AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782366520316
340 pages
Éditeur : TDO Éditions (05/07/2013)
3.67/5   15 notes
Résumé :
-1348-
La peste bubonique menace Cordes-sur-Ciel, la belle et puissante cité médiévale du Tarn.
Guillaume de Montfort, qui se sent proche de la fin, décide alors de relater à son fils l’incroyable histoire de sa vie. Ainsi, il va dérouler devant son scribe l’écheveau d’une existence riche en rebondissements, liée à l’ordre des Templiers. Il raconte les grandes croisades, la chute de Saint-Jean d’Acre en Terre sainte, et le déclin de l’Ordre.
Ti... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
Elamia
  19 février 2014
Avant de vous faire part de mes impressions, je tenais à remercier Babelio ainsi que les Editions TDO qui m'ont permis de recevoir ce roman grâce à l'opération Masse Critique.
Cela fait un moment que la ville de Cordes-sur-ciel, m'intéresse et me fascine, j'étais donc très heureuse de pouvoir découvrir ce roman et j'avais très hâte de me plonger dans sa lecture ! Ce fut une agréable surprise et une véritable révélation littéraire en ce début d'année.

Ce roman retrace la vie de Guillaume de Montfort, ancien chevalier de l'Ordre du Temple, qui, désormais à un âge fort avancé, coule des jours heureux à Cordes, cité médiévale du Tarn. Pourtant, lorsque la peste bubonique arrive aux portes de la ville, et sème la confusion, Guillaume n'a qu'une seule idée en tête, écrire à son fils. Il souhaite léguer ses mémoires mais surtout, lui révéler un lourd secret avant de mourir. La vieillesse le prive néanmoins de ses forces et il ne peut mener à bien son projet. C'est alors que l'heureux hasard lui fait rencontrer Garin, un jeune scribe à qui il va confier ses souvenirs et narrer ses aventures, de son enfance difficile, à son apprentissage, jusqu'à sa reconnaissance en tant que membre à part entière de l'Ordre du temple.
A la lecture des premières pages, j'étais déjà conquise par l'histoire, mais aussi par le style de l'auteur ! L'écriture est fluide, l'abondance du vocabulaire médiéval n'est pas du tout gênant puisque l'on trouve un glossaire en fin d'ouvrage. J'ai d'ailleurs appris l'origine de certains mots grâce à ce roman. de plus, certaines phrases intégrées au récit sont en occitan, langue que j'affectionne particulièrement. Tout cela permet de se plonger sans ambages dans l'ambiance et le contexte spatio-temporel du récit.
La narration est entrecoupée de moments présents, mais aussi de nombreuses analepses. Il faut donc veiller à ne pas s'égarer dans les différentes strates d'histoire, mais tout est cohérent et cela apporte d'ailleurs du rythme au récit. On navigue ainsi entre deux époques différentes, entre divers lieux, au gré des aventures de Guillaume. Personnellement, j'ai une préférence pour les moments présents qui se déroulent à Cordes, ainsi que pour les trois personnages que sont Garin le scribe, Guillaume et Jacquou son serviteur.
D'une manière générale, j'ai passé un agréable moment de lecture en suivant les aventures palpitantes de Guillaume. C'est un personnage attachant, et il est plaisant de prendre part aux différentes étapes cruciales de sa vie, son apprentissage en tant que guerrier du Temple, son séjour à la confrérie de Corbos, ou encore la rencontre avec sa femme. Les intrigues et le suspense sont au rendez-vous dans ce roman.
C'est un ouvrage bien écrit, distrayant, mais aussi très sérieux. Les amateurs d'Histoire, ne seront pas en reste car il est évident que Guy Caillens s'est employé à offrir à ses lecteurs un récit proche de la réalité. Les faits et évènements tels qu'ils sont relatés ont bel et bien eu lieu. Je pense notamment à la prise de Saint-Jean-d'Acre, à l'arrestation des templiers ainsi qu'aux accusations d'hérésie proférées contre eux sous le règne de Philippe le Bel. Certains personnages ont d'ailleurs réellement existés. Je conseille donc vivement cette lecture à tous les passionnés de Moyen-Âge, mais aussi aux lecteurs en quête d'un roman historique divertissant.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
Galounette
  27 février 2014
Je remercie tout d'abord Babelio et TDO Editions, puisque j'ai reçu gracieusement cet ouvrage dans le cadre de Masse critique.
Le templier de Cordes nous conte l'histoire de Guillaume de Montfort , et à travers elle, la France du XIVème siècle, et notamment les Templiers.
Je connais un peu la région et le ville de Cordes sur ciel, que j'affectionne particulièrement, tout comme l'histoire des Templiers et j'ai donc débuté cette lecture avec enthousiasme.
On sent tout de suite que Guy Caillens est un passionné d'histoire, et son récit s'en trouve riche et intéressant.
Deux bémols toutefois : j'ai trouvé le début un peu long, manquant de piquant, avec les éléments historiques pas assez bien imbriqués dans l'histoire. le tout manquait un peu de fluidité et d'âme.
Néanmoins, après la rencontre de Guillaume avec sa belle, j'ai trouvé que le récit décollait enfin, que l'auteur s'engageait dans ce qu'il racontait, et j'ai terminé le roman d'une seule traite.
Au final, une belle lecture en ce qui me concerne.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
gingers007
  06 avril 2017
Les noms des personnages ont pour la plupart réellement existé. En particulier les Montfort, les Vendôme, les personnages illustres et tous les membres des communautés templières. Ils sont historiquement placés dans leurs fonctions respectives.
L'ordre d'arrestation des templiers est la traduction exacte de celui de l'époque.
Cordes avait un passé sulfureux et une réputation certaine chez les Dominicains de l'Inquisition.
Le parchemin du "Sort des apôtres" existe bel et bien...
et est actuellement gardé précieusement à la Bibliothèque Nationale de France à Paris. La frise de Saint-Laurent existe elle aussi, et reste, une énigme singulière !
......
Le père de Llupia a vraiment été précepteur à Courbous tout comme Pierre de Camprodon précepteur à Centernach.
Raymond de Corbos, dépendant du Mas Déu en pays de Majorque, a été à Paris comme étranger au royaume de France et laissé libre au lendemain du vendredi 13. Incarcéré après l'édit papal d'arrestation de tous les templiers, il fut une première fois interrogé, puis libéré. Quelque temps après, il sera définitivement arrêté, et finira sur le bûcher. S'il est cité sur le rouleau du procès des templiers, il ne figure pas sur la liste des frères du Mas Déu qui furent plus tard libérés et pensionnés.
Vingt trois maîtres de l'ordre du temple se sont succédé entre 1129 et 1312 et plus de quatre vingt mille templiers sont morts..... !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
loganloup8
  10 mars 2014
Très bien écrit, dans un français que je n'ai pas croisé depuis fort longtemps, cet ouvrage m'a ouvert les portes de l'histoire. Outre le vocabulaire employé, parfaitement expliqué en annexe, tout y est, de la façon de vivre, de s'habiller, de manger, et pourtant les descriptions sont si légère que la place est faite à l'imagination. le récit en lui même est prenant, même si l'auteur nous fait faire la navette entre la jeunesse du héros et l'époque où il nous conte ses aventures. Bien construit, interressant, une nouvelle théorie sur le trésor du Temple se dévoile, et ce n'est ma foi pas la plus étrange. bref, même si l'aventure n'est pas épique, la vie de ce jeune nobliaux est plutôt rocambolesque et mérite un petit détour.
Commenter  J’apprécie          20
La31
  13 juillet 2019
Guy Caillens nous offre ici un très beau roman. le style est enlevé, la double histoire haletante, le ton vrai et simple ce qui n'est pas toujours le cas quand on parle des Templiers. L'auteur connait parfaitement les confins de la Catalogne et le pays de Cordes où se déroulent l'action du roman.
A lire absolument!
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
gingers007gingers007   13 avril 2017
La rivalité entre Boniface VIII et Philippe le Bel
Pour le roi, il n'y a pas place en France pour deux souverains. Or la moindre affaire à propos d'un clerc ou de ses biens peut opposer les droits de l'église à ceux de la couronne et déclencher un conflit. Aucune des deux parties ne voulant céder, Philippe le Bel a mis en demeure les prélats de France de choisir, ce qu'ils font majoritairement en l'assurant de leur fidélité. La rigidité du pape, affirmant dans la bulle " Unam Sanctam " de 1302 une position totalement théocratique, rend alors la crise inéluctable et sans issue ; elle se termine le 9 septembre 1303 par l'agression que subit Boniface VIII à Agnani de la part du conseiller du roi Guillaume de Nogaret. Même après sa mort, Philippe le Bel et ses conseillers ne cesseront de poursuivre la mémoire du pape et d'agiter devant ses successeurs la menace d'un procès en hérésie contre celui qui avait défié et menacé de l'excommunier.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
gingers007gingers007   06 avril 2017
A la lumière déclinante de ma vie,
les ombres sombres du passé
enveloppent mon âme d'un linceul glacé.
Éclairant la nuit, la cloche morose sonne l'heure du lever,
pour le dernier des jours à fêter et sans doute,
pour le dernier des rêves à réaliser.
Commenter  J’apprécie          30

autres livres classés : templiersVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
2452 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre

.. ..