AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Chrétien de Troyes (Antécédent bibliographique)
ISBN : 2013211724
Éditeur : Hachette Jeunesse (01/08/2005)

Note moyenne : 3.33/5 (sur 62 notes)
Résumé :
Roman historique
Collège

Perceval ou le conte du graal
Anne-Marie Cadot-Colin

Un jeune Gallois naïf,
ignorant jusqu'à son nom,
élevé dans la profonde
Forêt Déserte, devient
un vaillant chevalier et prend place
autour de la Table Ronde, parmi
les compagnons du roi Arthur. Il a pour
nom Perceval. Mais outre ses
aventures périlleuses et ses exploits
cheva... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (22) Voir plus Ajouter une critique
CollegeUgine
  09 janvier 2015
J'ai beaucoup aimé ce livre car il y a de la chevalerie , voici un résumé.
Perceval est un jeune Gallois , un jour il partit du nid familial pour devenir chevalier , ce départ fit mourir sa mère de tristesse , de chagrin.
Pendant cette aventure , le jeune garçon va rencontrer plusieurs dame toute aussi noble et belle les unes que les autres.
Il va être également l'hôte de plusieurs seigneurs nobles et riches.
Il va faire la rencontre de grand personnage comme Arthur qui va lui fournir armes et armure qu'un chevalier a besoin , Monseigneur Gauvain... et plein d'autre personnages.
Ce jeune chevalier se lance dans une aventure épique et devra affronter un nombre d'épreuve...
Commenter  J’apprécie          221
LeScribouillard
  01 février 2018
Nouvelle civilisation, nouvelle version. La christianisation du mythe de Peredur n'en est pourtant pas moins épique, étonnante et oui, même comique par endroits.
De nos jours, Perceval est pourtant vu comme ce genre de livres que tous les bons petits français doivent avoir parce que ça raconte leur Histoire et que ça bute du Sarrasin. Palsambleu, que dalle ! On se bat, d'accord, il n'y a aucun grand sujet philosophique qui soit abordé, il n'empêche que Chétien de Troyes était en avance sur son temps. La narration, encore il est vrai émaillée du côté antico-homérique convenant mieux à l'oral, reste plutôt prenante (bien plus que chez la plupart des auteurs de classiques). Deuxième point fort, l'humour durant les 100 premières pages parfois à la limite du trash avec un Gallois simple et naïf qui croit tout bien faire et qui flanque la pagaille. L'histoire est également riche en révélations, sans mettre autant le paquet que les séries américaines, mais on sait ne pas dévoiler tout d'un coup.
C'est vers les 200 pages que ça se gâte vraiment. On a un chapitre totalement gratuit et sans lien avec le reste suivant Gauvain à un tournoi (qui n'avait rien foutu jusque-là), et Chrétien de Troyes meurt avant d'avoir pu finir. le livre du mythe païen dont il s'était inspiré ayant mystérieusement disparu, des tas d'auteurs essayent de conclure l'histoire avec leurs idées à eux, quand Anne-Marie Cadot-Colin arrive et voilà-t'y pas qu'elle se dit : "Tiens, je vais faire un mélange de tout ça pour arriver à quelque chose d'apocryphe mais de cohérent". Ce qui fait qu'on a droit au retour d'un chevalier qu'on a tué au début du roman et autres joyeusetés du même genre, pour un final assez simple, et qui est censé conclure l'ensemble du cycle arthurien. (Évidemment, il va y avoir Mordred qui va venir emmerder tout le monde ensuite, mais bon...)
Alors est-ce que c'est bien, "Perceval" ? du bon et du moins bon, comme on dit toujours ! Les personnages ne sont pas bien creusés, mais le héros évolue un peu ; on a droit à tout un panel d'aventures ; je le dis et je le répète, ce bouquin n'a pas de sens profond ni de grand intérêt pour les amateurs de fantasy disons plus intelligente. Il n'empêche, c'est un témoignage du Moyen Âge, un héritage de légendes de nos ancêtres dans des temps plus obscurs que le notre (quoique !), le tout servi d'une manière efficace et sans prise de tête. Oui, "Perceval", c'est bien de la littérature française, n'en déplaise à quelques académiciens renfrognés. Ça m'étonne que pas un seul étiqueteur sur Babelio n'y ait pensé ; non, on se contente de classer ça dans "littérature jeunesse" parce que c'est du second choix. Pour info, j'en ai plus qu'assez que les gens ne voient en les chevaliers que le monomythe de l'éternel blondinet qui va sauver sa princesse quand on peut arriver à bien moins idiot. Allez causer aux de la Barre là-dessus, ils vous en parleront mieux que moi.
Non, on est pas dans du conte de fées, et sûrement pas dans du roman pour gamin ; ici les combats sont décrits avec prosaïsme, et à l'époque, on leur coupait les couilles pour les leur fourrer dans le nez, comme qui dirait. Ça fait un sacré paquet de temps que le merveilleux est mis au rabais alors qu'il s'agit du genre par excellence où l'on peut placer son personnage dans une situation capable de transformer sa conception des choses (et accessoirement celle du lecteur), et il va falloir que ça change.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
olivberne
  13 février 2014
Lu et étudié souvent avec des élèves, ce livre est simple à lire, il insiste bien sur la bêtise de Perceval et son apprentissage progressif.
Il permet aussi de découvrir la culture et les coutumes du moyen-âge, à travers le vocabulaire des chevaliers, du combat et l'amour courtois. On ne comprend pas trop pourquoi Gauvin vient couper la progression de l'histoire mais j'imagine que c'est Chrétien de Troyes qui a voulu cela dans le texte original.
Bref, un livre sympathique, simple et plutôt masculin.
Commenter  J’apprécie          100
lecteursderousseau
  26 mai 2015

Critique de mon livre  « Perceval

ou le conte du Graal »

Résumé :
C'est l'histoire d'un jeune homme « Perceval » élevé dans une forêt Galloise .Il feras beaucoup d'aventure périlleuse ,mais il doit surtout retrouver le Graal .
Critique :
J'ai aimé ce livre car l'histoire était intéressante ,mais parfois l'histoire ce répétait.Les personnages sont sympathique car la plus part aide part aide Perceval .Le livre était répétitive car les aventure était pratiquement pareil par exemple : les deux rencontre le roi pêcheur et eux deux demanda a la fin pourquoi la lance saigne.
L'auteur , a écrit ce livre avec une écriture simple a lire ,sans vocabulaire compliqué.
Commenter  J’apprécie          50
bibliovore63
  08 juin 2016
Bonjour,
J'ai bien aimé ce livre car Il était plein d'aventures et de suspens.Il y avait beaucoup de personnages et de femmes.Ils y avaient des châteaux et des rois différents dans chaque chapitre. Il est typique du roman de chevalerie car il y a l'amour courtois et les combats épiques de chevaliers.

Commenter  J’apprécie          61

critiques presse (1)
Lecturejeune   01 mars 2006
Lecture jeune, n°117 - L'auteur, spécialiste de la littérature du Moyen Age, propose ici une adaptation du texte de Chrétien de Troyes pour les plus jeunes. Perceval, quinze ans, est un personnage naïf et totalement ignorant. Il engendre malgré lui des situations comiques. Sa franchise et son courage le tirent bien souvent d'affaire. Ce n'est qu'après une triple éducation («chevaleresque, amoureuse et religieuse») qu'il pourra partir en quête du Graal et de la belle Blanche-Fleur. Les dialogues sont enlevés et les épisodes merveilleux narrés avec vivacité. Les termes de chevalerie, indispensables à la compréhension du livre, sont expliqués simplement en bas de page. Une post-face intelligente et documentée éclaire le texte. On apprend ainsi que les «continuations» parues à la suite de Perceval le Gallois ont donné à la légende issue de la tradition celtique présentée par Chrétien de Troyes un sens chrétien, le Graal devenant le réceptacle du sang du Christ. Gilberte Mantoux
Lire la critique sur le site : Lecturejeune
Citations et extraits (9) Voir plus Ajouter une citation
olivberneolivberne   13 février 2014
- Quel est votre nom mon ami?
Et lui qui avait toujours ignoré son nom, le devina et dit qu'il s'appelait Perceval le Gallois. Il ne savait pas s'il disait vrai ou non, mais il ne se trompait pas.
Commenter  J’apprécie          110
EnrouteEnroute   22 août 2015
Il lui a fait une place sous la couverture, avec douceur, et plein d'attention. La jeune fille souffre ses baisers, je ne crois pas que cela lui déplaise.
Commenter  J’apprécie          90
5JAUNEdeMAUVEZIN5JAUNEdeMAUVEZIN   10 novembre 2016
Le Chevalier Vermeil fut pris de colère et,du bois de sa lance, frappa le garçon en travers des épaules, le faisant tomber en avant sur le cou de son cheval.
Le jeune homme, furieux d'être ainsi atteint, saisit sont javelot et, visant du mieux qu'il pouvait, le lui lança dans l'oeil. L'arme pénétra dans le crâne à travers l'oeil jusqu'à la nuque. Le sang et la cervelle giclèrent et le chevalier tomba à terre, mort.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
EnrouteEnroute   22 août 2015
Accordez-moi je vous prie un don [...] Mon cher hôte, ce que vous désirez, je le ferai donc, pourvu que je n'y aie de honte.
Commenter  J’apprécie          80
5JAUNEdeMAUVEZIN5JAUNEdeMAUVEZIN   10 novembre 2016
-Je l'ai dit, en vérité, et je le redis encore.
-Eh bien, figurez-vous, mère, que j'ai vu aujourd'hui, dans la Forêt Déserte, les plus belles créatures qui soient, plus belles que Dieu et ses anges !
Commenter  J’apprécie          30
Video de Anne-Marie Cadot-Colin (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Anne-Marie Cadot-Colin
Vidéo de Anne-Marie Cadot-Colin
autres livres classés : roman de chevalerieVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frMomox





Quiz Voir plus

Perceval ou Le conte du Graal

Le personnage est un?

Gallois
Francois
Gallien

8 questions
121 lecteurs ont répondu
Thème : Perceval ou le conte du Graal de Anne-Marie Cadot-ColinCréer un quiz sur ce livre