AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2755629703
Éditeur : Hugo et Compagnie (16/03/2017)

Note moyenne : 4/5 (sur 50 notes)
Résumé :
Deux amis que tout oppose en apparence, mais qui au fond se ressemblent, brisés par des relations familiales difficiles, tombent amoureux jusqu'à devenir une drogue l'un pour l'autre. Elle a toujours été la femme de sa vie, et lui pour elle, son plus douloureux échec. Parviendront – ils à vivre l'un sans l'autre ?
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (44) Voir plus Ajouter une critique
Marlene_lmedml
09 mars 2017
Je dois dire que [The Fire] était le roman que j'attendais le plus en ce mois de mars. Tout simplement parce qu'avec [The Air] j'étais totalement tombée sous le charme de la plume de Brittainy Cherry.
Avec le résumé de l'histoire d'Alyssa & Logan je m'étais préparée psychologiquement à vivre quelque chose de fort et d'inhabituel. Vous êtes-vous déjà senti possédé par une histoire ? le genre de récit qui vous prend aux tripes et qui vous projette dans un univers parallèle à votre propre vie. [The Fire] fait partie de ces romans qui m'ont énormément remuée et ce, tout au long de ma lecture. Je ne suis pas ressorti indemne à la fin de cette histoire. Brittainy Cherry a su toucher la corde sensible de mon être avec un récit qui ne met pas en scène des personnages superficiels, elle nous transporte dans le quotidien de héros que tout oppose mais qui pourtant ont bien plus en commun qu'il n'y paraît.
Elle, c'est Alyssa. Notre héroïne est une jeune femme attachante, douce, altruiste. Une fille profondément gentille qui se dévoue pour les gens qu'elle aime. C'est une rêveuse qui voudrait se laisser porter par sa passion pour la musique, mais on sait bien que dans la vie on ne fait pas toujours ce que l'on veut. Sa rencontre avec Logan va bouleverser son quotidien, elle va se raccrocher à tous ces moments qu'elle va passer avec lui. Pourtant, Logan est un jeune homme secret, sur la défensive, il ne s'ouvre pas vraiment au monde extérieur et ne ressent pas les émotions comme tout les autres. Une façon pour lui d'éviter de souffrir plus que de raison car Logan a déjà assez de souffrance dans sa vie. Avec des parents démissionnaires et toxiques il survit comme il peut mais n'évite pas les tentations qui lui sont offertes…L'alcool et la drogue font partie de son quotidien détestable, une autre façon de se perdre et de ne plus ressentir cette souffrance qui le consume. Alyssa apaise ses blessures en étant elle-même, simple et disponible pour lui. A son contact, Logan va découvrir l'amour, le vrai. Mais la noirceur de sa vie et de son âme sont-ils compatible avec la belle Alyssa ? Alyssa sera-t-elle suffisamment forte pour continuer de le soutenir ?
Brittainy Cherry nous livre là un roman qui m'a donné le vertige. Tout au long de cette lecture je me suis sentie au bord d'un précipice et j'ai failli tomber à plusieurs reprises. J'ai failli être englouti par les flammes de leur passion. La relation d'Alyssa et Logan est magnifique, passionnelle et quelque part parfois destructrice. Mais je ne retient que l'authenticité de celle-ci. Si je suis tombée amoureuse de l'histoire c'est bien grâce aux personnages de Brittainy Cherry. Alyssa a su me charmer avec sa sensibilité et sa combativité. C'est une héroïne vraie avec un vécu difficile et une volonté de vivre à tout épreuve, sa naïveté la rend encore plus réelle aux yeux des lecteurs car dans toutes les épreuves de sa vie, elle a su en tirer une leçon et cela a renforcer mon attachement pour elle. Logan…Mon dieu Logan…Comment ne pas l'aimer ? C'est impossible, Logan m'a émue et m'a touchée dès le début de l'histoire. Découvrir son histoire m'a fait réagir de diverses façons, j'avais envie d'être celle qui le sauverait de ses démons et de son monde consumé par un univers familial dysfonctionnel. Logan est réellement quelqu'un de bien, qui a subit des choses traumatisantes et ce, depuis son plus jeune âge. Comment réussir à grandir dans un milieu si sombre et violent ? Comment croire en l'amour alors qu'on ne lui montre que du mépris ?
Brittainy étoffe son histoire avec des personnages secondaires criant de vérité. Elle a illustré à merveille chaque thème qu'elle a choisi de développer. Elle aborde vraiment des sujets qui m'ont touchés de près de par mon vécu personnel, ce qui rend évidemment le récit plus intense et merveilleux à mes yeux. Elle m'a donné des personnages à aimer, comme Alyssa, Logan, Kellan et Erika. Parce que [The Fire] ne se concentre pas que sur la relation d'Alyssa et Logan, l'auteure enrichie le récit avec plusieurs intrigues. Les personnages de Rick et Julie apportent une autre dimension au récit, ils sont indispensables à l'histoire, je n'ai pas pu me résoudre à détester la mère de Logan, et pourtant Julie mérite des claques, mais l'auteure nous démontre l'ascendant psychologique que Rick, le père de Logan, a sur elle. Elle met en lumière aussi tout ce qui découle lorsque l'on est dépendant à la drogue, tout ce que l'on serait capable de faire pour avoir sa dose et vivre son trip… Tout semble si réel que ça a été parfois déroutant, tellement je me suis sentie absorber par ce qui leur arrivait.
J'ai trouvé la plume de Brittainy encore plus intense et addictive que celle que j'avais découvert avec [The Air]. Peut-être parce que les thèmes traités sont plus graves et plus percutants. le fait qu'elle les traite avec justesse accentue encore plus les émotions que j'ai ressenti et encore c'est franchement difficile de vous dire à quel point j'ai aimé ce roman. Il n'est pas de ceux qui vous divertissent, non ce roman se vit et il se vit dans la douleur et dans l'espoir. Je reste d'ailleurs stupéfaite par ce roman.
Le traitement de la romance est juste parfait, avec des personnages pareils il faut dire que cela est tellement beau et sincère. Et puis impossible de deviner où l'auteure allait nous emmener alors ce fut une découverte envoûtante. L'amour nous ai présenté comme une drogue, vous savez ce moment de plénitude que l'on ressent lorsque l'on est aimé. Et Alyssa et Logan se sont lancé dans une relation qui pourrait bien avoir raison d'eux mais l'auteure nous démontre que l'amour est comme un phénix et il renaît toujours de ses cendres.
En bref, et parce qu'il faut bien conclure, je vous dirais que ce coup de coeur est encore plus phénoménal que celui que j'avais eu pour [The Air] parce que l'auteure nous emmène loin, très loin avec Logan et Alyssa, mais aussi avec Kellan et Erika. Elle nous parle de sujets qui m'ont tenus en haleine parce qu'elle a eu le ton juste pour les traiter. Ce roman a un côté dramatique époustouflant, on y découvre la violence conjugale, l'addiction à la drogue et tout ce qui en découle, on touche du bout des doigts un amour particulier, un lien indestructible entre deux personnes, elle évoque aussi l'amitié, la famille et la maladie. Et ce, avec toujours l'espoir des jours meilleurs. Brittainy Cherry est une merveilleuse auteure qui a un talent fou pour émouvoir ses lecteurs, les émouvoir sans partir dans l'excès. Ce roman m'a touché en plein coeur et j'espère qu'il en sera de même pour vous.
Lien : https://lmedml.com/2017/03/0..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Vidia
14 juin 2017
Autant j'avais adoré le tome 1
Autant je trouve celui-ci particulièrement désastreux.
J'avouerai que je me suis arrêtée en cours de route pour reprendre juste l'épilogue.
C'était long répétitif et surtout j'avais envie de tuer Logan à chaque intervention de sa part.
Je l'ai trouvé tellement de mauvaise foi. Venir chercher du réconfort auprès d'Alyssa pour ensuite la jeter comme une malpropre... Je m'attendais à ce qu'il est pris du plomb dans la cervelle avec sa cure de désintox, j'avais bête cru qu'il aurait récupérer ces couilles mais il restait le même gamin du passé, le souffre douleur de son père et de sa mère mais retournant quand même vers eux, le gamin perdue au caractère parfois incompréhensible...
J'ai beaucoup aimé l'amitié au tout début de Alyssa et Logan, mais dès l'instant où ils ont couché ensemble... ça été le désastre total pour ma part.
Je n'ai vraiment pas aimé le caractère de Logan qui aurait pu être plus fort dans le sens un vrai mec, qui n'aurait pas osé frapper son père, qui aurait pris le taureau par les cornes et arrêté de pleurnicher.
Et puis je ne sais pas si ça vient de la traduction de la Maison d'édition mais j'ai trouvé le style et la plume passables, avec beaucoup de répétitions, et quelques tournures de phrases bancales. le dialogue puis le, je murmurai... Non sérieux ça me pique les yeux, pourquoi ne pas mettre directement murmurai-je ? C'est plus joli et on sait ou le dialogue s'arrête.
Un tome qui ne me laissera donc pas du tout une bonne impression. J'espère que le suivant rattrapera le niveau parce que les thèmes abordés sont intéressants mais pour celui-ci, a mon goût, l'auteure s'est lourdement plantée et c'est dommage.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Autantenemportentleslivres
30 mars 2017
Mon avis:
J'avais beaucoup aimé le premier livre de la série Elements: the air he breathes, c'est donc tout naturellement que j'ai voulu découvrir le deuxième, qui pour information peut se lire indépendamment du précédent. Merci donc aux Editions Hugo Roman pour l'envoi de ce titre.
Encore une fois on retrouve dans ce roman les éléments qui ont fait du premier tome un succès. Des personnages forts, charismatiques, écorchés, une intrigue dramatique et une jolie histoire d'amour entre deux êtres que pourtant tout oppose. Dit comme ça cela peut paraître cliché et déjà vu, et il est vrai que certains passages m'ont fait lever les yeux au ciel. J'ai trouvé en effet que certaines phrases étaient un peu mièvres, et la tendance qu'avaient Logan et Alyssa à se répéter inlassablement les même mots comme un écho était un peu agaçante à la longue, car à mon sens le lecteur n'avait pas vraiment besoin de se déballage de grands sentiments pour comprendre qu'ils sont complémentaires et qu'ils sont fait l'un pour l'autre. Cependant j'ai réussi à passer outre ces quelques points négatifs, et j'ai au final beaucoup aimé cette histoire, car je me suis surtout énormément attachée aux personnages.
Logan est un jeune homme de 18 ans au début du roman qui a grandit dans une famille instable avec un père dealer de drogue, violent, qui a toujours rabaissé sa famille, et qui a toujours exercé son emprise sur sa femme, qui elle est complètement défoncée à longueur de journées. N'ayant aucun repère, ni bon exemple à suivre, Logan a donc lui aussi ses propres vices, il est également souvent sous l'emprise des stupéfiants, ce qui n'est bien-sûr pas étonnant, mais malgré tout, derrière cette façade sombre de sa personnalité, on voit qu'il vaut mieux que cela. On entraperçoit un jeune homme intelligent, courageux, qui n'hésite pas à tenir tête à son père, et qui prend soin de sa mère du mieux qu'il peut. Sa rencontre avec Alyssa va lui donner le courage de changer, de vaincre son addiction pour enfin essayer d'avoir un avenir, mais cela ne va pas être facile. Et c'est ce que j'ai aimé dans ce roman, l'auteure reste dans le réalisme, car évidemment tous les problèmes de Logan ne vont pas se régler en un claquement de doigts grâce à Alyssa.
En ce qui concerne la jeune femme, finalement on ne connaît pas grand chose de la vie qu'elle a mené jusque là, alors que sa famille est tout aussi intéressante à mon sens. Je pense que certains points auraient pu être développé, je pense notamment à son exigeante de mère, qui ne peut s'empêcher de contrôler les moindres faits et gestes de ses filles, et qui comme vous pouvez vous en douter ne voit pas d'un très bon oeil la relation qu'entretient Alyssa avec Logan. J'ai trouvé cette femme assez dure et parfois même garce, car elle n'a aucune pitié ou compassion pour les gens un peu différents, surtout si ils mènent une vie un peu chaotique, et qu'ils sont loin d'être les gendres idéals. Malgré qu'elles aient une mère assez particulière Alyssa et sa soeur Erika s'en sont plutôt bien sorties. J'ai aimé la première pour sa gentillesse, sa capacité à pardonner et à voir plus loin que les apparences, et la deuxième pour sa dévotion, sa droiture et pour l'amour inconditionnel qu'elle porte à Kellan son petit ami qui n'est autre que le demi-frère de Logan, qui lui m'a énormément touché pour son courage.
Si j'ai aimé la plupart des personnages, j'avoue par contre avoir été déçue des quelques ellipses narratives présentes dans le roman. L'auteure passe rapidement sur certains pans de leur vie, comme la première rencontre entre Logan et Alyssa, le début de leur amitié, la naissance des premiers sentiments, qui sont bien trop vite survolés à mon sens. de même, j'aurais aimé avoir plus de détails concernant les cinq années pendant lesquelles ils ont été séparés. L'auteure nous glisse quelques échanges de messages envoyés par Alyssa à Logan, mais j'aurais aimé les suivre chacun de leur coté, voir comment ils s'en sortaient. Brittainy C. Cherry a plutôt choisi de se concentrer sur l'après, et notamment sur un événement très sombre et très difficile qui va bouleverser leur existence, et qui va être en quelque sorte l'événement déclencheur du retour de Logan.
Cette dernière partie est très touchante car tous les personnages se battent pour quelque chose, et j'ai aimé ainsi les messages véhiculés, qui sont que quelque soit la maladie ou l'addiction, il ne faut jamais baisser les bras, que l'amour porté à l'autre peut aider à surmonter les épreuves que la vie nous réserve, et qu'il ne faut pas non plus laisser tomber ses rêves. Pour finir, il y a très peu de scènes érotiques ce qui ne m'a pas gêné, car Brittainy C. Cherry choisit ici de mettre en avant le romantisme de la rencontre entre deux êtres venant d'univers totalement différents, mais qui sont au final fait l'un pour l'autre.
Pour conclure:
Un roman de plus de 400 pages que j'ai lu pour ma part en deux jours, car il est encore mieux que le précédent. Malgré quelques passages qui m'ont paru un peu mièvres et clichés, et d'autres passés sous silence, Brittainy C. Cherry nous offre des personnages de caractère et une histoire dramatique très touchante, sans que cela tombe dans le larmoyant ou le tragique. A découvrir.
Ma note: 16/20.
Lien : http://autantenemportelesliv..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
MissCroqBook
12 mars 2017
A peine avais-je ce livre entre les mains que j'ai craqué. J'ai mis de côté ma lecture en cours pour me lancer à coeur perdu dans ce nouveau roman de la série Elements. Et encore une fois, mon coeur a été conquis. C'est un nouveau coup de coeur pour ce second tome.
En apparence, tout oppose Logan et Alyssa : lui vient des quartiers pauvres de True Falls, sa mère est toxico et son père dealer. Elle, vient des quartiers chics, sa mère est avocate et son père musicien. Et pourtant, une profonde amitié les lie. Amitié qui au fil des années va se transformer en un amour fort et invincible. Rien ne peut les séparer jusqu'à un tragique évènement. du jour au lendemain, ils cessent de se voir. Parviendront-ils à vivre l'un sans l'autre ?
Si le premier tome The air he breathes avait été une révélation, ce second livre, The fire between High & Lo, est une confirmation. Une simple confirmation du talent de l'auteure.
Quelques lignes auront suffi à capter mon intérêt et à me plonger dans l'histoire. Cette lecture m'a chamboulée, elle m'a fait passer par tous les stades d'émotions : rire, joie, tristesse, colère, indignation, incompréhension, rébellion… Chaque sentiment ressenti est nécessaire pour vivre cette histoire qui allie magnifiquement les destins des différents personnages. Des personnages solides malgré les difficultés, des personnages attachants et parfois énervants, des personnages forts qu'il sera difficile d'oublier.
Parmi eux, il y a Logan. Torturé par ses démons intérieurs, il tente tant bien que mal de faire face et de conserver un côté humain. Battu par son père, insulté et rabaissé par sa mère, il ne trouve refuge que dans deux choses : la drogue et son amitié avec Alyssa. On ressent chez lui une détresse, un sentiment d'infériorité couplé à de la culpabilité. Compte tenu de son enfance/adolescence difficile, il aurait pu se renfermer sur lui-même, devenir odieux…voire prendre le chemin de ses parents. Mais non, il conserve une part de bonté et une douceur qui le rendent plus qu'attachant. On a mal pour lui, on souffre avec lui. Bref, on tombe sous son charme.
Mais Logan ne serait rien sans la présence d'Alyssa à ses côtés. Même si son enfance n'a pas été aussi horrible que celle de Logan, elle n'a pas été simple pour autant. Alyssa est courageuse, rêveuse, perspicace, observatrice et peu confiante en elle. Elle a besoin de reconnaissance, surtout de celle de son père. Si sa présence permet à Logan de canaliser ses démons, Logan représente tout pour elle. Il est son point d'ancrage, celui vers qui elle se tourne en priorité.
Ces deux personnages se complètent et ne sont finalement rien l'un sans l'autre. La colère, le ressentiment, la distance ne suffiront pas à venir à bout de leur relation.
L'histoire est à la fois bouleversante et captivante. Construite en deux parties, elle nous livre tous les secrets de la relation entre Alyssa et Logan, des moments heureux aux moments plus torturés. le double point de vue offre également une vision complète de leur relation. Il nous permet d'entrer dans l'esprit de chacun et de percevoir ainsi mieux leurs sentiments.
En résumé, un deuxième tome coup de coeur, au même titre que le premier, qui me donne encore plus envie de découvrir le suivant, The Silent Waters.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Lectrice-Lambda
23 mars 2017
J'avais adoré le premier tome de cette série, « The Elements » : « The Air he breathes ». C'était intense et bouleversant, beau et horrible à la fois.
Comme la plupart des lecteurs, je n'avais qu'une hâte : lire ce second tome.
Dans « The Fire », l'auteur nous présente un nouveau couple. Alyssa est une adolescente de bonne famille qui va faire la rencontre de Logan. Ce dernier est tout le contraire d'Alyssa : il vit dans la misère, se drogue et n'est qu'ombre et colère.
Une amitié inattendue va naître entre les deux adolescents, se transformant petit-à-petit en amour. Ils osent s'avouer leurs sentiments que plusieurs années plus tard, à l'aube de leur entrée dans le monde adulte. C'est une passion qui brûle tout, quelque chose de beau et d'interdit à la fois tant leurs mondes sont différents.
Malheureusement, un évènement va faire voler en éclat ce fragile équilibre et va changer leur relation à tout jamais. Logan part loin d'Alyssa et ne la revoit plus pendant plus de cinq années.
Comment vont se passer leurs retrouvailles ? Arriveront-ils à se pardonner ?
Le résumé nous laisser entrevoir un univers sombre, encore plus que dans « The Air », et c'est le cas.
Brittainy C. CHERRY nous confronte à la misère et à l'univers de la drogue. C'est particulier et incroyablement déstabilisant. Cela mène à des scènes difficilement lisibles tellement la noirceur et la cruauté sont dépeintes avec réalisme. On ressent de la gêne, de l'effroi, face aux épreuves qu'a subit Logan.
Heureusement, à côté de cette facette sombre, Alyssa est la lumière. Elle est le soleil de cette histoire, avec le pardon facile et le coeur sur la main. Cependant, son univers si parfait aux yeux de Logan ne l'est pas vraiment. Elle aussi a une famille difficile, avec ses défauts, et c'est ce qui va rapprocher les deux personnages.
Le récit alterne entre les points de vue de Logan et d'Alyssa, ce qui nous aide à mieux comprendre les décisions de ces deux personnages. Ils ont beaucoup de sentiments, même lorsqu'ils pensent le contraire, mais ne veulent pas s'ouvrir à l'autre. Cela mène à des situations compliquées, parfois difficilement acceptables car l'on ne comprend pas pourquoi ils décident de s'éloigner l'un de l'autre et cela en devient frustrant !
Logan est d'ailleurs le champion du « suis-moi, je te fuis ». D'apparence forte, il est finalement tout le contraire. Il est emplit de peur et cela le bloque. On a souvent envie de lui tirer les cheveux ou de lui crier dessus pour qu'il ouvre les yeux, tellement que d'attachant il en finit agaçant.
Alyssa est quant à elle touchante, mais son attachement pour Logan est parfois hors-norme.
Le livre est divisé en deux parties.
La première avant que ce fameux événement n'arrive, se passe lorsqu'ils sont encore adolescents. J'ai apprécié ces premiers moments avec ces personnages, des instants empreints de noirceur, mais aussi de douceur et d'innocence.
La seconde partie se passe cinq ans après la première et ils sont désormais tous deux adultes. Ils ont chacun continué à vivre, même s'ils n'ont pas vraiment ‘avancés'. Cette partie, plus longue que la première, m'a moins plu. Autant on peut comprendre la maladresse de Logan et d'Alyssa lorsqu'ils sont encore adolescents, autant ce n'est plus excusable une fois l'âge adulte atteint. J'ai eu du mal à comprendre le comportement de Logan qui enchaîne les erreurs et continue à être buté, mais je n'ai également pas compris qu'Alyssa soit si passive, si compréhensive.
La fin est un peu facile à mon goût.
Les choses s'enchaînent avec un peu trop d'aisance et l'on a du mal à accepter que tout se mette en place si rapidement.

En conclusion, « The Fire » est un second tome moins satisfaisant que son prédécesseur. Brittainy C. CHERRY avait pourtant tous les ingrédients pour en faire une histoire grandiose. Malheureusement, ses personnages principaux sont moins attachants que dans « The Air » et l'on a parfois du mal à comprendre leur relation ainsi que leurs décisions. Malgré cela, sa plume et son univers restent terriblement addictifs et prenants.
Un livre à lire pour l'univers particulier de l'auteur, empli d'émotions.
Lien : http://lectrice-lambda.blogs..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Citations & extraits (24) Voir plus Ajouter une citation
rubirougerubirouge14 juin 2017
Il avait peur de laisser voir qu'il aimait, parce que si la vie lui avait enseigné quelque chose, c'était que l'amour n'est pas une récompense mais une arme.
Commenter  J’apprécie          30
M0rgan-eM0rgan-e16 mars 2017
- Ça t'arrive de te dire à quel point les gens sont fous ? Il y a plus de trois cents milliards d'étoiles rien que dans la Voie lactée. Trois cents milliards de points lumineux, qui nous rappellent tout ce qu'il y a là-haut, dans l'univers. Trois cents milliards de flammes qui paraissent si petites, alors qu'en fait elles sont bien plus grandes que tout ce qu'on peut imaginer. Il y a toutes ces différentes galaxies, tous ces autres mondes que nous n'avons jamais découverts et que nous ne découvrirons jamais. Il y a tellement de merveilles dans le monde, et pourtant, au lieu de nous y intéresser et de prendre le temps de nous rendre compte que nous sommes tous infiniment petit dans un lieu lui même miniature, nous faisons comme si nous étions les maîtres de l'univers. Nous aimons nous donner de l'importance. Et chacun d'entre eux aime faire croire que ce qu'il fait est ce qu'il y a de mieux et que ses blessures sont les plus graves, alors qu'en fait nous ne sommes rien de plus qu'un minuscule point en fusion qui fait partie d'un ciel gigantesque. Un point minuscule dont personne ne remarquerait l'absence. Un point minuscule qui sera incessamment remplacé par un autre qui pense être plus important qu'il n'est en réalité. Je voudrais seulement que les gens arrêtent un peu de se battre à propos de choses aussi stupides et sans intérêt que la race, l'orientation sexuelle et la téléréalité. Je voudrais qu'ils se rappellent qu'ils sont tout petits et qu'ils prennent cinq minutes par jour pour regarder le ciel et respirer à fond.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
FrisouilleFrisouille27 mars 2017
Quand on trouve une personne qui parvient à vous faire rire quand votre cœur a envie de pleurer, il faut s'y accrocher. Ce sont ces personnes-là qui changent notre vie pour le meilleur.
Commenter  J’apprécie          50
Ninie067Ninie06727 mars 2017
Le garçon avec le sweat à capuche rouge me regardait fixement derrière ma caisse.
Je l’avais déjà vu, souvent, et encore pas plus tard que ce lundi matin. Tous les jours, lui et ses copains traînaient dans la ruelle derrière le supermarché où je travaillais. Je les voyais quand mon patron me demandait d’aplatir les cartons et de les jeter dehors.
Le garçon au sweat à capuche rouge était là tous les jours avec ses copains. Ils faisaient beaucoup de bruit, fumaient des cigarettes en jurant grossièrement. Il se détachait du lot parce que les autres riaient et souriaient. Lui semblait muet, un peu comme si son esprit était très loin de ce qui l’entourait. Les coins de sa bouche ne se relevaient pratiquement jamais, je me demandais s’il savait ce que sourire veut dire. Peut-être qu’il était une personne qui existait seulement, mais qui ne vivait pas.
Nos regards se croisaient parfois, et je détournais toujours les yeux.
Il m’était difficile de fixer ses yeux caramel, parce qu’ils contenaient plus de tristesse qu’ils n’auraient jamais dû pour un garçon de son âge.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
ChacaletteChacalette17 avril 2017
Tu es toujours le feu qui me réchauffe quand la vie devient froide. Tu es toujours la voix qui maintient les ténèbres à distance. Tu es toujours la raison pour laquelle mon coeur bat. Tu es toujours l’air qui gonfle mes poumons. Tu es toujours mon plus beau trip. Et je suis toujours sincèrement, follement, douloureusement amoureux de toi. Et je ne vois pas comment je pourrais, un jour, ne plus l’être
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
autres livres classés : drogueVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
2446 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre
. .