AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 9791095740018
Éditeur : (11/01/2016)

Note moyenne : 4.5/5 (sur 13 notes)
Résumé :
Une dictature religieuse et militaire règne sur la galaxie. L'armée sainte, fanatiquement dévouée à la cause de celui qui se fait appeler Dieu, élimine impitoyablement ceux qui refusent de suivre les préceptes de la religion. Pourtant, les hérétiques propagent les paroles d'une prophétie annonçant qu'un Espoir va se lever et libérer l'univers.

Tourmentée par de terribles cauchemars prémonitoires, Nayla Kaertan arrivera-t-elle à échapper à l'inquisition ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (10) Voir plus Ajouter une critique
Saiwhisper
19 décembre 2016
Ma réaction finale ? C'était plus ou moins ça : "Wahhh ! Elle ne peut pas avoir fait ça ?! Cela ne peut pas se terminer ainsi ! Où est la suite ?!" Difficile de réagir autrement face au gros cliffhanger que propose l'auteure à la fin... Il faut dire que j'ai fini par m'attacher à Nayla et Dem, les deux protagonistes principaux. Même si leurs caractères s'opposent, ils se complètent bien tous les deux. Nayla est une demoiselle sensible, jolie, ingénue et intelligente quand même, douée, forte, courageuse et entêtée. Elle est une héroïne attachante sur qui on peut compter et qui a tout à découvrir, en particulier son destin ou ses pouvoirs latents. Dem est un héros qui cache bien son jeu : il est mystérieux, autoritaire, asocial et véritable novice en ce qui concerne ses émotions. Il joue sur plusieurs tableaux et sait se montrer aussi détestable qu'amical. Il faut dire que sa véritable identité/nature ne l'aide pas à se faire des alliés... Ce duo atypique est très plaisant à suivre : j'ai aimé le fait que la narration passe d'un personnage à l'autre, car cela permet au lecteur d'avoir toutes les cartes en main... Par ailleurs, j'ai apprécié les sous-chapitres intitulés "Ailleurs..." qui permettent d'en savoir plus du côté de Dieu ou des autorités.
Je vous vois déjà frémir avec cet élément religieux, mais sachez qu'il ne faut pas en avoir peur. Myriam Caillonneau ne fait pas de propagande et n'impose pas ses idées. On est dans la fiction et cette religion, qui n'existe pas, sert de support à son univers. Ce dernier est très riche. L'auteure le développe avec brio au fil des pages. Et nul doute qu'il continuera à l'être par la suite ! Pour ceux qui craignent la SF pure, sachez que c'est très abordable : c'est à la fois riche en informations et en détails sans être compliqué. Il en va de même pour le jargon militaire. Tout est fluide, compréhensible et s'enchaîne à merveille ! D'ailleurs, vous n'aurez pas le temps de vous ennuyer, car c'est un roman bourré d'action, de scènes de combat et de batailles. Les aventures de Nayla sont vraiment très dynamiques ! Peut-être un peu trop pour certains ? Il est vrai que quelques scènes de batailles se ressemblent assez, toutefois cela ne me dérange pas, car j'ai pris plaisir à découvrir l'intrigue et à la voir évoluer ; d'autant plus qu'il est question de rébellion et de prophétie...
Encore un bel ouvrage auto-édité qui vaut le détour ! Non seulement la couverture est magnifique, mais le contenu est véritablement addictif. Ça bouge énormément et les personnages principaux sont intéressants. de plus, il y a pas mal de pages (environ 570), ce qui permet à l'auteure de bien développer son univers ainsi que son scénario. Par contre, l'un des seuls gros défauts, à mes yeux, est l'utilisation d'italique lorsque la narration met en scène une vision de Nayla. Déjà que le texte est écrit petit, c'était très difficile pour moi de lire les paragraphes en italique. Est-ce que je me ferais vieille ? C'est possible... le fait est que je devais m'accrocher pour tout lire correctement lorsque notre belle héroïne avait des flashs... Dernier petit regret : les personnages secondaires sont nombreux. Certains sont très bien développés, mais d'autres sont vite oubliés voire tués... Cela dit, étant donné le contexte de guerre et le nombre d'individus que Nayla et Dem vont croiser, c'est largement compréhensible !
Je remercie grandement Myriam Caillonneau pour l'envoi de son ouvrage qui m'a occupée pendant une bonne semaine. Cette lecture fut à la fois prenante et agréable. J'ai adoré découvrir son style d'écriture et achèterai la suite de sa saga sans doute après les fêtes, car il me faut des réponses, notamment sur ce cher personnage masculin sur lequel ont dû fondre toutes les lectrices. Si vous aimez la SF et cherchez des nouvelles plumes de talent, foncez !

Lien : https://lespagesquitournent...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          172
Marionrey
18 avril 2017
Myriam Caillonneau nous fait découvrir son univers. Un univers complet et complexe, mais pourtant si facile à suivre. Dans la galaxie et sur toutes les planètes qui la peuple règne une dictature religieuse et militaire. Tout le monde, sans exception se doit d'être dévoué à celui que l'on appelle Dieu. Dieu est tout, Il voit tout, Il sait tout. Depuis le règne de ce Dieu, beaucoup de gens sont morts pour s'être opposé à lui, plusieurs planètes ont été décimées de leur population. Nayla Kaertan, une jeune résistante, va devoir effectuer sa conscription (comme le service militaire si vous voulez) tout en cachant qu'elle est une hérétique, qu'elle n'a pas la foi. Dans la base militaire, elle sera affectée au secteur scientifique où elle fera la rencontre de son supérieur, Dane Mardon. Cet homme froid, cynique, et très exigent semble cacher quelque-chose et se prendra d'affection pour Nayla.
Depuis quelques temps des rumeurs circulent à propos d'une prophétie affirmant qu'un Espoir allait s'élever et vaincre Dieu et ses armées afin de rétablir la paix dans la galaxie. Cet étrange lieutenant Dane Mardon semble penser que Nayla est cet Espoir. Nayla à des visions prémonitoires, chose totalement interdite sous peine d'être tuée. Mais voilà, son lieutenant censé être dévoué à son Dieu semble, lui aussi, posséder ce genre de capacité. Alors qui est-il réellement ?
J'ai tout simplement adoré l'univers créé par l'auteure. Sa façon d'écrire son récit m'a complètement plongée au milieu de la galaxie, de l'espace. Je voyais tout à fait ce que l'auteure me décrivait à travers les pages, j'ai adoré cette totale immersion dans un monde que je n'avais encore jamais rencontré dans aucun livre. L'aspect religieux était très intéressant. La religion est vraiment le centre de cette histoire et ça nous oppresse. La résistance, ceux que l'on appelle les hérétiques, tentent de se rebeller contre ce Dieu tout puissant, sans réel succès, ne faisant qu'accroître le nombres de morts . Mais c'est sans compter sur Nayla Kaertan et Dane Mardon qui donneront un nouvel élan à cette rébellion. Une aire nouvelle semble se profiler grâce à ces deux personnages.
Et parlons des personnages, justement. J'ai eu un énorme coup de coeur pour Nayla, l'héroïne. La jeune fille que nous rencontrons dans les premières pages du livre ne sera plus du tout la même à la fin de cette histoire. J'ai adoré suivre l'évolution de Nayla qui va s'affirmer de chapitres en chapitres. Nayla n'est pas le genre d'héroïne qui n'a peur de rien, non, au contraire. Elle a peur, elle n'a pas confiance en elle et tout cela la rend crédible, humaine. Je me suis beaucoup attachée à elle. Elle sait faire preuve d'un courage énorme même lorsque la peur l'envahi. Elle doute, souvent. C'est une jeune femme tout simplement géniale ! Dane Mardon, quant à lui, est un personnage plutôt complexe, que j'ai beaucoup aimé également. C'est un personnage qui possède plusieurs facettes. Il est à la fois exigent et doux, cynique mais tendre, sans pitié mais très généreux. Toutes ces contradictions font de lui un homme intéressant, mystérieux et attachant. Dane Mardon à ses côtés, Nayla se sent en sécurité et prête à tout affronter.
J'ai trouvé très bien le fait que Myriam Caillonneau ne tombe pas dans le piège de la romance qui prend tout le pas sur le reste de l'histoire. Évidemment, une relation naît entre Dane et Nayla, mais sans que jamais cela ne prenne trop de place, sans que cela ne dénature l'histoire de base. La romance est présente, par petite touches, par-ci par-là. L'auteure a su trouver le bon équilibre. Non, ils ne tombent pas dans les bras l'un de l'autre, ils sont conscients de l'importance de leur objectif, ils ont l'avenir de la galaxie entre leurs mains et ils ont compris que ce n'était peut-être pas le bon moment pour fricoter et j'ai adoré ça ! ENFIN DU RÉALISME ! AHAH
Nous alternons entre des chapitres sur les aventures de Nayla et Dane puis sur des chapitres nommés » Ailleurs » où l'on voit Dieu et ceux qui travaillent pour lui. Suivre ces deux choses en parallèle était très intéressant et servait très bien le récit. Dieu m'a fait froid dans le dos. J'ai trouvé très original de constater que Dieu était une vraie personne, et non une idée abstraite. C'est un personnage totalement dénué d'humanité, sombre et dangereux. le vaincre ne semble pas si facile.
Le côté surnaturel de ce livre m'a aussi beaucoup plu. Que ce soient les visions de Nayla, ou les pouvoirs psychiques de Dane, c'était super. Nayla a dû apprendre à contrôler ses souvenirs, ses pensées afin qu'on ne découvre jamais qu'elle est un « démon » et une hérétique. Cet apprentissage que lui fourni Dane était vraiment super à suivre.
J'ai trouvé cette histoire très visuelle. Je n'avais aucun mal à imaginer les aventures de Nayla et Dane sur grand écran. La plume de Myriam Caillonneau est très efficace. Ce livre est vraiment très bien écrit.
En bref, vous aurez compris que Yggdrasil est un énorme coup de coeur que je recommande à tout le monde et en particulier si vous êtes amateurs de science-fiction. Je vous promet un voyage durant lequel vous ne vous ennuierez pas une seule seconde. L'auteure, a aucun moment n'a cédé à la facilité. L'intrigue est top, les scènes de combat sont très haletantes, l'univers est riche et extrêmement bien construit, les personnages sont intéressants et attachants et leur enjeu est très important pour l'avenir. La fin est étonnante, je veux la suite ! FONCEZ ET LISEZ LE !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Evasion_Litteraire
26 avril 2016
Avant de commencer cette chronique je tiens à remercier Myriam Caillonneau, l'auteure de ce livre incroyable, qui me l'a envoyé, je la remercie du fond du coeur, et vous allez très vite comprendre pourquoi si vous poursuivez votre lecture.
Yggdrasil, c'est un très très gros coup de coeur, c'est un livre absolument génial, et je pèse mes mots!
A travers ces 564 pages, nous suivons Nayla Kaertan, une jeune fille qui va apprendre qu'elle a un don étrange alors qu'elle commence à peine sa "formation" au seing de l'imperium. Elle est affectée au domaine scientifique, et rencontre son supérieur, Dane Mardon un homme mystérieux et froid.
Alors qu'il n'est pas très apprécié et connu pour être dur avec ceux qu'il a sous ces ordres, elle va devoir tenir le coup. Sa vie va alors prendre un tournant bien différent de ce qu'elle avait imaginé...
Elle va découvrir de nombreuses choses qui vont remettre en question tout ce qu'elle sait, tout ce qu'elle connaît, et Nayla va se retrouver dans une histoire inimaginable.
Dès les premières pages, la plume de l'auteure m'a complètement captivée, on se s'attache très vite au personnage de Nayla, elle m'a d'ailleurs beaucoup rappelé Tris de Divergente, puisqu'il y a quelques similitudes avec l'histoire, notamment avec le fait qu'elle doive suivre une sorte de formation de 4 ans et qu'elle rencontre son supérieur, mais ça ne m'a pas gênée, bien au contraire!
Découvrir le monde de Nayla a été un vrai plaisir!
L'ambiance de ce début de roman est très militaire, des caporal par ci, des lieutenants par là, et c'est encore quelque chose que j'ai beaucoup aimé, on ressent cette hiérarchie tout au long du roman, chacun a sa place et les règles doivent êtres respectés, aussi strictes soit-elles, et il faut dire que les supérieurs s'en amusent bien.
J'ai trouvé les personnages plutôt réalistes, dans leurs réaction, leur paroles... Et même dans leur pensées, les décors sont également très bien décrits! Alors que nous sommes dans un univers de science-fiction, sur de nouvelles planètes et dans l'espace, l'auteure décrit des paysages et des matériaux comme s'il était courant de visiter une planète lointaine et étrange, on retrouve beaucoup de choses inventées et pourtant très crédibles, telles que des matériaux composant les vaisseaux, la végétation sur ces planètes fictives ou encore la faune, d'ailleurs très surprenante.
C'est une des choses que j'ai adoré, l'auteure nous plonge dans un univers très recherché.
Les personnages le sont également, vous découvrirez des personnages bien particuliers du nom d'inquisiteurs, ou encore de garde de la Foi.
Sur la quatrième de couverture, on peut lire que Myriam Caillonneau est passionnée par les livres et les récits qui transportent le lecteur loin de son quotidien, et c'est exactement ce qu'elle fait avec son livre, elle nous fait voyager, et pas n'importe où, croyez-moi!
Le livre se découpe en une alternance de point de vue, celui de Nayla (et parfois un peu celui de Dem, son supérieur) et d'autres chapitres appelés "Ailleurs", un ailleurs dont nous ne connaissons pas grand chose, et qui ne fait qu'entretenir l'intrigue.
Si j'ai apprécié Nayla, j'ai également adoré Dem, on ne sait pas vraiment si on peut avoir confiance en cet homme, et pourtant on s'y attache, du moins c'est mon cas, et j'avais envie que Nayla lui voue la même confiance, j'ai beaucoup aimé découvrir ce personnage. L'histoire se construit autour de Nayla et lui, ils deviennent les piliers du récit et on a peur pour eux,
La relation qui se crée entre ces deux personnages grandit de plus en plus et j'en étais totalement heureuse, j'avais même hâte de savoir comment elle évoluerait!
J'ai beaucoup aimé les moments qu'ils passent ensemble, et voir l'évolution des capacités de Nayla, puisque ne l'oublions pas, elle possède un don!
Je n'arrivais pas à lâcher ce livre! Il est vraiment très bien écrit et très prenant, il y a beaucoup de suspense, d'action, mais aussi des sentiments, du doute, plein de secrets et de mensonges.
Les personnages font faces à une multitudes de situations dangereuses, compliquées...
Ils se retrouvent embarqués dans une véritable guerre où les alliés et personnes de confiances sont les bienvenus, puisque s'élever contre Dieu n'est pas chose facile, même au nom d'une prophétie.
Car oui, la prophétie, c'est ce qui lit Dem et Nayla, et bien d'autres encore.
Si la raison pour laquelle vous n'osez pas vous lancer dans ce livre est le fait qu'il parle énormément de Dieu, ne vous inquiétez pas, c'était aussi ma peur, et c'est essentiel dans ce livre, ce n'est absolument pas lourd.
Il y a quelques petites choses invraisemblable dans l'histoire, mais ce n'est pas grave, c'est pour le bien de l'histoire!
Je suis certaines que vous aussi, vous avez envie de rencontrer ce mystérieux Dem aux yeux bleu!
Si j'ai adoré l'ensemble du livre, la fin m'a retournée! Je suis tombée de haut! C'est une fin atroce, une fin comme on les déteste! J'ai vraiment hâte de lire la suite, ce roman est hyper addictif!
Vous l'aurez compris, ce livre est explosif! Ce gros coup de coeur est amplement justifié, et mérité, c'est un excellent roman de science-fiction, il est parfait et on en redemande!
J'ai eu beaucoup de mal à mettre des mots sur ce livre, il est toujours difficile de chroniquer un coup de coeur.
J'espère que je vous aurez donner envie de vous lancer dans cette lecture, parce que ce livre est à lire!
Vous ne pouvez pas rater ça!
Je m'excuse pour la longueur de cette chronique

Lien : http://les-lectures-de-melan..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
LPDLouve
14 août 2016
Je remercie l'auteur qui m'a permis de découvrir son livre, cette pépite !
Nayla, est une jeune fille, qui fait son "service militaire" au service de celui qu'on appelle Dieu. On rentre directement dans l'action, on ne perds pas de temps, l'auteur nous met directement dans le bain ! Nayla arrive dans une nouvelle base militaire avec ses compagnons et elle va être affectée au service scientifique, et son supérieur va être le beau Dem au regard de glace. Il est exigent et insupportable avec tous le monde. Mais Nayla va apprendre à le connaitre petit à petit, et il va ce révéler à ses côtés. Dès le début, il y a de l'action, et ça continu pendant l'intégralité du roman, on ne s'ennui pas une seule minute ! Et cette fin !!! Mais haaaaa mais c'est pas possible ! ça ne devrait pas être autorisé de faire des fins comme ça ! Cette fin a été décisive pour moi, parce que tout au long du roman, on n'a pas une seule seconde pour s'ennuyer, il ce passe toujours un truc. Mais au bout d'un moment, je trouvais le temps long, j'avais l'impression de ne plus avancer. Parce que le roman est long ( c'est un bon pavé de presque 600 pages ) et qu'il est écrit tout petit, vraiment tout petit ( genre tellement petit que si l'écriture était normale, le livre aurai probablement dépassé les 1 000 pages ! ). J'ai dévoré les 300 premières pages, au bout de 400 j'ai commencé à ralentir, et pour les 100 dernières j'avais l'impression de ne pas du tout avancer. Et c'est le seul petit point négatif que j'ai trouvé à Yggdrasil, mais il est complètement négligeable, c'est pour le confort du lecteur ^^ Vous avez l'habitude de prévoir la fin des romans ? Et bien Yggdrasil va vous donner du fil a retordre ! Il y a les bouleversement de situation qui ne sont absolument pas prévisibles ! Comme tout le roman.
Et les personnages ... Ils ne sont pas parfaits, loin de là, ils ont tous leurs défauts, mais ils sont très bien travaillés ! Leur passé, le caractère ... rien est oublié, il n'y a aucune incohérence ! Bon par contre, ça je vous l'accorde, le nom des personnages ... on ne les a jamais vu autre par, et je ne me tenterais pas à tous les lires ^^ Bon mon petit chouchou c'est Dem, voilà :) Mais raaaaa y a des moment, mais j'ai eu envie de le tarter ! Pendant l'histoire, il y a eu un retournement de situation, mais je ne m'y attendais pas du tout, mais alors pas du tout ! C'est simple, l'auteur a joué avec mes émotions, certains moments j'était heureuse, j'ai même ris ! et quelques pages après, j'étais en colère ! j'avais envie de claquer certains personnages, d'en aider d'autre, d'en consoler certains ...
C'est simple, la plume de Myriam est juste magnifique ! Elle a su m'emporter, me transporter, me faire découvrir son monde. Elle a magné à la perfection mes sentiments et mes émotions ! Que dire de plus ? Sa plume est juste divine. Pendant ma lecture, je ne voyais pas le temps passer, elle m'avait complètement absorbé ! Et cette fin, elle l'avait bien caché ! C'est simple, vous ne pouvez absolument pas vous en douter. Je suis encore sous le choc, et heureusement que j'ai le tome 2 à la maison, il ne va pas rester longtemps dans ma PAL, c'est moi qui vous le dit !
Ce roman est juste magique, à couper le souffle, autant par l'imagination dont fait preuve l'auteur pour l'histoire, pour le monde qu'elle a crée de toute pièce, que pour les personnages, et sa plume ! Ce roman est une vrai pépite ! Je pense que vous l'avez compris, pour moi c'est un gros coup de cœur ❤
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Laurapassage
15 janvier 2017
La première fois que j'ai repéré Yggdrasil, sa couverture m'a intriguée. Après avoir lu son résumé, je l'étais encore plus et enfin, quand j'ai eu l'avis très positifs de plusieurs personnes sur le livre, j'étais plus que décidée à le lire, ce que je ne regrette vraiment pas. Je tiens d'ailleurs à remercier Myriam Caillonneau pour m'avoir permis de plonger dans cet univers.
"Les machines avaient la particularité de ne pas chercher à la piéger. Les machines ne massacraient personne de leur propre initiative. Les humains, en revanche, pouvaient être des monstres."
Yggdrasil nous plonge directement dans un futur de science-fiction où la religion dirige les peuples à travers des soldats de la population et une armée aux compétences surhumaine. Nayla réalise sa conscription comme toute personne valide et, même si elle est douée, elle fait tout pour ne pas attirer l'attention. Elle ne croit pas en la dictature de Dieu et elle se fond dans le moule pour que personne ne le remarque. D'abord renfermée, timide et en retrait, elle va s'affirmer au fil de ses aventures, découvrant petit à petit l'ampleur de ses capacités. Son évolution est à la fois exceptionnelle et nécessaire car au début du récit, elle est extrêmement niaise et on sent qu'elle bascule vers l'âge adulte tout au long de l'histoire. Tout cela est possible grâce à Dem, son supérieur froid et pédant. Cet homme arrive à renfermer en lui la personnalité du bad-boy sûr de lui qui se fiche d'écraser les autres sur son passage et la compassion du gentil garçon qui va se montrer très intelligent et protecteur. Deux opposés qui font qu'on l'adore, qu'on le déteste, qu'on se méfie de lui et qu'on tombe sous son charme ! Ce personnage est certainement un des plus complexes, complets et attirants que j'ai pu découvrir à travers mes lectures.
Dès le début d'Yggdrasil, on sent clairement la richesse de l'univers créé par l'auteure. Chaque détail est réfléchi, travaillé et développé. La religion présentée est à la fois simple : un Dieu, une idée, une dictature et complexe par les moyens mis en place pour la répandre et contraindre chaque être vivant à y croire et à la respecter. de nombreux aspects sont exposés, mêlant la science sur les hommes et leurs ressources, le fantastique avec le psychique et les différents mondes, les technologies mis en avant par les vaisseaux et les armes et armures, et la romance avec les différentes relations évoquées, laissant planer les suppositions sur des couples futurs. Ajoutant à cela la diversité des multiples personnages, autant dans leur caractère que leurs envies ou réactions, on s'attache à cette histoire, à Nayla et Dem, aux peuples qui subissent la dictature religieuse et à leurs planètes.
"Tu es la lumière qui va purifier la galaxie, dit-il. Accepte-le. Conduis-les. Ils ont besoin de toi."
Et malgré tous ces nombreux points, apportant régulièrement un lexique nouveau et particulier, Yggdrasil se lit très facilement. L'écriture de Myriam Caillonneau est fluide, sans accro, et pourtant riche et détaillée. Chaque dévoilement est d'abord sous-entendu pour que le lecteur émette des doutes sur ses certitudes et au fur et à mesure de l'histoire, l'auteure nous surprend en révélations. Elle laisse des indices qui laissent le lecteur dans l'incertitude. On ne tombe pas de haut puisque différentes possibilités étaient exposées, mais on reste abasourdi par ces choix, encore plus impatient de découvrir la suite pour savoir quelle nouvelle direction va prendre le récit. Et cela jusqu'au point final, jusqu'à cette conclusion de ce premier tome qui laisse sans voix et qui appelle à se jeter sur la suite de la saga.
"Qui a dit que l'être humain était intelligent. le commun des mortels est toujours prêt à accepter un mensonge enjôleur et sécurisant plutôt que de s'opposer à une vérité dangereuse et perturbatrice."
Dès le début d'Yggdrasil, j'ai été embarquée par l'univers et ses personnages, mais Myriam Caillonneau a su me convaincre un peu plus à chaque page avec la richesse et la justesse de son histoire.
Lien : http://laura-passage.com/ygg..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Citations & extraits (4) Ajouter une citation
SaiwhisperSaiwhisper14 décembre 2016
Maintenant qu'il était seul, il ne ressemblait plus au discret officier scientifique. Il était un fauve meurtrier qui pourchassait sa proie.
Commenter  J’apprécie          90
KyonoKyono02 février 2016
Les machines avaient la particularité de ne pas chercher à la piéger. Les machines ne massacraient personne de leur propre initiative. Les humains, en revanche, pouvaient être des monstres.
Commenter  J’apprécie          60
KyonoKyono22 août 2016
Qui a dit que l'être humain était intelligent. Le commun des mortels est toujours prêt à accepter un mensonge enjôleur et sécurisant plutôt que de s'opposer à une vérité dangereuse et perturbatrice.
Commenter  J’apprécie          50
SaiwhisperSaiwhisper16 décembre 2016
Tu es la lumière qui va purifier la galaxie, dit-il. Accepte-le. Conduis-les. Ils ont besoin de toi.
Commenter  J’apprécie          100
autres livres classés : dictatureVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
2034 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre