AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : SIE263079_666
Éditeur : Gallimard (01/01/1962)
4.25/5   4 notes
Résumé :
Le narrateur rencontre Nathalie et, durant deux années, néglige ses proches pour l'amour de la belle voisine. Il parcourt les toujours mêmes lieux, ceux de sa jeunesse, ceux de sa vie, jadis peuplés aujourd'hui déserts. Il y voit les fantômes, il tente de s'y retrouver enfant - celui que sa mère voulait façonner - pour mieux la retrouver. Roman du souvenir, du désenchantement, des regrets de n'avoir par mieux aimer ceux qui le méritaient. Ce livre appartient à un en... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
zellereb
  15 juin 2015
Dans ce petit livre, José Cabanis évoque ses souvenirs, en parcourant non pas ses cartes géographiques, mais ses cartes du temps, calquées sur celles du village dont il est originaire et qui se nomme Nollet. Il est vrai que lorsque l'on foule le sol natal, tous les anciens visages remontent à notre mémoire, avec la mélancolie du passé. le livre débute avec la mort de sa mère, et à partir de ce triste événement, l'auteur se met à penser à toutes les personnes qui ont compté pour lui.
Même si le propos avancé vers la fin est plutôt prude à mon goût, j'ai adoré lire ce livre, car l'écriture est d'une belle élégance classique, inondée de mélancolie, avec quelques notes poétiques. On peut apparenter ce genre d'écriture à celle de Gide. Pour bien en profiter, il ne faut pas le lire vite. J'y reviendrai parfois, pour parcourir mes cartes du souvenir personnelles, car ce livre possède un grand pouvoir évocateur, allant bien au-delà de son cadre de lecture.
Commenter  J’apprécie          80

Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
zellerebzellereb   11 juin 2015
Certains arbres furent envahis par les palombes, qu'on ne chasse plus, et des lièvres couraient dans les prairies. "J'ai feuilleté dans la bibliothèque, m'écrivit mon père, un livre sur un peintre que j'ignorais : Breughel de Velours. J'y ai découvert un Paradis terrestre tout regorgeant d'animaux en liberté et de fleurs : c'est Nollet en ce moment. Mais il n'y a pas de paradis sans toi."
Commenter  J’apprécie          30
zellerebzellereb   10 juin 2015
Il faudrait toujours toujours traiter ceux que l'on aime comme si, à la minute qui suit, on allait les perdre.
Commenter  J’apprécie          120
zellerebzellereb   15 juin 2015
Amer savoir, dit Baudelaire, celui qu'on tire des voyages. J'aurais pu parcourir toute la terre, et n'en rapporter rien. C'est en ne quittant guère cet étroit univers, que je n'en finis pas d'apprendre, et de m'etonner.
Commenter  J’apprécie          40
zellerebzellereb   10 juin 2015
Je ne médirai pas de la vraie littérature : elle exprime sans doute ce qui nous échappe sur l'instant, mais dont soudain l'évidence, parce qu'elle nous est enfin révélée, nous frappe en plein coeur.
Commenter  J’apprécie          40
zellerebzellereb   10 juin 2015
On se souvient de la date et du lieu d'une lecture, quand elle a été une grande joie.
Commenter  J’apprécie          60

Video de Jose Cabanis (8) Voir plusAjouter une vidéo

José Cabanis : lettres de la forêt noire
Tout en visitant la Crypte Saint-Aignan à Orléans, Olivier BARROT évoque la vie discrète du romancier et essayiste José CABANIS qui publie "Lettres de la Forêt Noire", un recueil des lettres qu'il écrivit pendant la guerre alors qu'il se trouvait en Allemagne dans le cadre du STO.
autres livres classés : librairesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

L'Odyssée

Comment s'appelle l'île sur laquelle vit Ulysse?

Calypso
Ithaque
Ilion
Péloponnèse

10 questions
1773 lecteurs ont répondu
Thème : L'Odyssée de HomèreCréer un quiz sur ce livre