AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782746734920
313 pages
Autrement (07/10/2015)
3.89/5   49 notes
Résumé :
Alors que flambe le feu de joie du nouvel an, Pieter emmène Kat plonger sous le lac gelé.
À l'abri sur la balancelle de la véranda, un grand-père initie son petit-fils au goût d'une pluie d'orage. Crawfish Creek sera le théâtre du dernier combat pour la justice d'Aida... En dix nouvelles, dix balades le long des routes du Midwest, Nickolas Butler déplace les frontières entre bien et mal.
Critiques, Analyses et Avis (14) Voir plus Ajouter une critique
3,89

sur 49 notes
5
4 avis
4
8 avis
3
2 avis
2
0 avis
1
0 avis

Bookycooky
  18 décembre 2015
Première rencontre avec Nickolas Butler, de plus avec des nouvelles,un genre littéraire dont je raffole....en un seul mot, époustouflant !
Dix histoires, toutes trés différentes les unes des autres, racontant des tranches de vies singulières dans l'Amérique profonde. C'est généralement noir, mais un raie de lumière s'y infiltre toujours, sous forme d'amour, d'amitié, de tendresse, d'empathie , enveloppés d'une fine couche de poésie.
Dès la première nouvelle " Tronçonneuse party", j'ai été emballée par ces personnages qui malgré les revers de la vie, ne baissent jamais les bras. J'ai adoré l'écoterroriste décidé du "Brut aromatique " qui prend en otage le Pdg d'une compagnie de pétrole, un des puits vient de sauter causant morts et marée noire. J'ai été touchée par le grand-père et le petit-fils d' "Un goût de nuage", que la maman a largué. J'ai été impressionnée par la solidarité et l'amitié, même voués à disparaître de "Sven&Lily " et des trois compères des "Morilles"....
Butler décrit magistralement les lieux ( les grandioses paysages du Midwest , l'intérieur d'une maison,d'un bar....), la psychologie des personnages, la tension des événements et ajoute de tout petits détails ( le sourire, la parole d'un enfant, le goût d'une goutte de pluie, l'odeur d'une omelette aux morilles .....) qui font le sel de ces récits que l'alcool, les joints de marijuanas et le feu chauffent à bloc.
Je ne pourrais que recommander ce trés beau recueil, même à celles ou ceux qui n'aiment pas ce genre littéraire, car ici chaque nouvelle pourrait être un court roman tellement elles sont abouties et riches en émotions .
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          530
Roggy
  28 octobre 2021
Absolument savoureuses, ces nouvelles se lisent n'importe où, n'importe quand.
J'ai une petite préférence pour la dégustation à petites doses, histoire de faire durer le plaisir et pouvoir conserver cette petite tranche de vie dans un petit tiroir dans ma tête pendant la journée.
J'en lis une chaque matin en prenant mon petit déjeuner !
Nickolas Butler m'a offert ce moment suspendu où s'opère la magie de la lecture : observer la narration de loin, à l'intérieur d'une bulle et d'être si bien dans cette bulle que l'on oublie qu'il existe un monde à l'extérieur.
On est dedans instantanément, dès les premiers paragraphes, à chaque fois !
Les phrases se frayent un chemin, les mots ondulent et sonnent tellement justes.
Les 10 nouvelles qui composent ce recueil, se déploient dans une langue précise et maîtrisée, parfois les visions sont troublantes et d'autres fois elles sont poétiques et enchantées.
L'auteur américain décrit avec brio ces anti-héros dépassés au fond de l'Amérique profonde.
Les moments-clés sont restitués avec finesse et Butler accentue ce flou dans les sentiments lorsque tout d'un coup nous vies sont sur le point de basculer
Un régal pour l'imagination !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          533
pyrouette
  23 avril 2022
Dix morceaux de vie choisis dans l'Amérique profonde. On est un peu voyeur, comme si on se promenait dans la nuit et regardait les gens vivre derrière leurs fenêtres. Des instants précis, dérobés. Il n'est pas facile de rester digne et droit dans ce monde et les personnages de ces dix nouvelles ont bien du mal à conserver leurs valeurs de vie. Des gens simples, dépassés par leur destin. Bien sûr il y a les paumés, l'alcool, la marijuana, les actes désespérés mais dans chaque nouvelle, il y a ce coin de ciel bleu, comme un morceau d'espoir dans tout ce noir. Ma préférée est Lenteur ferroviaire, une histoire d'amour atypique mais superbe.
Cette lecture est idéale quand on manque de concentration ou dans les transports en commun.
Lien : http://pyrouette.canalblog.c..
Commenter  J’apprécie          432
AudreyT
  07 juin 2016
Des images, des personnages, des ambiances... Voilà ce qu'on retient de ce recueil de 10 nouvelles écrites par le talentueux Nicholas Butler.
Toutes différentes, elles se lisent avec plaisir malgré la noirceur de certaines situations. Émotion et force se dégagent de l'écriture. Courage, amitié ou tendresse sont évoqués grâce à des personnages finement étudiés.
À lire sans aucune modération !!
Commenter  J’apprécie          282
Jazzynewyork
  26 octobre 2015
Avec ce recueil de nouvelles Nickolas Butler​ nous gâte,il ne nous offre pas une histoire comme dans son magnifique premier roman "Retour à Little Wing" mais Dix histoires à travers dix nouvelles,sombres mais où brille une lumière d'espoir ,un peu comme des lucioles dans la nuit aux USA .
J'aime ces fragments de vies ,ces écorchés vifs,ces dérapages dans ces vies chaotiques ,ces gens ordinaires qui luttent jour aprés jour,ces hommes et ces femmes qui n'ont plus rien à perdre et règlent leurs comptes avant le grand départ ou vers une nouvelle vie .J'aime ces défenseurs de la nature ,ces hommes qui ont "des sentiments trop forts"qui aime la vie et garde toujours l'espoir de la rédemption.
Ces nouvelles m'ont embarqué dans l'Amérique profonde,et toutes ces vies croisées pendant ce voyage livresque sont touchantes sous la plume de Nickolas ,une certaine poésie s'en dégage et les émotions se bousculent, l'amour,la haine,la colère,la rage,la compassion,l'espoir...........
Une fois de plus l'auteur m'a comblé et j'ai retrouvé l'ambiance que j'aime,des personnages attachants ,des combats de vies ordinaires mais d'où se dégage beaucoup d'amour et toujours une étincelle d'espoir
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90

Citations et extraits (13) Voir plus Ajouter une citation
BookycookyBookycooky   15 décembre 2015
Un bar est parfois comme un cocon, ou un ventre, un endroit qu’on aimerait ne jamais devoir quitter. Il y a tout ce qu’il faut : bière fraîche, musique connue, pizza surgelée fine comme du papier-cigarette et, avec un peu de chance, des noix de cajou tièdes. Du base-ball ou du football à la télé. Des bocaux de viande séchée. Des pieds de porc en saumure. Si t’es un mec bien, que tu mets des chansons dans le jukebox et que tu te mêles de tes oignons, les gens prennent soin de toi, comme nulle part ailleurs. Possible que le patron offre sa tournée ou que la serveuse dise qu’elle aime tes goûts musicaux et te glisse un billet de cinq pour continuer à faire ronronner la machine.
Sven&Lily
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          240
BookycookyBookycooky   16 décembre 2015
Comment une distance aussi profonde peut-elle se creuser entre deux personnes qui vivent ensemble, dans l’intimité ? Deux personnes qui se sont aimées ? Cette disparition de la magie, de l’amour, de l’amitié, de la décence, de la complicité lui paraît inexplicable. Ce n’est pas la partenaire sexuelle qui lui manque. C’est la compagne. Une personne avec qui se promener, main dans la main, avec qui regarder la télévision. Avec qui être heureux en silence. Il se demande si elle ressent la même chose ou si cette fracture s’est seulement ouverte en lui.
(Les restes)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          260
RoggyRoggy   29 octobre 2021
Je ne me disputais jamais avec Sunny. Elle en avait bavé dans le passé et je voulais que sa vie avec moi soit facile. Il lui arrivait de me malmener, parfois même de me coller un œil au beurre noir, mais elle en valait la peine. Tout était mieux avec Sunny. Même lorsqu’elle balançait de la farine plein la cuisine ou mettait accidentellement le feu aux rideaux.
Etre amoureux d’elle revenait à ça : un combat à mains nues. Elle se lançait dans ses relations armée d’un coup-de-poing américain et, en matière d’amour j’avais une mâchoire de verre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          170
pyrouettepyrouette   05 avril 2022
Comment une distance aussi profonde peut-elle se creuser entre deux personnes qui vivent ensemble, dans l’intimité ? Deux personnes qui se sont aimées ? Cette disparition de la magie, de l’amour, de l’amitié, de la décence, de la complicité lui paraît inexplicable. (Les restes)
Commenter  J’apprécie          170
pyrouettepyrouette   25 avril 2022
Elle n’est jamais revenue pour nous, pour moi, et elle a fini par devenir un nom que nous ne prononcions plus, puis, plus tard, elle est devenue la pensée bénigne et éphémère d’une époque de notre vie à la fois douce et triste. (Lenteur ferroviaire)
Commenter  J’apprécie          190

Videos de Nickolas Butler (21) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Nickolas Butler
Qui succèdera à Hernán Díaz pour Au loin (Delcourt, 2018), Virginia Reeves pour Un travail comme un autre (Stock, 2016), Nickolas Butler pour Retour à Little Wing (Autrement, 2014) et Chad Harbach pour L'Art du jeu (JC Lattès, 2012) ?
Partenaires de longue date, le Festival AMERICA et le magazine PAGE des libraires distinguent depuis 2012 le premier roman d'un auteur d'Amérique du Nord publié lors de la rentrée littéraire d'août-septembre. Les 130 libraires et bibliothécaires qui composent le jury sont appelés à voter en ligne pour désigner le lauréat parmi une sélection d'ouvrages d'auteurs invités au Festival. Leila Mottley, Brandon Taylor et Bryan Washington
+ Lire la suite
autres livres classés : nouvellesVoir plus
Notre sélection Littérature étrangère Voir plus





Quiz Voir plus

Dead or Alive ?

Harlan Coben

Alive (vivant)
Dead (mort)

20 questions
1689 lecteurs ont répondu
Thèmes : auteur américain , littérature américaine , états-unisCréer un quiz sur ce livre