AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Jean-Pierre Cabanes (Traducteur)
EAN : 9782844981301
330 pages
Éditeur : Aubéron (18/03/2009)

Note moyenne : 3.31/5 (sur 8 notes)
Résumé :

L'été 1935, l'an XII de l'ère fasciste, dans l'une de ces îles volcaniques au large de Messine. Carlo et Agippina sont de très jeunes amants, savants en histoire antique mais ignorants des tours du destin.

Leurs pères sont pêcheurs comme tous les hommes du village ; la mère de Carlo a disparu. Celle d'Agrippina affiche les opinions tranchées de son mari, fidèle adjoint du Battista, le cabaretier du village, désigné podestat par les autori... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
zazy
  25 juillet 2011
Le début de l'histoire se passe dans un petit village au pied d'un volcan, sur une petite île italienne à l'ouest de la Sicile, en 1935, sus l'ère mussolinienne. Carlo habitent ici avec son père en disgrâce du Duce et coulent des jours tendres et heureux avec son amoureuse : Agrippina. Tout bascule le jour où, suite au réveil du volcan, une brèche s'ouvre dans la caverne, nid de leurs amours, et ils y font la découverte d'une statue qui attirera les membres influents du Parti en mal de reconnaissance suite aux prémices de la guerre avec l'Ethiopie. Nos jeunes amants ne savent pas que tout ceci sonne la fin de leur enfance et le début d'une très longue séparation. Carlo devra partir très loin et ne saura lui dire que « Ciao Bella »
Joli roman très bien écrit avec jusque ce qu'il faut d'expressions siciliennes qui nous fait vivre au rythme de ce village. Une très bonne description des personnages secondaires : le Battista, la Ducessa, la Funghina…… l'aventure est au rendez-vous. Je l'ai lu avec plaisir. Je pense que cela pourrait se transformer en scénario de film.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Skippy031
  23 janvier 2013
Tout commence lorsque Carlo et Agrippina, deux jeunes gens d'une quinzaine d'année, découvrent à flanc de volcan deux étranges statues antiques. Les autorités de l'Italie fasciste s'emparent de l'affaire y voyant la prédiction favorable à la future guerre d'Ethiopie qui servira le prestige du régime. Carlo, qui a grandi heureux sur cette île d ep^cheurs au large de la Sicile a été élevé par son père. la Directrice de l'institut des antiquités romaines se trouve être sa mère. Les retrouvailles seront brêves car Carlo doit s'exiler aux Etats-Unis. Cette partie du roman gache un peu le plaisir de lecture car la fin devient plus invraisemblable. Mais quel beau moment de lecture, l'écriture est magnifique.
Commenter  J’apprécie          00
Lizzy135
  04 octobre 2013
L'histoire se déroule sur une île de l'Italie du sud. L'auteur raconte son enfance, ses souvenirs, son amour, l'Amérique et sa nouvelle vie et le retour sur son île qu'il reconquérit.
Quelque part, ce récit m'a fait penser à Céline : voyage au bout de la nuit. Mais là, ce n'est pas sombre, on ne s'ennuie pas sous le soleil de la méditerranée!
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
Tricia12Tricia12   30 août 2014
Je ne revis pas Agrippina le lendemain ni le surlendemain. Je me désespérais lorsque sa mère me tendit une embuscade sur le chemin de l'embarcadère. Alliant la ruse et la férocité, elle me tomba dessus avec la soudaineté violente des troupes d'Hannibal sur les légions de Flaminius au bord du lac Trasimène. Avant que j'aie le temps de me reprendre, elle m'asséna une paire de gifles, un aller-retour de la même main qui témoignait d'une longue expérience dans l'art de la beigne. J'esquissai vainement un geste de révolte mais déjà, ayant reculé d'un pas, elle tendait vers moi son poing noueux où je distinguais sur les phalanges les traces indélébiles d'années de vaisselles et de lessives au lavoir municipal. Autrefois jolie, il restait des traces de sa vénusté éteinte dans l'harmonie persistante des lignes de son visage dégradé et de sa taille toujours étroite nonobstant ses couches à répétition. De même avait-elle conservé une belle voix quand elle voulait chanter. Mais c'était tout, puisque passé quarante ans, son corps s'était courbé sous la dure loi des pauvresses du Mezzogiorno, condamnées, faute de coûteux palliatifs, à l'enlaidissement.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60

Videos de Jean-Pierre Cabanes (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jean-Pierre Cabanes
Extrait de "Rhapsodie italienne" de Jean Pierre Cabanes lu par Michelangelo Marchese. Parution le 11 mars 2020.
Pour en savoir plus : https://www.audiolib.fr/livre-audio/rhapsodie-italienne-9791035402198
autres livres classés : italieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les écrivains et le suicide

En 1941, cette immense écrivaine, pensant devenir folle, va se jeter dans une rivière les poches pleine de pierres. Avant de mourir, elle écrit à son mari une lettre où elle dit prendre la meilleure décision qui soit.

Virginia Woolf
Marguerite Duras
Sylvia Plath
Victoria Ocampo

8 questions
999 lecteurs ont répondu
Thèmes : suicide , biographie , littératureCréer un quiz sur ce livre