AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2070196836
Éditeur : Gallimard (20/10/2016)

Note moyenne : 4/5 (sur 1 notes)
Résumé :
Le Jeu de Paume confie la totalité de ses espaces au philosophe et historien de l’art Georges Didi-Huberman pour une grande exposition réunissant à la fois des oeuvres anciennes et contemporaines.
L’exposition « Soulèvements » est une interrogation sur la représentation des peuples, au double sens — esthétique et politique. Comme pour l’exposition « Atlas », Georges Didi-Huberman s’appuie sur le travail historique et théorique qu’il mène depuis quelques année... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Marti94
  23 décembre 2016
Si le thème de cette exposition a été présenté au pluriel ce n'est pas par hasard.
Car le soulèvement c'est le fait d'être porté vers le haut mais c'est aussi une agitation ou un mouvement collectif et massif de révolte.
Alors ce beau livre des « Soulèvements » permet d'apprécier des oeuvres très variées présentées au jeu de paume à Paris du 18 octobre 2016 au 15 janvier 2017.
Ce sont des images qui accrochent, celles des forces qui nous soulèvent, physiques, corporelles, sociales. Les images et les mots nous entrainent dans une sorte de tourbillon. C'est surprenant et assez original mais ce que j'ai préféré, ce sont les images d'insurrection : La grève de Sergueï Eisenstein ou les marches de résistance des mères et des grand-mères à Buenos Aires.
Lu en octobre 2016
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
Marti94Marti94   23 décembre 2016
Les bras se sont levés, les bouches se sont exclamées. Maintenant, il faut des mots, il faut des phrases pour le dire, le chanter, le penser, le discuter, l’imprimer, le transmettre. Voilà pourquoi les poètes se situent « en amont » de l’action elle-même, ainsi que le disait Rimbaud aux temps de la Commune. En amont les romantiques, en aval les dadaïstes, les surréalistes, les lettristes, les situationnistes, etc., auront mené de poétiques insurrections.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Marti94Marti94   18 octobre 2016
Un soulèvement peut se terminer dans les larmes des mères sur le corps de leurs enfants morts. Mais ces larmes ne sont pas que d’accablement : elles peuvent encore se donner comme puissances de soulèvement, comme dans ces « marches de résistance » des mères et des grand-mères à Buenos Aires.
Commenter  J’apprécie          10
Video de Judith P. Butler (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Judith P. Butler
Judith Butler, émission arte
autres livres classés : imagesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr