AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Jean-Louis Chevalier (Traducteur)
ISBN : 2290016039
Éditeur : J'ai Lu (09/03/2009)

Note moyenne : 3.12/5 (sur 8 notes)
Résumé :

" Le germe de ce roman fut un fait qui était également une métaphore : Une jeune femme, avec un enfant, regardant un plateau de terre où des plantules non éclaircies sur de pâles figes étiolées meurent dans leur lutte pour la vie. Elle tenait à la main l'image d'une fleur, le sachet de graines avec son image aux vives couleurs. Capucines géantes, grimpantes, mélangées. " Angleterre, années 6... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
jmb33320
  27 mai 2018
J'ai été impressionné par la hauteur de vue, l'ambition de ce roman brillant, protéiforme, parfois abscons, mais toujours passionnant. C'est le deuxième volet, je m'en suis rendu compte en lisant le résumé du premier. Plusieurs personnages sont placés successivement au premier plan, issus d'une même famille, les Potter : Frédérica, étudiante à Cambridge et femme libre veut quitter son univers provincial et sa famille étouffante, Marcus son frère souffre de problèmes psychologiques. Sa soeur Stéphanie a épousé par amour un pasteur dont elle aura deux enfants. La fin du roman raconte sa mort brutale (accident domestique) et ses conséquences... Les relations entre les personnages n'obéissent à aucun des clichés les plus courants de la narration romanesque. Il y a des passages entiers plus proches de la critique d'art (Van Gogh), de le philosophie et de la science et malgré tout ça ce roman tient avec une grande force. Je lirai sûrement d'autres romans de Byatt.
Commenter  J’apprécie          20
auchat
  12 octobre 2016
Quelle découverte ! le résumé me tentais, la lecture fut plaisante mais la fin fut une réel claque.
Durant tout le livre j'étais devant un truc banal, mais qui avançait bien, pas trop de longueur, des personnages attachant... A la fin c'est émouvant et on ne peut vraiment plus lâcher le livre !
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
missmolko1missmolko1   23 janvier 2016
She believed unquestioningly, with part of herself, for instance, that a woman was unfulfilled without marriage, that marriage was the end of every good story. She was looking for a husband, partly because she was afraid no one might want her, partly because she couldn’t decide what to do with herself until that problem was solved, partly because everyone else was looking for a husband. (It is curious, but true, that the offers she received in no way changed her fixed feeling that the sort of woman she was was essentially not wanted as a wife).
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Video de Antonia Susan Byatt (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Antonia Susan Byatt
A.S. Byatt recently visited Toronto's Harbourfront Center to talk to Eleanor Wachtel about her new novel, The Childrens Book.
autres livres classés : littérature anglaiseVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Londres et la littérature

Dans quelle rue de Londres vit Sherlock Holmes, le célèbre détective ?

Oxford Street
Baker Street
Margaret Street
Glasshouse Street

10 questions
698 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , littérature anglaise , londresCréer un quiz sur ce livre