AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
>

Critique de ninoule69


ninoule69
  06 juillet 2017
Pour commencer, je dois des excuses et des remerciements, aussi, aux Presses Universitaires du Midi et à Babelio. J'ai reçu, en effet, cet ouvrage hors du commun, lors d'une opération Masse Critique. Mais j'ai malheureusement manqué de temps pour consulter ce livre dans les temps demandés pour moultes raisons. Et j'en suis bien désolée. J'ai donc oublié un des axes de la charte "masse critique".
Cependant, je préfère avoir vraiment lu, observé, refeuilleté l'ouvrage que de faire semblant d'exprimer mon avis juste en en dressant un résumé- commentaire strictement professionnel. La documentaliste que je suis saurait faire cela.
Donc, venant enfin de prendre le temps de m'imprégner des articles rassemblés dans cet opus, édité dans une collection au très joli nom "L'Art en oeuvre", je peux déjà affirmer que les regards multiples présentés ici sur le mou et sur sa dynamique m'ont plu.
Même s'il est vrai que la lecture de l'ouvrage est exigeante.

J'ai aimé déjà pouvoir me poser la question de la définition du mou et/ou de la molesse, y saisir la part de pression sociale qui tend à mépriser cet état des choses, ou plus exactement ce phénomène, cet événement.

J'ai aussi apprécié la manière qu'ont les auteurs de faire des ponts entre leurs pensées, leurs démonstrations et des exemples de performances et d'oeuvres pour la plupart d'artistes contemporains.

J'ai aimé l'idée selon laquelle même la solidité est relative puisqu'avec le temps (certes très très long) les montagnes, d'une certaine manière, coulent en poussière.

Je sais déjà que je retournerai régulièrement vers ces articles car ils impliquent une autre façon de penser et d'observer le monde, la création et les arts.
Commenter  J’apprécie          110



Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Ont apprécié cette critique (10)voir plus