AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2352047420
Éditeur : Les Arènes (16/05/2018)

Note moyenne : 4.33/5 (sur 3 notes)
Résumé :
L’histoire vraie du premier reporter français assassiné par les nazis.

En 1934, Xavier de Hauteclocque, grand reporter, publie La Tragédie brune, écrit à la suite de son voyage en Allemagne en novembre 1933.

Ce germanophile y décrit un pays remodelé par la politique nazie.

Son regard s’attarde là où d’autres ferment les yeux, ses pas le conduisent là où peu s’aventurent et, finalement, sa plume décrit ce que beaucoup préf... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
palamede
  16 juin 2018
La Tragédie brune est publiée en 1934. Elle est l'oeuvre de Xavier de Hauteclocque, cousin germain du maréchal Philippe Leclerc de Hauteclocque, et reporter qui a effectué plusieurs voyages à Berlin peu de temps avant l'accession d'Hitler au pouvoir. Avec ce livre, l'objectif de l'auteur était clairement d'avertir le monde du danger que représentaient les nazis et leur chef. Malheureusement, il ne fut pas entendu et fut éliminé par la Gestapo en 1935. Il avait 38 ans.
Thomas Cadène et Christophe Gaultier en adaptant La tragédie brune en bande dessinée rendent hommage à cet homme courageux. Sans tomber dans la caricature, avec un texte concis et des couleurs volontairement sombres, ils ont restitué avec réalisme l'ambiance de l'Allemagne à l'heure nazie. Au fil des pages, l'exaltation nationaliste, les persécutions, la propagande, les engrenages, les compromissions, l'endoctrinement, la peur, qui apparaissent progressivement font froid dans le dos.
À la fin de cet excellent album à mettre entre toutes les mains, on peut lire la première partie du texte original de La tragédie brune de Xavier de Hauteclocque.
« Cette Allemagne en uniforme aime sa folie, elle l’organise, elle en escompte de prodigieux bénéfices. Et notre sagesse occidentale devrait comprendre l’abominable danger d’une telle psychose quand elle hante soixante-cinq millions d’hommes ... » écrit-il.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          510
deuxquatredeux
  03 juin 2018
La tragédie brune de Thomas Cadène et Christophe Gaultier s'inspire de la tragédie brune de Xavier de Hauteclocque. Écrit à la suite d'un voyage en Allemagne en novembre 1933, ce reportage-enquête sera publié en 1934, un an avant la mort de Xavier de Hauteclocque, mort à trente-huit ans après avoir été empoisonné par les Nazis.
Germanophile très averti des problèmes allemands, journaliste et écrivain, ami proche de Joseph Kessel, cousin germain du Maréchal Leclerc et héritier de la famille Hauteclocque, Xavier de Hauteclocque publie dès 1932 dans la presse française - « Débats », « Liberté », « Petit Journal », « Gringoire », « Vu » ou « Crapouillot » - des reportages alarmistes sur le voisin allemand. Dans ces enquêtes-reportages, il dénonce l'ascension d'Adolf Hitler, la montée du péril national-socialiste et de l'Allemagne gammée.
Le texte a été porté à la connaissance des éditions Les Arènes par Isac Getz et été adapté sous la forme d'un roman graphique par Thomas Cadène et Christophe Gaultier pour relater une partie du voyage effectué en Allemagne en novembre 1933 par le journaliste.
Lanceur d'alerte peu ou pas écouté alors qu'il avait publié À l'Ombre de la Croix Gammée et Police Politique Hitlérienne, Xavier de Hauteclocque mène une véritable enquête d'investigation - sur les camps de concentration, sur les changements de position à l'égard de Hitler de certains de ses amis, des jeunesses hitlériennes, … - au coeur de l'Allemagne, ce « grand pays qui prend une direction inquiétante », mettant en danger certains de ses contacts et également sa propre vie, avec le destin que l'on connaît.
Dans ce roman graphique, Thomas Cadène et Christophe Gaultier rendent très bien le travail d'enquêteur-journaliste de Xavier de Hauteclocque : quand il n'est pas la citation des passages du livre originel, le texte de Thomas Cadène dynamise le récit avec fidélité et les dessins de Christophe Gaultier sont dynamiques et modernes comme dans le cas de la silhouette du journaliste. L'ensemble constitue une excellente introduction au travail* d'investigation et de lanceur d'alerte de ce journaliste désormais oublié et également un bon et beau roman graphique.
* Pour s'en faire une idée, Les éditions Les Arènes publient en format numérique le livre de Xavier de Hauteclocque et reproduisent la première partie en fin du roman graphique.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
culturevsnews
  16 mai 2018
Remarquable récit de la lutte quotidienne.
Cette bande dessiné reconstitue de façon précise et détaillée les risques de Xavier de Hauteclocque et de son engagement, décrit le combat qu'il a mené et montre avec finesse les interrogations et les résistances, bien compréhensibles.
Fort bien écrit ; cette bande dessiné retrace de manière brillante la puissance des forces de vie contre celles de la mort, dans un pays ravagé par la guerre, les souffrances et les privations; il est impossible de s'en détacher grâce à des dessins qui sont très doux mais qui garde un sérieux pour que tous le publics puisse le lire. Thomas Cadene et Christophe Gaultier réussissent a rendre cette vie criante de présence et de vérité, sous une forme aussi particulière avec beaucoup de poésie, à force de phrases courtes et sobres, une par ligne comme un long poème en prose. Portée par des dessins précis et une narration captivante c'est une BD prometteuse.
Commenter  J’apprécie          40
Bdziles97
  04 juin 2018
(LX971) Un témoignage saisissant sur la montée du nazisme, adapté du texte visionnaire de Hauteclocque, qu'il serait dommage de ne pas donner à lire à nos élèves tant il permet de comprendre les mécanismes de l'endoctrinement de tout un peuple, basés sur la haine et l'esprit de revanche, tout en faisant disparaître les plus récalcitrants. S'il ne m'a pas séduit d'entrée, le graphisme convient finalement bien au sujet et à l'époque décrite. Oui en lycée.
(IK971) Un texte puissant de Hauteclocque qui a su enquêter sur la montée du nazisme et démontre brillamment la banalité du mal des hommes. Le graphisme, dans des tonalités de brun s'accorde effectivement au récit très sombre. Mais à voir pour le Prix en fonction de la sélection. En recommandation toutefois en Lycée.
(NG971) A la fin de la lecture et malgré un intérêt pour le sujet et l'ambiance du graphisme, je n'étais pas enthousiaste pour une sélection. Et puis le temps passe et l'histoire continue à faire son chemin dans ma tête. Alors oui pour la sélection Lycée.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
dcousquer
  10 juin 2018
Très bon reportage sur la montée du nazisme à son tout début. Dommage que la mort du journaliste ne soit pas traitée.
Commenter  J’apprécie          00

critiques presse (2)
Sceneario   22 mai 2018
La Tragédie Brune est un roman graphique que je ne peux que vous conseiller. Une oeuvre importante, une occasion de découvrir un beau document sur cette période terrible de l'humanité et du XXème siècle. Un livre à posséder dans toutes bonnes bibliothèques.

Lire la critique sur le site : Sceneario
BDZoom   15 mai 2018
Avec « La Tragédie brune », Thomas Cadène et Christophe Gaultier évoquent la montée du nazisme dans l’Allemagne des années trente, en s’inspirant de l’ouvrage éponyme de Xavier de Hauteclocque. Un futur carton.
Lire la critique sur le site : BDZoom
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
palamedepalamede   18 juin 2018
Dans le IIIe Reich, quand un ennemi de la dictature brune meurt de mort violente, vous diriez qu’il meurt deux fois.
La première fois, on l’enterre. Aussitôt après, il s’efface de la mémoire de ceux qui l’on connu vivant. Personne ne se souvient plus de lui.
Commenter  J’apprécie          300
palamedepalamede   17 juin 2018
... ce jeune et joli garçon qui danse bien et chante mieux encore, cet éphèbe au visage clair me dit des mots horribles, des phrases qu’on n’oserait pas imaginer dans un cauchemar :
— Oui beaucoup succomberont. Si nous entrons chez vous [en France], quand nous entrerons, on fusillera même les enfants dans le ventre de leur mère.
Ces paroles dignes d’un cafre ou d’un fou furieux me furent dites froidement par un jeune SS de vingt-cinq ans au café Sturm [à Berlin] ...

(Extrait du texte original de La tragédie brune de Xavier de Hauteclocque publié en 1934)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          351
palamedepalamede   15 juin 2018
Cette Allemagne du IIIe Reich prétend faire l’Etat civilisé par excellence, ce « pays modèle » n’est qu’un obus monstrueux, huilé, profilé, usiné à miracle, où des millions d’êtres humains remplacent les molécules de métal.
Commenter  J’apprécie          300
palamedepalamede   13 juin 2018
Je demeure convaincu qu’un journaliste n’est pas un enfant de chœur et que son rôle ne consiste pas à précéder les processions, la main plongée dans une corbeille de roses. Notre métier n’est pas de faire plaisir, non plus de faire du tort, il est de porter la plume dans la plaie.

(Albert Londres)
Commenter  J’apprécie          470
Videos de Thomas Cadène (8) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Thomas Cadène
Thomas Cadène & Joseph Falzon, en interview pour planetebd.com
autres livres classés : nazismeVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frMomox





Quiz Voir plus

QUIZ LIBRE (titres à compléter)

John Irving : "Liberté pour les ......................"

ours
buveurs d'eau

12 questions
70 lecteurs ont répondu
Thèmes : roman , littérature , témoignageCréer un quiz sur ce livre