AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Bertrand Ferrier (Traducteur)
EAN : 9782012013391
281 pages
Éditeur : Hachette Jeunesse (01/03/2007)

Note moyenne : 4.07/5 (sur 100 notes)
Résumé :
Il y a un mec canon dans la chambre de Susannah... dommage, c'est un fantôme !

Susannah Simon est «the mediator». Elle fait le lien entre les morts et les vivants. Pas de répit pour elle : les fantômes exigent qu'elle achève ce qu'ils n'ont pas eu le temps d'accomplir sur Terre.
Mais quand on vient d'emménager sous le soleil de Californie, qu'on est une fille et qu'on a seize ans, on préfère se balader dans les centres commerciaux plutôt que da... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
Ambrounette31
  04 juin 2016
Je suis juste une fan de cette série ! Je dois avouer que, à part certains classiques, les séries ne doivent pas être trop longue. du moins, c'est mon avis. Je trouve que les suites sont toujours moins bonnes que les premiers tomes. Sauf pour cette série. Je dois dire que les cinq tomes reprennent la même base pour l'histoire. Susannah doit envoyer un fantôme là où il est censé se trouver. Pourtant, le talent de l'auteur fait que je n'ai pas l'impression de relire les même péripéties à chaque nouveau tome. Les personnages sont attachants, intrigants et merveilleusement drôles ! Je suis même allée jusqu'à acheter le sixième tome en américain. D'accord, je n'ai lu que les deux premières pages et je n'ai pas tout compris (je ne parle pas un anglais très orthodoxe, même avec un dictionnaire). Mais bon. Tout ça pour dire que ce livre est tout simplement MERVEILLEUX ! du moins, c'est mon avis. L'auteur a parfaitement marié l'amour "impossible" avec le fantastique et le tout dans la mauvaise volonté humoristique de Suze. Un enchantement. Je le conseille à tous ceux qui aiment la romance (sans tomber dans le roman à l'eau de rose), le fantastique et l'humour.
Bonne journée et bonne lecture !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
NicolasFJ
  30 janvier 2014
Susannah Simon est une Mediator : elle voit les fantômes et peut leur parler. Sa mission est de les aider à passer complètement dans l'au-delà, de gré ou de force !
A mi-chemin entre la thérapeute et la combattante, Suze est surtout une ado américaine copiée-collée sur Buffy et entourée d'un Scooby-gang lui aussi très inspiré par la tueuse de vampires.
Meg Cabot, fan de la série vampirique, a créé sa propre série de Chasseuse de Fantômes, et c'est une réussite !
L'inspiration reste honnête, et on n'a pas l'impression de lire une pâle copie sans personnalité. Au contraire ! le style brillant de Cabot donne directement une voix au personnage, en y développant un humour omniprésent et un univers personnel.
Les chapitres courts s'enchaînement naturellement, accumulant les cliffhangers qui poussent à tout lire d'une traite.
Le seul défaut serait que ce premier livre ne se suffit pas à lui-même. Il met clairement en place les prochains tomes, comme un pilote de série télé
.Mais bon, c'est pas un vrai défaut, c'est surtout un appel à agrandir ma Pile A Lire en y ajoutant donc les cinq autres tomes !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Maureenbooks
  25 novembre 2019
Un bon premier tome... pour les plus jeunes.
Susannah est une ado de 16 ans qui déménage sur la côte ouest suite au remariage de sa mère.
Elle fera la connaissance de son beau-père et de 3 demis-frères.
Sa nouvelle maison est magnifique mais elle est aussi ancienne et qui dit maison ancienne
dit fantôme et Susie les voit depuis sa naissance ! A peine débarquée dans son lycée, que
le fantôme d'une jeune fille lui apparait, et les ennuis aussi.

Les personnages qui ne sont pas très travaillés et cela se ressent très rapidement vu que
je l'ai lu vraiment très vite, Meg Cabot écrit vraiment très bien : simple, fluide et drôle.
J'avais déjà lu le 1er tome du Journal d'une princesse par la même auteure, je dois dire
qu'ici le style est plus enfantin.Je recommande cette saga pour les plus jeunes,
pour ma part j'en reste là.
Commenter  J’apprécie          10
darko
  16 janvier 2012
encore une héroïne charismatique! et une pléiade de personnages secondaires attachants, farfelus (je suis fan de Doc!), touchants, drôles... et un petit je ne sais quoi de Buffy!
Commenter  J’apprécie          40
Ghiblitotoro
  11 février 2013
Je trouve que Meg Cabot est une championne pour trouver les sujets de séries les plus accrocheurs. de plus, son héroïne est bien campée : elle a un répondant oral et physique du tonnerre ! Un peu de féminisme à l'adolescence, ça ne fait pas de mal !
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (19) Voir plus Ajouter une citation
CielvariableCielvariable   16 février 2019
On m'avait promis des palmiers, des tas de palmiers. Je n'y croyais pas mais on me les avais promis. J'étais même censée les voir depuis l'avion. ça va, ne me prenez pas pour une courge, je sais qu'il y a des palmiers en Californie. Y a pas marqué "debilus maximus" sur mon front, quand même. J'ai regardé les séries genre Miami Beach et tout... Mais moi, j'emménageais en Californie du nord. Pas en Californie du sud. Vous saisissez la nuance? J'avais peur qu'il y ait beaucoup moins de palmiers au nord qu'au sud. Voire qu'il n'y en eût pas du tout. Surtout que, au moment de partir, maman m'avait dit de ne pas me débarrasser de mes affaires d'hiver. Californie ou pas.

" Tu risques d'en avoir besoin, m'avait-elle prévenue.

- Je peux garder un pull au cas où..., avais-je concédé.

- Non, non, garde tous tes pulls, ça vaudra mieux. Et tes manteaux aussi.

- Mes manteaux? En Californie? "

Elle avait expliqué:

" Il peut faire plutôt frisquer, là-bas...

- Comme à New York?

- Euh, pas tout à fait, mais le thermomètre peut descendre, oui... "

Ce qui avait eu deux conséquences.

D'abord, j'avais arrêté de croire aux palmiers. Adieu bikinis, Ray-Ban et cocktails sirotés sur la plage. Snif.

Et ensuite, j'avais passé mon Perfecto en cuir noir pour prendre l'avion. J'aurais pu le ranger dans mes valises, mais je ma sentais mieux avec lui. Il me réconfortait.

C'est pas la peine de se moquer. On se rassure comme on peut.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
CielvariableCielvariable   16 février 2019
Ils étaient là pour m'attendre à l'aéroport, avec Andy et maman qui s'égosillait de l'autre côté du hall d'arrivée.

- SUSIE ! SUUUSIIIIIE !

Prudents, ils avaient envisagé la possibilité que le voyage m'eût rendue sourde. Andy et ses deux plus jeunes descendants agitaient une énorme pancarte :

BIENVENUE, SUSANNAH !

La honte !

Au propre comme au figuré, j'étais affichée.

Et tous les passagers autour de moi murmuraient :

- Oh, comme c'est mignon !

Aaargh !

Et mes ex-voisins d'avion me regardaient avec un mélange d'affection, d’émotion et d'envie qui me donnait envie de vomir.

"Super ! ai-je essayé de penser. Je vais bien, tout va bien, je suis gaie, tout me plaît..."

- Ça va, ça va, ai-je grommelé en m'approchant de ma tribu. Je vous ai repérés, vous pouvez détruire les pancartes, maintenant...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Claire-una-voltaClaire-una-volta   01 juillet 2013
La nuit était peuplée d'ombres et de silence. Seuls les criquets chantaient. J'aime bien les criquets. Ce sont nos amis. Du moins, ils n'ont aucune chance de nous faire du mal. C'est une définition de l'amitié qui en vaut une autre, non?
Commenter  J’apprécie          50
castabeacastabea   09 mai 2012
Il a jailli brusquement devant moi. Au début, je n'ai pas compris de quoi il s'agissait. J'ai cru que c'était un énième champ. Sauf que ce champ étincellait. Reflétait le soleil. Me lançait des espèces des signaux morse. Un éclair long, un bref, deux longs... la luminosité était si violente qu'il était difficile de voir quoi que ce fût lorsqu'on était pas muni de lunettes de soleil !
Cependant, je voyais assez pour savoir qu'il était là.
L'Océan Pacifique
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
CielvariableCielvariable   16 février 2019
Bien sûr, j’ai l’air normale, et je suis presque sage comme une image. Je ne me drogue pas. Je ne bois pas. Je ne couche pas à droite à gauche – je ne couche pas du tout, d’ailleurs. Je n’ai pas de piercing (une boucle d’oreille de chaque côté, ça ne compte pas), je ne suis pas tatouée, je ne me teins pas les cheveux dans des couleurs grotesques, je ne suis pas dans la « totale gothique attitude » (à part mes bottes et mon blouson de marlou, comme dit ma mère, je ne porte quasiment jamais de noir : je n’ai même pas de vernis à ongles noir, c’est dire). L’un dans l’autre, je suis une gentille ado américaine comme on en rêve.

À un détail près : je parle avec les morts.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Meg Cabot (11) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Meg Cabot
Extrait de "Le Carnet d'Allie 2 - La Nouvelle École" de Meg Cabot lu par Camille Donda. Editions Audiolib. Parution le 7 novembre 2018.
Pour en savoir plus : https://www.audiolib.fr/livre-audio/le-carnet-dallie-2-la-nouvelle-ecole-9782367627403
autres livres classés : fantômesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

The Mediator - Meg Cabot

Comment s'appelle l'héroïne?

Jessica
Mia
Susannah
Anna

10 questions
15 lecteurs ont répondu
Thème : The Mediator, tome 1 : Terre d'ombre de Meg CabotCréer un quiz sur ce livre