AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782958344269
416 pages
Démiurge (25/04/2023)
4.25/5   6 notes
Résumé :
En 1902, Paris est la ville des apaches, ces gamins des rues chassés par la Sûreté qui peuplent les bas-fonds bondés de la capitale. En ce début de siècle enfoui sous la suie des usines, Le Galais, voleur au sein des Loups de la Butte, pille la mauvaise personne. Sans le savoir, il va lier son destin à Amélie, marchande d'amour qui se heurte aux portes closes.

Champignol, un petit arnaqueur de la périphérie qui commerce avec les Loups de la Butte, fai... >Voir plus
Acheter ce livre sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
Bonjour à tous!

Post lecture terminée #62


Partenariat Démiurge #2

J'ai lu “La ville des Damnés”, d'Emma Bzeznik, chez Démiurge éditions, que je remercie pour sa confiance et l'envoi de son roman.

416 pages
Roman Histoire

Ce que j'ai pensé de cette lecture…

Je tiens dans un premier temps à souligner la qualité du travail éditorial, qui est absolument magnifique, Emma a vraiment le sens du détail pour nous proposer à chaque fois des objets livres de qualité et de toute beauté.

L'intrigue se déroule à Paris en 1902, et nous plonge dans les moeurs des apaches, des gamins qui luttent pour leur survie dans les bas-fond de la capitale. C'est au coeur d'un monde impitoyable que ces gamins vont devoir faire tout ce qu'ils peuvent pour sauver leur peau alors qu'ils se sont attaqués à quelqu'un auquel ils n'auraient pas dû.

Clairement ce roman m'a sorti de ma zone de confort, j'ignorais tout de cette période, et Emma parvient à nous transporter dans cette époque avec brio. On ne peut que reconnaître le travail minutieux qu'elle réalise sur le plan historique dans chacun de ses romans. Elle nous entraîne dans les bas-fonds du Paris de l'époque avec tout ce que cela implique.

Ce roman est sombre, est dur, et je préfère vous prévenir qu'il y a des scènes de violences et certains sujets sensibles sont abordés, pour ma part cela ne me pose pas de problème mais certaines personnes pourraient être heurtées. Mais n'ayant pas envie de vous dévoiler l'intrigue pour ne pas gâcher votre lecture, je ne vous en dirais pas plus.

La plume d'Emma est travaillée, elle a le sens du détail pour ce qui est de partager sa passion de l'histoire, mêlant habilement fiction et réalité.

Si vous aimez les romans historiques je ne peux que vous le conseiller, il est très instructif.

Alors ce roman vous tente?





Commenter  J’apprécie          10
Une vie en proie à la pauvreté, à la violence, aux voyous et aux marchandes d'amour, le tout dans une ville, celle de Paris en 1902...
Bienvenue dans « La Ville des Damnés » d'Emma Bzeznik que j'ai eu la chance de recevoir pour notre partenariat numérique !
Et c'est une lecture coup de poing émotionnel, un coup de coeur qui prend aux tripes !

Par où commencer ?
La plume d'Emma Bzeznik est d'une vie absolument incroyable ! C'est une plume parlée de voyous qui transpire de rage, de sentiments et de franc parlé que j'ai adoré ! On les suit, elles et eux, on vit avec eux et on ne s'en cache pas !

Et ces personnages, qu'est-ce que je les aime !
Avec cette plume immersive, on voit et on comprend leurs vies, leurs sentiments et les raisons de leurs actes. Ce ne sont pas des grands malfrats, des génies diaboliques... Ce sont des gamins abandonnés dans la rue et que personne ne viendra sauver !
Toute la violence des rues de Paris est retranscrite de manière brute mais géniale, et quand on se rappelle que nos héros ont entre 10 et 25 ans, c'est vraiment glaçant, mais nécessaire !
On assiste à une véritable guerre pour survivre.
Quand on voit leur monde s'effondrer, on a l'impression que c'est la fin du monde ! Mais « finalement » c'est celle du monde pauvre, sale et ignoré des « Précieux », celui qui n'est pas important pour eux. C'est révoltant !
Je suis impliquée ! xD

Si le récit manque quand même un peu de dates pour se rendre compte du temps qui s'écoule, « La Ville des Damnés » est un roman qui ne fait pas de cadeau et qui prend aux tripes, mais c'est une plongée incroyable dans le monde des apaches parisiens, un monde qui existait même si on ne voulait pas le voir, magnifiquement rendu en hommage par Emma Bzeznik !
Commenter  J’apprécie          10
Paris, 1902. Les Loups de la Butte sont un des gangs de voleurs qui pour survivre réalisent des combines et des vols. Ils sont jeunes entre 12 et 20 ans. Galais fait parti de cette bande réputée et craint. Un soir, alors qu'ils ont un tuyau d'un autre arnaqueur, les Loups pillent la chambre d'hôtel de la mauvaise personne. Sans le savoir ils s'en sont pris à Manda, gros bandit du quartier. Amélie, marchande d'amour, a justement cette homme comme proxénète. Cet incident aura des conséquences sur l'ordre établi parmi les voleurs. Les gamins des rues que l'on appelle "apaches" vont devoir s'unir dans le chaos et sauver leur peau.

Encore une fois, Emma nous transporte dans une autre époque, un autre monde. Celui des bas-fonds, des damnés.

Ce roman historique est réussi. On sent un travail de recherche rigoureux qui a bien été retranscrit de manière romanesque. L'autrice a su créer une ambiance noire et d'urgence.

L'écriture est de qualité et l'utilisation du langage de l'argot conforte cette immersion dans le Paris du début du 20ème siècle.

L'histoire est dure voire violente pour certains passages. Mais cette violence n'est jamais gratuite, elle reflète la réalité de l'époque.

Les personnages sont nombreux. Les secondaires sont aussi bien approndis et importants que les principaux. L'amitié, la fraternité et la loyauté dans ses gangs sont tout ce qu'il leur reste.

On a de la tendresse pour ces gamins qui ont grandi trop vite et qui sont à la fois dédaignés par les "Précieux" (bourgeois) et chassés par les "Hirondelles" (policiers de la Sûreté publique).

Le travail éditorial est de qualité. le livre est agréable. Une carte du Paris de l'époque est insérée avec la présence des clans. On y retrouve aussi un petit précis de l'argot de 1900 et la liste des clans avec le noms des personnages. Ce qui est fort utile.

Un roman riche, complexe et adulte que je vous conseille de découvrir.
Commenter  J’apprécie          00
On se retrouve avec la seconde parution des éditions Démiurge dont je suis partenaire. Changement total de décor, oubliez les Caraïbes, sa chaleur et ses pirates. Emma nous emmène cette fois en France et plus précisément au coeur de Paris au tout début du XXe siècle.

Grâce à ce roman, j'ai découvert une autre facette de l'histoire de Paris que j'ignorais complètement. Un Paris sombre, violent où la misère et la survie règnent en maître. La plume d'Emma ne nous épargne pas. J'ai été de suite plongée dans l'ambiance, prise par l'histoire.

Les scènes de violence sont présentes et difficiles, à l'image de la dureté de la vie pour ces enfants qui ont grandi trop vite. Cela peut toutefois heurter certains lecteurs. Mais ce que j'apprécie dans les oeuvres d'Emma, c'est justement la présence à chaque fois de la liste des contenus sensibles. En parallèle, les valeurs d'amitié, de fraternité et de loyauté sont également valorisées.

Je souhaiterais aussi souligner le travail éditorial qui ne s'arrête pas seulement à la couverture, l'intérieur du roman est lui aussi travaillé avec minutie.

Les romans d'Emma sont aussi toujours très bien documentés : carte de Paris et de ses gangs, lexique de l'argot utilisé, liste des personnes. Très pratique pour avoir ses repères.

On ressent les sérieuses recherches historiques de l'autrice pour coller au plus près de la réalité de l'époque. Elle fournit d'ailleurs une liste non exhaustive de ses références bibliographiques sur le sujet. Ce roman m'a donné envie de chercher à en savoir plus sur cette période et de m'instruire sur le sujet !
Commenter  J’apprécie          10
Bien loin des romans historiques que j'ai l'habitude de lire, ce roman m'a vraiment sortie de ma zone de confort.

Paris, années 1900, les différents gangs se disputent la ville. La misère est leur quotidien et au milieu de toute cette violence, parfois seul l'amitié et l'amour permettent de survivre.

On ressent dans notre lecture toutes les recherches effectuées par l'auteure, elle décrit avec justesse le quotidien difficile des Apaches. Certains sont passages sont violents et reflètent les conditions de vie de ces enfants grandis trop vite.

Si au début j'ai eu un peu de mal à suivre entre tous les personnages et les différents gangs, je me suis vite attachée à Amélie qui malgré tout son vécu continue de croire en l'amour.

L'auteure arrive grâce à sa plume à ramener de la fluidité et une touche d'espoir au milieu de ce monde si dure.
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
Galais haussa les épaules, tira le flingue de son pantalon. Avec ça, on tue en un clin d'œil. Mieux valait pas cligner des yeux.
Commenter  J’apprécie          20

autres livres classés : commerceVoir plus
Acheter ce livre sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten


Lecteurs (10) Voir plus



Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
5328 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre

{* *}