AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782749917702
383 pages
Michel Lafon (03/01/2013)
4.36/5   33 notes
Résumé :
Le royaume d’Edrilion est plus que jamais en danger. Le Sanreth, le roi bâtard, s’est emparé du trône, et dans son ombre se cachent la sournoise Welfendà, reine de la Déléane, et ses terrifiantes Chimères. Pour Mydria, il est temps de s’imposer au grand jour : elle seule est l’héritière légitime de la couronne. Elle s’efforce alors de créer de nouvelles alliances pour déclencher une guerre souterraine. Aidée de son amant Orest, d’Allian l’espion et de Kebren, la tra... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (15) Voir plus Ajouter une critique
4,36

sur 33 notes
5
9 avis
4
3 avis
3
2 avis
2
0 avis
1
0 avis

Ewylyn
  01 août 2015
Une trilogie que j'avais très envie de lire depuis un moment maintenant. le premier tome avait remporté le concours d'écriture des éditions Michel Lafon et même si je n'avais pas voté pour lui, j'étais curieuse de connaître cette histoire de fantasy. Les années ont passé et j'ai enfin pu la découvrir grâce au format de poche, merci mon anniversaire ! J'ai dû mettre moins d'une semaine pour lire ces trois tomes, même pas 24 heures pour le dernier volet... C'est addictif, entraînant, envoûtant, original, bien écrit, drôle, c'est un concentré de bons ingrédients que je vous propose de découvrir avec cette chronique.
L'histoire pour commencer. Elle est complète et aborde de nombreux événements, nous débutons sur une jeune adolescente du nom de My. Elle rêve d'un beau mariage, elle est naïve et un brin fière de sa naissance, jusqu'au jour où une lettre et un sifflet brisent toutes ses envies. Elle est l'héritière de la dynastie Darcer, une famille disparue et remplacée par un usurpateur envoyé par la Déléane. Elle s'enfuit, cherche un soutien et tombe sur une Guilde des moins respectables, isolée et triste, elle aura tout dit du trésor, éméchée dans une taverne et voici que les voleurs se mettent en route. My apprend tant bien que mal à composer avec cette troupe, avec ce don d'ailes la transformant en papillon et va devoir reprendre son trésor ainsi que son trône.
L'intrigue du premier tome est certes une simple chasse au trésor, mais elle est tellement bien abordée. Des rebondissements importants se succèdent, un beau voyage nous attend à travers des paysages différents, comme les Bois renfermant de la magie, l'île au trésor... le début est long à s'installer, mais les bases sont données et l'on avance au gré des pérégrinations de nos amis voyageurs. J'ai été très sensible à leurs sorts, c'est vrai que ce sont des voleurs, mais ils aident d'une certaine manière My et elle change à leurs contacts, du coup, pour certains, ce fut un peu triste.
Le deuxième tome poursuit là où nous sommes arrêtés au premier, avec notre petite My face à sa nouvelle vie auprès d'une personne qui lui est chère. Elle vie de vols et c'est lors d'une de ses missions qu'elle se fait rattraper par son destin, elle va donc devoir chercher des alliés chez les Fauconniers, la Cour ainsi que chez les Kmetts. Ce qui aboutit au troisième tome, avec l'envoyé de la Déléane, le Sanreth, tâchant d'annihiler la fronde menée par My. En somme, le deuxième et le troisième se complètent, je me suis sentie totalement ancrée en Endrilion, dans ses jeux de pouvoirs et de manipulations, de politique et de guerre, la bataille du dernier opus m'a entièrement conquise. Les trois intrigues sont différentes, elles mêlent toutefois beaucoup d'émotions, d'actions et de révélations étonnantes.
Il faut avouer que l'univers est d'une grande richesse. Chaque ville ou lieu visité donne naissance à de magnifiques descriptions, parfois longues, mais nécessaires pour s'imaginer chaque parcelle de ce monde fantastique où vit My et ses compagnons. Les scènes d'actions sont bien rythmées, j'ai sincèrement eu un coup de coeur pour le duel opposant Keagan à My, avec l'arrivée de l'incongrue pelle à tarte, ou bien la bataille du troisième tome. Les scènes plus calmes donnent de beaux moments, où les personnages se construisent, dialoguent et cherchent à se comprendre ou se dévoilent totalement à nous. Edrilion est riche, j'ai adoré apprendre son mode de vie, de fonctionnement, j'ai adoré faire connaissance avec les castes des Fauconniers ou celle des Kmett et leurs chats tout mignons. Les Chimères sont merveilleuses, fascinantes et tant terrifiantes, pareil pour la référence sur Elline, très belle.
En somme, Marie Caillet a construit un monde fabuleux et ce fut dur de lui dire au revoir, même en l'ayant lu en si peu de temps tellement que j'ai été happée par l'écriture. La plume est vraiment magique, onirique par l'emploi de beaucoup de métaphores, de poésie dans un sens. Au-delà de cette magie, l'auteure sait aussi manier l'ironie et la réplique cinglante, je pense notamment à Orest, elle sait aussi user d'une belle dose d'humour grâce à Allian. Les émotions sont présentes, le rire, la tristesse, j'ai réellement crût à ce qui s'était passé après la bataille dans le dernier opus – j'essaie de ne pas gâcher votre lecture, parce que cette trilogie mérite d'être lue.
Les personnages pour terminer. Ils resteront longtemps dans ma mémoire. My la première, elle a tant changée depuis le début de son histoire, elle a grandi, elle est devenue plus mature, plus forte. Elle a appris à se battre avec une épée, à user de diplomatie, de courage, elle est impressionnante dans un certain sens. Orest est mon chouchou. Imbattable. Il est tellement tout, il a connu une belle aventure avec My, il a eu une belle évolution, sans renier ce qui faisait son charme : son côté bougon et cinglant. Son histoire est touchante, il a de suite capté toute mon attention et j'ai adoré toutes les péripéties qu'il a connues. Allian n'est pas loin, il est très drôle, je ne m'attendais pas à le revoir après le premier tome, mais il sait soigner son arrivée, j'aime son sens des relations et sa manière d'être. Tout comme Kreben, elle est géniale, intrépide, volontaire et incroyable. Je m'attendais à un personnage féminin d'une grande force, mais elle sut aussi se révéler loyale et douce, un vrai bonheur. Welfendà est détestable, elle est impitoyable, glaçante et absolument révoltante, sa relation avec le Sanreth m'a fascinée, elle sait manipuler les autres et ne semble pas connaître la pitié. Floan m'a étonnée dans le second tome, Diriat fut surprenante dans le troisième, ces deux personnages secondaires se révèlent dotés d'un rôle important et j'ai su les apprécier. Haresh et son histoire sont touchantes, Issana fut très intéressante, Marie Caillet a doté son univers de personnages fascinants à suivre, j'ai aimé faire leur connaissance.
En conclusion, une longue chronique pour vous vanter toutes les qualités de cette trilogie. le début est long, quelques descriptions sont parfois trop étirées, mais le plaisir est au rendez-vous ! Une grande trilogie de fantasy jeunesse et adolescente, avec des ingrédients très bien exploités par son auteure. de l'amour, de la politique, de la magie, des mystères, un trésor, un trône, une famille, des voyages, une guerre, des créatures fantastiques... ce n'est qu'une partie ! Les protagonistes sont géniaux, la plume très jolie, les intrigues sont riches, elles se complètent et forment une fresque très agréable à lire, un petit bijou de fantasy française. Je suis plus ravie de l'avoir découverte et je lirais volontiers les prochains romans de Marie Caillet.
Lien : http://la-citadelle-des-livr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Aryia
  28 juin 2020
Je le disais dans ma chronique du premier opus de la trilogie : retourner en Edrilion, c'est comme rentrer à la maison, et retrouver My, Orest, Allian et les autres, c'est comme retrouver des bons amis longtemps perdus de vue. Autant vous dire qu'au fur et à mesure que la fin se rapproche inexorablement, mon rythme de lecture décroit progressivement : tous les moyens sont bons pour faire durer le plaisir un petit peu plus longtemps ! Mais cette envie de faire trainer la chose en longueur vient inévitablement se heurter au besoin viscéral de dévorer page après page : tout mon être vibre d'impatience de (re)découvrir la suite de l'histoire, de savoir comment diable tout ceci va se terminer (quand bien même je le sais déjà). Impossible de s'arrêter, malgré la douleur grandissante de sentir qu'il va bientôt falloir dire « au revoir » à ces amis de papier, qu'il va bientôt falloir quitter les terres d'Edrilion pour retourner dans la terne réalité. Ce troisième tome, je l'adore autant que je le déteste : je l'adore car il est indiscutablement le plus captivant et je le déteste car il sonne la fin des aventures de My et ses compagnons …
L'heure n'est plus à la discrétion : pour vaincre le Sanreth, l'envoyé de la Reine de la Déléane, qui risque d'être couronné d'une seconde à l'autre, Mydria n'a plus d'autre choix que d'agir au grand jour. Soutenue par son amant Orest, ses compagnons Allian, Kebren et Eisdreel, et par les Fauconniers de l'Ouest, la jeune reine dépossédée de son trône rassemble ses troupes pour marcher sur la capitale et reconquérir la Couronne qui lui revient de droit. Plus facile à dire qu'à faire : l'usurpateur ne compte pas se laisser déposséder de ce royaume tout juste acquis, et prépare déjà une contre-attaque, secondé par la Cour à qui il a promis le contrôle des villes rebelles vaincues. Sans oublier la menace des terribles Chimères du Sanreth, qui sillonnent le pays pour éliminer la jeune fille et étouffer ainsi la rébellion naissante … Et pendant ce temps, dans le plus grand secret, bien au chaud dans le ventre de sa mère, un petit être se prépare à prendre son envol : l'ultime héritier des Darcer s'apprête à naitre, et l'espoir à renaitre avec lui.
Qu'ajouter à mes deux précédentes chroniques ? Marie Caillet nous offre ici un troisième et ultime opus dans la lignée de ses prédécesseurs … voire même un cran au-dessus encore – si tant est qu'il soit possible de faire mieux que la perfection. Ce tome, c'est l'apothéose de toute la trilogie, le point d'orgue de cette superbe histoire qui nous tient en haleine depuis pas loin de huit-cent pages déjà. L'heure de l'ultime confrontation approche à grand pas : on le sent, les deux camps ont beau réunir des armées, ce sera en tête à tête que se terminera cette lutte pour le trône. D'un côté, l'usurpateur, le bâtard catapulté au pouvoir et qui compte bien le conserver coute que coute. de l'autre, une jeune fille qui semble bien trop frêle pour le rôle auquel son héritage la destine … La tyrannie contre la douceur. La cruauté des Chimères contre la fragilité d'un papillon. La colère contre l'amour. J'aime beaucoup ce contraste, qui donne d'autant plus envie de soutenir Mydria, ses amis et leurs alliés. Certains y verront peut-être une opposition bien trop manichéenne, mais c'est quelque chose qui ne m'a personnellement pas perturbée plus que cela : j'y vois bien plus la représentation de deux « conceptions » du pouvoir. D'un côté le souverain qui domine, de l'autre celui qui se met au service de son peuple …
Malgré les apparences, la guerre contre La Déléane et son envoyé est loin d'être l'unique pilier de ce troisième tome. A mes yeux, le véritable fil rouge de cet opus, c'est bien plus la relation entre Mydria et Orest. La jeune reine et l'assassin régicide. Nos deux amants vont devoir faire face à la réprobation des nobles et des Fauconniers, qui voient d'un très mauvais oeil cette « union scandaleuse » et ne veulent pas d'un manant illettré comme roi. Tant qu'ils étaient dans l'ombre, rien ne venait s'immiscer entre eux, nul ne venait juger leur amour. Dans ce tome, ils vont devoir faire face aux pressions et aux critiques, mais aussi aux doutes et aux désaccords. Mais toutes ces épreuves ne font que cimenter un peu plus leur amour, et à la fin de l'histoire, il ne fait absolument aucun doute qu'Orest et Mydria sont faits l'un pour l'autres, malgré et sans doute grâces à toutes leurs différences. Ils se complètent à merveille … Et c'est tout simplement magnifique de voir la transformation d'Orest amoureux : sa froide carapace d'assassin sans coeur se fendille enfin, et nous découvrons le jeune homme sensible qui se cachait derrière le masque. Il est encore plus craquant qu'avant, ce qui n'est pas peu dire !
En bref, vous l'aurez bien compris, c'est un grand final en apothéose que nous propose Marie Caillet avec cet ultime volume ! Je suis tout simplement époustouflée par cette histoire, où l'action et l'émotion se mêlent et s'entremêlent habillement, où la violence des combats côtoie la douceur d'un amour aussi fort que fragile. C'est un livre incroyablement palpitant, captivant, haletant et émouvant. Les rebondissements sont légions, et plus d'une fois, j'ai tremblé d'effroi ou sursauté de frayeur face aux terribles embuches qui se dressent sur le chemin de nos héros. Plus d'une fois également, j'ai pleuré comme une madeleine, tantôt de tristesse, tantôt de joie, parfois même de soulagement. Cette histoire m'a happée, corps et âme, et mon coeur battait à l'unisson avec celui de Mydria et Orest, ces deux jeunes gens si attachants que j'ai pris tellement de plaisir à suivre dans leurs péripéties. Je leur souhaite tout le bonheur du monde … et compte bien revenir les voir dans quelques mois ou années, en relisant une fois de plus cette merveilleuse trilogie portée par une plume admirable. S'il me fallait décrire cette saga en un seul mot, le choix serait évident : magique. Tout simplement.
Lien : https://lesmotsetaientlivres..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
EloDesigns
  24 janvier 2013
Ce troisième tome, je l'attendais avec impatience et j'en attendais un peu plus de romance dans la relation entre les personnages principaux. La couverture est une fois de plus magnifique et chaque tome représente vraiment un animal clé du roman ce qui est vraiment très appréciable. le synopsis laisse présager une histoire haute en rebondissements et en action. Je n'avais qu'une hâte, savoir si mon attente allait être comblée et me plonger dans le roman pour connaître la suite des aventure de Mydria.
Nous retrouvons donc Mydria, la dernière des Darcer, et son compagnon Orest ainsi que leur troupe d'alliés fidèles dans une quêtes des plus ardue. En effet, ils vont essayer de nouer de nouvelles alliances et de lever une armée afin de se soulever contre le Sanreth et Welfandà pour pouvoir reprendre possession du trône légitime des Darcer et ramener la paix en Edrilion. Dans cette quête rien ne sera simple et de nombreuses embûches se mettront en travers de leur chemin malgré le soutien de nombreux alliés tel que les Kmetts, les fauconniers ou encore Allian, l'espion.
Les personnages sont fidèles à eux-mêmes au fil des tomes, le couple de Mydria et Orest continu d'être aussi soudé et amoureux que jamais et le fruit de leur amour, l'enfant que Mydria porte en elle, en est la plus belle des preuves. On retrouve également l'éspion Allian toujours aussi drôle parfois mais peut être un peu plus sentimentale aussi, un peu plus responsable. Les deux Kmetts, Kebren et Eisdreel, la première toujours aussi forte et combative et le second, toujours aussi touchant et courageux. de nombreux personnages les côtoient au fil du roman qu'il s'agisse de fauconniers ou de Kmetts, ils se mettent tous au service de Mydria pour l'aider à gagner cette guerre. Deux personnages présent dans le premiers tome réapparaîtront, il s'agit des Siartt, les parents adoptifs de Mydria et même s'ils m'ont agacé parfois, j'ai apprécié de les voir persévérer et prendre sur eux. N'oublions pas Xyon qui m'a énormément émue et qui restera un des plus beau personnage de cette histoire.
La plume de l'auteure est toujours aussi fluide et agréable à lire mais je dois bien avoué que j'ai fait durer le plaisir parce que je n'avais pas envie de laisser les personnages et leur histoire. le vocabulaire est très riche et une fois de plus, on trouve à la fin du roman un glossaire sur la faune, la flore mais aussi les pierre, histoire d'en apprendre encore plus sur cette univers remplie de magie. Comme dit en introduction, j'attendait un peu plus de romance dans l'histoire et j'ai été servie! La relation entre My et Orest évolue en maturité et en profondeur, malgré les obstacles entre eux, leur amour reste plus fort que jamais et j'ai adoré les moments où ils se retrouvaient tout les deux. Que dire de l'histoire toute entière… Pleine de rebondissements et d'action, on y découvre encore des descriptions qui font rêver et l'auteure nous happe dans son univers pour nous faire vivre l'histoire aux côtés des personnages. Rien n'est prévisible et tout au long de ma lecture j'ai pu ressentir une myriade de sentiments! de la peur, de la colère, de la tristesse, du soulagement et du bonheur mais aussi de l'attendrissement. J'ai vécue cette histoire avec les personnages et j'ai vibré en même temps qu'eux. Marie Caillet m'a emporté dans le tourbillon de son roman et tenue en haleine jusqu'à la fin où elle m'a laissé pantelante, époustouflée, bref, sans voix… Au programme, j'ai eu de l'amour, de la magie, de l'action et des créatures fantastiques sans oublier une certaine fleur que j'ai adoré et le tout m'a totalement conquise! Je n'ai plus les mots pour exprimer à quel point j'ai adoré ce roman alors juste un dernier message: Marie Caillet un grand merci pour m'avoir fait rêver, m'évader et voyager à travers l'héritage des Darcer. Je referme le troisième tome époustouflée, conquise et un peu triste aussi que ce soit déjà terminé… Cette trilogie restera dans ma mémoire pour longtemps, un véritable coup de coeur que je recommanderai à tout ceux qui me demanderont conseil sur un livre à lire. Mille merci vraiment!! Mais dit moi, est ce vraiment le dernier tome? (Pas envie de quitter My et Orest!! lol) ^^
Pour conclure, c'est un véritable coup de coeur qui m'a fait vibrer tout au long de ma lecture et que je vous recommande vivement! de la fantasy à vous couper le souffle et à découvrir d'urgence!!
Lien : http://momentprecieux.fr/Des..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
BlackWolf
  01 mars 2013
En Résumé : J'ai passé un bon moment de lecture avec le troisième roman qui vient clôturer ce cycle en nous offrant un dernier tome énergique, efficace et vraiment prenant et sans temps morts. L'intrigue offre énormément de rebondissements et de surprises même si parfois j'ai trouvé que certains aspects traités trop rapidement ou que l'auteur parfois offrait quelques facilités, mais rien de véritablement gênant. L'univers développé par l'auteur se révèle solide plein d'imagination et de surprises même si parfois certains aspects tombent un peu trop à pic pour aider nos héros. Les personnages sont toujours aussi intéressants à suivre, mais surtout continuent à se développer au fil des pages, à évoluer selon les situations rencontrées. Ils se révèlent humain avec leurs forces et leurs faiblesses. La plume de l'auteur est toujours aussi poétique et pleine de charme et de magie et ne manque pas de facilement emporter le lecteur. Un troisième tome captivant et qui clôture de façon efficace cette trilogie.
Retrouvez ma chronique complète sur mon blog.
Lien : http://www.blog-o-livre.com/..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
Dromdeche
  02 mai 2015
Je me suis lancée dans cette trilogie suite à l'achat de ces livres au salon Fantasy en Beaujolais édition 2014, et sur les conseils du libraire qui m'a promis de ne pas le regretter. J'ai eu droit à une dédicace sympa, d'une jeune auteur sympa en prime.
Je ne suis pas une pro de ce style de lecture : la fantasy n'est pas mon univers de référence et je le découvre petit à petit avec des des coups de coeur et des déceptions. Cette trilogie est un coup de coeur, tant mieux !
Mydria est une jeune fille de bonne famille qui découvre que ses parents ne sont pas ses parents, et qu'elle est la descendante d'une dynastie : les Darcer; dynastie qui n'est plus au pouvoir et qui se reconnaît à un don : le don d'ailes.
Je ne vais pas faire une chronique par livre mais parler de la trilogie dans son ensemble. J'ai beaucoup aimé cette épopée d'une jeune fille qui tente de reprendre le pouvoir en détrônant l'usurpateur. Ce qui fait la qualité de cette histoire, c'est que la magie n'est pas omniprésente. Je crains beaucoup les livres où chaque personnage se sort des mauvaises situations grâce à un don ou un tour de magie, c'est une solution de facilité que d'abuser de son imagination en créant une magie pour résoudre chaque problème. Cela enlève l'intérêt de l'histoire-même et ôte toute consistance au caractère des personnages.
Plus j'ai avancé dans l'histoire de My, plus j'ai eu du mal à décrocher de ma lecture, c'est un très bon point.
Le seul point noir, il ne vient pas de l'écriture mais de l'édition. J'ai lu la version "de poche", et l'éditeur n'a pas fait son travail de mise en page. On retrouve, principalement dans le tome 1 des erreurs récurrentes : des mots collés comme p.112 lesparents, ou des mots coupés pour rien en milieu de ligne comme p.69 un dédale mou-vant. Je ne trouve pas ça très pro.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
BlackWolfBlackWolf   02 mars 2013
Orest demeura en retrait, sans s'agenouiller.
- Vous ne l'aimiez pas, dit My. Est-ce une raison pour ne pas lui rendre hommage ?
- Pourquoi, je devrais l'aimer après sa mort ?
- Vous êtes d'un cynisme !
- Je suis cohérent.
Commenter  J’apprécie          70
EwylynEwylyn   14 juillet 2015
- Mettez Xyon en protection rapproché, intervint Fraar. Et vous, Majesté, allez dans une autre tente, n'importe laquelle. Celle-ci servira de leurre ou de piège. On ne peut pas les tuer, mais on peut s'arranger pour qu'elle ressortent en mauvais état. Vous avez du poivre ?
Devant les regards, il se justifia :
- Personne ne résiste à ça.
Commenter  J’apprécie          20
MathildeLitteraireMathildeLitteraire   18 novembre 2020
Parce que si elle vient, il faudra qu'elle usurpe son propre trône
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Marie Caillet (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Marie Caillet
Bonjour à tous ! Nous ne vous avons pas oublié pour Octobre, malgré un peu de retard, retrouvez les animations de votre librairie ?
1 Octobre - Soirée de l?imaginaire 3 Octobre - Rencontre avec Romain Puertolas (annulée) 5 Octobre - Rencontres imaginaires avec Marie Caillet & Annie Bacon 5 Octobre - Partenariat avec Créanim Sherlock Géant dans Amiens 5 Octobre - Atelier/Signature avec Sandra le Guen, Maureen Poignonec (Jeunesse) 12 Octobre - Démonstration "A Song of Ice and Fire", thème Trône de Fer 15 Octobre - Rencontre avec Eric-Emmanuel Schmitt à la Maison de la Culture 17 Octobre - Rencontre avec Philippe Lacoche 17 Octobre au 20 Novembre - Opération "Donnez à lire" (Jeunesse) 19 Octobre - Semaine Gauloise avec Samara 22 Octobre - Rencontre avec Marie de Hennezel & Philippe Gutton 26 Octobre - Lecture/signature avec Bruno Bonvalet (Jeunesse) 31 Octobre - Nocturne Necronomicon (Jeux) 31 Octobre - Halloween "À la conquête des six-trouilles" (Jeunesse)
+ Lire la suite
autres livres classés : héritageVoir plus
Notre sélection Imaginaire Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

La fantasy pour les nuls

Tolkien, le seigneur des ....

anneaux
agneaux
mouches

9 questions
2058 lecteurs ont répondu
Thèmes : fantasy , sfff , heroic fantasyCréer un quiz sur ce livre