AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2070210995
Éditeur : Gallimard (20/11/1963)

Note moyenne : 5/5 (sur 3 notes)
Résumé :
« Voici la foule sur la place Saint-Marc à Venise. Mêlé à elle, vous la regardez et vous l'écoutez.
Vous approchez de la basilique.
Vous entrez dans la basilique. Vous commencez à déchiffrer les inscriptions, texte de cet immense livre solide ; vous examinez ses illustrations, non certes dans tout leur détail - il y faudrait plusieurs volumes - mais avec suffisamment d'attention pour que s'élève en votre esprit tout un monument d'histoires et de pensé... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
de
  08 janvier 2012
En hommage à Igor Strawinsky, une invitation à Venise, à descendre d'un embarcadère pour une visite à la fois détaillée, réaliste, sensuelle et poétique de la basilique.
Une description-découverte, des mosaïques de mots.
Une lecture merveilleusement colorée, un voyage inoubliable.
Commenter  J’apprécie          80
Citations et extraits (10) Voir plus Ajouter une citation
dede   25 décembre 2013
Je suis monté à l’intérieur du mur. Je vais faire un second tour de l’église à mi-hauteur, par les galeries, profitant des autorisations qui m’ont été accordées du fait que je préparais ce livre ; mais je vais le faire en sens inverse, commençant cette fois par le nord. Je caresse le doux marbre poli de la rambarde, non point glacé et écrasé par une meule, mais voluptueusement usé ; je flatte de la paume les boules qui la surmontent, enjambe les énormes tirants de fer qui consolident la construction.
En enfilade, les percées au milieu des piliers carrés, comme des portes suspendues en plein espace.
Les trous de tous côtés, viviers, piscines, remplis des poissons de la foule.
Les transennes rapportées de Constantinople, encastrées dans la balustrade, les petites têtes qui la soutiennent.
Les gens en bas s’agglomérant, se dispersant, passant de case en case sur l’échiquier de marbre, leurs voix montant, se mélangeant, chuchotements, soupirs, caresses :
- It’s nice ! – Vous prenez le vaporetto jusqu’au Rialto. – Tu es belle.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
dede   25 décembre 2013
En face, la porte vitrée fermée à mailles de bronze, qui donne sur la piazza, entre les deux piliers rapportés de Saint-jean d’Acre. A gauche, le palais des Doges ; en face la colonne de saint Marc et celle de saint Théodore, les proues coupantes des gondoles se balançant, les pieux auxquels on les accroche, l’eau, le miroitement de l’eau, le vaporetto qui passe, les tables des cafés devant les arcades de la bibliothèque, les Américains, les Anglais, les Allemands et les Français, les Italiens, les Vénitiens, les Africains, les Asiatiques.
Quelle région ? – Belle – Par ici – Tais-toi – Et cela ? – Je t’aime – Très ? – Fatiguée ? – Tu as vu ? – Really ? – Dahlia – Noir bleu – Un palais !
Au sommet de la coupole, le Christ assis sur l’arc-en-ciel double.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
dede   25 décembre 2013
Et tous les cris, toutes les conversations emportées dans ce mouvement, dans cette houle de foule, dans ce lent tourbillonnement, ces fragments de dialogues que l’on saisit, qui vont, viennent, s’approchent, tournent et disparaissent, montent, s’engloutissent, transparaissent les uns dans les autres, s’interrompent les uns les autres, glissent dans toutes les langues, éclats, relents, avec des thèmes qui émergent, s’organisent en cascades, canons, agglomérats, cycles.
pas vous tromper, vous prenez le vaporetto jusqu’à la station San Barnaba, vous vous enfilez dans la ruelle à droite, et c’est à deux pas. – Garçon ! Garçon ! Cameriere ! Deux jus d’orange, s’il vous plaît ! – Mais oui ! C’est lui ! C’est bien lui !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
dede   25 décembre 2013
La façade doit donc être étudiée non point comme un mur de séparation, mais comme un organe de communication entre la basilique et sa place, une sorte de filtre fonctionnant dans les deux sens, et que le vestibule complétera. Déjà la place est un espace fermé, avec ses pores tout autour, mais une seule grande fenêtre, celle qui donne sur l’ouverture du Grand Canal. La façade de la basilique va émettre des avant-postes pour bien marquer la continuité.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
dede   31 mars 2012
Ceci n’empêche point le secret. Même les boutiques ont des arrières, des resserres. La place fait déjà partie de la basilique. De très savants passages amèneront ceux qui voudront jusqu'à son coeur.
Commenter  J’apprécie          20
Videos de Michel Butor (54) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Michel Butor
Radioscopie : Jacques Chancel s'entretient avec Michel Butor (1979).
autres livres classés : veniseVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

l'étrange cas du docteur jeckyll et de m. hyde

Qui est le narrateur?

M. Hyde
Docteur Jeckyll
M. Utterson
M. Enfield

10 questions
119 lecteurs ont répondu
Thème : L'Étrange Cas du docteur Jekyll et de M. Hyde de Robert Louis StevensonCréer un quiz sur ce livre