AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Ciro Tota (Illustrateur)
EAN : 9782840550334
47 pages
Delcourt (01/01/2004)
3.47/5   44 notes
Résumé :
Après avoir goûté aux joies de la paix retrouvée sur Aquablue, Nao doit rejoindre la Terre avec ses inséparables compagnons, Rabah, Carlo et Cybot.
Mais une panne du Stromboli les dirige vers une toute autre destination : les geôles du sanguinaire commandant Syssim, pirate spatial et rançonneur de naufragés.
Ainsi commence une nouvelle odyssée, qui mènera Nao vers une étrange épave où sont enfouis de terribles secrets.
Et l'aventure ne sera pas ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (8) Voir plus Ajouter une critique
cicou45
  28 juin 2020
J'avais lu le premier cycle de cette série -que je possède à la médiathèque dans laquelle je travaille- et j'avais beaucoup aimé. Je pensais m'arrêter là, ne possédant pas là suite mais c'est mon mari qui me l'a dégotée (dans la médiathèque où lui travaille) alors je continue. Ici, changement de dessinateur mais pas de scénariste et on repart pour une nouvelle série d'aventures, l'on pourrait presque dire de cet ouvrage qu'il s'agit du quatrième tome et demi car il est parue avec le cinquième mais n'est pourtant pas considéré comme étant le cinquième pour autant. Bref, cette aventure se déroule sur deux tomes et le lecteur découvre ce qui s'est réellement passé sur l'étoile blanche, vaisseau dans lequel ont péri les parents de Naon, notre héros.
Bien des masques se lèvent, nous faisons connaissance avec de nouveaux personnages mais heureusement, mon personnage préféré (le robot Cybot) est toujours là, toujours aussi drôle et attendrissant et c'est d'ailleurs par lui que sont révélées aux lecteurs ce qu'il s'est réellement passé avant l'arrivée de Nao sur Aquablue (d'ailleurs, cette dernière n'est même pas évoquée ici car il s'agit plutôt d'un tome qui se rapporte aux éléments passés mais qui vont néanmoins influer sur l'avenir de Nao et de ses compatriotes, Cybot inclus).
Un premier tome facile à lire, même pour celles et ceux qui n'auraient pas lu le premier cycle ai-je envie de dire, bien travaillé du point de vue graphisme (même si j'avoue avoir eu un coup de coeur pour le premier dessinateur) et un scénario assez prometteur mais sans plus, d'où le fait que je sois un peu mitigée quant à ma découverte.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          280
Ubikson
  01 décembre 2015
Alors que le cinquième clôturait le cycle introductif d'Aquablue, voici le premier tome d'une aventure en deux parties : Etoile Blanche, indépendante et se situant après les événements des tomes 1 à 5.
Si je m'attarde sur ce tome, c'est pour saluer le travail de Ciro Tota, qui bien sûr était déja présent sur le volume 5, mais étant fan de ce dessinateur italien, père du merveilleux Photonik de la grande époque de Lug.
Le scénario de Thierry Cailleteau est bien évidemment subtile et puissant, engouffrant de nombreux sujets tels que la résistance, l'esclavagisme, l'anticolonialisme, l'écologie, la sauvegarde des espèces protégées et j'en passe et des meilleurs.
Mais c'est véritablement le talent de Ciro Tota qui, à mes yeux, élève encore le niveau de cette série (pourtant déjà bien placée avec les dessins d'Olivier Vatine)
Une merveille.
Commenter  J’apprécie          60
bdelhausse
  15 août 2018
Sans vraiment l'avoir remarqué sur la couverture, j'ai tout de suite eu le sentiment que le dessin avait changé. Effectivement, nouveau dessinateur. Un trait plus rempli, beaucoup plus de détails, une complexité intéressante mais parfois on a trop d'informations dans une case. Car clairement, Ciro Tota est à l'aise dans les vaisseaux, les bâtiments... bien davantage que dans les visages.
Côté scénario, c'est Byzance... Un grand récit d'aventures en deux tomes. de quoi embrayer sur quelque chose de nouveau après la clôture d'un cycle avec le 5è tome.
Nao est en route pour la capitale de la galaxie (fin de 5è tome). Mais l'action démarre dans une casse de robots, où deux ados veulent voler un rebut afin de réparer un robot cassé. On découvre alors Cybot démantibulé dont les jeunes récupèrent la mémoire... on assiste à la capture de Nao et de l'équipage du Stromboli par un pirate de l'espace... et ensuite tout le monde arrive sur l'épave de l'Etoile Blanche, le vaisseau qui transportait Nao et ses parents, ainsi que 3000 personnes, avant d'exploser.
Les révélations se succèdent à un rythme effréné. Nao et ses camarades font face à un duo de méchants, dont un n'est autre que le dirigeant de la planète Stalion, mise sous un joug néo-religieux, bannissant les robots.
Le tome se termine sur un hangover de ouf... de quoi sauter bien vite sur le deuxième tome.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Radwan74
  27 février 2022
En route pour la Terre, Nao et ses compagnons font une mauvaise rencontre qui va les conduire droit sur un pirate de l'espace. Mais ce qui parait être un simple rapt de passagers récalcitrants, cache une histoire beaucoup plus ancienne où Nao et Cybot ont une place privilégiée…
Les histoires deviennent de plus en plus maitrisé et plus complexe au fur et à mesure de l'avancée de la série. Dans cette première partie, on retourne aux origines de l'accident qui a vu Nao et Cybot se retrouver sur Aquablue. Sans en révéler les détails, l'histoire est vraiment intéressante et le rythme est palpitant, on ne s'ennuie pas une seconde.
Même si les circonstances sont un peu faciles - entre la découverte de l'Étoile Blanche et celle de Cybot par les enfants, c'est un peu trop téléphoné - le récit est tout de même suffisamment passionnant pour oublier les facilités scénaristes.
Commenter  J’apprécie          50
JCLDLGR
  20 octobre 2019
Changement de décor : le voyage de Nao et de ses potes pizzaiolos vers la terre reprend avec quelques imprévus violents et quelques retrouvailles inopinées ! Scénario bien mené mais plus classique, dessins plus sombres, personnages exo.... Pas mal, mais les tomes précédents portaient un message plus profond et plus original.
Commenter  J’apprécie          70

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
cicou45cicou45   28 juin 2020
"_Hé ! Pas la peine de m'insulter dans ton dialecte !
_Sur Aquablue, ça signifie en gros : "Mieux vaut parfois un ennemi intelligent qu'un ami bête !" La sagesse primitive en somme !"
Commenter  J’apprécie          80
JCLDLGRJCLDLGR   21 octobre 2019
Syssim : vous êtes rassssuré ? Là où ils sont, ils ne vous inquièteront plus !
Cantor : tout ça ne serait pas arrivé si vous n'aviez pas répondu à leur balise de détresse !
Commenter  J’apprécie          20
MarquePageMarquePage   13 janvier 2016
Mieux vaut parfois un ennemi intelligent qu'un ami bête !
Commenter  J’apprécie          30

autres livres classés : science-fictionVoir plus
Notre sélection Bande dessinée Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
4000 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre