AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782914773898
280 pages
Éditeur : Zellige (12/02/2019)

Note moyenne : 3.38/5 (sur 12 notes)
Résumé :
Rwanda, printemps 1994. Depuis l’assassinat du président de la République, le pays a sombré dans la violence : dans le nord, un mouvement rebelle constitué de réfugiés tutsi a repris son offensive vers la capitale. Partout ailleurs, les Tutsi sont massacrés par des milices hutu à la solde du pouvoir décapité.

Kigali, 28 avril. François est debout dans son appartement, face à la po... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
fabienne1809
  20 juillet 2020
Lu dans le cadre du Prix Horizon du 2ème roman de Marche-en-Famenne (Belgique), édition 2020
C'est un roman historique très documenté, très soigné.
C'est un roman dur par le vécu des personnages.
Le point de vue est celui de François, qui écrit des articles contre les Tutsis.
J'ai eu beaucoup de mal avec ce roman, peut-être parce que, aujourd'hui, en connaissant l'histoire de ce génocide, j'ai été choquée par le personnage de François.
Commenter  J’apprécie          260
RaphAAiles
  25 avril 2020
Muzungu - Martin Buysse
Lu dans le cadre du Prix du deuxième roman de Marche en Famennes.
Muzungu veut dire blanc, dans une des langues officielles du Rwanda, le Kinyarwanda.
Blanc comme la nuance de peaux qu'ont les Tutsis, ethnie qui sera massacrée par les Hutus à coups de machettes ou d'une simple balle dans la tête pour les plus chanceux ( sic !!) entre janvier 1994 et Juillet 1994 dans ce qu'on peut considérer ( à juste cause ) comme un des plus grands génocides du XXeme siècle et cela devant les yeux borgnes de la communauté internationale ( Sic !! ).
Blanc, comme François, Belge qui va, sans véritablement connaître l'Afrique et encore moins au Rwanda, prendre cause pour les Hutus, suite à des rencontres avec des réfugiés Rwandais à Bruxelles. Il se propose alors, de les aider en engageant sa plume.
Martin Buysse nous livre une fiction percutante, un uppercut littéraire, sans véritablement prendre position pour telle où telle doctrine mais en mettant en avant l'engagement politique et le choix d'un camp.
Fiction parfaitement documentée, très proche de la réalité que je ne peux que vous conseiller.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Verodc76
  30 avril 2020
Lu dans le cadre du prix Horizons du deuxième roman francophone. Quelques années avant le génocide rwandais de 1994, François, à Bruxelles, se lie d'amitié avec Robert, un Hutu rwandais. Il embrasse sa cause, qui parle de révolution sociale et de peuple majoritaire. Il écrit des articles anti-Tutsi, malgré les avertissements de sa soeur Charlotte, puis s'envole à Kigali où il s'improvise journaliste. Il s'empêtre dans cette cause qui le dépasse, voit et vit les horreurs que l'on connaît. C'est un roman difficile d'accès de prime abord, car il faut retenir beaucoup de prénoms, noms, organismes, et se replonger dans le contexte politique du Rwanda. Une fois ce cap passé, on suit François et ce parcours difficile, en se demandant « pourquoi »? le récit est prenant, très documenté, écrit de manière fluide, journaliste.
Commenter  J’apprécie          20
Sohan75
  07 janvier 2020
Martin Buysse nous emmène au coeur du génocide rwandais, en 1994. Muzungu signifie blanc et c'est du point de vue d'un narrateur blanc, François, journaliste belge, que nous allons plonger dans toute la violence de ce conflit dramatique... en suivant son cheminement où il épouse au départ une cause un peu par hasard sans en percevoir toute la complexité ni tous les enjeux.
Une vraie claque!
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
Sohan75Sohan75   07 janvier 2020
C'est peu dire que le Rwanda n'est jamais loin. Géographiquement, il est à un jet de pierre. Pour le reste, il est partout. Dans les camps mais aussi en ville: dans les rues, sur les marchés, dans les bars, dans les conversations. Lorsqu'il me rattrape, je m'isole dans ma chambre. Je peux y rester plusieurs jours d'affilée.
Commenter  J’apprécie          00
FleurdesboisFleurdesbois   11 février 2020
Je ne vais pas perdre mon temps. Je vais te répondre par des morceaux choisis. Des morceaux de vie, des morceaux de corps, des morceaux de chair.
Commenter  J’apprécie          10
Sohan75Sohan75   07 janvier 2020
Personne ne pouvait sortir indemne d'un séjour au Rwanda au printemps 1994: tué ou tueur ou accusé de l'être ou de n'avoir pas été tué; bref, mort, exilé ou mort en sursis.
Commenter  J’apprécie          00

autres livres classés : Génocide rwandais (1994)Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
2057 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre