AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2232122050
Éditeur : Editions Seghers (10/02/2003)

Note moyenne : 3.5/5 (sur 1 notes)
Résumé :
En même temps que le "Michel Butor" par Michel Butor, un inédit de l'écrivain est publié chez Seghers.

"Collation": il s'agit de poèmes et de proses, en plusieurs services, entrées, buffets et plateaux, écrits par Butor en relisant la traduction par Seidensticker du roman du "Dit du Genji". "Je me suis laissé aller à gribouiller sur les marges, dit-il, des réponses à quelques-uns des très nombreux poèmes qui s'y trouvent." Le livre se présente comme u... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
coco4649coco4649   28 novembre 2019
Battre le rappel



II y a quatre jours. Je vais me rappeler. Il y a trois
semaines. C’est trop bête. Il y a deux mois. À peine. Il y
a un an. Cela va revenir. Il y a un instant.

Je l’ai sur le bout de la langue. Il y a sept minutes.
Je vais vous retrouver ça. Il y a six heures. Je perds la
mémoire. Il y a cinq jours. C’est l’âge. Il y a quatre semaines.
Cela me fuit. Il y a trois mois. Cela disparaît. Il y a
deux ans. Cela glisse. Il y a un siècle. Cela me fait signe.
Il y a un instant.

Cela ricane dans la nuit. Il y a huit minutes. Cela
revient. Il y a sept heures. Voilà. Il y a six jours. Cela se
faufilait comme un mousse. Il y a cinq semaines. J’ai
oublié. Il y a quatre mois. Attendez. Il y a trois ans. Je
vais me rappeler. Il y a deux siècles. C’est trop bête. Il y
a un millénaire. À peine. Il y a un instant.

Cela va me revenir. Il y a neuf minutes. Je l’ai sur
le bout de la langue. Il y a huit heures. Je vais vous
retrouver ça. Il y a sept jours. Je perds la mémoire. Il y a
six semaines. C’est l’âge. Il y a cinq mois. Cela me fuit. Il
y a quatre ans. Cela disparaît. Il y a trois siècles. Cela
glisse. Il y a deux millénaires. Cela me fait signe. Il y a
une éternité. Cela ricane dans la nuit. Il y a un instant.

Cela revient. Il y a un instant.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          11
coco4649coco4649   13 novembre 2018
À FLEUR DE PEAU 5


Extrait 2

La sueur des ailes tourne

[…]
Le sexe oscille entre le fauve et le roux
Les baisers des truites glissent dans leurs dentelles
Entre les pépiements des rives et les galets ocellés
Tandis que les cheveux se nouent dans les bijoux

La corolle
Viens avec moi
Vitrail d’aube
Le parfum brille entre les roses
Respire

Tout autour de nous
Tout proche
Le bonheur des sommeils

Respire encore

L’émail tourne entre le rose et le jaune
De sursaut vert aux volets doucement
Lentement la mésange explore les remblais
Lissant ses plumes dans les flaques de sueur
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
coco4649coco4649   13 novembre 2018
FERMENTS D’AGITATION


Extrait 2

Petits filets menus reflets
criques salées flaques au vent
courants souples ruines mouillées
minces atolls radeaux ténus
palmes liquides chants tremblants
doigts enflammés jeunes éclairs
pinceaux moirés rocs magnétiques
crayons irisés papiers vifs

Petits couteaux menues blessures
chemins salés brumes au vent
roseaux souple chiffons mouillés
tendres laines canaux tremblants
jambes charmeuses bras brûlants
cieux enflammés jeunes épaves
volcans moirés croix magnétiques
laves irisées glaciers vifs
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
coco4649coco4649   13 novembre 2018
FERMENTS D’AGITATION


Extrait 1

Petits fétus menus têtards
flocons gravés tirets précieux
épis souples graviers mouillés
tendres bourgeons tétons mouvants
grappes liquides lueurs tremblantes
mots enflammés jeunes écailles
duvets moirés chœurs magnétiques
feuilles irisées armes vives

Petits cristaux menues ramures
herbes salées lichens au vent
ailes velues vallons têtus
tendres mousses rides mouvantes
réseaux liquides cris tremblants
yeux enflammés jeunes échardes
forêts moirées gels magnétiques
marbres irisés veines vives
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
coco4649coco4649   13 novembre 2018
À FLEUR DE PEAU 5


Extrait 1

La sueur des ailes tourne
Délicate vertigineuse intime
Tourbillonne entre le jade séducteur
Et la sombre goutte brûlante
Mûrit parmi les pédoncules sensibles
Improvise en émois de cristaux de sang

Les pétales

Les bijoux grandissent et s’agitent mouillés
Des rameaux de café aux coques de la vigne
Des clignements lointains aux chemins des nervures
Les rubans se faufilent parmi les vagues des écailles

Le calice
La rosée des ailes
Je t’aime

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Michel Butor (54) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Michel Butor
Radioscopie : Jacques Chancel s'entretient avec Michel Butor (1979).
autres livres classés : poésie françaiseVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox


Lecteurs (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Testez vos connaissances en poésie ! (niveau difficile)

Dans quelle ville Verlaine tira-t-il sur Rimbaud, le blessant légèrement au poignet ?

Paris
Marseille
Bruxelles
Londres

10 questions
795 lecteurs ont répondu
Thèmes : poésie , poèmes , poètesCréer un quiz sur ce livre