AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : B0014Y14H4
Éditeur : Maison de la culture Paris, impr. J. Munier (30/11/-1)

Note moyenne : 3.17/5 (sur 3 notes)
Résumé :
Amis pleins de rumeurs où êtes-vous ce soir
Dans quel coin de ma vie longtemps désaffecté ?
Oh ! je voudrais pouvoir sans bruit vous faire entendre
Ce minutieux mouvement d'herbe de mes mains
Cherchant vos mains parmi l'opaque sous l'eau plate
D'une journée, le long des rives du destin !
Qu'ai-je fait pour vous retenir quand vous étiez
Dans les mornes eaux de ma tristesse, ensablés
Dans ce bief de douceur où ri... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
melina1965
  14 septembre 2013
Une poésie "simple" qui nous touche au coeur...

"Le parler direct de Cadou nous restitue des paysages humanisés, ceux dans lesquels son enfance, son adolescence, son don poétique prirent corps." écrit Jean Follain dans la préface et c'est bien cela que nous retrouvons dans ce recueil.
Fils d'instituteurs, instituteur lui-même, René Guy Cadou était très attachée à son enfance, à l'enfance en général ; elle est le fil conducteur de ces poèmes dont la plupart évoquent des figures d'enfant qui l'ont marqué par leur singularité. Il porte aussi une attention particulière à la nature et au passage du temps.

Pour savoir où et pourquoi j'ai acheté ce livre...
Lien : http://ladilettante1965.blog..
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
WyomingWyoming   20 septembre 2018
Automne

Odeur des pluies de mon enfance
Derniers soleils de la saison !
A sept ans comme il faisait bon
Après d'ennuyeuses vacances,
Se retrouver dans sa maison !

La vieille classe de mon père,
Pleine de guêpes écrasées,
Sentait l'encre, le bois, la craie
Et ces merveilleuses poussières
Amassées par tout un été.

O temps charmant des brumes douces,
Des gibiers, des longs vols d'oiseaux,
Le vent souffle sous le préau,
Mais je tiens entre paume et pouce
Une rouge pomme à couteau.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
coco4649coco4649   26 avril 2017
L’ENFANT PRÉCOCE


Une lampe naquit sous la mer
Un oiseau chanta
Alors dans un village reculé
Une petite fille se mit à écrire
Pour elle seule
Le plus beau poème
Elle n’avait pas appris l’orthographe
Elle dessinait dans le sable
Des locomotives
Et des wagons pleins de soleil
Elle affrontait les arbres gauchement
Avec des majuscules enlacées et des cœurs
Elle ne disait rien de l’amour
Pour ne pas mentir
Et quand le soir descendait en elle
Par ses joues
Elle appelait son chien doucement
Et disait
« Et maintenant cherche ta vie »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
melina1965melina1965   12 septembre 2013
Mais tu sais lire aussi et déjà dans le vent
Tu découvres tout seul des tas de mots savants
Des mots qui prononcés font du bien à tes lèvres
Commenter  J’apprécie          40
melina1965melina1965   12 septembre 2013
Elle affrontait les arbres gauchement
Avec des majuscules enlacées et des coeurs
Elle ne disait rien de l'amour
Pour ne pas mentir
Commenter  J’apprécie          30
Videos de René Guy Cadou (19) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de René Guy  Cadou
Bord sur bord poème de René Guy . Musique, guitare et chant: Guy Oudenot
autres livres classés : poésieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Testez vos connaissances en poésie ! (niveau difficile)

Dans quelle ville Verlaine tira-t-il sur Rimbaud, le blessant légèrement au poignet ?

Paris
Marseille
Bruxelles
Londres

10 questions
750 lecteurs ont répondu
Thèmes : poésie , poèmes , poètesCréer un quiz sur ce livre