AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9791096935130
90 pages
Le muscadier (18/10/2018)
3.78/5   18 notes
Résumé :
Quand Léo rencontre Léonore à son cours de boxe, c’est le coup de foudre. Le jour de ses 15 ans, il décide de l’embrasser.

Mais à cette même soirée, il y a Robin, visage fin, yeux d’or. Un Robin envoûtant. Léo se laisse aller entre ses bras. Pourquoi a-t-il succombé, lui qui, une heure auparavant, n’avait d’yeux que pour Léonore ? Comment vivre la relation avec un garçon quand on a peur du regard de sa famille, de ses amis ? Comment accepter cet amour... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
orbe
  07 janvier 2019
Léo tombe amoureux soudainement de Robin alors même qu'il pensait avoir des sentiments pour Léonore.
Alors que son petit ami assume pleinement cette relation, Léo a du mal à se confier à sa famille et à ses amis.
Il faudra manquer de le perdre pour que le jeune garçon commence a accepter de se montrer en public avec Robin.
Mais un soir, ils sont tous les deux pourchassés par des jeunes homophobes...
Un roman court et efficace qui traite de la difficile identité sexuelle. le héros ne sait pas s'il est ou non homosexuel. Il aime Robin c'est tout.
Dès lors, reste la question du regard des autres. de la confession attendue ou non, par la famille et des questions des copains et copines.
Et puis il y a la question des préjugés et des discours de haine qui en découlent. Devant la bêtise et l'ignorance, comment se défendre et se prémunir de cette violence ?
La réponse est peut-être d'entourer le plus possible les cibles potentielles de notre présence et d'en parler...
A lire et à partager !
Lien : http://www.nouveautes-jeunes..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          172
LinstantDesLecteurs
  09 décembre 2018
Oui, j'ai aimé ! Parce que ce livre est pur, vrai et qu'il dit et dénonce les travers de notre société. Pour nos plus jeunes et les adultes. Il donne des petites claques derrière la tête pour signifier « oh petit monde décadent, regarde un peu plus loin que le bout de ton nez et vois derrière ce qu'il y a ! ».
Parce que derrière tout ça, c'est une belle histoire. Non pas d'homosexualité, non, pas que, mais surtout une histoire d'amour, d'alchimie entre deux personnes. On s'en fiche que ce soit deux personnes de même sexe ou deux personnes du sexe opposé. Ils s'aiment, ils s'attirent, on ne peut pas l'expliquer réellement avec des mots… Non, ce sont des ressentiments, qui vont bien plus loin. Et à quinze ans, tout cela est exacerbé.
Alors imaginez un peu dans quelle position de questionnement se retrouve Léo quand il se rend compte que non seulement, il n'a pas embrassé celle qui l'attire depuis des années et qu'il se retrouve comme dans un cocon dans les bras de Robin ?! Léo sait que les apparences dans notre monde sont importantes. Parce qu'il a grandi dans notre société et que tous nous avons des jugements ! Qu'on le veuille ou non, nous acceptons les choses, mais elles ne sont pas encore naturelles !
Alors oui, je te bouscule un peu mon Cher Lecteur, Ma Chère Lectrice ! Parce que c'est vrai enfin de mon point de vue bien sûr. Et dans ce livre, Florence Cadier nous ouvre les yeux ! Sur l'homophobie existante, depuis notre plus jeune âge ! Est-ce dû au monde qui nous entoure ? Je ne sais pas, je n'ai pas la réponse à cette question ! Parce que notre jeune Léo, a peur. Il ne sait pas comment son meilleur ami va réagir le jour où il apprendra que lui, jeune homme, boxeur, masculin, est amoureux d'un autre jeune homme.
On remarque également, les ressentiments tuent par Léonore qui ne souhaite plus approcher Léo. Pourtant bien amis depuis longtemps lorsqu'elle découvre qu'il est avec Robin. Pourquoi ? Est-ce parce qu'elle n'est pas elle dans ses bras à lui ? Ou est-ce à cause de son attirance à lui dans les bras d'un autre ?
Florence nous met dans toutes les situations possibles avec ce petit groupe de jeunes gens qui révisent leur examen de fin d'année. On replonge dans les années collège, lycée avec les réputations, les envies, les évolutions de conscience, les évolutions de connaissances, de fréquentations, etc.
Elle nous plonge également dans les conflits générationnels et nous glisse des petites frappes qui on jalonnées toutes les générations.
A quinze ans, on pense connaître la vie, la vraie. On pense être grand et mûre, mais on se rend vite compte que nous ne sommes finalement pas si grand que ça et que nous avons encore beaucoup de choses à apprendre. Notamment en ce qui concerne l'amour. A cet âge-là, on se cherche, on ne sait pas, on tâtonne, on fait comme les grands, mais on n'est sûr de rien et si on ne fait pas comme les grands, qu'est-ce qui se passe ? Est-ce bien ? Est-ce mal ? Comment est-ce que ça va être perçu ?
Est-on vraiment libre de pouvoir exprimer ses sentiments comme bon nous semble ? C'est ce que dénonce quelque part Florence Cadier à travers son style d'écriture très fluide et adapté à un public jeune et moins jeune. Son livre nous fait nous remettre en question. Non seulement sur le regard des autres, mais également sur notre regard à nous vis-à-vis des différences. Pas seulement sur l'homosexualité, mais de manière générale sur les différentes différences…
Florence sait mettre son lecteur dans les conditions et dans l'environnement de ses personnages. Elle nous transporte vraiment dans les différents décors et nous fait progresser très rapidement à travers des chapitres courts et à travers le temps. On est transporté dans les consciences de ses personnages et des questions qu'ils se posent. Elle nous fait un super cocktail de caractères et cette formule fonctionne très bien.
C'est fluide et entraînant, ça nous pousse à réfléchir et lorsqu'on ferme ce livre on se dit woaw, ce livre devrait passer dans de nombreuses mains pour être compris et expliqué. Notre société est toujours en mouvement et en évolution… heureusement, c'est plutôt une bonne chose pour moi. Ce type de livre permet d'évoluer également et je vous le recommande.
Je vous recommande cette lecture et plus largement cette collection car elle parle du monde d'aujourd'hui, en abordant sans détour les questions écologiques, sociales et éthiques qui émergent au sein de notre société. Elle s'adresse à tous. Elle éveille notre sens critique pour poser un regard incisif sur nos comportements individuels et collectifs.
Lien : https://linstantdeslecteurs...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
collegeisignylebuat
  18 avril 2019
Choix amour garçon ou fille
L'auteure Florence Cadier a écrit je les entends nous suivre en 2018. C'est une écrivaine et auteure de roman de jeunesse. Elle a été élevée dans le Loiret avec ses frères et soeurs. Début 1995, elle commence à écrire de la littérature jeunesse en pensant à ses deux enfants. Ses premières oeuvres ont débuté en 2008. le rêve de Sam écrit en 2009 a reçu de nombreux prix et je ne t'oublierai jamais a reçu le prix des lycéens Bulgares en 2011.
Léo n'a jamais embrassé de fille à 15 ans. Lors de son anniversaire, Robin et Léo sortent ensemble mais Léo a du mal à assumer cette relation avec Robin. Il a peur du jugement de ses parents. La relation entre les adolescents devient compliquée ; ils se quittent. Léo s'enfonce dans une profonde dépression ; Robin se fait agresser à cause de sa relation avec Léo et...

J'ai bien aimé ce livre car cela nous montre qu'on peut être heureux en ayant une relation homosexuelle. Ce livre nous confronte également à la difficulté que rencontre les homosexuels dans la société actuelle, à savoir la peur d'avouer son homosexualité, se montrer heureux devant les autres , l'annonce de l'homosexualité à ses proches, … J'ai trouvé ce livre émouvant parce que Léo n'arrive pas à trouver les mots pour dire qu'il a une attirance pour les hommes malgré l'amour qu'il éprouve pour Robin. Malgré tout cela reste une belle histoire d'amour.
Ce livre a pour intérêt de nous faire réagir et réfléchir pour ne pas porter de jugement sur les autres qu'importe leur préférence ou leur choix. Et de nous montrer qu'à 15 ans on peut tomber amoureux d'un garçon ou d'une fille et qu'une relation peut vite se terminer à la moindre chose.
Je recommande ce livre pour ce qui aiment les histoires d'amour et qui cherchent des livres faciles à lire.

Margaux
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
FreiheitDR
  18 octobre 2020
90 pages d'histoire. le rythme est assez rapide et découpé en phases. Pendant, avant, après. Léo et Robin vivent dans deux cadres familiaux différents et leur relation arrive un peu comme un cheveu sur la soupe. Elle s'installe, point barre. Pas de place à la réflexion, Léo est surpris mais se laisse emporter par le flot de ses sentiments. J'ai beaucoup aimé que ce soit ainsi. On ne tergiverse pas. En revanche, la question du Coming Out est plus pointilleuse et délicate. Léo craint que sa vie ne change après cela, qu'on le rejette ou se moque. Ses peurs sont bien abordées. Il est également question de l'homophobie et de la violence. La scène sera peut-être plus percutante pour un jeune public, mais elle est là et elle fait choc. Elle laisse prendre conscience de beaucoup de choses et résonnera sans doute longtemps dans la tête des plus jeunes. La justice fait également son apparition. On lui donne le beau rôle pour la bonne cause : l'homophobie est punie par la loi et il est important de le rappeler. Pour les plus jeunes, savoir que leur parole sera écoutée et que les actes ne resteront pas impunis est important.
J'ai donc trouvé que ce roman rapide et concis était bien mené. On aborde des thèmes importants et on finit sur une touche positive qui permet de garder une leçon en tête et de prendre courage et confiance, tout en montrant la réalité des choses et, parfois, le manque d'ouverture d'esprit. L'histoire est bien menée et ne lasse pas. Elle atteindra son public sans aucun souci !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
LesbilletsDeFanny
  16 janvier 2019
Le texte commence par un court chapitre de deux pages. Deux garçons courent, insultés par d'autres personnes (« salopes », « pédales »). Ils ont peur et ont malheureusement raison : quelques secondes plus tard, ils se font tabasser.
Puis, le texte revient un an plus tôt. Léo, le narrateur, va organiser une fête chez lui pour ses quinze ans. Il sait que ce sera le bon moment pour embrasser Léonore, une amie avec laquelle il boxe, et surtout dont il s'est entiché. La soirée se passe bien, tout le monde s'amuse, l'alcool est présent malgré l'interdiction des parents. Léo parvient enfin à poser ses lèvres sur celles de la jeune fille… jusqu'à ce qu'on l'appelle. Robin, que Léo rencontre pour la première fois, fait un malaise à cause de l'alcool. Léo décide de l'emmener dans sa chambre et renvoie tout le monde chez lui. Puis, tout s'est enchainé, comme si c'était une suite logique : Léo s'est allongé à côté de Robin et les deux garçons se sont embrassés.
« Je fonds. Que m'arrive-t-il ? Jamais encore je n'ai éprouvé aussi fort ce sentiment. Même avec Léonore. C'est donc ça un coup de foudre ? »
Des mois plus tard, Léo et Robin sont toujours ensemble. Si Robin n'a pas peur d'afficher son homosexualité face à ses amis, Léo est mal à l'aise. le regard des autres le gêne, il ne se sent pas suffisamment fort pour l'affronter. Un décalage se creuse entre les deux garçons. Un jour, alors que Robin a invité Léo chez lui (il l'a présenté comme étant un ami), ce dernier est reparti rapidement quand Robin s'est montré plus entreprenant dans sa chambre : il craignait que quelqu'un entre dans la pièce. Première cassure. Alors, l'histoire entre Robin et Léo va-t-elle survivre à l'attaque dont ils ont été victimes ?
Voici un très bon livre que j'ai dévoré. On sait dès le début du roman que la relation entre Léo et Robin ne sera pas un long fleuve tranquille, simplement parce qu'ils s'aiment et qu'ils sont du même sexe. Nous découvrons ce qui s'est passé avant ce passage à tabac mais aussi après, comment Léo va guérir de ses blessures, physiques et morales (essayer en tout cas).
C'est un roman qui parle de l'homophobie, mais pas seulement. Florence Cadier nous esquisse les contours d'une histoire d'amour, le coup de foudre qui unit deux personnes qui s'aiment profondément et qui se sont trouvés comme si leur histoire était une évidence. L'accent est aussi mis sur le regard des autres : Léonore vivra mal la découverte, ainsi que Lucas, le meilleur ami de Léo, comme si le fait d'aimer un garçon changeait quelque chose à la personnalité de son ami… La réaction des parents de Léo était intéressante à lire aussi.
En résumé : un très bon roman qui parle de l'amour, de l'homosexualité, et du regard des autres.
Le livre est paru aux éditions le Muscadier, collection Rester Vivant !
Lien : https://lesbilletsdefanny.wo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
ludo_vicludo_vic   15 avril 2020
J'aime Robin, je ne sais pas si notre relation durera longtemps, et si ensuite j'aimerais d'autres hommes ou des femmes, mais jamais je ne regretterai de l'avoir connu. Il a révélé en moi une sensibilité une douceur que je ne soupçonnerait pas. Aujourd'hui, je comprends. Aujourd'hui, je suis un autre, un garçon amoureux.
Commenter  J’apprécie          10
VermeerVermeer   15 novembre 2021
Ce n'est pas une fille ou un garçon que j'ai aimé. Enfin, je ne le voyais pas comme ça. C'était son sourire, ses yeux, son caractère, sa manière d'être avec moi.
Commenter  J’apprécie          30
BoutonBouton   06 décembre 2019
Ce n'est pas une fille ou un garçon que j'ai aimé. Enfin, je ne le voyais pas comme ça. C'était son sourire, ses yeux, son caractère, sa manière d'être avec moi. Vous comprenez ?
Commenter  J’apprécie          10
collegeisignylebuatcollegeisignylebuat   18 avril 2019
Les homos dans ma famille, on en parle pas. C'est comme s'ils n'existaient pas.
page 21
Commenter  J’apprécie          00

Video de Florence Cadier (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Florence Cadier
Né Coupable, écrit par Florence Cadier, à paraître le 20 novembre 2020.
• Nous suivre : Facebook : https://www.facebook.com/talentshauts Instagram : https://www.instagram.com/talentshauts/
autres livres classés : homosexualitéVoir plus
Notre sélection Jeunesse Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Le rêve de Siam, de Florence Cadier

En quelle année les Noirs ont-ils obtenu le droit de vote ?

1956
1960
1965

10 questions
73 lecteurs ont répondu
Thème : Le rêve de Sam de Florence CadierCréer un quiz sur ce livre