AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 978B0876JF5B7
378 pages
Éditeur : Hugo et Compagnie (04/06/2020)
3.5/5   36 notes
Résumé :
Le zoo d'Amnéville. Dans le froid de l'hiver lorrain, deux veilleurs font leur ronde de nuit. Rien d'inhabituel, semble-t-il, dans le parc animalier endormi... jusqu'à ce qu'un scintillement attise leur curiosité. Celui d'une lampe torche allumée, braquée sur le bassin des ours polaires.

Au fond duquel semble les scruter le regard terrifié, figé dans une expression d'épouvante, d'un corps sans vie, à moitié dévoré, bercé par le remous de l'eau désorma... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (30) Voir plus Ajouter une critique
3,5

sur 36 notes

LePamplemousse
  16 octobre 2020
Plonger dans le bassin des ours polaires d‘un zoo est-il une bonne idée ?
Il semblerait que non, du moins, cela dépend dans quel but on fait cela.
Si le but est de s'amuser avec les ours, c'est une mauvaise idée, car ces animaux bien que très curieux et très joueurs, ont aussi tendance à mordre, griffer et lacérer ce qu'ils prennent pour des jouets et vous risquez fort de ne pas vous en sortir en un seul morceau.
Si le but c'est de se débarrasser d'un corps, l'idée n'est pas exceptionnelle non plus car les ours vivants dans les zoos sont bien nourris et ils risquent certes d'abimer le corps mais pas de le faire disparaître totalement, comme vous auriez pu l'espérer.
Si enfin, votre but est de mettre fin à vos jours, mieux vaut avoir un peu de cran et ne pas avoir peur de la douleur car vous risquez de vivre un moment sacrément angoissant, terrifiant et surement très douloureux avant d'être totalement délivré de vos tourments.
Le roman commence justement avec la découverte d'un corps dans le bassin des ours polaires du zoo d'Amnéville, zoo qui existe réellement et qui est d'ailleurs très bien décrit dans le roman, l'auteur y ayant elle-même travaillé durant quelques années.
Une enquête policière va bien entendu être menée et ce sera aussi l'occasion d'apprendre comment fonctionne un zoo.
On y découvrira le quotidien des soigneurs, on apprendra comment s'effectuent les échanges et transferts d'animaux rares ou menacés entre les différents zoos d'Europe, on accompagnera les animaliers dans tout le parc, que ce soit lors de la préparation des repas, de la sortie ou de la rentrée des animaux, pendant le nettoyage des loges, durant les soins vétérinaires…
Le roman est assez dur, la violence y est présente du début à la fin, et elle concerne aussi bien la violence faite aux hommes qu'aux animaux, ce qui est parfois assez difficile à supporter, certaines scènes étant extrêmement cruelles.
J'ai toutefois beaucoup aimé ce roman, même si les fans des séries télé se passant dans les zoos n'y apprendront pas grand-chose de nouveau.
Le zoo d'Amnéville connait depuis quelques mois de sérieuses difficultés, aussi bien financières qu'à cause de faits dénoncés par des associations de défenses animales, j'ai donc trouvé vraiment intéressant d'être plongée dans cet univers passionnant mais où la question du respect et de la protection animale et celle du profit sont au coeur des choses.
Une très bonne enquête même si le nom du coupable m'a semblé peu crédible, son cheminement psychologique et ses actes tout au long de sa vie étant en total désaccord avec sa profession.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          230
Imaginoire
  26 juillet 2020
Premier roman de Marion Cabrol, ce livre est presque un docu-fiction sur l'univers des parcs zoologiques, la vie des soigneurs, les trafics, les mouvements activistes... L'enquête policière, est plus en retrait et, menée par un flic récemment muté dans cette région d'Amnéville sert de prétexte à la découverte de cet univers.
En effet, chose peu commune, un corps est retrouvé dans le bassin des ours polaires à moitié dévoré. Ce soigneur animalier ayant perdu il y a peu son jeune fils, tout laisse à croire qu'il s'agit là d'un suicide. Mais l'entêtement d'Éric Belt le chargé d'enquête et surtout les secrets qui peu à peu se dévoilent au milieu de ce zoo lorrain.
Je suis assez partagé sur ce roman car si le côté découverte du zoo est bien construit, les personnages attachants et tout en complexité, et surtout le côté psychologique de cette tueuse (la lionne rouge) dont même si nous avons souvent des chapitres dévoilant son état d'esprit, il est très difficile de deviner qui elle est, le rythme du roman est très lent et pas toujours égal. Attention c'est le premier roman de cette auteure et cela mérite de l'indulgence.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          190
SabiSab28
  10 septembre 2020
Marion Cabrol signe son 1er roman, avec de belles promesses pour la suite.
L'intrigue : un homme est retrouvé mort, dévoré par les ours polaires du Zoo d'Amnéville. Suicide ? Accident ? Meurtre ?
Un inspecteur de Paris est muté dans la Région, et est en charge de cette enquête.
L'auteur utilise le mode choral, en donnant la parole, à différents personnages, parfois sans savoir qui parle, c'est très intéressant car on se prend au jeu de deviner, qui sont les protagonistes impliqués et notamment cette lionne rouge, assoiffée de sans, cruelle envers les animaux et les hommes ...
Ce que je reprocherai c'est la longueur, une 100 aine de pages de moins aurait servi puisque le puzzle se met en place, mais la découpe du roman est astucieux et la plume agréable. Mais un gros bémol, de nombreuses fautes de syntaxe ou de conjugaison sont encore présentes ... C'est dommage, ça nuit à la qualité du récit.
C'est un bon 1er roman tout de même !
Un grand merci à Netgalley et les Editions Hugo !
Commenter  J’apprécie          150
Kazcook
  04 juin 2020
La Lionne rouge est incontestablement un polar grinçant dans le milieu du zoo qui se révèle bien original et comporte, à mes yeux, de beaux points forts et quelques points plus faibles.
La construction alternant récit et passages en italique donnant la parole à notre tueuse, cette lionne rouge énigmatique, a le mérite de nous tenir en haleine et de titiller notre curiosité. J'aime beaucoup rentrer dans la tête des méchants, et ce procédé narratif reste ce qui m'a le plus séduite ici ; la psychologie des personnages et surtout de la criminelle se veut alors fine et fouillée et justifie avec beaucoup de profondeur les événements. Les chapitres ni courts, ni longs s'enchaînent pour dérouler sous nos yeux une intrigue unique.
J'ai pris plaisir à tourner les pages frénétiquement pour m'immerger dans cet univers dépaysant et fort intéressant. L'écriture, sans être alambiquée, se veut maîtrisée, percutante et agréable (outre les coquilles et les erreurs de temps ayant échappé à l'oeil du correcteur). La plume convient parfaitement à ce genre de thriller bien documenté et fidèle à la réalité, qui sert aussi de prétexte à nous livrer un discours quelque peu engagé. Ce que je veux dire par là c'est que le zoo n'est pas qu'un simple cadre, il est bien plus que cela, presque un personnage à part entière , il permet à l'auteur de nous présenter ce monde des soigneurs, les mouvements activistes, de dénoncer les pratiques douteuses, les dérives et les failles du milieu en mêlant ces thèmes forts à une enquête. Une enquête menée par un flic nouvellement débarqué dans la région qui va découvrir tout cela en même temps que nous -- idée très judicieuse au demeurant donnant une structure solide et efficace au roman.
J'y ai appris beaucoup de choses avec intérêt, notamment sur le quotidien des animaux et leurs soins spécifiques, les trafics que ce monde en captivité engendre... Elle nous présente aussi d'autres idées liées au monde animalier, la chasse ou encore la protection animale. C'est bien fait et bien amené, mais malheureusement, par ricochet, l'intrigue principale a été reléguée au second plan dans mon esprit...
Néanmoins, je mets un vrai bon point pour la crédibilité, le réalisme qui habitent ces pages et le soin apporté aux descriptions qui n'alourdissent jamais le texte mais nous plongent corps et âme dans l'histoire. le côté thriller malgré un enquêteur trop secondaire à mon goût, quasi inexistant, tient la route et offre un bon moment de lecture. J'ai beaucoup aimé le personnage de Sonia, qui souffle une brise positive et de l'espoir sur cette sombre affaire. Les changements de narrateurs sont bien gérés et cela apporte une belle vision d'ensemble grâce aux différents points de vue.
C'est aussi un roman sur le secret... secret qu'on a hâte de lever, secret qui semble inavouable et qui a provoqué le pire... On désire démêler le vrai du faux et découvrir la vérité. Qui a pu pousser ce pauvre homme qui vient de perdre son petit garçon à se suicider ? Et pourquoi ? Et on ne cesse de se demander qui peut bien être cette mystérieuse lionne rouge qu'on côtoie forcément dans ces pages, au sein de ce zoo...
Je vous livre donc une chronique un peu mitigée sur ce premier roman d'une auteur audacieuse à suivre, très prometteur, de qualité et surtout vraiment original qui permet une immersion totale dans le monde zoologique. On lui pardonne alors quelques maladresses et un rythme en dents de scie qui m'a laissée sur ma faim. J'aurais aimé plus de temps forts, plus d'action que j'ai sentie trop tardive, un flic plus présent, sentir mon palpitant s'accélérer en m'inquiétant pour les personnages. J'aurais peut-être aussi voulu parvenir à m'attacher à eux plutôt que de camper dans mon rôle de simple spectatrice, sans trop partager leurs émotions. Quoiqu'il en soit c'est une belle découverte, un roman dense, atypique, bourré d'informations, et je vous invite à vous faire votre propre avis et à venir me dire ensuite ce que vous en avez pensé. Je suis persuadée que ce roman ne laissera personne de marbre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          41
stokely
  21 septembre 2020
Un huis clos dans un zoo avec une victime retrouvée dans l'enclos des ours polaires, il ne m'en fallait pas plus pour me lancer dans cette lecture.
Dès le début le ton est donné et nous suivons l'enquête avec un inspecteur, les soupçons s'orientent tout d'abord sur le personnel du zoo, nous en apprenons également plus sur le fonctionnement de ces lieux.
Et puis l'enquête s'élargi et d'autres suspects suivent, nous en découvrons également plus sur la victime, j'ai aimé dans ce roman l'alternance des personnages suivant les chapitres et les parties en italique avec les pensées et le vécu de la lionne.
Ce polar est de facture plutôt classique pour les afficionados du roman policier cependant il se lit plutôt bien et il faut noter qu'il s'agit d'un première roman de l'auteur.
Commenter  J’apprécie          130

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
MaplumedepaonMaplumedepaon   26 juin 2020
Éric en avait connu, des hommes si désespérés que seule la mort pouvait les apaiser. Ils n’avaient plus d’issue, sauf celle de partir. Définitivement. Des hommes brisés, blessés à mort. Une souffrance hurlante impossible à adoucir. Alors ils s’en allaient.
Commenter  J’apprécie          20
CharlotteDTECharlotteDTE   27 juillet 2020
"Je t'aime plus fort que ma vie. C'est ma seule certitude. Le reste, je ne suis pas certaine que ça existe. Où vont-ils, quand ils meurent, les animaux ? Est-ce que la mort est vraiment dans le trou, celui par elquel la balle rentre ?"
Commenter  J’apprécie          20
MaplumedepaonMaplumedepaon   23 juin 2020
Le trou, c’était la mise à mort. La vie s’en allait par le trou, la mort y rentrait. La mort était dans le trou. Indélogeable.
Commenter  J’apprécie          10

autres livres classés : zooVoir plus
Notre sélection Polar et thriller Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Vous aimez ce livre ? Babelio vous suggère



Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
2141 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre

.. ..