AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9791040114994
304 pages
Editions de la Martinière (24/03/2023)
3.82/5   137 notes
Résumé :
On a tous chez soi une vieille boîte à chaussures remplie de nos lettres des années lycée.
Imaginez que vous ouvriez cette boîte.
Imaginez que vous n'ayez aucun souvenir des amis qui vous ont écrit, ni de votre premier amour.
Un trou noir.
Imaginez qu'une des lettres qui vous était adressée se finisse par ces mots : "Florence dit que tu es un monstre, qu'elle t'a vue faire, elle jure qu'elle a entendu les cris. Je ne veux pas la croire."<... >Voir plus
Que lire après Les Heures de la nuit ne rattrapent jamais celles du jourVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (74) Voir plus Ajouter une critique
3,82

sur 137 notes
5
21 avis
4
32 avis
3
16 avis
2
2 avis
1
0 avis
La quarantaine passée, Alice, après avoir intégré Normale Sup, réussi sa thèse et devenue traductrice littéraire, mène une vie qui semble bien réglée.
Son destin bascule le jour où cette femme fragile et solitaire, retrouve dans une vieille boîte à chaussures la correspondance de ses années lycée.
Pas plus que les lettres d'un certain Simon Mesnil qui le placent au rang de son premier amour, les autres lettres qui s'entassent dans la boîte, celles de Marianne et Florence, ne lui évoquent quoi que ce soit. Impossible pour elle de se remémorer véritablement ce qui avait pu les lier autant.
Une lettre plus chiffonnée que les autres attire son attention, une lettre de Marianne avec ces mots dont elle n'arrive pas à se détacher : « Elle dit que tu es un monstre, qu'elle a vu, qu'elle t'a vu faire… mais je ne veux pas la croire. Si tu étais un monstre, je l'aurais vu moi aussi. »
Trente ans plus tard, Alice est déterminée à mener l'enquête et à reconstruire le puzzle de son passé.
Impossible pour elle de vivre avec cette frustration et cette sensation d'avoir vécu pour rien.
La voilà donc partie sur les traces de ce passé dont elle n'a plus aucun souvenir. C'est d'abord auprès de son père qu'elle tente de se renseigner mais n'obtenant aucune réponse, elle essaie alors de retrouver la trace de ses amies. Mais la vérité ne se dévoile pas si facilement et plus les secrets de sa jeunesse refont surface, plus Alice sent la menace peser sur elle jusqu'à se sentir elle aussi en danger et n'avoir plus personne à qui se fier.
Avec une grande maîtrise, une plume légère et concise, Vanessa Caffin nous entraîne dans un thriller psychologique hors normes dont l'intrigue basée sur les secrets de famille et leur impact sur nos vies est absolument captivante et passionnante.
Avec ce personnage d'Alice, l'autrice explore toute la complexité et les sinuosités que peut emprunter notre esprit et le portrait psychologique qu'elle brosse est particulièrement saisissant et déroutant.
En parallèle à l'enquête que mène Alice sur ses amies, Vanessa Caffin en glissant quelques journées du journal intime d'Alice, des années 1989 à 1993, réussit à nous entraîner au plus près du délire et de la paranoïa du personnage avec une montée en puissance fabuleuse.
Il faut vraiment attendre les dernières pages pour connaître le dénouement de l'intrigue dans toute sa rudesse.
Avec la lecture de Biche, l'excellent roman de Mona Messine, j'ai fait connaissance avec Vanessa Caffin en tant que co-fondatrice de la maison d'édition indépendante et engagée Livres Agités, dédiée aux primo-romancières.
Vanessa Caffin que je remercie pour sa sympathique dédicace, est également réalisatrice et scénariste. Je viens de découvrir son talent d'écrivaine avec Les heures de la nuit ne rattrapent jamais celles du jour, un talent qui m'a vraiment bluffée !

Lien : https://notre-jardin-des-liv..
Commenter  J’apprécie          850
Les Heures de la nuit ne rattrapent pas celles du jour..
Famille je te hais
Piégée, captivée, puis perplexe et au final désappointée.
Cela commence tranquillou. Alice a des absences, des pertes de mémoire... Marc, son ami , le constate et se tient à ses côtés prévenant. Jusqu'au jour où dans un carton à chaussures des lettres la renvoie à son adolescence, des lettres où on la traite de monstre. Elle a occulté cette période et décide de reconstituer son passé.
Une famille atypique, une mère comédienne , tragédienne, violente, un père banquier, fou amoureux, une soeur ainée agressive et haineuse... Un couple parental à la dérive, coups, insultes, une mère alcoolique, une mère qui les abandonne...
Une remontée dans le temps, la mémoire est elle fidèle?
Un roman mené de main de maitre qui m'a captivée jusqu'au moment où j'ai lâché le fil et me suis retrouvée à la fin dans un noir absolu avec la sensation fort désagréable de n'avoir strictement rien compris. Dommage car l'écriture de l'auteure est percutante, le choix de la double temporalité original et accrocheur,.

Un grand merci aux éditions La Martinière pour ce partage via Netgalley
#Lesheuresdelanuitnerattrapentpascellesdujour #NetGalleyFrance !

Commenter  J’apprécie          351
En refermant ce livre, je me suis rendu compte que les heures du jour ont vite défilé avant que la nuit ne tombe... Et pour cause, j'ai dévoré le dernier livre de Vanessa Caffin !

Ouvrage lu d'une traite en seulement quelques heures, j'ai découvert un roman à l'écriture fluide où l'on observe Alice, notre narratrice, qui essaye de rassembler les pièces du puzzle de son adolescence dont elle ne garde aucun souvenir. Mais qui est donc la personne qui a pu lui écrire ce mot lui disant qu'elle était un monstre ? En se plongeant dans la recherche de son passé, Alice était loin de se douter que sa vie était fondée sur d'innombrables secrets de famille et de non-dits gardés pendant tant d'années. de quoi se demander si les révélations faites ne vont pas faire tomber dans la folie la jeune femme...

J'ai beaucoup aimé ce thriller psychologique où la tension s'élève d'un cran à chaque nouvelle découverte ! J'ai été complètement surprise par cette fin à laquelle je ne m'attendais absolument pas et que j'ai même relue car je n'avais rien vu venir !

Je tiens à remercier les Babelio, les Éditions De La Martinière et Vanessa Caffin pour cette très belle rencontre qui a été un très bon moment d'échange. J'ai trouvé très intéressant d'en apprendre plus sur le travail d'écriture de notre auteure aux multiples facettes avec laquelle j'ai pu discuter très facilement après la rencontre. J'ai aussi été très contente d'avoir pu échanger avec l'équipe des Éditions De La Martinière qui est composée de passionnés.

Maintenant je n'ai plus qu'à découvrir Biche de Mona Messine, le premier livre de la maison d'édition Livres Agités fondée par Vanessa Caffin il y a quelques mois.
Commenter  J’apprécie          300
Traductrice littéraire en panne d'inspiration et quadragénaire solitaire, Alice n'a jamais accédé à la sérénité d'une vie sans soucis. Prisonnière d'un passé traumatisant auprès d'une mère actrice sans succès qui a brutalement quitté sa famille, elle vivote entre un petit ami platonique et un père blessé par le départ de son épouse. En retrouvant de vielles lettres, elle découvre qu'elle a tout oublié de l'existence de ses deux plus grandes amies de lycée, perdues de vue après un énigmatique et violent épisode. Intriguée, elle tente de renouer un lien avec ses amies et comprend que son passé est jonché de cadavres.
Un captivant suspense psychologique qui exploite très habilement paranoïa et angoisse.
Commenter  J’apprécie          250
Nous sommes en 2020, à Paris. Alice, traductrice littéraire, 45 ans, retrouve dans une boîte à chaussures, les lettres que lui écrivaient ses deux meilleures amies, Marianne et Florence ainsi que son premier amour, Simon, alors qu'elle avait 15 ans. Elle n'a plus de souvenir de cette période et ne sait pas pourquoi ils n'ont pas gardé contact. Elle décide de renouer avec eux et part à leur recherche. Elle découvre que Marianne s'est suicidée à 24 ans en laissant 3 lignes haineuses et une pensée, exactement comme Florence qui s'est tuée à 35 ans. Alice est persuadée qu'elles ont été assassinées et décide de chercher la vérité mais que va-t-elle découvrir et sera-telle en mesure de la supporter?
Voilà un excellent thriller psychologique comme je n'en avais pas lu depuis longtemps, qu'il est difficile de lâcher pour vaquer aux occupations quotidiennes. L'auteure alterne les chapitres consacrés aux découvertes d'Alice de plus en plus angoissantes avec ceux où elle se remémore ses souvenirs d'adolescente, battue et violentée par sa mère Adèle, qui ne supportait pas d'être une tragédienne ratée et qui abandonnera sa famille alors qu'Alice avait 18 ans. Elle nous fait sombrer avec Alice, nous perd dans un labyrinthe de questions, laisse les apparences nous tromper jusqu'à un final percutant qui m'a complètement scotchée. J'ai d'ailleurs dû relire les dernières pages pour être sûre d'avoir compris puis les indices semés par Vanessa Caffin me sont revenus en mémoire et ont trouvé leur pertinence à la toute fin.
L'écriture est très fluide, l'intrigue est rythmée, la tension monte au fur et à mesure qu'Alice se rapproche de la terrible vérité. J'ai été complètement happée par ce roman diaboliquement bien construit.
#Lesheuresdelanuitnerattrapentpascellesdujour #NetGalleyFrance
Commenter  J’apprécie          192

Citations et extraits (24) Voir plus Ajouter une citation
Avec mes parents, j’avais appris à vivre le cœur sous cellophane, à étouffer mes élans autant que mes passions. Il n’était pas supportable pour mon père de me voir m’émanciper, et encore moins supportable pour ma mère de me voir rêver, elle qui avait compris bien assez tôt que la vie offre plus de devoirs que de droits.
Commenter  J’apprécie          310
Il était supportable d’oublier les petits riens de la vie quotidienne, ça m’arrivait si souvent. C’était parfois bien pratique. Mais jamais, je crois, n’avais-je oublié les gens qui avaient compté. C’était effrayant forcément, non pas pour ce que cela disait de moi, mais pour ce que cela cachait.
Commenter  J’apprécie          240
L’être humain a cette drôle d’habitude d’idéaliser son enfance et son adolescence, comme pour se souvenir qu’il fut un temps où tout ça valait le coup, où la vie ne vous filait pas d’uppercuts, où un 14 en maths suffisait à vous faire passer une bonne journée.
Commenter  J’apprécie          231
J'aimais l'idée de partir à l'aventure avec cette part d'incertain qu'on acceptait encore dans les années 1990 quand les téléphones portables et les GPS n'étaient pas là pour nous guider avec précision. J'éprouvais la nostalgie d'une époque faite de rendez-vous manqués, de certitudes aléatoires, d'excuses reportées au lendemain, parce que votre sœur était accrochée au seul téléphone de la maison et refusait de lâcher le combiné.
Commenter  J’apprécie          70
J'ai l'habitude des nuits blanches, de celles qui vous hérissent le coeur. Les qui s'imposent à moi ne sont jamais un aller simple pour quelques instants d'euphorie. Ils m'aspirent et c'est ainsi depuis l'adolescence. Ils ne racontent jamais de belles histoires, ils ne s'inventent jamais d'autres vies que la mienne, ou alors une version bien plus trouble encore. Mon inconscient est un monstre qui se nourrit du sordide et de mes peurs ; et c'est sans doute la raison pour laquelle, chez moi, les heures de la nuit ne rattrapent jamais celles du jour.
Commenter  J’apprécie          40

Videos de Vanessa Caffin (8) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Vanessa Caffin
Et si un jour, dans une boite à chaussures, vous retrouviez des lettres de vos années lycées signées d'amies dont vous n'avez aucun souvenir… Et si l'un de ces courriers disaient que vous aviez commis l'irréparable sans en avoir aucun souvenir… Avec une écriture pertinente et addictive, Vanessa Caffin signe un thriller psychologique oppressant et jubilatoire.
Découvrez l'émission intégrale sur www.web-tv-culture.com
autres livres classés : amnésieVoir plus
Les plus populaires : Littérature française Voir plus


Lecteurs (417) Voir plus



Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
2912 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre

{* *} .._..