AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2756051373
Éditeur : Delcourt (27/11/2013)

Note moyenne : 3.79/5 (sur 34 notes)
Résumé :
C'est l'histoire d'une demande en mariage, des préparatifs jusqu'au grand jour.
C'est aussi l'histoire des gens qui entourent les mariés, ceux qui les comprennent comme ceux qui n'acceptent pas.
Thomas cadène, Didier Garguilo et Joseph Falzon posent un regard juste et sensible sur le mariage pour tous.
Acheter ce livre sur

AmazonFnacMomoxLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses et Avis (14) Voir plus Ajouter une critique
som
  19 octobre 2014
C'est une histoire qui parait simple. Augustin demande Romain en mariage.
C'est une histoire de mariage qui comme tous les mariages est toujours plus compliquée qu'il n'y parait : les préparatifs, les doutes, les familles, les amis qui ont tous un avis. Je n'évoque même pas le choix cornélien des habits pour la cérémonie, ni le fait que les mariés soient du même sexe. Bref, Romain et Augustin, c'est une histoire d'aujourd'hui dessinée à quatre mains. Avec des couleurs pour celles de Didier Garguilo chargé de l'histoire principale ; en noir et blanc pour les intermèdes de Joseph Falzon. Dois-je dire que ma préférence va au premier et que j'ai un peu plus de mal avec le crayonné brouillon du second et une présence trop insistante du texte ?
Thomas Cadène a eu la chouette idée de reprendre ses protagonistes et le principe de base de la saga « les autres gens ». Autre histoire, autre contexte mais l'effet reste garanti.
Quant au débat de fond, il n'est pas évité. Les différents points de vue sont restitués avec parfois un effet de vieux combattants. Curieusement (et heureusement), la fureur du débat du mariage pour tous parait déjà dépassé.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
maylibel
  31 juillet 2015
Paris, 2013. Augustin, jeune vendeur, vit en couple avec Romain depuis plusieurs années. Il décide de le demander en mariage.
Comme son titre l'indique, Romain & Augustin, un mariage pour tous est une BD publiée peu après l'adoption de la loi sur le mariage pour tous. Effet d'aubaine ? Plutôt une réflexion sur ce que le mariage signifie, peu importe son sexe ou celui de la personne qu'on aime, mais aussi sur la place des homosexuels dans une société où le rejet de ceux-ci est encore beaucoup trop important. Mais aussi une histoire d'amour aux héros souvent agaçants (ah ! toutes ces tergiversations), des portraits très crédibles de français d'aujourd'hui. Pour autant, si le fonds de l'histoire, plutôt bien traité, m'a intéressée, je suis restée de marbre face aux dessins, notamment les planches dessinées dessinées par Joseph Falzon, dont j'ai détesté le trait, ce qui a pas mal compliqué ma lecture.
Une BD qui m'a beaucoup plus plu par son sujet que par sa forme.
Commenter  J’apprécie          50
rickiss
  13 septembre 2015
Je me suis laissée happer par cette histoire, pleine de sensibilité et de pertinence. le sujet, encore d'actualité, est traité d'une façon particulièrement intéressante (les extraits filmés par le cousin de Romain permettent l'expression des différents points de vue, avec des digressions réalistes sur tant d'autres sujets) ; mais ce qui m'a véritablement charmée dans cette BD, c'est qu'au-delà de l'histoire d'un mariage homosexuel (et de la question des droits et du combat qui s'y rattachent), il s'agit surtout et avant tout de l'histoire d'un mariage.
Un mariage, comme n'importe quel mariage. Avec de l'amour, des doutes, des joies, des angoisses, de l'enthousiasme et du ras-le-bol, des engueulades et de beaux moments de complicité.
Un mariage, avec la famille et les amis gravitant autour, y compris l'ombre des ex.
Un mariage. Une tranche de vie. Un projet. Un avenir.
Bref, un mariage, comme n'importe quel autre. Car un mariage entre deux hommes ne diffère pas d'un mariage entre un homme et une femme, ou entre deux femmes. Ou plutôt si, il diffère en ce sens que chaque mariage est unique. Tout simplement.
La portée universelle du récit autour de cet amour (universel lui aussi) était nécessaire et bienvenue ; voilà ce qu'il est important de rappeler : l'amour, c'est l'amour. Peu importe le sexe des membres d'un couple.
J'ai donc été particulièrement touchée par la construction de ce récit autour de tous ces personnages, dont les auteurs nous font entendre les voix et les idées sans jamais les juger (le personnage du cousin qui filme est en ce sens une réelle réussite -que l'on apprécie ou pas le style graphique de ces passages-là), et surtout par le sentiment pleinement satisfaisant de voir une oeuvre qui rappelle que l'amour, c'est l'amour. Point.
Il ne faut pas chercher plus loin.
Une belle bouffée d'air frais !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Pixie-Flore
  24 octobre 2017
Le mariage pour tous, ou plus exactement, pour ceux qui le veulent : un grand débat.
Il y a deux parties qui s'entrecroisent dans ce livre : celle sur le couple Romain/Augustin et celle appelée "Intermède". J'ai aimé suivre ce couple et leurs familles dans leurs doutes, leurs relations. Tous les avis et tous les individus sont représentés. Quant aux "intermèdes", ils sont propices aux développements passionnants de chacun des personnages, de leurs avis, de leur vision du monde. le format "bande-dessinée" rend le tout dynamique et les graphismes sont détaillés.
Avec cette bande-dessinée, j'ai découvert un auteur aux réflexions et à l'argumentation profondes, intelligentes et très matures. On retrouve ici les divisions et les interrogations de chacun sur ce fameux droit à disposer de soi-même, de ses envies, de ses sentiments.
Finalement, ce qui est beau dans cette bande-dessinée très réaliste, c'est que l'amour triomphe des préjugés et des volontés extérieurs.
Commenter  J’apprécie          40
clude_stas
  23 janvier 2014
Le 30 janvier 2003, la Belgique a adopté une loi autorisant le mariage gay (et non pas le mariage "pour tous", appellation bien hypocrite). Dix ans, c'est beaucoup pour un fait de moeurs. Donc, en tant que belge, j'ai entamé la lecture de cet album avec décontraction et surtout avec une certaine distanciation face à cette polémique passionnée, très franco-française. En fait, quitte à écrire une lapalissade, un mariage est un mariage. La famille, les amis, les témoins, les doutes, les époux sont les mêmes qu'ailleurs ; même si la forme semble différente, le fond reste le même. Ce qui est frappant, tout au long du récit, c'est qu'à plusieurs reprises, certains protagonistes confondent sexualité et amour. Ou plutôt parce qu'il y a sexualité (qualifiée de dégoûtante), alors il n'y aurait pas d'amour ... Ce qui est un non sens, évidemment !
Et les préjugés, les idées préconçues, les a priori seraient plutôt générationnels, culturels et/ou religieux, alors que le débat serait, me semble-t-il, presque exclusivement politique, c'est-à-dire lié au pouvoir. Je dirais même au pouvoir patriarcal.
Bref, le sujet était "casse-gueule" car, en surfant sur la vague de l'actualité, il se devait d'éviter un certain nombre d'écueils (complaisance, stigmatisation, mauvaise foi, par exemple). En cela, le challenge me semble presque réussi.
L'idée d'alterner deux graphismes différents (donc deux dessinateurs) pour rythmer la structure du récit me semble tenir la route sur la longueur. Sauf que je suis plus sensible à la patte de Thomas Gadène qu'à celle de Joseph Falzon.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

critiques presse (3)
BullesEtOnomatopees   10 février 2014
Été 2013. Pendant que la France se déchire en deux camps et que certains descendent dans la rue pour protester contre les droits que l’on veut accorder aux autres, Thomas Cadène (scénario), Didier Garguilo et Joseph Falzon (dessins) publient dans les pages du site internet du Nouvel Observateur une BD intitulée « Romain & Augustin, un mariage pour tous ».
Lire la critique sur le site : BullesEtOnomatopees
Sceneario   09 janvier 2014
Bon alors, je dois le dire, ce n'est pas non plus une histoire qui va vous retourner le bide et vous faire chialer, on est loin aussi de la BD de l'année en terme de mise en scène (quoiqu'on y retrouve quelques belles astuces) et d'illustration, mais cette lecture fait du bien. Un bon petit rafraîchissant intelligent qui fait que je ne peux pas vous le déconseiller.
Lire la critique sur le site : Sceneario
Bedeo   06 janvier 2014
Plus qu’un document, c’est une photographie de l’instant que nous livre Thomas Cadène. La photographie que l’on montrera à nos enfants en disant : "j’y étais, je l’ai vécu".
Lire la critique sur le site : Bedeo
Citations et extraits (10) Voir plus Ajouter une citation
rickissrickiss   13 septembre 2015
- Et votre dame, elle veut pas voir ?
- Ma dame ?
- La mariée ?
- Ah... OK, bon... Réglons ça très vite, c'est un marié.
- Vous vous mariez tout seul ?
- Je me marie avec un homme.
- Ah.
- ...
- Bon, et vous prévoyez d'être combien à votre mariage ?
- Pas très nombreux, une cinquantaine peut-être.
- Peut-être ?
- On a un peu précipité la date. Mais rassurez-vous, ce n'est pas parce qu'il est enceint.
- ...
- ...
- HA HA HA ! Hu, hu, ce n'est pas parce qu'il est enceint ! Vous êtes un marrant, vous ! Vous savez, moi, à l'époque, j'ai dû avancer la date à cause de ça !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
maylibelmaylibel   31 juillet 2015
Au lycée, mon meilleur ami, il est homo. Je le défends quand des connards viennent le faire chier. Alors, les abrutis, pour se venger, ils racontent partout que je suis lesbienne… Mais ça ne me dérange pas… Ça doit les rassurer de le penser… Ils raisonnent par capillarité. Les particules de bêtise s’agrègent et ça finit par former un corps solide.
(p. 140)
Commenter  J’apprécie          90
rickissrickiss   13 septembre 2015
- Pourquoi on n'est pas mariés, Sarah ?
- Pourquoi devrait-on ?
- Pour faire une famille.
- On n'est pas une famille, là ?
- Si.
- Voilà.
- Et pour Jules ?
- Quoi pour Jules ?
- Quand on lui dira que ses parents n'ont pas le même nom ?
- Il répondra que ses parents ne sont pas la même personne.
Commenter  J’apprécie          80
rickissrickiss   13 septembre 2015
- Bonjour Bertille, ça va ?
- Bonjour, heu...
- Laurent ! Je suis Laurent, le démon sodomite qui est venu avec Serge.
- Ah oui ! Laurent ! Oh là là, je m'embrouille avec tous ces prénoms.
- Bertille, j'espère que tu seras là pour ton cousin. Tout à l'heure.
- Comment ça ?
- Pour son mariage. Le plus beau jour de sa vie. Tout ça.
- Mon Dieu, ça arrive vraiment ?
Commenter  J’apprécie          30
BidibBidib   01 janvier 2014
- Mais enfin ! Romain est de droite ! Bien sûr qu'il voudra !
- Pardon ?
- Mon père te dirait qu'il est conservateur, comme le mariage, et même que c'est la grosse erreur de la droite de ne pas avoir vu que c'est une victoire bourgeoise qu'on fasse du mariage un modèle de progrès au lieu de l'abolir.
-Oh putain... Ton père...
- Lui même !
- J'espère qu'il a raison...
- Il a toujours vaguement raison.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Videos de Thomas Cadène (8) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Thomas Cadène
Thomas Cadène & Joseph Falzon, en interview pour planetebd.com
autres livres classés : homosexualitéVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacMomoxLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
2951 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre
. .