AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2070546454
Éditeur : Gallimard (30/11/-1)

Note moyenne : 3.59/5 (sur 433 notes)
Résumé :
Peter, Susan, Edmund et Lucy sont sur le point de se séparer pour entamer une nouvelle année scolaire. Ils attendent le train qui doit les conduire en pension quand, tout à coup, ils sont transportés dans le pays de Narnia où ils ont régné autrefois. Mais si, pour eux, une année seulement s'est écoulée, dans leur ancien royaume des siècles ont passé. Le palais royal est en ruines. Parviendront-ils à ramener la paix dans le monde magique de Narnia ?

Le... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (40) Voir plus Ajouter une critique
Yendare
  02 septembre 2018
Voici la relecture de l'un de mes tomes préférés de la saga. Sans grande surprise j'ai beaucoup apprécié la relecture de ce tome ravie de retrouver Peter, Susan, Edmund et Lucy de retour à Narnia un an après leur premier passage dans ce monde fabuleux. Mais si un an est passé pour eux dans notre monde des centaines d'années se sont écoulés à Narnia et la situation y a bien changé. En effet l'invasion des Telmarin à Narnia a conduit ses habitants non humains à se cacher et de nombreux animaux ont perdu la capacité de parler. Ainsi quand le roi Telmarin Miraz tente d'assassiner le prince Caspian légitime au trône celui-ci va alors fuir et rencontrer les anciens Narniens puis appeler à l'aide les anciens rois et reines de Narnia afin de vaincre Miraz et ramener la paix.
Je trouve ici l'intrigue plus travailler que dans les tomes précédents et un peu plus complexe (surtout après un troisième tome plutôt moyen)et il y a juste assez de description pour me satisfaire: ni trop, ni pas assez, j'ai bien apprécié aussi retrouver le C.P.A ( le cher petit ami des Pevensie) mais aussi la souris Ripitchip mais aussi bien entendu Caspian. La dualité des anciens Narniens entre les fervents d'Aslan et des autres de la sorcière blanche et elle aussi intéressante au cours de ce tome. Enfin bref voici une lecture fort agréable avec ce quatrième tome qui était et reste pour le moment mon tome préféré de la saga.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          391
Myriam3
  01 janvier 2017
J'achève ici ma découverte du Monde de Narnia avec le quatrième tome (j'ai sauté le troisième parce qu'il ne m'emballait pas).
Comme toujours, l'univers décrit par Lewis est magique, avec son château vieux de plusieurs siècles, ses animaux qui parlent, les arbres qui prennent vie pour un immense combat.
Les quatre enfants du deuxième tome, Peter, Susan, Edmund et Lucy sont arrachés, un an après leur retour de Narnia, au quai de gare où ils attendent leur train pour l'école et atterrissent à nouveau dans le monde d'Aslan, mais le reconnaissent difficilement. Leur château est en ruines, et visiblement plusieurs siècles ont passé depuis leur départ.
Ils découvrent assez vite que pour les habitants actuels, tous humains, les animaux qui parlent, Aslan, et les quatre enfants rois ne sont plus qu'une légende qu'il vaut mieux ne pas évoquer. Mais l'héritier du roi défunt, le prince Caspian, court un grand danger, et nos quatre héros ont été ramenés pour le sauver.
Toute l'introduction à la guerre qu'ils vont mener est plutôt long et poussif, en partie que dans ce tome, il manque l'humour des deux premiers. le tout se veut plus magistral, moraliste aussi et en devient finalement pompeux.
Les personnages sont moins sympathiques, comme s'ils agaçaient l'auteur lui-même, et même Aslan, que j'aimais bien jusque là, a les chevilles qui enflent, prêt d'ailleurs à molester le pauvre nain qui jusque là ne croyait pas en lui.
Bref, mon tour à Narnia se termine ici, heureuse d'avoir découvert ce monde merveilleux, mais sachant que l'agacement prendra le pas sur la surprise si je continue!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          292
MelM
  15 mars 2015
15/20
Peter, Susan, Edmund et Lucy ont quitté Narnia depuis un an et s'apprêtent à partir en pension chacun de leur côté lorsqu'ils sont propulsés une nouvelle fois dans le monde magique et merveilleux de Narnia. Mais dans leur ancien royaume rien n'est plus comme dans leur souvenir... que s'est-il passé? Bientôt, ils rencontrent un nain qui va leur expliquer pourquoi tout le monde les prend pour des fantômes et leur faire part de l'histoire du Prince Caspian, qui a bien besoin d'un coup de main pour échapper à la mort... Peter, Susan, Edmund et Lucy se retrouvent donc une nouvelle fois propulsés au coeur d'une aventure extraordinaire pour tenter de sauver l'avenir de Narnia.
Dans cette quatrième aventure, dans l'ordre chronologique, nous retrouvons les personnages du deuxième tome et découvrons un tout nouveau Narnia, un monde qui a beaucoup changé durant l'absence des frères et soeurs Pevensie. Nous découvrons de nouveaux personnages, une nouvelle intrigue et donc de nouvelles aventures et c'est avec plaisir que nous nous replongeons dans l'univers magique de Narnia. Ce quatrième tome est beaucoup plus satisfaisant que le précédent, autant au niveau du fond que de la forme et j'ai donc plus apprécié cette lecture, qui renoue avec le Narnia originel et fantastique découvert lors du deuxième tome.
Dans le Prince Caspian, C.S.Lewis approfondit encore plus son univers déjà foisonnant de créatures et mythes en tous genres. Nous découvrons ce qu'il s'est produit à Narnia après le départ des frères et soeurs, le voile est levé sur certains mystères et de nouveaux enjeux font leur apparition. Des hommes font régner la terreur à Narnia et la magie a presque totalement disparue. Mais grâce au Prince Caspian, l'espoir d'un avenir merveilleux et sans nuages se profile. Néanmoins, son oncle ne l'entend pas de cette oreille et nos quatre personnages découvrent un univers dévasté, au bord du gouffre. Il faut à tout prix rétablir l'ordre à Narnia, ou le pays sombrera et la magie s'éteindra. J'ai beaucoup aimé découvrir les nouveautés que l'auteur avait imaginées pour son univers. C'est avec beaucoup d'intérêt que l'on se replonge donc dans cet univers magique, vraiment unique qui évolue au fil des tomes. du côté de l'univers, c'est donc une totale réussite pour moi, à la fois connu et plein de découvertes, l'univers de Narnia est toujours plus riche et complexe.
L'écriture de l'auteur reste fidèle à elle-même et est même meilleure que pour le troisième tome, l'intrigue est ici mieux maîtrisée et ne laisse pas de place aux longueurs qui avaient pu se glisser dans le tome précédent. La fluidité et la facilité de lecture sont toujours de mise rendant encore une fois ce récit très rapide et agréable à lire. Les descriptions sont juste assez développées pour permettre de se plonger dans le récit mais ne prennent pas le pas sur celui-ci. C'est donc avec toujours plus de rapidité que cette histoire se lit, étant d'abord destinée aux plus jeunes, elle parvient néanmoins à susciter l'intérêt après l'enfance passée, c'est donc un bon point pour ce quatrième tome des chroniques de Narnia.
L'histoire est très intéressante et l'intrigue est bien menée par l'auteur au fil des pages. Découpée en deux parties bien différentes, chacune a néanmoins son importance et son intérêt et cela permet de conserver l'attention du lecteur tout au long du récit, ce qui est donc aussi parfait pour ne pas lasser les jeunes lecteurs.
Dans la première partie du roman, nous découvrons ce qu'est devenu Narnia en même temps que Peter, Susan, Edmund et Lucy, nous rencontrons le nain Trompillon grâce auquel nous allons découvrir l'histoire de Caspian. La remise en place de l'univers est donc vraiment rapide et nous sommes presque tout de suite plongés dans le récit du nain, ce qui donne un bon rythme à ce début de récit. C'est vraiment très agréable et même les moments moins rythmés sont très bien amenés, on ne s'ennuie pas et la transition avec la seconde partie du récit se fait tout en douceur.
La seconde partie du roman est tout aussi agréable à suivre, rythmée, pleine de nouveautés et de découvertes passionnantes. Nous allons ici suivre nos cinq héros (Peter, Susan, Edmund, Lucy et Trompillon) dans leur marche à travers des paysages tous différents, plus ou moins hostiles, dans le but de parvenir auprès du Prince Caspian avant que son oncle ne décide de passer à l'offensive. L'action est toujours plus au rendez-vous, l'angoisse de savoir s'ils arriveront à temps grandit et les découvertes sont aussi très présentes. Encore une fois, pas le temps de s'ennuyer dans cette seconde partie très bien rythmée qui permet de découvrir une nouvelle maturité chez nos jeunes héros et de découvrir un peu plus les nouveaux personnages importants tels que Caspian.
Qui dit nouveau tome, dit nouveaux personnages. C.S.Lewis nous apporte dans ce quatrième opus beaucoup de très bons nouveaux personnages, sans oublier ceux qui ont fait la force de la saga dès ses débuts, à savoir Peter, Susan, Edmund et Lucy qui ont encore une fois beaucoup de choses à dévoiler concernant leurs personnalités respectives. C'est l'un des points forts du roman: de nouveaux personnages intrigants et complexes et d'anciens personnages encore plus approfondis, cela permet d'étoffer encore la richesse du récit.
Les quatre frères et soeurs ont beaucoup évolués depuis les aventures du deuxième tome, ils sont plus mûrs, plus réfléchis, et même s'ils ont perdu leurs habitudes de rois et reines de Narnia, cette maturité perdue est restée ancrée en eux et cela se ressent au niveau de leurs actions, qui sont beaucoup plus réfléchies au fil des pages. Lucy reste le personnage qui me touche le plus parmi les quatre. Elle est plus jeune et cette fraicheur, cette pureté est très agréable. Paradoxalement, c'est aussi celle qui parait le plus intelligente, elle reprend beaucoup plus vite ses anciens repères et subit encore une fois l'incompréhension de ses frères et soeur. Comme pour les autres tomes, j'ai eu beaucoup plus de mal à m'attacher à Peter, Susan et Edmund, bien qu'ils soient différents et tous très intéressants, ils possède moins de reliefs dans leurs caractères que Lucy, mais cela ne gène pas la lecture.
Au niveau des nouveaux personnages, il y a bien sûr le Prince Caspian, courageux, dévoué et fidèle à ses croyances, il possède un vrai caractère de personnage calme et doux mais parfait à un poste de pouvoir. Je me suis assez vite attachée à lui et j'ai beaucoup aimé découvrir son passé. C'est un personnage très agréable et j'ai hâte de retrouver lors du cinquième tome. Autre personnage qui m'a beaucoup plu pour son caractère très différent de ceux des autres personnages de la saga, il s'agit de Ripitchip, la souris toujours prête au combat pour défendre le royaume de Narnia. Courageux et n'hésitant pas à accomplir des tâches que l'on considèreraient comme trop grandes pour lui, ce personnage apporte une touche de fraicheur au récit, c'est donc encore une fois un personnage que j'ai hâte de retrouver dans le prochain tome.
Ce quatrième tome possède donc un rythme très bien réparti sur l'ensemble du récit ainsi qu'une intrigue assez intéressante pour retenir l'attention de tous les lecteurs, des plus jeunes aux moins jeunes, et même si ces derniers trouveront certaines révélations très prévisibles, ils profiteront néanmoins d'une lecture très agréable et rapide. le rythme s'accélère encore un peu plus à l'approche des dernières pages qui seront décisives pour l'avenir de Narnia. Des combats, de la magie, des découvertes et une fin qui s'annonce palpitante. En effet, cette dernière est pleine d'action et permet une ouverture très intéressante pour le prochain tome, pleine de promesses mais aussi de révélations déroutantes concernant des personnages, il n'en faut pas plus pour éveiller la curiosité et donner envie de se jeter très rapidement sur le prochain tome.
Les +: l'action, l'intrigue, Lucy, Caspian, Ripitchip, l'écriture de l'auteur, la fluidité du récit, son accessibilité à tous les âges, la fin
Les -: toujours des difficultés pour s'attacher à Peter, Susan et Edmund
le Prince Caspian est donc un bon quatrième tome, fidèle au deuxième tome de la saga et dans la continuité au niveau de l'histoire. J'ai beaucoup aimé ce récit qui permet de retrouver la magie de l'univers tout en découvrant de nouveaux personnages et de nouvelles situations. C'est avec plaisir que l'on se plonge dans cette lecture, qui s'avère toujours aussi fluide et agréable grâce à l'écriture de l'auteur. À aucun moment on ne s'ennuie, au contraire, le rythme est parfait, alternant entre révélations et situations toutes plus rocambolesques les unes que les autres, c'est donc une lecture très divertissante qui nous permet de découvrir de nouveaux personnages très agréables à suivre et de retrouver d'autres personnages emblématiques des tomes précédents. En somme, une bonne lecture, agréable et qui termine sur une note donnant très envie de découvrir la suite des aventures de Narnia.
Lien : http://story-of-books.blogsp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
ChatDuCheshire
  27 juin 2015
J'ai lu ce tome de la série "Les chroniques de Narnia" alors que j'étais une petite fille et il m'avait tellement fascinée, d'autant plus qu'à l'époque impossible pour moi de trouver les autres volumes de cette saga...
La raison de cette fascination résidait sans doute dans le climat très particulier de cet épisode: emprunt de la nostalgie d'un monde perdu... En effet les protagonistes de l'histoire se retrouvent à nouveau catapultés dans ce royaume magique sur lequel ils avaient régné naguère en preux chevaliers. Mais hélas: ils se retrouvent dans un monde sur lequel bien des années ont passé. Leur château fabuleux est désormais en ruines. Les pommiers qu'ils avaient plantés sont désormais de très vieux arbres centenaires. Les arbres ne parlent plus et les animaux sont redevenus des êtres sauvages se défiant de l'homme... Bien sûr, un méchant tyran fut à l'origine de cette situation et, heureusement, nos héros vont retrouver le Prince Caspian, un descendant des souverains légitimes, qu'ils vont aider à reprendre le pouvoir...
Je me souviens de mes rêveries à l'époque, sur ce que devait être ce monde fabuleux avant sa chute, et auquel cet opus fait de fréquentes et adroites allusions. Quelle frustration de ne pouvoir se procurer "Le lion, la sorcière blanche et l'armoire magique", le tome dans lequel ce monde apparaissait à son âge d'or...
Bien des années plus tard je me suis procurée un coffret contenant tous les volumes de la série et je me suis bien entendu précipitée sur "Le lion, la sorcière blanche et l'armoire magique". Comme il fallait s'y attendre sans doute ce fut la déception: rien n'y était à la mesure de mes rêveries paresseuses de ces longues journées d'été. Et bien sûr j'ai appris le côté chrétien moralisateur et réactionnaire de cette saga (ainsi le personnage de Lucie, le seul à se montrer libre, fantasque et rebelle, finira "mal", la morale bien lourdaude étant sauve) et le charme a été définitivement rompu.
Mais je garderai toujours un souvenir "magique" du "Prince Caspian". Je pense qu'une partie de mon goût pour les œuvres d'art empruntes de nostalgie vient de la lecture et de la re-lecture de ce livre alors que j'étais toute môme...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Aethel_Lataniereauxlivres
  11 septembre 2012
Voila enfin la bonne surprise que j'attendais tant depuis le début de cette saga, enfin un tome qui m'a plu et qui me donne envie de découvrir la suite de Narnia, il aura fallu attendre ce quatrième tome pour être emballée mais il vaut mieux tard que jamais !
Si j'ai apprécié ma lecture, certaines choses persistent à m'agacer et je pense qu'elles ne s'amélioreront pas par la suite, je vais donc devoir prendre cela par la jambe pour ne pas m'énerver et ce n'est pas gagné !
Tout d'abord, les personnages m'inspirent toujours aussi peu de sympathie, excepté la petite Lucy qui est mignonne et attachante, les autres me laissent dans le meilleur des cas indifférente, Peter, Edmund, Caspian... sont tous bien fades ; et dans le pire des cas ils me donnent des envies de meurtre, Susan et le lion Aslan en particulier, je grince des dents à chaque fois qu'ils apparaissent, Susan pour ses caprices et ses pleurnicheries et Aslan pour ses leçons de moralité et son air supérieur, je suis bien contente que Susan soit désormais trop vieille pour revenir à Narnia, je devrais tout de même supporter Aslan jusqu'à la fin de la saga mais je serai au moins débarrassée d'un boulet sur deux !
Comme pour Aslan, je devrais aussi me faire à l'idée que C.S. Lewis ne nous lâchera pas les sandales avec la religion, je ne suis déjà pas copine avec cette dernière mais c'est encore pire quand c'est aussi présent et aussi peu subtil que dans Narnia, et d'après les chroniques que j'ai lu cela devient de pire en pire, pas de quoi me réjouir donc.
Heureusement, ces quelques défauts ne m'ont pas empêché d'apprécier l'histoire, pour une fois je n'ai ressenti aucun ennui, j'aurais même aimé que l'aventure se poursuive un peu plus longtemps !
D'où vient mon enthousiasme ? A vrai dire, je ne sais pas ! La trame reste assez semblable aux précédents tomes, le dénouement n'a rien d'étonnant et est encore une fois trop vite expédié, et le reste de l'intrigue ne brille pas par son suspense non plus; mais j'ai trouvé l'ensemble vraiment plaisant à lire, il y a un rythme et une certaine fraîcheur que je n'avais pas trouvé dans les trois premiers tomes, et j'ai aimé découvrir l'histoire du prince Caspian et comment il allait avec l'aide de Peter, Edmund, Susan et Lucy, conquérir le trône qui lui revient, j'aurais pu sans problème lire ce volume d'une traite si mes problèmes de vue à ce moment là ne m'avaient pas freinée.
Je suis également plus convaincue par la plume de l'auteur, comme je le disais dans mon billet sur le tome 3 -"Le cheval et son écuyer"- les descriptions sont devenues meilleures, j'arrive mieux à me représenter les lieux, les paysages, et je garde cette impression dans ce quatrième tome. Quant aux dialogues, je les trouve beaucoup moins ridicules ici que dans le volume précédent, ils manquent encore de spontanéité et de naturel par moment mais ils m'ont l'air de bien mieux coller à la façon de parler des enfants de cet âge.
Encore quelques petites choses qui clochent, mais ce quatrième a été une lecture très sympa, qui remonte un peu cette saga dans mon estime, et j'espère que cela va continuer avec le tome suivant !
Lien : http://au-fil--des-pages.blo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Citations et extraits (18) Voir plus Ajouter une citation
YendareYendare   01 septembre 2018
— Je suis la faim. Je suis la soif. Quand je mords, je ne lâche jamais prise, et, si je suis mort, on doit prendre une épée pour me séparer du corps de mon ennemi, et m’enterrer avec ma bouche pleine de sa chair. Je peux jeûner cent ans, et ne pas mourir. Je peux rester cent nuits étendu sur la glace, et ne pas geler. Je peux boire une rivière de sang, et ne pas éclater. Montrez-moi vos ennemis !
Commenter  J’apprécie          210
Martin1972Martin1972   27 octobre 2015
C’était l’homme le plus petit, et aussi le plus gros que Caspian ait jamais vu. Il avait une longue barbe, argentée et pointue, qui lui descendait jusqu’à la taille, et son visage, qui était brun et couvert de rides, paraissait très sage, très laid et très bienveillant. Sa voix était grave et ses yeux extrêmement joyeux, si bien qu’avant de le connaître vraiment bien, il était difficile de savoir quand il plaisantait et quand il était sérieux.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
TinkerbellsReadingsTinkerbellsReadings   03 mars 2014
Je suis la faim.Je suis la soif. Quand je mords, je ne lâche jamais prise, et, si je suis mort, on doit prendre une épée pour me séparer du corps de mon ennemi, et m'enterrer avec ma bouche pleine de sa chair. Je peut jeûner cent ans, et ne pas mourir. Je peut rester cent nuits étendu sur la glace, et ne pas geler. Je peut boire une riviére de sang, et ne pas éclater. Montrez moi vos ennemis !!!
Commenter  J’apprécie          31
Martin1972Martin1972   27 octobre 2015
Vous pouvez être bon pour les pauvres survivants du peuple des nains, comme moi-même. Vous pouvez rassembler des magiciens très savants et essayer de réveiller les arbres. Vous pouvez faire des recherches dans tous les recoins et lieux sauvages du pays, pour voir si, par hasard, quelques faunes, quelques bêtes qui parlent ou quelques nains y vivent encore, dans la clandestinité.
Commenter  J’apprécie          30
Martin1972Martin1972   27 octobre 2015
Le bois ! Le bois ! La fin du monde ! Bientôt, on n’entendit plus ni leurs cris ni le cliquetis des armes : ces deux bruits furent submergés par le mugissement, semblable à celui de l’océan, que firent les arbres éveillés, lorsqu’ils plongèrent à travers les rangs de l’armée de Peter, et que, continuant sur leur lancée, ils se mirent à poursuivre les Telmarins.
Commenter  J’apprécie          20
Videos de C. S. Lewis (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de  C. S. Lewis
Retrouvez la critique du livre "Tactique du diable" de CS Lewis par notre charmante blogueuse Gabrielle Fath !
https://librairie-7ici.com/8700-tactique-du-diable.html
Suivez nous sur Facebook : https://www.facebook.com/Librairie7ici/ Suivez nous sur Twitter : https://twitter.com/Librairie7ici
autres livres classés : fantastiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Le Monde de Narnia

En quelle année est publié le premier tome du Monde de Narnia ?

1953
1954
1955
1956

18 questions
131 lecteurs ont répondu
Thème : Le Monde de Narnia : Intégrale de C. S. LewisCréer un quiz sur ce livre
.. ..