AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Éditeur : Bordas (01/01/1991)

Note moyenne : 3/5 (sur 1 notes)
Résumé :
Offre un panorama de la grande aventure de l'art pictural en France, des peintures rupestres aux fresques romanes, des polyptyques des cathédrales aux galeries fastueuses des châteaux, des grandes compositions romantiques aux paysages impressionnistes, de la révolution cubiste à l'art abstrait.
Propose une sélection de 100 hauts lieux où se réalisa, sous la palette des peintres la rencontre entre le réel et l'imaginaire : les trésors des sanctuaires, du retab... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Mimimelie
  13 février 2014
Voici une collection de livres de Bordas fort intéressante. Il en existe toute une série : les Hauts Lieux de l'Histoire, de la Préhistoire, de la musique, du Moyen-Age, de l'Art moderne, du romantisme, en France, mais aussi pour certains en Europe.
Ils sont extrêmement bien faits et conçus de la même manière :
D'abord un panorama, qui par exemple pour le présent ouvrage sur les Hauts Lieux de la Peinture, présente une rétrospective de l'art pictural en France, des peintures rupestres aux fresques romanes, des polyptyques des cathédrales aux galeries des châteaux et leurs fastes, des grandes compositions romantiques aux paysages impressionnistes … jusqu'aux révolutions contemporaines
Ensuite il décrit et commente abondamment une sélection d'une centaine de hauts lieux, regroupés en 9 régions, agrémentés de cartes de localisation et de photos. de sorte que cet ouvrage peut intelligemment servir de guide touristique autant que culturel avec l'avantage d'expliquer des lieux peu ou très peu connus.
Ainsi pour Paris, que tout le monde peut connaître peu ou prou, on y trouve par exemple la Banque de France et le chef-d'oeuvre caché de Fragonard, l'Hôtel Salé, le plus important musée Picasso du monde, mais aussi un ensemble remarquable de grâce baroque et qui tient son nom ironique, pour avoir appartenu à Aubert de Fontenay, fermier des gabelles.... la rue Laffitte où tant de numéro ont abrité des galeries célèbres, Vollard, Bernheim … et où s'installeront également les bureaux de la « Revue Blanche » qui devint comme dira Gide, « le centre de ralliement de toutes les divergences ».... La Ruche, foyer de l'Ecole de Paris, le 12 rue Cortot qui abrite aujourd'hui le charmant musée du Vieux Montmartre, et tant d'autres lieux mythiques, le Bateau-Lavoir, le Lapin Agile et tous les autres....
Vraiment ce sont des ouvrages remarquables, dans leur contenu qui est d'une grande richesse, ce qui n'étonne pas lorsqu'on sait qu'il est de Pierre Cabanne Professeur à l'Ecole nationale supérieure des arts décoratifs et critique d'art, dont l'érudition n'est plus à démontrer et qui a déjà écrit nombre d'ouvrages de vulgarisation dont le Guide des musées de France (qui est excellent), un dictionnaire des arts, un dictionnaire des petits maîtres de la peinture, etc....
Des ouvrages également très soignés au plan de la présentation, de la qualité de la fabrication, une très belle maquette qui ajoute au plaisir de lire, un format facile et agréable à manipuler... Enfin bon, on aura compris, excellent en tout.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
MimimelieMimimelie   28 avril 2018
Paris, La rue Laffitte

La rue Laffitte fut, à la fin du siècle dernier de jusque dans les années 1920, la galerie de plein air de la peinture moderne.

Claude Monet y naquit, au n°45 où habitaient ses parents, et trente ans plus tard un marin démobilisé après les revers de 1870, Paul Gauguin, devint employé chez l’agent de change Paul Bertin, au 1 rue Laffitte.

S’installeront en 1893 les bureaux de la « Revue Blanche », éditée à Liège puis à Paris à partir de 1891 par les frères Natanson… Tous les talents de l’époque, toutes les idées neuves se rencontrèrent à la Revue Blanche jusqu’à sa disparition en 1903.
Parmi les peintres, Henri de Toulouse-Lautrec et Pierre Bonnard qui exécutèrent les affiches des expositions organisées par Félix Fénéon, Edouard Vuillard, Maurice Denis, Ker Xavier Roussel, Félix Vallotton, fréquentèrent le 1 rue Laffitte, en même temps qu’Octave Mirbeau, Léon Blum, Alfred Jarry, Marcel Proust, Jules Renard, Paul Verlaine, Claude Debussy, André Gide, Stéphane Mallarmé, etc. Tous collaborèrent à des titres divers à la revue.

Au n°6, Ambroise Vollard fit en 1901 la première exposition Picasso (avec son compatriote Iturrino)…. Vollard s’était d’abord installé au n° 39 puis, un an après au 41 où il présenta les œuvres de Cézanne qui causèrent un épouvantable scandale….. au n° 6 il inaugura ce nouveau local avec une magnifique exposition Van Gogh…

Au n°8 se trouvait la galerie Alexandre-Bernheim ouverte en 1863 ; son magasin d’articles pour artistes se transforma rapidement en galerie d’art où exposèrent Courbet, Corot, Delacroix….

De 1867 à 1924, la galerie Durand-Ruel occupa le n°16 …. Renoir, Pissarro, Monet, Sisley, Berthe Morisot exposèrent sur les cimaises de la rue Laffitte, ainsi que Degas, Manet, Caillebotte, Puvis de Chavanne, Mary Cassatt, etc…

« Si on entendait quelqu’un dire : « Je vais faire un tour rue Laffitte », écrit Vollard, on était sûr d’avoir affaire à un amateur de peinture. De même quand Edouard Manet disait : « il est bon d’aller rue Laffitte », ou au contraire lorsqu’on entendait Claude Monet dire « Pourquoi aller rue Laffitte ? » cela signifiait qu’il était nécessaire ou inutile pour un peinte de se tenir au courant de la production de ses confrères ».

________________________________________________________________________
Allez…. Je mets mon grain de sel….. le 21 rue Laffitte fut un temps le siège de la banque Rothschild, puis celui, pour un temps plus bref de la banque Barclays, où je n’ai que trop trainé mes pénates…. dans une autre vie.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          21
MimimelieMimimelie   13 février 2014
En 1933, le photographe Brassaï établissait un rapprochement entre les graffitis qui fleurissaient sur les murs parisiens et l'art des grottes de Dordogne :
"La même angoisse qui a labouré d'un monde chaotique de gravures les parois des cavernes trace aujourd'hui des dessins autour du mot Défense, le premier que l'enfant déchiffre sur les murs".
(Du mur des cavernes au mur de l'usine)
Commenter  J’apprécie          90
MimimelieMimimelie   28 avril 2018
L'affiche est née au XVe siècle, avec l'invention de l'imprimerie ; la première à être imprimée l'a été en 1477 par William Caxton pour annoncer les cures thermales de Salisbury. Les affiches de théâtre naissent au XVIIe, celle de corrida au XVIIIe siècle. Les affiches littéraires au XIXe siècles sont signées Gavarni, Daumier ou Manet. Mais le créateur de l'affiche moderne c'est Jules Chéret qui, dès 1867, multiplie sa verve et son imagination poétique de "Tiepolo de la rue" ; ses créations publicitaires ne seront concurrencées qu'à partir de 1891 où le réalisme synthétique au trait appuyé, les aplats de couleur et la typographie parlante de toulouse-Lautrec font exploser le mur.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
MimimelieMimimelie   13 février 2014
Les règles ont fait de l'art une routine, et je ne sais si elles n'ont pas été plus nuisibles qu'utiles. entendons-nous : elles ont servi à l'homme ordinaire, elles ont nui à l'homme de génie. (Diderot, Pensées détachées sur la peinture 1781)
Commenter  J’apprécie          80
MimimelieMimimelie   28 avril 2018
Perpignan... La gare...

Pendant dix-sept ans à partir de 1948, Dali et sa femme Gala, venant en voiture de Cadaquès, prirent à l'automne le train pour Paris en gare de Perpignan. Dix-sept ans durant Dali rêva dans le hall banal de la gare tandis que Gala s'occupait de l'enregistrement de ses tableaux. Ce lieu qui sentait, assurait-il, "la fumée, les œufs durs et la colle", exerçait sur lui un étrange pouvoir ; l'incorporant à ses rêveries, il parvint à typifier cette gare, à en dramatiser le décor et à en érotiser la réalité quotidienne.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Video de Pierre Cabanne (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Pierre Cabanne

"Un jour, un livre" sur France 3 - "Entretiens avec Pierre Cabanne" de Marcel Duchamp
autres livres classés : artVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Prénoms de grands peintres : trouvez leurs noms ! (3)

Je suis né à Paris en 1848. Chef de file de l'Ecole de Pont-Aven, inspirateur du mouvement nabi, j'ai vécu de nombreuses années en Polynésie où je suis décédé en 1903. Je suis Paul...

Gauguin
Cézanne
Signac

12 questions
501 lecteurs ont répondu
Thèmes : peinture , peintre , art , Peintres paysagistes , Peintres français , peinture moderne , peinture espagnole , Impressionnistes , culture générale , peinture belge , peinture romantique , peinture américaineCréer un quiz sur ce livre