AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782290152270
333 pages
Éditeur : J'ai Lu (31/01/2018)
4.2/5   22 notes
Résumé :
Ravissante veuve, Farah MacKenzie travaille à Scotland Yard et a l'habitude de côtoyer les pires criminels. Le plus effrayant de tous est sans aucun doute Dorian Blackwell, qui est interrogé aujourd'hui. Génie de la finance, l'homme est craint des puissants et se moque de la police. Il est aussi brutal que cultivé, d'une arrogance inouïe, et si habile que, une fois encore, il finit par être libéré?Farah pensait ne jamais le revoir. Or, quelques jours plus tard, Dori... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (14) Voir plus Ajouter une critique
4,2

sur 22 notes
5
7 avis
4
4 avis
3
1 avis
2
0 avis
1
0 avis

Eroblin
  10 mars 2019
J'ai lu ce roman dans le cadre du prix eRomance organisé par les Editions J'ai Lu que je remercie au passage pour m'avoir permis de découvrir cette auteure. C'est un roman historique qui se déroule en Angleterre en 1872 mais là encore, le contexte historique est en fond de décor, l'intrigue pourrait se dérouler dans un autre lieu ou dans un autre pays, cela ne changerait pas grand-chose.
Ceci dit, j'ai bien aimé cette histoire car elle se concentre sur un couple et sur une intrigue simple mais linéaire. L'auteure ne s'éparpille pas, elle nous raconte une belle histoire d'amour qui lie une femme Farah McKenzie à un criminel Dorian Blackwell. Comme on est dans une romance, le criminel n'est pas si noir et si méchant, ce n'est pas un personnage cruel ou dépravé, c'est un homme qui s'est retrouvé enfermé pendant des années en prison soumis à des violences et des pratiques inhumaines. Depuis il est devenu un individu dangereux oscillant entre des affaires légales et d'autres plus douteuses. Son objectif est de protéger Farah McKenzie, recherchée par l'ancien intendant de son père qui cherche à la tuer. L'auteure s'intéresse peu à cette histoire d'intendant, le personnage est pâlot et n'intervient que tardivement, elle préfère mettre en évidence le couple Farah / Dorian et on prend plaisir à suivre leurs rencontres.
Un joli roman à lire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          150
Nono19
  01 septembre 2018
Farah et Dougan sont deux orphelins que la vie n'a pas épargné. Une solide amitié naît entre entre les deux enfants et ils deviennent vite inséparables. Jusqu'au jour où Dougan tue un prêtre qui tentait d'abuser de Farah. Il est envoyé en prison tandis que Farah tout en faisant son possible pour rester en contact avec son ami, tente de survivre.
Dix-sept ans plus tard, Dougan est mort et Farah travaille comme secrétaire chez Scotland Yard.
Un soir, Dorian Blackwell, l'Âme Noire de Ben Moore, un puissant criminel notoire, l'enlève pour la protéger.
Farah découvrira quels sont ses liens avec Dorian mais essayera aussi de récupérer la vie qui était la sienne.
Par ailleurs, ses sentiments pour Dorian sont complexes dès le départ. Ce dernier a un passé traumatique et a beaucoup de mal à s'ouvrir aux autres et à faire confiance.
Le premier tome de cette saga est une réussite. Je suis passée près du coup de coeur. Il m'aura manqué un petit quelque chose, peut-être une évolution plus lente, une histoire un peu plus développée.
Les héros blessés par la vie, les âmes torturées, ont tendance à me toucher. On ne peut que vouloir leur bonheur et leur passé horrible me les rend attachants malgré leur comportement parfois brutal.
L'identité de Dorian est claire depuis le départ. le pauvre a connu les pires sévices et imaginer par quoi il est passé m'a donné des frissons.
Farah, de son côté, est tombée sur des gens bienveillants qui ont fait en sorte qu'elle garde sa douceur, son optimisme, ...
La relation entre ces deux-là ne sera pas facile car Dorian refuse de ressentir quoi que ce soit et de pervertir sa fée. Il aura cependant du mal à résister à la passion intense qui le consume chaque fois qu'elle est près de lui.
Les personnages secondaires sont intéressants comme Gemma, la prostituée, Murdoch, Tallow et Walters, compagnons de cellules de Dorian ou encore Warrington.

L'ambiance de ce tome est assez sombre entre les Highlands plein de brume et les quartiers glauques de Londres. Ce qui colle bien avec l'histoire.
Un premier tome réussi qui mélange action, romance, personnages charismatiques, moments hots :p et d'autres plus touchants. le tome suivant est déjà dans ma PAL!

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
llyza
  20 août 2018
Une excellente saga de romance historique au caractère bien sombre, avec des personnages torturés et blessés par la vie. On est habitué en romance contemporaine avec ce genre de personnage masculin mais ici avec le background Londonien du 19ème siècle ça change des autres pépites.
Je ne suis pas friande des drames et autres personnages pervertis par la vie, certains passages si je les avais lu en Contemporain ne seraient pas passés mais avec la Romance Historique la dimensions est différente. La vie était brute et terriblement cruelle. Les évènements qui amènent dans certaines situations sont alors logique et possible… tout les sentiments y sont alors exacerbés : haine, vengeance, passion, jalousie, etc. C'est peut de dire qu'on passe par un tas d'émotions.
J'ai préféré le premier tome mais les deux autres se sont enchainés à la même vitesse. On y croise autant de bandits, que d'assassins, que de ducs et de comtesses… même si on oublie les mondanités et les ballades habituelles dans Hyde Park, il y a de quoi voir dans les quartiers de Londres… ou ailleurs.
Les tomes sont basés sur le même modèle, ce qu'on pourrait déplorer. Une héroïnes au caractère bien trempé avec ce qu'il y a de doux pour faire craquer la carapace de dur à cuire de ces messieurs en face. Ils ont des enfances désastreuses et traumatisantes, ce qui les a rendus tant impitoyables. Leur romance est basé avant tout sur le désir et la passion, mais Kerrigan Byrne parvient clairement à transformer en quelque chose d'autre. Elle sait prendre son temps et met les mots qu'il faut.
L'action et la passion sont au rendez-vous, avec un rythme bien rodé on arrive à la fin qu'on en redemande. Et pourtant, ce n'est pas ma cam du tout les drames, et même si parfois on frôle la surenchère, la justesse des mots pour certains passages me l'ont fait oublier.
J'ai peu de RH qui m'ont marquée, je suis une grande fan de Monica McCarty ou de Tessa Dare, j'ai bien aimé Julia Quinn ou Lisa Kleypas mais pas autant que d'autres lecteurs, Maya Banks ou Julie Garwood… bof. Je cherche encore les auteurs de RH qui viendront compléter ma petite liste, et je dois dire que Kerrigan Byrne a su me capter. On verra pour la suite si en Novembre je serais toujours aussi ravie avec le Tome 4 sur un Duc !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Wordsoflove
  20 novembre 2019

Cela faisait un long moment que je n'avais pas lu de romance historique. Etant dans un creux de lecture, je me suis plongée dans ma PAL pour trouver LE livre qui m'emporterait.... dans un même temps, j'ai lu la chronique du tome 6 de cette série, cela m'a donc décidé.
Je découvre la plume de cette auteure et je vous assure que je lirai la suite sans même regarder les résumés.
Farah est une « jeune » femme qui a su se débrouiller par elle-même. Veuve, elle travaille comme secrétaire pour Scotland Yard, elle vit dans un quartier bohème, ce que ne comprennent pas les hommes qu'elle côtoie au quotidien, notamment Carlson, l'inspecteur en chef pour qui elle travaille.
Elle rencontre Dorian, brigand de grand chemin, lors de son interrogatoire dans les sous sols de Scotland Yard. de leur regard naît une attraction, mais cela n'est pas envisageable, n'est-ce pas?
Dès le prologue j'ai su que l'auteure m'avait prise dans ses filets. le lien qui se crée entre les personnages, ce début d'histoire, est dépeint avec beaucoup de pudeur et j'ai vraiment été touchée par les mots choisis par l'auteure.
Lorsque nous retrouvons Farah dix-sept ans plus tard, c'est aussi un moment intrigant...pourquoi, et comment en est-elle arrivé là? L'auteure nous raconte cela avec douceur et sensibilité, malgré des événements d'une dureté sans nom, notamment pour Dorian. Je vous rappelle que nous sommes ici en Angleterre au 19ème siècle, le statut des enfants et des femmes est bas.
Farah, c'est l'héroïne que j'adore dans les romans historiques, loin de la jeune première qui attend son prince charmant, c'est une jeune femme autonome et qui sait casser les codes pour vivre sa vie comme elle l'entend.
Elle a un grand coeur et son super pouvoir est d'aimer tout le monde, elle sait voir le meilleur en chacun. Elle est ouverte d'esprit, forte dans ses convictions. J'ai aimé la découverte de sa vie au fil des pages, son histoire qui fait d'elle cette jeune femme pétillante. Son amour indéfectible pour son premier mari m'a mis du baume au coeur.
Dorian est un personnage complexe, c'est un homme qui a vécu mille vies de douleur, il est dur car il n'a pas d'autre choix. Sa rudesse lui permet de vivre, enfin plutôt de survivre, et d'exceller dans son rôle de chef des bandits. Mais cela est sans compter sur le super pouvoir de « fée » de Farah.
J'ai beaucoup aimé voir sa carapace se fendiller, mais le doute persiste jusqu'à la fin et j'ai retenu mon souffle plusieurs fois.
Les personnages secondaires sont nombreux et j'ai aimé découvrir cette « famille » pleine de vie. Cela laisse présager de belles histoires pour les tomes suivants.
L'auteure nous décrit cette vie où seul l'argent et/ou les relations pouvaient vous permettre d'être d'un coté ou de l'autre de la barrière, c'est la loi du plus fort.
Les émotions et les sentiments sont développés avec une véritable délicatesse malgré leur intensité, aussi bien négative que positive, la sensualité n'est pas en reste, toujours avec cette douceur des mots. L'auteure m'a emmenée avec elle dans les méandres de l'Angleterre et de l'Ecosse du 19ème siècle, avec des personnages qui ont des histoires douloureuses, mais le pouvoir de l'amour est là dans ce livre, comme la lumière qui annihile les ténèbres.
Lien : https://wordsoflovebooks.jim..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
monparadisdeslivres
  05 février 2018
C'est mon premier roman de cette auteure et je suis déjà sous le charme. Il faut dire que "Le brigan de Ben Mores" est l'un de ces magnifiques et bouleversants contes de fées emplis de profondeur et de complexité qui ne vous laissera pas indifférentes. D'où mon avis légèrement différent...
Il était une fois, un jeune garçon qui a grandi dans un orphelinat. Un orphelinat où il n'y avait pas assez de nourriture pour des indésirables comme lui. le fils illégitime d'un seigneur. Il n'avait plus personne pour l'aimer et pour l'instruire. Il ne comptait pour personne. Mais un jour, son chemin va croiser celui d'un petit ange. Un petit ange qui a su voir au-delà de son côté renfrogné. Un petit ange qui a su voir ce petit garçon meurtri intérieurement méritant d'être chéri.
Depuis ce jour, le jeune garçon et sa fée sont devenus inséparables et se sont aimés d'un amour pur et innocent. Mais le destin a décidé de se montrer cruel envers eux en ne leur offrant pas un happy end mais en les séparant à jamais... Dix-sept ans plus tard, le jeune garçon est mort sans jamais avoir eu l'occasion de retrouver sa bien aimée. Quand à la fée, elle est devenue une veuve indépendante qui travaille à Scotland Yard et qui a su gagner le respect dans le monde des hommes.
Contre toute attente, le destin repointe son nez en décidant de jouer à nouveau un autre tour à la fée de Dougan en mettant sur sa route l'Âme Noire de Ben More. Qui lui aussi a connu ce jeune petit garçon dans un lieu horrible où ils ont subi les pires sévices.
La fée de Dougan et l'Âme Noire ont beaucoup en commun. Tous deux pleurent encore la perte de ce garçon qu'ils aimaient tant. La première comme un mari. L'autre comme un frère. Tous deux vont retrouver une partie de ce dernier en l'autre. Une certaine confiance qui s'installe. Une indéniable attraction. Des sentiments troublants qui refont surface. Mais ce lien fort qu'ils partagent sera-t-il suffisant pour laisser derrière eux ce passé de plus en plus sombre, faire face à ce danger omniprésent et les laisser d'aller de l'avant ?
En bref... Une série qui commence fort ! Kerrigan Byrne sait choisir ses mots pour vous faire rire, vous attendrir, faire grimper votre tension, vous faire sortir de vos gonds, vous faire perdre patience, vous choquer, vous émouvoir et vous enflammer les sens. Si vous cherchez une romance de seconde chance qui soit à la fois palpitante et poignante, qui se déroule à l'époque Victorienne à travers un décor fascinant, qui aborde des sujets difficiles avec en prime un anti-héro dangereux et torturé par les démons du passé et une héroïne intelligente et courageuse, ce livre est fait pour vous !
Lien : https://wp.me/p5AuT9-3Ic
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
Nono19Nono19   01 septembre 2018
- Tu as survécu, dit-elle fermement. Certains n'y sont pas parvenus. Tu n'avais pas d'autres moyens de rester en vie. Pour faire cesser les persécutions, tu devais noircir ton âme. Si je ne cautionne pas la violence, je ne peux pas te condamner pour ton passé.
Commenter  J’apprécie          40
rkhettaouirkhettaoui   01 février 2018
— Mon corps fonctionne parfaitement bien, répondit-il. Je pourrais vous prendre jusqu’à ce que vous demandiez grâce.
— Alors faites-le, chuchota-t-elle d’une voix tremblante. Je vous épouserai et je vous donne la permission de… de me prendre comme vous voudrez jusqu’à ce que je sois enceinte.
Elle baissa les yeux de nouveau et serra ses petits poings contre ses flancs. Toutefois, sa posture et son expression demeurèrent aussi déterminées.
Pour n’importe quel homme, cette offre revenait à recevoir les clés du paradis. Dorian, lui, avait l’impression d’être poussé dans le gouffre de l’enfer.
Il lutta pour conserver son sang-froid et détacher son regard de son corps nu. C’était presque au-dessus de ses forces. Jamais ses yeux ne s’étaient repus d’un tel festin. Jamais son corps n’avait réagi ainsi à la vue d’une femme.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Nono19Nono19   01 septembre 2018
- Je fais de toi mon cœur
"Au lever de la Lune.
"Pour t'aimer et t'honorer
"Toute notre vie durant.
"Que nous renaissions,
"Que nos âmes se rencontrent et se reconnaissent,
"Afin de s'aimer encore
"Et de se souvenir."
Farah resta perplexe un instant, puis annonça simplement :
- Moi pareil.
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   01 février 2018
On disait Blackwell riche comme Crésus, puissant comme César et impitoyable comme le diable. Même s’il n’avait pas un joli visage qui faisait se pâmer le beau sexe, il était le genre d’homme qui attirait l’attention féminine partout où il allait. La peur et la fascination étaient d’irrésistibles armes de séduction, et les femmes ressentaient toujours l’une ou l’autre face à ce grand ténébreux.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   01 février 2018
Madame voulait des enfants ? Il lui en donnerait de quoi remplir tout un manoir ! Il la pilonnerait jusqu’à ce qu’elle ne puisse plus marcher. Il avait tenté la voie honorable, fait son possible pour la préserver des périls de sa vie, mais c’était terminé. Elle voulait l’amour de l’Âme Noire de Ben More ? Elle l’aurait, avec tous les dangers et les ténèbres qui venaient avec.
Commenter  J’apprécie          00

Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
2339 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre