AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Jean-Pierre Carasso (Traducteur)
ISBN : 2879290708
Éditeur : Editions de l'Olivier (12/10/1994)

Note moyenne : 3.36/5 (sur 28 notes)
Résumé :
Quand cesse-t-on d'aimer? Peut-on aider son meilleur ami à mourir? Comment recoller les morceaux quand la vie est cassée?

Autant de questions douloureuses et inévitables que posent ces onze petites nouvelles empreintes de tendresse et d'humanité. Des histoires suspendues. Des esquisses qui en disent long sur nous-mêmes.

«Ils disent qu'il n'y a aucune raison de s'inquiéter, mais je vois bien que tout le monde s'inquiète.»

... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
Vianna
  17 août 2014
Ce court roman, paru en 1994 a pour toile de fond la ville de Detroit. Il relate les retrouvailles d'amis d'enfance, réunis à l'occasion du décès de l'un d'entre eux. Chaque chapitre donne la parole à l'un des personnages.
Le temps a dispersé la bande de copains et chacun a suivi son chemin. le récit alterne entre évocation du passé, souvenirs de lycée, émotions partagées et la réalité du présent.
L'un d'entre eux revient sur les lieux de l'enfance. Il constate avec tristesse l'inéluctable déclin de la ville et se remémore l'époque où, devant l'afflux des populations noires, les blancs délaissaient le centre ville pour s'installer dans les banlieues propres,bien ordonnées, histoire de rester entre soi.
Enfant, il a compris ce qu'était le racisme quand la première famille noire est venue s'installer dans le quartier en 1966:
«  Nous avions une piscine, nous la remplissions pour l'été. Par un mercredi brûlant, nous avons invité Eric, dix ans, le fils de la famille noire, à se baigner avec nous. Cet après midi là, mon père est rentré du travail, a jeté un coup d'oeil dans l'eau, est monté dans sa chambre et n'en est pas ressorti de toute la soirée, répétant sans cesse: Ces gens-là dans ma piscine, ces gens -là dans ma piscine à moi... »
Je n'ai plus jamais remis les pieds dans la piscine. »
Dans un style épuré et sensible, Howard Buten réussit avec justesse à nous dévoiler la part intime de ses personnages.
Le seul bémol est que le « je » de chaque chapitre n'est pas toujours facilement identifiable par le lecteur. Il m'a fallu revenir sur ma lecture pour recouper les informations et tenter de mettre un prénom sur ce mystérieux « je » qui s'exprimait. Mais cela fait sans doute partie du jeu !.

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          170
graal
  22 janvier 2017
Qui d'entre nous n'a jamais entendu ou jamais dit "c'était mieux avant" ?
Ce roman ou suite d'histoires courtes est celui de l'Amitié, plus forte que l'amour conjugal,l'amitié jusqu'à la mort...
Six personnages d'origine juive , enfants du baby-boom sont amis dès la maternelle à Détroit, il poursuivent cette amitié au collège.Ils vivent dans le même quartier Nord-Ouest de Detroit , alors prospère ,dans des maisons individuelles, mais la ville connaîtra un déclin profond en 1966 ,le quartier verra l'apparition des premières familles noires, les six amis découvriront alors le racisme qu'ils ne connaissent et ne comprennent pas et quitteront malgré eux les lieux de leur enfance commune.
Ce livre est celui des rêves d'amis d'enfance et de la réalité de ce qu'ils sont devenus.
C'est une suite d'histoires tristes et tendres où pointe parfois l'humour.
Commenter  J’apprécie          10
FRANGA
  02 mars 2012
Je n'ai pas du tout apprécié ce livre, j'ai essayé de m'accrocher mais en vain, dès la fin de la deuxième nouvelle, j'ai décidé d'arrêter tout simplement d'en arrêter la lecture.
Je pense que continuer aurait été une perte de temps, et il y a tellement d'autres livres intéressants à lire !
Commenter  J’apprécie          40
LittleMary226
  06 août 2011
Alors là j'ai été déçue. Je n'ai tout simplement pas terminé le livre. Je l'avais mis dans ma liste de livres à lire parce qu'il y a un an ou deux j'ai lu Quand j'avais 5 ans, je m'ai tué du même auteur et j'ai A-DO-RÉ. Alors franchement, je m'attendais à mieux. Je ne me suis pas du tout attachée aux personnages, je les ai trouvés cons et désagréables.
Commenter  J’apprécie          30
mercure
  27 avril 2014
J'ai beaucoup apprécié la lecture parallèle de "Auprès de moi toujours" par Kazuo Ishiguro et "C'était mieux avant" de Howard Buten.
Le destin de ces deux groupes d'adolescents donne finalement, une assez claire vision de l'avenir : quasi hygiéniste chez le premier, complètement existentielle chez le second.
Howard Buten brille par l'excellence de son style certes, mais surtout par sa connaissance très intimes des sentiments qui traversent ces ados.
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
ViannaVianna   17 août 2014
Un article sur la criminalité disait que détroit était numéro un pour le meurtre (...) on apprend aux enfants à se laisser tomber par terre et à rouler sur eux- mêmes quand les coups de feu sont tirés d'une voiture (...)
Commenter  J’apprécie          80
line70line70   19 mars 2011
[...] il y a un bout de temps maintenant que je me balade les bras tendus devant moi. Pas raides comme ceux de quelqu'un qui court avec un ballon, mais comme si je cherchais à maintenir quelque chose à distance. J'ai l'impression que, si je baisse les bras, je tomberai en tas à mes pieds, comme la cendre d'une cigarette. Il n'y a rien devant moi. Je ne cours pas en tenant un ballon. Je me balade les bras tendus devant moi. Je ne sais pas quoi faire d'autre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
ViannaVianna   17 août 2014
Un autocollant proclame: Si on veut que je rende mon fusil, il faudra me l'arracher quand je serai mort. Association nationale des tireurs à la carabine.
Commenter  J’apprécie          50
Videos de Howard Buten (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Howard Buten
Extrait de BUFFO BUTEN & howard, un portrait de Howard Buten, clown (BUFFO), écrivain (auteur du best seller "Quand j'avais 5 ans je m'ai tué") et psychologue spécialisé dans l'autisme.
autres livres classés : romanVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Quiz : Quand j´avais cinq ans. je m´ai tué

Comment s´appelle le héros ?

Shubs
Gilbert
Jefffrey
Marty

10 questions
34 lecteurs ont répondu
Thème : Quand j'avais cinq ans, je m'ai tué de Howard ButenCréer un quiz sur ce livre