la trouve stupide et débile, une vraie conne) et Susan la journaliste (plus courageuse que je ne l'aurais cru et qui elle remonte dans mon estime.. ), Marconne et sa clique.... Plus d'autre qu'on découvre...
Alors je peux même pas dire que y a une enquête.. parce que non y en a pas au sens du polard comme je l'entends, tout va beaucoup trop vite pour que le lecteur puisse enquêter en même temps.. ça va beaucoup trop vite et il manque beaucoup trop d'élément pour que le lecteur devienne acteur.... et ça pour du polard c'est à mon sens pas terrible.
Donc une pseudo enquête commence comme dans celui d'avant d'horribles meurtres (le joli pléonasme) se déroulent à Chicago les nuits de pleine lune (et pas que), et on appelle Harry à la rescousse.... Bon là si on est pas trop manche on sait bien de quoi il s'agit, en plus vu le titre oui on se doute bien (aucune idée de ce qu'il y a en 4eme de couverture, je me lis une "intégrale" avec les trois premiers dedans)... Et vu comment il enfonce le clou dés le départ au cas où on ai pas compris... donc oui Loup-garou ok...
Je suis pas super convaincue par ce tome 2... pour différentes raisons d'ailleurs.. on va tacher de faire dans l'ordre.
Point positifs, c'est toujours aussi bien écrit traduit, même si quelque panouille sans importance... ça se lit toujours aussi bien, toujours aussi vite, et c'est malgré tout assez prenant... toujours aussi visuel.
Mais... car il y a toujours un mais....
Mais justement questions rapidité c'est là que le bas blesse... dans cette histoire il n'y a aucune pause ( pour personne d'ailleurs Harry/lecteurs)... et arriver à maintenir une tension et une urgence d'un bout à l'autre d'une histoire c'est très dur à faire à l'écrit... et là pour moi Butcher rate...
Pour plein de raisons d'ailleurs, un urban fantasy polard hardboiled, et il oubli au final beaucoup de codes qui définissent ces deux genres....
Il oubli que le lecteur est enquêteur aussi et qu'il lui faut des pauses, aussi bien pour respirer, s'imprégner de l'atmosphère, se mettre en phase avec les personnages et réfléchir, qu'il lui faut aussi des indices à se mettre sous la dents... Même si bon au moment de certaine réalisations découvertes je me suis retrouvée à dire "bin oui, forcement..." ou "je le savais...".. Donc c'est pas non plus la surprise de la mort, et je ne sais pas si Butcher voulait certain moment comme des supers surprises et étonner le lecteur... sais pas.. perso non...
Et pour tout le côté urban fantasy qui comme dans le premier se retrouve au rang de truc anecdotiques, là on se penche sur les loup-garous et on aura une bonne dose mais tout le reste disparaît... donc un peu bof à ce niveau-là...
Mais c'est peut-être que moi qui ressens ça, vu que moi ce que j'aime dans l'urban fantasy c'est le foisonnement de détails, d'explications, de personnages, de légendes où notre réalité se mêlent complètement avec comme je dis l'autre côté... et là vraiment pas...
Donc je me suis retrouvée lire sans aucune implications, l'auteur ne me donnant aucune possibilités pour m'accaparer son récit et y participer. Une lecture en étant spectatrice...
Dresden commence à m'agacer menu aussi.. le côté je passe ma vie à dire "hou je suis trop fort, trop puissant... je suis un super mage de la mort" alors que franchement non, tu fais rien du tout à part deux potions tout au long de l'histoire et que soudain hop comme ça il se transforme en super-mage de la mort, je vais tout fumer!.... heu... je croyais que les mages étaient des gens censés et intelligents... en plus vu ce qu'il utilise dans le premier genre sa clairvoyance et que là non.. je passais ma vie à gueuler "clairvoyance crétin... mais pourquoi il utilise pas sa clairvoyance?... mais t'es con!... "ouais ça c'est mon cerveaux quand je lis...c'est pas simple et je soupire...
Et hop hop hop décontrasté la nouille molle se transforme en un Rambo magique, voir un McClain sorcier (vu sa propension à s'en prendre dans la tronche, un côté bloodpool)...
Alors je dis pas que ça envoie pas du pâté et que ces scènes là sont pas chouette... ça gicle de partout, ça fume et y a des sacrés sorts.. mais heu... le graduel ça marche aussi, le au fur et à mesure... Chez Butcher non, c'est tout ou rien... en gros Dresden est soit une nouille molle qui se fait passer à tabac soit un mage que même Gandalf y chie dans son froc... heu.... et je plisse le regard... mouais...
Plus d'autre trucs... le mystère maman... Pourquoi faut toujours avoir des mystère maman quand les persos sont plein de pouvoir?... et là j'ai eu un John Taylor qui est venu faire un coucou de la main avec un sourire narquois... nouveau plissement de regard.. nan je comprends bien pourquoi on compare ces deux privés là...
Niveau autre perso bin on est bien dans tous les clichés connus, et ça aussi ça m'embête un peu ( beaucoup).. attention j'ai rien contre les clichés quand c'est bien fait, et que y a pas que ça... là quand même... Butcher tu déconnes... Cliché à tous les niveaux, les nanas (hou super balaise et super forte et super je me laisse pas marcher sur les pieds parce que hou un côté féminisme basique, une vision ricaine du féminisme et de ce que dois être la femme.. ça les en rend pas moins conne.. Spéciale dédicace à Murphy)...
Les "méchants"... oui je mets des guillemets parce que à la base ils ne le sont pas.. mais entre le c'est pas de leur faute et le c'est la société qui les a rendu dingue... et je soupire.... boaf comme dirait Gaston.
Et j'ai envie de dire plein de truc, mais d'un côté c'est qu'un roman de divertissement, c'est pas écrit pour que le lecteur se prenne la tête... mais vu que je trouve que l'un n'empêche pas l'autre.. ça me laisse dubitative, et même moi ça m'agace...
une lecture ou je me retrouve le cul entre deux chaises... d'un côté ça fait son office et d'un autre côté pas du tout parce que y a trop de manque, ou que les ficelles sont trop grosses... je danse la bourrée avec mes gros sabots, je ne sais pas si vous voyez ce que je veux dire...
Alors je ne sais pas du tout à quel lectorat Butcher s'adresse.. et peut-être je ne suis pas le bon... dans la bonne tranche, voir dans le bon âge.. sais pas... je suis peut-être trop vieille... trop chiatique, voir j'en espérais trop...
Avec Dresden j'ai un peu l'impression de voir les frères Winchester en action... un épisode d'un truc qui reste vraiment en surface de tout.... et d'un côté ça me désole, et d'un autre c'est pas très grave non plus...
Parce qu'en plus, y a une chouette surprise, twist appelez ça comme vous voudrez... et que celui-là je l'avais vraiment pas vu venir... donc....
Hum... si dés le tome 2 ce pourquoi je lis Dresden se fait la malle c'est un peu mal barré... Mais bon j'ai enchaîné sur le trois vu que je lis une intégrale, on verra bien... si y a un sursaut... ne jetons pas trop de cailloux tout de suite...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Fredo_4decouv
  13 juillet 2012
Jim Butcher est très fort. Il laisse passer quelques mois entre deux tomes, tout en glissant ce genre de chose :
[...] - mais on nous a répondu que tu étais sur une affaire dans le Minnesota.
- Oui, quelqu'un a vu un monstre dans un lac. [...]
Et Dresden n'en dit pas plus ...
Quand on trouve ça au bout de 40 pages du deuxième temps, ça fait plaisir parce que ça veut dire que l'auteur à déjà un paquet de tiroirs qu'il va utiliser et qu'il va pouvoir ouvrir à loisir.
Là où la lecture devient quasi jouissif pour le fan de loups garou, c'est quand Butcher balance ses cartes :
- J'étais en France durant l'Inquisition.
- Et la chasse au loup était ouverte à cette époque ?
- Tu rigoles ou quoi ? On se serait cru en plein tournage d'un remake d'Hurlement réalisé par Peter Jackson ! Tu avais tous les garous inimaginables. Les Hexenwulfen, les Dévorateurs, les lycanthropes, les loups-garous: tous les thériomorphes lupins possibles!
- Therro quoi?
- Thériomorphes. Tout ce qui passe d'une forme humaine à une forme animale dans une révélation esthétique du mal. Les loups-garous sont des tériomorphes, comme les ours-garous, les tigres-garous, les bisons-garous...
Wahou, les thériomorphes, première fois que je vois cette définition, du coup, ça donne très envie de se ruer sur une encyclopédie en ligne pour en savoir plus !!! (Je découvre donc en ligne que le féminin de loup--garou est louve-garelle ...)
Ce qui est fun, c'est que Jim Butcher s'éclate à agrandir la grande famille des loups garous en créant de nouvelles castes, et ça, c'est frais !
Pour se faire plaisir, n'hésitez pas à aller voir les trèdes suivants :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Loup-garou
C'est toujours plein d'humour également, c'est une des marques de fabrique de la série : Butcher est aussi à l'aise dans l'art de nous décrire sérieusement l'univers et le quotidien d'un vrai magicien que dans celui qu consiste à nous faire partager les pensées de son héros :
Oh Seigneur! le club Mickey des loups-garous voulait se battre à mes côtés. Allez les garous: Un pour tous! Tous velus!
Et à un autre moment, quand Karrin Murphy lui lance :
- Ça pourrait être pire, je suppose.
BLAM, GROSSE EMBROUILLE BIEN SUR DANS LES SECONDES QUI SUIVENT ...
Et Dresden, sur le point de se faire bouffer, de lui répondre :
-Et il a fallut que tu dises ça, t'es contente ? C'est pire!
Butcher équilibre bien son histoire, en vulgarisant comme il faut toute la partie magie et en apportant une touche d'humour, sans trop décaler son personnage. Dresden n'est pas un looser complet qui n'a que son sens de l'humour pour se sortir de là. Non, c'est surtout une manière de donner corps à ce personnage qui aurait pu vite perdre en consistance du fait de sa maitrise de la magie. Avant d'être magicien, il est malin et sarcastique, et c'est bon ça !!!
L'occasion de féliciter le travail du traducteur Grégory Bouet, qui nous donne la voix française de Dresden, ça devrait être intéressant d'avoir son avis sur les textes qu'il a traduit.
Confirmation donc avec ce tome 2 que la série est à découvrir de toute urgence pour les amateurs du genre, des genres, plutôt, du polar mâtiné de fantastique.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Fredo_4decouv
  13 juillet 2012
Jim Butcher est très fort. Il laisse passer quelques mois entre deux tomes, tout en glissant ce genre de chose :
[...] - mais on nous a répondu que tu étais sur une affaire dans le Minnesota.
- Oui, quelqu'un a vu un monstre dans un lac. [...]
Et Dresden n'en dit pas plus ...
Quand on trouve ça au bout de 40 pages du deuxième temps, ça fait plaisir parce que ça veut dire que l'auteur à déjà un paquet de tiroirs qu'il va utiliser et qu'il va pouvoir ouvrir à loisir.
Là où la lecture devient quasi jouissif pour le fan de loups garou, c'est quand Butcher balance ses cartes :
- J'étais en France durant l'Inquisition.
- Et la chasse au loup était ouverte à cette époque ?
- Tu rigoles ou quoi ? On se serait cru en plein tournage d'un remake d'Hurlement réalisé par Peter Jackson ! Tu avais tous les garous inimaginables. Les Hexenwulfen, les Dévorateurs, les lycanthropes, les loups-garous: tous les thériomorphes lupins possibles!
- Therro quoi?
- Thériomorphes. Tout ce qui passe d'une forme humaine à une forme animale dans une révélation esthétique du mal. Les loups-garous sont des tériomorphes, comme les ours-garous, les tigres-garous, les bisons-garous...
Wahou, les thériomorphes, première fois que je vois cette définition, du coup, ça donne très envie de se ruer sur une encyclopédie en ligne pour en savoir plus !!! (Je découvre donc en ligne que le féminin de loup--garou est louve-garelle ...)
Ce qui est fun, c'est que Jim Butcher s'éclate à agrandir la grande famille des loups garous en créant de nouvelles castes, et ça, c'est frais !
Pour se faire plaisir, n'hésitez pas à aller voir les trèdes suivants :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Loup-garou
C'est toujours plein d'humour également, c'est une des marques de fabrique de la série : Butcher est aussi à l'aise dans l'art de nous décrire sérieusement l'univers et le quotidien d'un vrai magicien que dans celui qu consiste à nous faire partager les pensées de son héros :
Oh Seigneur! le club Mickey des loups-garous voulait se battre à mes côtés. Allez les garous: Un pour tous! Tous velus!
Et à un autre moment, quand Karrin Murphy lui lance :
- Ça pourrait être pire, je suppose.
BLAM, GROSSE EMBROUILLE BIEN SUR DANS LES SECONDES QUI SUIVENT ...
Et Dresden, sur le point de se faire bouffer, de lui répondre :
-Et il a fallut que tu dises ça, t'es contente ? C'est pire!
Butcher équilibre bien son histoire, en vulgarisant comme il faut toute la partie magie et en apportant une touche d'humour, sans trop décaler son personnage. Dresden n'est pas un looser complet qui n'a que son sens de l'humour pour se sortir de là. Non, c'est surtout une manière de donner corps à ce personnage qui aurait pu vite perdre en consistance du fait de sa maitrise de la magie. Avant d'être magicien, il est malin et sarcastique, et c'est bon ça !!!
L'occasion de féliciter le travail du traducteur Grégory Bouet, qui nous donne la voix française de Dresden, ça devrait être intéressant d'avoir son avis sur les textes qu'il a traduit.
Confirmation donc avec ce tome 2 que la série est à découvrir de toute urgence pour les amateurs du genre, des genres, plutôt, du polar mâtiné de fantastique.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Tatooa
  29 janvier 2014
Enfin fini ! Ce n'est pas la faute du livre, très loin de là, mais de ma saleté de grippe "composée" que je me traîne depuis mercredi dernier et qui m'a empêchée de lire à un rythme "normal"...  (Mode "je rame" on !)
C'est bourré d'action, toujours bien traduit. Ce pauvre Harry en prend vraiment plein la tête, c'est une vraie catastrophe d'attirer les problèmes à ce point !
Du coup on ne s'ennuie pas, ça c'est sûr !
Murphy m'a tapé sur les nerfs mais c'est son rôle, il faut croire, la pauvre, elle n'a pas le "beau" ! J'aime bien Susan, j'aime bien la relation qu'ils ont avec Harry, je la trouve plutôt saine et sympathique.
On sent bien la préparation du tome suivant dans tous les questionnements d'Harry à la fin. Bob m'a un peu manqué dans ce tome, dommage qu'il n'ait pas été un peu plus présent.
C'était un bon choix de lecture pour une malade, en fait, pas prise de tête et divertissant. J'ai appris plein de trucs sur les loups garous, et j'ai beaucoup aimé le personnage de Tera, qui m'a rappelé les "esprits" du dernier tome que j'ai lu de Mercy Thompson (c'est à dire le 6, je crois bien...).
Bref, un excellent moment (je l'ai même préféré par rapport au premier), malgré ma difficulté à lire cette dernière semaine...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Citations et extraits (16) Voir plus Ajouter une citation
AlfaricAlfaric   25 octobre 2018
Je caressai l’énorme matou gris. Certains chiens sont plus petits que Mister. À mon avis, son père était un chat sauvage. J’avais trouvé Mister tout chaton dans une poubelle, et il m’avait aussitôt adopté. Quoi que je puisse en dire, Mister s’était montré assez compréhensif, et je finis par comprendre qu’il m’avait accepté dans sa petite famille. Sa générosité alla même jusqu’à me laisser habiter dans l’appartement.
Un chat, quoi.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          160
MorgouilleMorgouille   28 décembre 2010
Le cyclone miniature aspira Tera au vol et la projeta dans un pin une dizaine de mètres plus loin. Il provoqua aussi une tempête de débris et je dus me protéger derrière un tronc d’arbre.
Comme c’est gênant. Le tourbillon était plus puissant que prévu. C’est le problème avec les invocations et la magie produites à la va-vite. C’est dur à contrôler. Moi, tout ce que je voulais, c’était un truc qui désarçonne un peu Tera et qui la balance sur le cul.
Au lieu de ça, j’avais des pierres qui ricochaient sur les arbres et les ramures qui s’agitaient dans un vacarme assourdissant. Le vent arracha des branches et projeta une demi-tonne de forêt dans les airs.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
MorgouilleMorgouille   28 décembre 2010
— Il me faut des balles en argent. Ceux qui se font mordre se transforment en loups-garous eux aussi ?
— Mais non ! Hollywood a confondu avec les vampires ! Quant aux balles, elles ne sont utiles que dans certains cas. Les loups-garous sont des loups comme les autres. Tu les tues comme n’importe quel animal.
— Voilà une bonne nouvelle, dis-je en remuant la mixture. Et les autres espèces ?
— Il y a aussi la variante, quand quelqu’un te transforme en loup.
— De la transmogrification ? m’exclamai-je. Mais c’est interdit par les lois de la magie ! Transformer quelqu’un en animal détruit sa personnalité. Tu ne peux pas métamorphoser un individu sans effacer sa conscience ! C’est presque un meurtre !
— Oui, c’est cool, hein ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
MorgouilleMorgouille   28 décembre 2010
La magie est une énergie qui prend forme en fonction des émotions et de l’imagination. Les pensées en définissent l’aspect, et les mots guident ces pensées. Voilà pourquoi les sorciers s’aident de formules pour lancer des sorts. Celles-ci procurent une forme de protection pendant que l’énergie du sort traverse l’esprit du mage. Si on utilise des mots trop familiers, si intimes qu’on a du mal à les différencier des pensées, cette enveloppe est trop fine. Pour éviter ça, les mages utilisent des langues anciennes qu’ils ne maîtrisent pas bien, ou ils inventent des termes auxquels ils associent mentalement un effet précis. Les sorciers obtiennent ainsi un niveau supérieur de protection.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
TatooaTatooa   28 janvier 2014
La situation ne peut plus empirer, pensai-je en me terrant dans mon coin, agrippé à ma clé à molette comme un enfant à son ours en peluche, sans aucun moyen de sortir et pleinement conscient que ma magie m'avait quitté.
Bizarrement, ce dernier point me tracassait plus que ma mort imminente.
Commenter  J’apprécie          60
Video de Jim Butcher (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jim Butcher
The Dresden Files - Jim Butcher - Interview (en anglais)
autres livres classés : urban fantasyVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

La fantasy pour les nuls

Tolkien, le seigneur des ....

anneaux
agneaux
mouches

9 questions
1320 lecteurs ont répondu
Thèmes : fantasy , sfff , heroic fantasyCréer un quiz sur ce livre
.. ..