AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 978B0876JF5B7
378 pages
Éditeur : Hugo et Compagnie (04/06/2020)

Note moyenne : 3.88/5 (sur 13 notes)
Résumé :
Le zoo d'Amnéville. Dans le froid de l'hiver lorrain, deux veilleurs font leur ronde de nuit. Rien d'inhabituel, semble-t-il, dans le parc animalier endormi... jusqu'à ce qu'un scintillement attise leur curiosité. Celui d'une lampe torche allumée, braquée sur le bassin des ours polaires.

Au fond duquel semble les scruter le regard terrifié, figé dans une expression d'épouvante, d'un corps sans vie, à moitié dévoré, bercé par le remous de l'eau désorma... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (12) Voir plus Ajouter une critique
Kazcook
  04 juin 2020
La Lionne rouge est incontestablement un polar grinçant dans le milieu du zoo qui se révèle bien original et comporte, à mes yeux, de beaux points forts et quelques points plus faibles.
La construction alternant récit et passages en italique donnant la parole à notre tueuse, cette lionne rouge énigmatique, a le mérite de nous tenir en haleine et de titiller notre curiosité. J'aime beaucoup rentrer dans la tête des méchants, et ce procédé narratif reste ce qui m'a le plus séduite ici ; la psychologie des personnages et surtout de la criminelle se veut alors fine et fouillée et justifie avec beaucoup de profondeur les événements. Les chapitres ni courts, ni longs s'enchaînent pour dérouler sous nos yeux une intrigue unique.
J'ai pris plaisir à tourner les pages frénétiquement pour m'immerger dans cet univers dépaysant et fort intéressant. L'écriture, sans être alambiquée, se veut maîtrisée, percutante et agréable (outre les coquilles et les erreurs de temps ayant échappé à l'oeil du correcteur). La plume convient parfaitement à ce genre de thriller bien documenté et fidèle à la réalité, qui sert aussi de prétexte à nous livrer un discours quelque peu engagé. Ce que je veux dire par là c'est que le zoo n'est pas qu'un simple cadre, il est bien plus que cela, presque un personnage à part entière , il permet à l'auteur de nous présenter ce monde des soigneurs, les mouvements activistes, de dénoncer les pratiques douteuses, les dérives et les failles du milieu en mêlant ces thèmes forts à une enquête. Une enquête menée par un flic nouvellement débarqué dans la région qui va découvrir tout cela en même temps que nous -- idée très judicieuse au demeurant donnant une structure solide et efficace au roman.
J'y ai appris beaucoup de choses avec intérêt, notamment sur le quotidien des animaux et leurs soins spécifiques, les trafics que ce monde en captivité engendre... Elle nous présente aussi d'autres idées liées au monde animalier, la chasse ou encore la protection animale. C'est bien fait et bien amené, mais malheureusement, par ricochet, l'intrigue principale a été reléguée au second plan dans mon esprit...
Néanmoins, je mets un vrai bon point pour la crédibilité, le réalisme qui habitent ces pages et le soin apporté aux descriptions qui n'alourdissent jamais le texte mais nous plongent corps et âme dans l'histoire. le côté thriller malgré un enquêteur trop secondaire à mon goût, quasi inexistant, tient la route et offre un bon moment de lecture. J'ai beaucoup aimé le personnage de Sonia, qui souffle une brise positive et de l'espoir sur cette sombre affaire. Les changements de narrateurs sont bien gérés et cela apporte une belle vision d'ensemble grâce aux différents points de vue.
C'est aussi un roman sur le secret... secret qu'on a hâte de lever, secret qui semble inavouable et qui a provoqué le pire... On désire démêler le vrai du faux et découvrir la vérité. Qui a pu pousser ce pauvre homme qui vient de perdre son petit garçon à se suicider ? Et pourquoi ? Et on ne cesse de se demander qui peut bien être cette mystérieuse lionne rouge qu'on côtoie forcément dans ces pages, au sein de ce zoo...
Je vous livre donc une chronique un peu mitigée sur ce premier roman d'une auteur audacieuse à suivre, très prometteur, de qualité et surtout vraiment original qui permet une immersion totale dans le monde zoologique. On lui pardonne alors quelques maladresses et un rythme en dents de scie qui m'a laissée sur ma faim. J'aurais aimé plus de temps forts, plus d'action que j'ai sentie trop tardive, un flic plus présent, sentir mon palpitant s'accélérer en m'inquiétant pour les personnages. J'aurais peut-être aussi voulu parvenir à m'attacher à eux plutôt que de camper dans mon rôle de simple spectatrice, sans trop partager leurs émotions. Quoiqu'il en soit c'est une belle découverte, un roman dense, atypique, bourré d'informations, et je vous invite à vous faire votre propre avis et à venir me dire ensuite ce que vous en avez pensé. Je suis persuadée que ce roman ne laissera personne de marbre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          41
Sharon
  28 juin 2020
Roman à ne pas mettre entre toutes les mains, parce que cette oeuvre est vraiment sanglante et violente. Oui, je préfère avertir tout de suite, puisque j'ai la réputation de pouvoir lire des romans "durs", de ne pas être "touchée" facilement (ce qui est faux). Ce livre a été "trop" pour moi - qui n'apprécie pas les zoos, qui apprécient tout aussi peu la thématique de la vengeance.
Le personnage principal ? le zoo ! Sa vie souterraine, les trafics autour de lui et des animaux, sa vie quotidienne, tout sauf glamour, bien loin des images distillées dans les émissions télévisée. Ici, le temps n'avait pas de prise et s'étirait démesurément dans ses murs. le personnel du zoo prend aussi une part importante dans le texte: il connaît parfaitement le rôle que chacun doit remplir et l'accomplit sans faillir.
Plusieurs narrations s'entrecroisent dans ce roman, et une large place est donnée à la parole d'un personnage essentiel, brutal, sans concession. Je n'ai éprouvé aucune empathie pour ce narrateur qui prend énormément de place dans le texte, lui, sa violence, son désir de vengeance. Aucune victime, dans ce texte, n'a mérité ce qui est arrivé, ce qui a été subi - et c'est aussi en cela que le texte est dérangeant - dénouement y compris
Un roman qui devrait trouver son public, mais n'était pas tout à fait pour mo
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
Maplumedepaon
  06 juillet 2020
Patience et longueur de temps font plus que force et rage disait La Fontaine...en est-on vraiment sûr ?
Je connais le zoo d'Amnéville pour l'avoir visiter à plusieurs reprises, et l'idée de voir une enquête se dérouler dans ses allées me plaisait bien.
L'histoire commence au coeur de l'hiver, au cours d'une ronde dès potron-minet, deux gardiens retrouvent un corps dans le bassin des ours polaires qui ont "joué" avec. Meurtre ? Suicide ?
Au fil des pages on alterne entre d'un côté faits et enquête menée par un flic fraîchement muté de Paris où plutôt fraîchement rétrogradé en province, et de l'autre ce qui se passe dans la tête de la lionne rouge, c'est malsain c'est dérangeant, mais personnellement j'aime beaucoup ce genre de lecture.
J'ai apprécié cette construction, et j'ai beaucoup aimé suivre cette histoire dans les allées du parc animalier. Même si j'ai compris le "comment du pourquoi" assez vite, j'ai apprécié les descriptions des personnages assez détaillées, et la façon dont l'auteur amène le dénouement.
Une bonne lecture si vous supportez de plonger dans les tréfonds d'un esprit malsain, moi j'adore ça !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
nath74gri
  14 juin 2020
Belle découverte avec "la lionne rouge" de Marion Cabrol, premier roman pour cette auteure à découvrir et à suivre !
Tout d'abord un lieu original pour ce roman, un zoo de l'Est de la France, où on peut suivre tout le long la vie des soigneurs, vétérinaires et directeur mais également les dérives, les pratiques douteuses et les mouvements activistes "anti zoo".
Un mort est retrouvé dans le bassin des ours polaires, Eric Belt tout juste arrivé dans cette police Lorraine conclue à un suicide. Mais d'autres événements vont venir contredire ses premières suppositions.
Le roman alterne entre récit et passages en italique, donnant la parole à "la lionne rouge" qu'on comprend être la tueuse et petit à petit on va comprendre son passé, son mobile mais il faudra attendre la fin pour savoir qui elle est, et j'étais loin d'avoir trouvé !
Les personnages sont très intéressants, tous autant qu'ils sont, par leurs métiers, par leurs passés et leurs relations entre eux.
On sent ce roman très documenté au niveau de ce qu'il se passe au sein d'un zoo et le fait que l'auteure y ait travaillée n'est pas étranger à ça. Mais ça renforce le côté vraisemblable de l'histoire.
J'aurais aimé une fin un peu plus dense. Elle a été un peu bâclée selon moi.
Certaines questions quand au passé de l'enquêteur restent ce qui me laisse espérer qu'on va le retrouver dans un prochain roman de Marion Cabrol.
Ce roman aurait mérité de sortir en grand format je trouve.
Merci à Hugo poche pour leur confiance.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Maks
  28 juin 2020
La Lionne Rouge" fût une bonne lecture, on y apprend beaucoup de choses sur les zoos, notamment le fonctionnement interne, les soins, les différents obstacles financiers et la gestion des animaux évidemment.
Pour les personnages certains m'ont vraiment plus, d'autres moins mais je pense que Marion Cabrol a fait exprès d'en construire quelques uns donnant envie de les secouer, c'est donc un bon point, les animaux font partie intégrante de ces personnages.
L'intrigue en elle-même démarre violemment et une enquête va se mettre en place. Cette enquête est menée en dent de scie (pour diverses raisons que vous découvrirez en lisant ce livre), je me suis un (tout petit) peu perdu dans les personnages concernant qui faisait quoi dans le deuxième tiers de ma lecture mais la dernière partie et la fin sont excellentes, j'ai été surpris et c'est tant mieux.
Vivement un nouveau roman Marion Cabrol !!!!
Lien : https://unbouquinsinonrien.b..
Commenter  J’apprécie          80

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
MaplumedepaonMaplumedepaon   26 juin 2020
Éric en avait connu, des hommes si désespérés que seule la mort pouvait les apaiser. Ils n’avaient plus d’issue, sauf celle de partir. Définitivement. Des hommes brisés, blessés à mort. Une souffrance hurlante impossible à adoucir. Alors ils s’en allaient.
Commenter  J’apprécie          00
MaplumedepaonMaplumedepaon   23 juin 2020
Le trou, c’était la mise à mort. La vie s’en allait par le trou, la mort y rentrait. La mort était dans le trou. Indélogeable.
Commenter  J’apprécie          10

autres livres classés : zooVoir plus
Notre sélection Polar et thriller Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1898 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre

.. ..